Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 15:56

La Motte – Les Grands Esclans – O2/02/2017

 

Ce sont 32 marcheurs des groupes G1 et G2 qui se retrouvent sur la Place de la Mairie dans le charmant village de La Motte en ce jeudi matin suite à l’annulation de la rando G1 à cause de la météo.  

Jean Bo. nous présente le programme de la journée. Nous ferons 12 kms sur une dénivelée de 370m et nous arrêterons dans le plus ancien domaine viticole en fin de parcours.

 

Nous accueillons Denise qui marche déjà le lundi puis Daniel se propose comme serre-file et c’est sous un beau ciel bleu que le groupe se met en marche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous voici rapidement en pleine nature. Des chevaux broutent paisiblement dans un champ et nos pas nous mènent à la superbe cascade du Capelan qui se jette dans la Nartuby et dont le voile nous éblouit. Jean Bo. nous explique l’origine du nom de ce lieu extraordinaire: « Au 16è siècle, les guerres de religion frappent un peu partout facilitant la venue de brigands sans foi ni loi. La peur et la misère règnent. Des prêtres catholiques sont massacrés, des protestants sont pendus. Et c’est ici, dans ce lieu admirable, qu’un prêtre est précipité assouvissant l’instinct cruel de brutes. Depuis, il est appelé le Saut du Capelan, capelan signifiant curé en provençal».

 

 

 

Notre randonnée commence à proprement parler une fois la cascade et le barrage passés.

 

 

 

 

 

Nous traversons des vignes et rencontrons un petit groupe de promeneurs et leur chien sur un chemin jonché de feuilles mouillées. Notre enthousiasme à marcher d’un bon pas sous le soleil nous invite à retirer une couche de vêtements sur le chemin du Dégustaou dont le nom en fait déjà rêver certains! Il nous mène sur une route goudronnée puis nous montons à partir du M7 Le Rousset sur de la « terre amoureuse », expression qu’un randonneur m’explique – terre qui colle aux souliers!

 

 

On a chaud et le rythme ralentit quelque peu. La pause-banane s’impose!

 

 

Nous repartons ragaillardis même si le soleil se cache et continuons sur un faux plat montant bordé de pieds de vigne.

A la fin de la piste de la Luzerne, Jean Bo. raccourcit le tracé car le chemin prévu est envahi par les ronces. Il nous sera donc impossible de voir les ruines du Castrum – - village dans lequel se réfugiaient les paysans pour éviter l’ennemi. Quelqu'un suggère alors de se contenter de contempler celles au sein du groupe! Le grand cru rouge du vignoble où nous nous arrêterons a par ailleurs hérité de cette appellation.

Le panorama de l’Estérel et la vallée de l’Endre se révèlent à nos yeux et nous admirons également le massif de la Colle du Rouet sur notre droite.

Nous découvrons le domaine vinicole des Grands Esclans du haut d’un chemin sur lequel nous poursuivons notre route. Nous traversons un champ d’oliviers

 

et nous nous installons un peu plus loin pour pique-niquer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois repus, nous repartons en colonne serrée pour monter à la piscine du domaine alimentée par la source de la propriété. Nous sommes ébahis devant ce havre de paix même si la couleur de l’eau n’invite guère à la baignade!

 

 

 

 

 

Jean Bo. nous mène ensuite vers la source dont l’eau ne tarit jamais et nous voici de nouveau émerveillés! Elle ruisselle le long de parois rocheuses couvertes de mousse pour former une mare en bas dans laquelle Bruno devine des nymphes!

 

Nous quittons ce lieu magique pour nous diriger vers la propriété viticole

en laissant derrière nous le rocher de Roquebrune. 

 

Une photo de groupe est prise devant l'ancienne bergerie qui a repris vie si l'on se fie à l'intérieur bien aménagé pour s'amuser entre amis!

 

 

 

 

 

 

Propriété adjacente au caveau.

 

Après cette pause nous repartons à travers vignes salués par quelques ânes et admirons au passage les pins parasols, arbres majestueux qui produisent des pignes (pommes de pin) à l’intérieur desquelles se dissimulent les pignons fort employés en cuisine et aux vertus aphrodisiaques!

 

Nous empruntons un chemin raide qui nous offre une belle vue sur le vignoble qui s’étend à perte de vue. Une fois en bas du Chemin des Garassins nous retrouvons la civilisation, les mimosas en fleurs

 

et le petit village de La Motte. Quelques gouttes se mettent à tomber aussi ne jetons nous qu’un œil rapide à la Tour de l’Horloge sur notre droite avant de rejoindre le parking.

 

Nous remercions chaleureusement notre animateur, Jean Bo., nous nous disons au revoir et prenons rendez-vous pour jeudi prochain.

Merci aux photographes: Claude C et Dominique et à Claude encore pour sa patience à former une nouvelle blogueuse!

La semaine prochaine jeudi 9 février :

G1 Départ 7h30 Joël N° 807-2- Chartreuse de la Verne, rando-patrimoine - Moyen ** 11 km D:577m

Parking : parking de la Chartreuse au bout de la D 214 - autoroute conseillé.

G2 Départ 8h30 Alain N° 822 – Bois de la Gaillarde Dolmen- Moyen * 13km D:370m

Parking : cimetière des Issambres

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique
commenter cet article

commentaires