Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 09:01

SAINT VALLIER DE THIEY-Oppidum de la Malle

 

 

Sur le Parking de Saint Vallier de Thiey  20 randonneuses et randonneurs se retrouvent vers 8h30 sous un ciel couvert mais un temps idéal pour marcher.

 

Notre guide Jean Bo nous explique le pourquoi de la modification de la randonnée :

 

« la météo a annoncé des pluies sur l'Ouest de la région, et un temps couvert mais sans pluie, sur l'Est.

C’est pourquoi nous avons annulé la randonnée programmée à la Sainte Baume qui se situe entre Marseille et Toulon, et l’avons remplacée par cette randonnée située dans l'arrière pays Grassois.

Dans le cas de mauvais temps, nous aurons la possibilité de raccourcir l'itinéraire »

Et nous présente la randonnée :

«  15 kms 570 m de dénivelé, d’abord une montée à l’oppidum, puis au sommet de la Colle et ensuite une descente, qui sera un peu raide ».

Xavier sera notre serre file.

 

Nous démarrons sur du bitume. 

Puis nous poursuivons sur un chemin caillouteux et traversons la D5 pour continuer notre ascension toujours sur les cailloux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous marquons un arrêt devant un pont malheureusement détruit par l’érosion- il était encore intact lors du dernier passage du groupe en 2013- et continuons notre chemin pour s’arrêter vers 9h30 pour la pause-banane au col du Ferrier.

 

Jean Bo nous lit l’histoire de St Vallier : « Seigneurie jusqu'à la Révolution, puis station climatique estivale mise à la mode par les familles de Grasse au 19ème siècle, le village possède des charmes multiples, à la fois historiques et naturels.
Construit sur un plateau calcaire, au bord d'un grand pré verdoyant, et entouré de moyennes montagnes, comme la Montagne de Thiey (1552 m) ou le plan de la Malle (1308 m), ombragé de pins, de chênes et de hêtres, Saint Vallier de Thiey est un village bucolique qui plaira aux amoureux du grand air ».  

 

 

Après avoir dégusté la banane pour certains, les barres de céréales pour les autres, nous assistons à un cours de boussole donné par Jean Bo .

 

Découverte pour certains d’une maison de berger, imitation « borie » (cabane en pierre sèche).Puis nous rencontrons au km 5 un impressionnant troupeau  de moutons.

 

 

Nous continuons à grimper en direction de l’enceinte fortifiée de L’oppidum de la Malle

« Oppidum signifie

"forteresse", mais en provençal, on dit le"Castellaras de la Malle". La forteresse de la Malle se distingue par la taille de ses blocs (certains font plus d’un mètre cube), soigneusement ajustés et empilés les uns sur les autres. Ses dimensions sont tout aussi surprenantes. La muraille est longue de 110 mètres, pour une hauteur de 5 mètres et une épaisseur frôlant les 4 mètres.

 

Panorama exceptionnel : la Montagne de Thiey, le Château- de la Malle, Centre Radio-électrique du Doublier , sentier GR4 qui traverse les Alpes, le plateau de Caussols…. Sans oublier la nature qui nous offre la carline des Alpes, les muscaris, la scabieuse de Crète, l'euphorbe hérisson, la lavande,

Notre grimpette se poursuit au point culminant de la randonnée : le sommet de la Colle à 1200 m où la photo de groupe s’impose, les cheveux dans le vent!!!!!.

 

Le plateau de Caussols vers l'est est bien dégagé; côté mer, la baie de Cannes et les iles de Lérins sont voilées et plein ouest, le lac de St Cassien subit le même sort. Mais c'est surtout l'oppidum en contrebas qui est superbe. C'est de là qu'on découvre vraiment sa forme.

 

Nous abordons la descente parmi les rochers en essayant de suivre un semblant de sentier.

 

 

 

 

                                                                                                                                                  A la ferme de Fontmichel, nous nous installons pour pique-niquer, nous dégustons en apéritif le punch fait avec amour par Anne, le Cahors offert par Jean Bo et diverses gâteries comme à l’habitude (chocolat, gingembre, fruits secs etc …)

 

Tout en déjeunant, nous assistons  à une nouvelle

transhumance (1200 moutons qui dévalent la montagne) nous rencontrons le berger qui nous indique que 8 jours plus tôt 2 brebis s’étaient fait attaquer par un loup.

 

Après une petite heure de repos nous reprenons la descente à travers une belle forêt.

 

 

  Petit arrêt près d'un affaissement de terrain,

 J.Bo raconte qu'à cet endroit il y a quelques années nous avions cru avoir perdu André, soi-disant parti photographier des marcassins. 

L'intéressé n'a pas gardé de souvenirs de cet incident, heureusement, le blog était là.  Nous traversons la route Saint Vallier/Grasse au col du Pilon (Alt 782m) pour arriver après quelques faux plats à la Croix de Cabris.v

Il nous reste encore 3 à 4 kms , nous prendrons le chemin normal et non la nationale en direction de St.Vallier de Thiey où nous retrouverons nos voitures.

Pour bien terminer la superbe randonnée, nous prendrons le pot de l’Amitié avec les petits gâteaux qui seront fort appréciés.

 

Merci Jean, pour cette très agréable randonnée aux paysages magnifiques.

 

Merci aux photographes : Claude, Jean Marie et Michel.

 

La semaine prochaine, 

Jeudi 28/04 à 7h00 : CUERS (83). Les Barres de Cuers. L : 17Km. Dh : 870m. Moyen alto. Christian               823

Départ de la rando : PARKING sur la D43 au Col de La BIGUE (Altitude : 423m.). Coût du trajet AR : 54 €

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Brigitte R
commenter cet article

commentaires