Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 22:34

Gorges du Verdon L’Imbut

 D’autant plus que la dernière fois en 2010 , Bruno et Roland avaient décidé de ne pas remonter par le sentier Vidal, renommé comme le plus difficile du Verdon, mais de faire un aller et retour. Joël et Jean ont voulu prendre le risque de faire la « totale » et de remonter par le sentier Vidal, au grand bonheur des participants .

19 randonneurs(euses) se retrouvent sur le parking de l’auberge des Cavaliers.

 

Joël nous présente le profil et le parcours : « descente par le sentier de l’Imbut (430m), puis nous suivrons le Verdon et après le repas nous remontrons par le sentier Vidal qui est très raide. J'ai même prévu la corde au cas où. »

 

Joël nous présente Claude et Jack qui ont rejoint le cercle depuis un mois et leurs deux amis suisses Adi et Albertina qui marceront aujourd'hui avec nous.

Michaël sera le serre-file.

Nous recherchons un peu le départ en dessous du restaurant et c’est parti pour la descente avec des marches dans la pierre blanche, calcaire , au milieu des buis arbuste qui aime les sols calcaires.

Que regardent ils ?

Trois personnes qui font de l’escalade sur les parois face à nous.

Certains réclament la pause banane. « Quand nous serons arrivés au bord du Verdon. » Effectivement une fois arrivés, nous apercevons la passerelle de l’Estellier en arc de cercle très au-dessus de l’eau.Elle a été reconstruite en 2001 pour remplacer celle détruite en 1994 par la crue centennale.

 

 

Elle est pas bonne ma banane...

Nous reprenons notre sentier le long du Verdon avec des montées et descentes pour contourner des rochers,

 

 

 

avec une vue souvent magnifique sur le Verdon.

 

Nous voilà sur la passerelle de l'Estellier

Nous abordons un passage délicat où Joël tient la main pour éviter de glisser. En 2010 l’au arrivait beaucoup plus haut et le passage était très dangereux.

 

 

des  passages en surplomb...

 

Nous atteignons le Styx, goulet étroit où les galets ont creusé des marmites.

Nous arrivons à midi à l’endroit prévu pour le pique nique sur une plage de galets. En 2010 elle était toute recouverte par l’eau et nous avions du rester en haut près du sentier.

Nous sommes à l’ombre au fond des gorges et il ne fait pas très chand. Peu font la sieste

D'autres jouent à faire des cairns artistiques

Certains font et sitôt le repas terminé Joël propose à ceux qui le veulent d’aller jusqu’au bout du Chaos d l’Imbut, voir la résurgence.

9 courageux ou inconscients partent. 

Effectivement c’est un peu acrobatique.

Mais quelles images!

Et finalement beaucoup d’amusement sans danger.

"Conservez encore un peu vos bâtons nous dit Joël" .

Nous reprenons le sentier en sens inverse jusqu’au départ du Vidal.

Joël en profite pour nous parler du Verdon ."Il qui prend sa source près d’Allos et se jette dans la Durance. Il doit da couleur verte à sa richesse en fluor qui favorisent des algues microscopiques qui donnent cette couleur.

Il a été repéré par Martel en 1905 avec Blanc et Janet . Les sentiers ont été aménagés par le Touring club en 1947"

On nous avait prévenu que c’était raide et ça l’est…

mais nous montons doucement et tout le monde suit dans trop de difficulté grâce au câble et au marches pas égales mais bien marquées.

Après les escaliers raides cela se corse avec une cheminée où les derniers bâtons doivent absolument aller dans les sacs. Car il faut se tenir avec les deux mains pour monter.

 

Et là il est permis, voire parfois nécessaire de pousser les fesses de celui qui est devant.

Pour terminer cela sera une échelle quasi verticale.

 

Nous arrivons au bord de la route et Joël propose à ceux qui le souhaitent de repartir par là et aux autres de remonter un peu pour rejoindre le GR. Tout le monde a encore des ressources dans les jambes …

Après une remontée nous arrivons au GR

Arrivés aux voitures nous ne pouvons pas prendre le pot à l’auberge des cavaliers, en congés annuels et nous retrouvons à Comps.

Pour terminer une citation des guides que nous pourrions reprendre à noter compte : « Le sentier de l'imbut et la remontée par le sentier Vidal, offrent le plus beau, le plus spectaculaire, le plus impressionnant et le plus technique des itinéraires des Gorges du Verdon. La plus belle et la plus difficile des randonnées des gorges du Verdon est inoubliable ! Sensations garanties ! ».

Merci à Joël pour cette très belle rando

Merci aux photographes, Jean-Louis et Philippe.

Encore quelques photos.

 

 

l'oeuvre de Michèle

encore des photos des gorges

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Louis
commenter cet article

commentaires

joel 11/10/2014 15:58

Merci Jean Louis pour ce beau blog qui nous met bien dans l'ambiance de cette rando insolite.