Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 08:29

Roquebrune/Argens – Circuit autour de La Flûte 

 

Aujourd’hui Jean Ma. dirige 28 randonneurs pour une balade autour du sommet de la Flûte.

Le temps ce matin est un peu frisquet avec ses 4 degrés.

Le briefing précédant le départ sera donc court : "C’est une petite randonnée de 14 km avec 350 m de dénivelée.

Nous tournerons autour du sommet de la Flûte, sans l’escalader, le chemin étant assez raide et le sommet dans la forêt ne permettant pas de vue panoramique.

Cette randonnée a été faite en 2013, pendant la floraison des mimosas"

Mais aujourd’hui nous sommes quelques mois en avance et nous ne profiterons donc pas de la fabuleuse explosion florale jaune citron !!!

Tant pis, résignés nous sommes …et nous partons d’un bon pas sur un chemin tout d’abord goudronné (le chemin ne s’appelle-t-il pas chemin neuf ?) puis terreux. Jack et Joël ferons office de serre file.

 

Il est 9h20 et une première pause nous allège d’une bonne couche de vêtement, le soleil étant maintenant de la partie.

Sous le ciel bleu, nous observons une première vue sur le sommet de la Flûte.

Il nous faudra prendre encore un peu de hauteur, sur cette piste confortable, avant de faire la pause banane et les premières photos de groupe. 

Nous sommes au plus près des flancs boisés de la Flûte; Le sommet n'est pas si impressionnant qu'annoncé et quelques-unes, quelques-uns l’auraient bien monté....

Etant sur la piste Vernet, un tronçon du GR51, dite aussi ici piste du Mimosa, Jean Ma. nous délivre quelques minutes de culture, au pied d'un mimosa dans quelques temps en fleurs :

« En plein hiver, collines et jardins de la région exhalent un parfum envoûtant. Depuis la fin du 19ème siècle, le soleil d’hiver a trouvé son symbole avec le Mimosa, plante exotique originaire d’Australie. Le mimosa est en fait un acacia.

Les arbres ont un développement rapide et peuvent atteindre des hauteurs de 12 à 20 m.

Les fleurs sont des glomérules jaune citron et les fruits sont des gousses pendantes….

Très vite les parfumeurs de Grasse s’emparent de cette plante pour mêler ses fragrances à leurs compositions. Les clients de passage s’arrachent les bouquets aux étals des fleuristes. Mais une fois la fleur coupée, le mimosa a une vie trop courte pour espérer une commercialisation rentable. Sauf à utiliser le forçage, à savoir le traitement des bouquets en grains dans une atmosphère humide (90%) et chaude (25°).

Le nombre de producteurs de mimosa est d’environ 100 pour les départements 06 et 83. Pendant la période de l’âge d’or, c’était le nombre de la seule ville de la Napoule…. »

Avant de repartir, Jean Ma. demande une nouvelle photo du groupe, moins vêtu. Ce qui est fait immédiatement.

Puis nous reprenons la piste agréable qui longe la forêt de Brodescure. Au carrefour, Jean Ma. en bon éclaireur prudent va tester avec son GPS la bonne direction.

 

Nous poursuivons notre gentille grimpette et nous découvrons en contre-bas un petit lac.

Puis nous atteignons la piste des Clapiers. Nous sommes déjà au point le plus sud de notre promenade et le carrefour bien dégagé nous offre des panoramas magnifiques, sous une très belle lumière : d'un côté, la baie de Saint Raphael et, de l'autre côté, le Mercantour et ses premières neiges tout au fond derrière l’Esterel.

La piste descend alors vers les Nicoles et sa prairie dédiée aux pique-niques des randonneurs du Cercle. C’est ainsi que nos anciens suivent la croissance d’un figuier de Barbarie : très beau sujet en 2010, 2013, le voici dégénéré et colonisé par un arbre envahissant.

 

Le parterre de soucis est bien fleuri.

Il est 11h30, juste l’heure de l’apéro : Annette et Guy sont de retour de Lorraine et Guy nous a préparé son délicieux punch à la mirabelle . La famille doit avoir une passion œnologique car Jean Ma. nous fait aussi découvrir un Bourgueil très agréable. Peut-on enfin citer le Bordeaux de Josette et le pousse café de Daniel sans altérer le caractère sportif des randonnées du club ?

 

Après le repas, c’est bien le soleil qui pousse à la sieste.

Jean Ma. sonne les 5 minutes avant la levée du camp. Après une mini grimpette le long de collines boisées, nous découvrons à nouveau la baie de Saint Raphaël ensoleillée, avec une mer bleue et calme…

Puis ce ne sera plus que descente.

Après une dernière vue sur la Flûte, par son versant Est, nous longeons le domaine des Planes et ses vignobles, puis le golf de Roquebrune.

 

Le passage du gué est à peine remarqué, compte tenu du faible niveau d’eau du ruisseau.

A la Vernède le gîte abrite toujours des ânes, mais cette année il y en a trois.

 

Dernière vue sur les vignes et les oliviers avant d’arriver aux voitures et de redécouvrir le rocher de Roquebrune.

 

Nous nous quitterons après un pot sur la place de Roquebrune.

Merci Jean Ma. pour cette sortie amicale et zen, illustrée par les photos de Claude C., Gilbert et Jean Marie.

 

La semaine prochaine :

 

Jeudi 03/12 à 8H00 : Salernes-Le Tour du Babadié. L : 16 Km 1. Dh : 295m. Moyen médio. Jean B.

Départ de la rando : Salernes (83) PARKING Jean Moulin.

Coût du trajet A.R. : 32 €

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude C.
commenter cet article

commentaires