Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 15:36

 

Lac de St Cassien-Nord- G2

Retrouvailles sans embrassades-prévention grippe-de 24 randonneuses et randonneurs sur le parking du Pré du Claou au bord du Lac de St Cassien.

 Un petit 2° et un soleil pâlichon-nous avons connu pire au même endroit, -7° le 17 décembre 2009.

 

C'est Jean Ma qui nous conduira aujourd'hui sur 13 km et 400 m de dénivelée.

 

 

C'est parti par une petite montée en sous-bois sur un   sentier qui s'avérera assez vite très glissant.

Ce sera d'ailleurs un peu la caractéristique de la journée

car le sol est très humide, en attestent les grandes flaques que nous rencontrerons à plusieurs reprises.

Et nous débouchons assez vite sur l'ancien tracé de la voie de chemin de fer qui reliait Meyrargues à Grasse puis à Carros. Nous connaissons bien ce tracé que nous apprécions pour sa pente légère, régulière.

 Jean Ma donne une cadence très soft et vers 11 h il nous

offrira une "pause banane" ensoleillée. Oui, le pâle soleil de ce matin a repris de la vigueur.

Passage devant l'ancienne gare de Tanneron, transformée en jolie petite maison. Altitude de la gare 180 m-Altitude du village 370m, il fallait s'y prendre à l'avance pour ne pas rater son train et pour revenir, il fallait être un

randonneur du Cercle de Boulouris pour franchir les 190 m de montée. Bon d'accord, à l'époque, on n'allait pas travailler à Grasse tous les jours !

Maintenant nous rentrons dans le dur, la montée annoncée par Jean Ma dans son message.

Elle est rendu désagréable par les feuilles qui tapissent le sentier, bien mouillées et glissantes, cachant les cailloux, glissants eux aussi. Il en sera de même à la descente mais tout le monde arrivera sans problème à la route.

Ces feuilles de chêne seront un peu le fil rouge de la journée. Autant c'est agréable de les fouler lorsqu'elle sont sèches, autant elles nous font glisser lorsqu'elles sont mouillées.

Là, nouveauté, Jean Ma nous conduit  vers l'arrivée d'eau dans le lac. C'est une déviation de la Siagne qui alimente le lac. Le débit est très important, c'est impressionnant; mais le lac est très bas, sécheresse ou bien gros turbinage par l'usine électrique.

Nous n'allons pas longer le déversoir car il y a une très forte marche à franchir, d'autant plus qu'un escalier a été construit pour rejoindre la route. Là encore c'est une nouveauté car cet escalier n'existait pas en 2016.

Nous reprenons donc la route, sagement en file indienne jusqu'à un petit sentier qui va nous rapprocher du lac.

Passant près d'un enclos où s'ennuient des ânes,

nous allons pouvoir filmer  un moment  de rencontre très classique entre Josette et des quadrupèdes, du déjà vu !(cliquez sur le lien)

https://1drv.ms/v/s!Akg4j4AQ11zMohhd2NtejstUtL_2

Pendant ce temps la tête du groupe s'impatiente un peu. Jean Ma nous a promis le pique-nique à 12 h 45 et il est déjà  12 h 45. Inquiétude  au sein du groupe, nous nous engageons sur un sentier très pentu- et très glissant- mais non, notre guide ne s'est pas trompé, nous sommes sur le bon chemin et après une descente dans les feuilles de chêne, nous rejoignons le bord du lac.

Superbe…Comme le lac est très bas les rives sont  bien accessibles avec plein de rochers pour organiser un pique-nique de rêve. En plus de ça, un soleil superbe et une perspective à droite sur toute la longueur de la partie est du lac et à gauche, sur une partie de la digue du barrage.

Pour les anciens qui ont déjà fait cette rando plusieurs fois, jamais nous n'avions trouvé un tel pique-nique.

Ah! Oui, au fait, nous avons retrouvé, avec joie, nos militaires qui avaient disparu depuis la saison dernière.

Comme d'habitude dans le G2, abondance de boissons et de douceurs, deux vins d'orange, du Stanislas, deux vins rouges, café et papillotes.

Une bonne descente, notre guide !

 Quelqu'un criera au terroriste,  "il a une bombe dans la main"!

Mais non voyons, vous avez bien reconnu Bruno faisant sa distribution de café.  

Sous l'effet du soleil, le sable "fume. Pas facile à photographier. Non, non, il n'y a pas le feu au lac.

Quel étrange animal sorti du fond du lac !

Jean Ma accordera 15 minutes aux joueurs de cartes et

nous repartons pour 5 km sur des chemins plus ou moins abîmés par la pluie. Mais nous n'oublierons pas la photo de groupe au niveau du lieu-dit Patarelle.

 

Nous abordons ensuite un chemin remarquable, en forme de tranchée creusée par l'eau, 80 cm de profondeur par endroit.

Ce doit être super en cas de forte pluie. Bruno, le dernier de la file sort de cette "tranchée".

De temps en temps, de belles vues sur le lac.

Une petite montée très raide, bétonnée, fait râler certains participants mais c'est presque fini.

Retour aux voitures.

Il n'y aura pas de pot aujourd'hui car "les 3 Chênes" ne sont pas encore accessibles et l'Arbousier, au bord du lac, est fermé.

Merci Jean, pour cette belle journée et pour les nouveautés apportées à cette rando.

Merci à Jean Be et Jean-Marie pour les photos.

La semaine prochaine, à l'occasion de la Galette des Rois,

Jeudi 19 janvier- 8 h30 - Groupe 1 et 2 : randonnée commune sur belles pistes avec possibilité de variations en fonction des niveaux à partir du col de Bellebarbe -Les lacs par le Col de Belle Barbe- L : 12 km, D : 400 m, niveaux : moyen * et ** parking : Col de Belle Barbe, heure de départ :  8H30 - Joël et Alain  - Coût du trajet : 6€

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marie
commenter cet article

commentaires