Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 06:54

Les Lacs de Prals - 01/09/2016

 

Cettrandonnée, faite en juin 2012 par Joël, est aujourd’hui conduite par Anne-Marie.

C’est la rentrée….des classes et des randonneurs.

Ce matin à 7h nous nous retrouvons à 11 sur le parking de Boulouris

6 randonneuses, 5 randonneurs dont Martine, en vacances chez Nadine et Alain et Jeanine et Pascal, en vacances chez Anne-Marie et Patrick.

 

Ciel bleu et soleil au départ de Sain-Raphaël que l’on gardera, en partie, toute de la journée.

 

A l’arrivée à La Madone de Fenestre nous retrouvons Marie-France et Jean-Michel arrivés la veille à Saint Martin de Vésubie pour profiter des paysages majestueux et Charles grand randonneur confirmé du Mercantour, invité par Alain.

 

Un peu de géographie et d’histoire :

Le territoire de La Madone de Fenestre se situe au cœur du Parc du Mercantour à 1904m d’altitude au pied du Mont Gélas qui culmine à 3143m, plus haut sommet des Alpes Maritimes.

Cet espace bien que situé sur le versant Sud Ouest des Alpes méridionales est demeuré piémontais puis italien après le traité de Turin rattachant le Comté de Nice à la France en 1860.

Il n’est devenu français qu’en 1947.

 

Nous serons donc 14 au total nous annonce Anne-Marie qui nous présente cette randonnée Les Lacs de Prals appelés également les Cinq Lacs au départ de La Madone de Fenestre, à la balise 357 et non 360 comme annoncé suite à une erreur de frappe : «C’est une petite rando de 10km avec un dénivelé de 550 m pour 4 heures de marche environ autour du mont Caval.

 

Nous commencerons notre parcours par une montée le long du vallon de Prals sur un chemin facile puis par une grimpette avant d’atteindre le site des 5 lacs.

Le retour s’effectuera tout en descente par le versant opposé sur un sentier caillouteux.»

 

Jean-Claude est notre serre-file habituel .

Pas de blogueur aujourd’hui, Alain se propose de rédiger un texte et Jean-Michel et Jean-Claude (qui cumule les fonctions...) se chargeront de prendre les photos.

…..et on demandera l’aide de notre chère Claude, pour constituer, à partir de ces éléments, notre blog.

 

Une 1ère photo de groupe est faite avant le départ pour les Lacs de Prals.

Nous quittons La Madone de Fenestre vers 09h45, par un petit chemin en descente en direction de la balise 360.

 

Puis nous marchons parmi quelques mélèzes et épicéas épars et nous atteignons le vallon de Prals que l’on traverse par un pont de bois avant de remonter le long du petit torrent fougueux mais peu profond et qui fait le bonheur de quelques pêcheurs de truites et de saumons de fontaine.

Les arbres se font de plus en plus rares pour laisser place aux alpages où paissent les troupeaux de vaches qui clarinent à tout vent.

La petite troupe marche bien compacte, tranquillement, d’un pas de rentrée, ce qui permet à Elisabeth et Jean-Claude de ramasser quelques framboises sur le chemin bordé de fleurs alpestres ( Carlines et jolies fleurs bleues dont on a oublié le nom).

Quelques haltes boisson régulières et nous arrivons à la pose banane pour permettre à certains (sans citer de noms) de reprendre leur souffle. Il est 11 heures.

 

Et oui il y avait beaucoup de sport et de sportifs cet été…..mais seulement à la TV, Euro, tour de France et Jeux Olympiques obligent…l’activité des randonneurs était bien calme ; il est temps de reprendre l’entraînement.

 

La pente se fait un peu plus raide sur un chemin caillouteux et nous arrivons au site paisible d’un vaste replat où se nichent les 5 lacs de Prals qui contraste avec les arêtes découpées des montagnes environnantes.

 

Cet endroit face au mont Neiglier 2786 m et de la Cime de Paranova 2556m est idéal pour un pique nique proposé par Anne-Marie, qui nous suggère de faire le tour des lacs avant le casse croûte.

Les cinq petits lacs de Prals ont la particularité de se trouver au même endroit.

De plus, ils ont tous un aspect et une originalité très différente.

L’un comporte beaucoup d’algues qui apparaissent généreusement au fil de l’eau, 

le suivant est vierge d’algues alors que l’autre est beaucoup plus clair et nous permet d’apercevoir un fond rocailleux quant aux 2 autres ce sont de vrais miroirs bordés de jolies fleurs blanches cotonneuses, les Nigritelles .

Alors que l’on commence à s’installer, Martine se retrouve face à un problème de chaussures. Ses semelles se décollent et baillent jusqu’à rendre l’âme. Une réparation d’urgence s’impose. Charles bricole avec un élastique et Jean-Claude pose un bandage d’élastomère récupéré au fond de son sac. 

Charles peut nous offrir un verre de rosé, et chacun tire de son sac sandwich ou autres salades.

Un peu de café et du gingembre distribué par Elisabeth et c’est le signal du départ pour un retour vers La Madone de Fenestre.

Nous quittons les lacs par une montée ardue jusqu’à la baisse des 5 Lacs altitude maxi de notre rando 2335m à la balise 366.

Puis c’est une longue descente par le vallon du Ponset sur un chemin soutenu, escarpé, pierreux et quelque fois bien pentu pour retrouver les petits ponts de bois de notre départ de rando.

Après une petite grimpette nous rejoignons la très belle chapelle, bien restaurée de La Madone de Fenestre où une visite s’impose.

L’intérieur est de style baroque.

Après plusieurs incendies la restauration du sanctuaire date du 19ème siècle.

Le Maître Autel est dédiée à la Vierge Notre-Dame de Fenestre dont la statue en cèdre du Liban polychrome daterait du 14ème siècle.

Les nombreux miracles qu’on lui attribue expliquent le culte que lui voue les populations lors des 2 processions annuelles.

 

La légende raconte qu’après l’apparition de la vierge dans une trouée (d’où le nom de fenestre) à l’extrémité d’un rocher inaccessible (le caire de la Madone de Fenestre), les Templiers et les Bénédictins élevèrent une première chapelle à son effigie.

La Madone de Fenestre est donc un lieu de culte ancestral.

 

Puis nous allons prendre le pot traditionnel de fin de rando au Club Alpin tout proche.

 

C’est également un refuge situé sur le GR 52A et point de départ de nombreuses courses alpestres et d’escalades ainsi que de randonnées familiales.

 

 

 

 

Nous retrouvons nos voitures sur le parking où Charles, fin connaisseur des lieux, nous montre un petit rond blanc tout au sommet d’une pointe rocheuse située derrière le sanctuaire, percée de la roche par laquelle, selon la légende, serait apparue la Vierge.

 

 

 

 

 

Merci Anne-Marie pour cette superbe randonnée de rentrée, temps idéal, avec paysages enchanteurs.

 

La semaine prochaine : 

Jeudi 08/09 à 7H00 : La Londe des M. - Brégançon L : 17 Km. Dh : 300m. Moy.médio. Christian 

Départ de la rando :  Parking de la plage de l'Argentière.    

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude C.
commenter cet article

commentaires