Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 08:39

Pignans -Notre Dame des Anges 

 

Sous un ciel clément et ensoleillé nous sommes « Les 12 randonneurs » bien décidés à découvrir, les 14 oratoires annoncés dans le programme de cette randonnée dans le massif des Maures. La parité est parfaite pour cette balade puisque 6 randonneuses sont présentes.

Joël , notre meneur nous explique rapidement le parcours, sur le parking de la gare de Pignans : nous allons tout d’abord monter un dénivelé de 600 mètres sur environ 7 km pour atteindre Notre Dame des Anges, point culminant à 780m, puis nous ferons une longue descente de 14 km environ pour rejoindre notre point de départ, selon le profil ci-après.

Nous n’irons pas voir le premier oratoire, pour éviter un trajet le long de la route de quelques centaines de mètres, donc désagréable et dangereux.

Daniel ayant été nommé notre serre-file, nous pouvons nous mettre en chemin, en passant sous la voie ferrée et prenons la route qui va nous permettre l’accès au GR9

En longeant les vignes, nous découvrons rapidement notre point haut à atteindre, signalé par une très haute antenne construite juste derrière la chapelle Notre Dame des Anges.

Le talus est couvert de Coronilles.

 

 

 

Nous découvrons "notre" premier oratoire. Petit monument à caractère religieux, construit en remerciement d'un vœu exaucé et dédié à un saint ou à la Vierge Marie. Haut d'environ 2,20 m il est formé d'une base surmontée d'une niche, partie maîtresse de l'oratoire qui renferme la statue ou l'image du Saint.

 

 

 


La direction de notre première étape est bien signalée.

 

Mais le site n’a aucun intérêt, la Chapelle Saint Barthélémy ayant été murée.

 

 

Nous avons donc le loisir d’observer les touffes de Lavande des Maures et des Orchidées sauvages. 

 

 

 

 

 

 

Mais non, la traditionnelle photo de groupe n'a pas été oubliée. Même qu'une deuxième a été prise, pour permettre aux photographes d'être reconnus !!!

 

 

Nous poursuivons notre chemin, passons sous l’autoroute pour atteindre le second oratoire.

 

 

 

Nous longeons le Vallon et découvrons peu après un 3ème oratoire, représentant la descente de la croix.

 

C’est l’œil avisé de Joël qui découvrira le suivant, un peu à l’écart du chemin et lui tournant dos.

Nous continuons notre montée sur une sente ombragée par les chênes liège et les chataigniers et le groupe s’étire.

La petite collation matinale va nous permettre de reprendre des forces ; il est vrai que le petit déjeuner date d’environ 4 heures.

 

 

Mais les moustiques ont fait leur apparition et Josette est la première à en souffrir. Elle déballe donc sa pharmacie, à la recherche du remède à appliquer.

Joël nous lit la légende de ND des Anges : pour résumer et synthétiser avec les informations des panneaux de la chapelle « Nymphe, sœur de Saint Maximin et servante de Sainte Marie-Madeleine, se serait réfugiée en ce lieu et y aurait sculpté une statue de la Sainte Vierge Marie.
Cette statue perdue au Moyen-âge fut retrouvée plus tard par un chien de berger dans un fourré et transportée dans l'église paroissiale.
Le jour suivant, la statue retourna mystérieusement dans son buisson.
Alors on construisit une chapelle à l'endroit précis de sa découverte »

La blogueuse est très appliquée : photographies et comptage des oratoires…

D’ailleurs voici les numéros 5 et 6

Après un peu plus de 6 km nous arrivons à la Glacière où un panneau nous rappelle, si besoin y était, la beauté du site venant récompenser nos efforts ... et à la source à la Vierge, l’eau est fraiche (ou plutôt froide ?).

 

Des plaques en mémoires des prieurs nommés pour l’entretien et la gestion…. ...de belles violettes et des nombrils de Vénus

Mais relevons la tête pour observer le septième oratoire (ND de la Sainte Espérance) qui ressemble quelque peu au suivant (ND de la Salette), les fleurs déposés s’opposant à toute observation de l’icône.

 

Nous nous rapprochons du point culminant et Daniella fait observer de belles Orchidées blanches, identifiées par Jean - Marie (Cephalanthera longifolia blanche), à proximité d’un nouvel oratoire (n°9) dont la niche est vide.

Les deux derniers oratoires découverts sont situés sur un autre accès à la chapelle (ND du Puy et ND des Grâces).

Après décompte, il nous manque donc 2 oratoires par rapport au programme. Mais peut-être n’avons nous pas respecté le chemin de pèlerinage…

La Chapelle Notre Dame des Anges est bâtie sur les fondations d'une chapelle mérovingienne érigée en l'an 517 par Thierry, fils de Clovis, pour remercier la Sainte Vierge de la victoire remportée sur les Wisigoths au "bourg des pins", futur Pignans. Elle a fait l’objet de reconstructions successives et d’éboulements.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce point culminant des Maures est superbe, avec de beaux Cèdres, de vieux Châtaigniers et son point de vue sur Toulon et le Coudon, la presqu’île de Giens et Porquerolles.

 

La beauté du site est toutefois altérée par la construction d’une tour d’antennes jouxtant l’édifice religieux.

 

 

La visite de la Chapelle, aujourd’hui gérée par les Frères Franciscains de l’Immaculée commence par son cloitre.

 

A l’intérieur, le pittoresque c’est le crocodile empaillé, don de Jules Gérard, natif de Pignan et dont la notoriété est liée à un tableau de chasse de 27 lions…et le culturel c’est une belle collection d’ex-voto.

Le repas est bien mérité et une belle aire de pique-nique et de repos s’offre à nous.

Après une dernière vue sur les collines des maures, nous reprenons la piste.nous commençons notre longue descente vers Pignans et empruntant le GR 90.

 

 

 

Nous continuons notre longue descente vers Pignans en empruntant le GR 90.

Avant de nous séparer, nous nous désaltérons et profitons des derniers rayons de soleil.

 

Nos remerciements à Joël pour cette belle ballade dans les Maures et aux photographes Claude C, Gérard et Jean-Marie.

La semaine prochaine, 

Jeudi 07 Mai à 8H00 : MONS. Les Mégalithes.

Deux parcours

             N°1 : L : 17 Km 700. Dh : 550 m. Moyen alto. Jean Bo                                                         

             N°2 : L : 14 Km 500. Dh : 456 m. Moyen médio. Camille 

 

Découverte des mégalithes de Mons et de la magnifique cascade de Clar, par sentiers et chemins sans difficulté. 

   

Itinéraire d’accès : Emprunter l’autoroute A 8 direction Nice. Sortir N° 39 Les Adrets.

Suivre D 37, D 562 et D 19 jusqu’à Fayence.

Rejoindre par la D 563 le village de Mons à 15 Kms.

Stationner sur le PARKING Place Saint-Sébastien .       

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude
commenter cet article

commentaires