Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 13:33

Belle Barbe - Plan Pinet

 

Anne-Marie emmène 14 randonneurs  pour une longue promenade  au cœur de  l’Esterel.

 

Aujourd’hui les randonneuses sont majoritaires et c’est  (sans parti pris, en toute objectivité et avec une totale impartialité !!!) ce qui explique  le  bon rythme  du  groupe durant toute la journée.

 

 

Notre serre file du jour Alain aura donc tâche facile devant le peu d’élasticité de la file…

 

C’est vrai que, dès le départ, Anne-Marie nous motive avec un objectif net : terminer à 16 heures nos 22 km et 550 m de dénivelée cumulée.

 

 

 

Il est 8H30, la température est de 1° à Bellebarbe (nous avons perdu 5° par rapport au bord de la mer) et nous partons donc plein nord en direction le col Aubert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La petite montée nous réchauffe. 

Un quart d’heure plus tard nous découvrons notre premier panorama : en bas le col Aubert, en face le Perthus oriental, à l’ouest  le Rocher du Gravier et plus loin et un peu plus nord, le Pic de l’Escale.

 

Après une petite descente vers le col Aubert en limite de forêt, nous remontons  par un chemin graveleux vers le col du Baladou que nous atteignons à 9h05. Le soleil est déjà bien présent et  les couches de vêtement les plus extérieures rejoignent les sacs.

Nous progressons maintenant en plein cœur de la forêt domaniale de pins et atteignons le col du Perthus vingt minutes plus tard.

Beau panorama avec les deux Perthus séparés par la fracture du ravin éponyme, dans laquelle coule, au fond la « rivière ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrivés à la Baisse de la Petite Vache, nous laissons à droite le GR qui va à la Grossse Vache et, par un sentier en balcon, nous contournons un petit massif rocheux.

Puis, nous descendons vers le gué du gabre du Gourin, que nous atteignons quelques minutes après 10h, pour la pause banane. 

Patrice entrevoit-il le lac de la Prison, en amont, que nous verrons beaucoup mieux l’après–midi?.

Le sentier se poursuit ensuite en forêt, puis en balcon, coupe un pierrier avant de se dégager au contour de rochers.


Il est 11h35 et Anne-Marie nous lit le paysage :  le mont Vinaigre, les Malavalettes, le petit et le grand Porfait. 

 

 

 

 

 

Puis nous retournons en sous-bois avant de rejoindre le GR 51 vers le Plan Pinet.

Nous sommes au lac quelques minutes avant  midi : nous avons parcouru 9,5 km et monté la quasi dénivelée du jour. Le lac est joli et le pylône-relais  qui nous domine s’oublie assez vite.

Le déjeuner, au soleil, est très agréable. Il faut dire que maintenant il fait une vingtaine de degrés ! !! Mais côté douceurs gustatives,  nous ne sommes pas du tout au niveau du G2 : pas de foie gras, pas d’alcool, pas de…..juste du café et des fruits secs à profusion…

 

 

L'objectif d’arrivée à 16H étant toujours dans nos esprits, nous reprenons notre chemin en coupant le sous-bois pour rejoindre le GR 51, direction le col des Suvières.

Globalement la deuxième partie de notre randonnée se fait en descente. Les bavardages vont donc bon train.  A hauteur des Massacons nous découvrons en face les Suvières, sous un profil pas très habituel pour nous et, à notre gauche, le  Mercantour déjà bien enneigé.

Il est bientôt 14 h quand nous atteignons le col des Suvières.  André entre en conversation avec des VTTistes sympathiques, dont l’un fera notre photo de groupe.

Avant de quitter le GR, nous avons un dernier regard sur les Suvières, cette fois sous leur profil plus reconnaissable.

Nous  redescendons ensuite vers le lac de la prison. 

 

Nous suivons le gabre du Gourin et rentrons par le Pont des Cantines .

Après le pont du Pertus, un gros sanglier grimpe tranquillement le versant gauche.

A notre arrivée un troupeau de mouton nous accueille et nous retrouvons nos voitures à 15H50, fiers d’avoir atteint notre objectif, sans difficulté ni problème.

Nous fêtons cette belle journée passée ensemble lors de notre pot de l’amitié à Agay.

Merci Anne- Marie pour cette très magnifique randonnée, qui  fait découvrir de beaux paysages  et  des panoramas sur des sommets caractéristiques de l’Esterel.

Les photographies sont de Claude C.

La semaine prochaine :

Jeudi 15/12 à 8H00 : La Bouverie. La Colle du Rouet.
L : 14 Km 576, Dh : 390 m. Moyen **.                                        

Départ de la rando : Parking de La Bouverie. Coût du trajet A.R. : 10 € .  Jean Bo.    697

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude C.
commenter cet article

commentaires