Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 15:17

Les Mayons-G2

Aujourd'hui, très belle initiative de Jean Ma et de Jean Louis pour une rando mixte aux Mayons. Le G1 partira à 8 h et le G2 à 9 h. Les deux groupes se retrouveront à 12 h 30 pour le pique-nique. Le retour se fera en commun.

C'est Jean-Louis qui conduit le G2 constitué de 16 marcheuses et marcheurs bien décidés à profiter de la belle journée qui s'annonce.

Il présente la randonnée du jour, un aller-retour de 12,8 km et 300 m de dénivelée.

Il avait prévu une visite chez un apiculteur mais celui-ci étant indisponible, on pourra seulement déguster ses produits en vente au marché de Boulouris, devant la Poste.

Il commence à nous présenter la particularité de ce village, le châtaigner. Mais il est interrompu par un autochtone, retraité et ancien exploitant de châtaigners qui va nous expliquer que la production de châtaignes est en train de péricliter d'une part du fait des pentes très raides,donc d'accès difficile, et surtout de l'incidence de trois maladies, deux cryptogamiques et de la Cynips qui est une micro-mouche apparue en 2010 en Ardèche. Les adultes pondent dans les bourgeons pendant la saison de végétation. Au printemps suivant, les larves se développent et, sous l'effet des toxines qu'elles secrètent, se forme des galles à la place de la pousse normale.

Nous sommes tous intéressés à l'image de notre guide.

En traversant ce tranquille village, nous rencontrons le garde-champêtre qui nous invite à aller saluer le Grand-père Châtaigner !!!

Et nous voila partis en longeant un bois de châtaigners, effectivement très en pente.

 

 

Mais rapidement nous allons retrouver une végétation plus méditerranéenne constituée de chênes-liège, de mimosas et de bruyères arborescentes.

Ces dernières sont en pleine floraison.

Nous montons de façon continue. Quelques arrêts seront nécessaires pour ressouder le groupe et, à 11 h, Jean-Louis profitera de l'un d'eux pour nous inviter à  la traditionnelle "pause banane".

Brigitte, où est la carotte ?

Nous poursuivons la montée avec un point de vue sur le village de Gonfaron. Puis à l'occasion d'un autre arrêt, nous ferons la photo de groupe.

Encore une centaine de mètres à monter sur une grande

piste. La forêt a été bien nettoyée à ce niveau.

A 12 h 34 nous arrivons au point de rendez-vous. Nous sommes les premiers…mais pas pour longtemps car très vite les premiers marcheurs du G1 arrivent.

C'est donc un groupe de 43 qui s'installe pour le pique-nique dans ce virage de la route qui mène à N.D. des Anges.

Très peu de circulation sur cette route mais beaucoup de cyclistes qui sont accueillis par des bravos et des encouragements ce qui donne beaucoup d'animation à notre déjeuner.

Nous avons commencé par du foie gras et nous terminons par dun délicieux gâteau au potimarron et à la noisette cuisiné par Claude C pour fêter ses trois ans dans le groupe de marche, précisément sur cette rando et en ce même lieu de pique-nique. Un gâteau par année,  il fallait bien ça pour que tout le monde en profite.

 

Jean Ma va tenter d'évoquer Jean Aicard, poète local et son personnage principal Maurin des Maures. Mais l'assistance est plus disposée à se prélasser au soleil qu'a s'intéresser à la poésie provençale et il va abandonner.

 

 

Petit à petit les participants se rassemblent au soleil le long de la barrière de sécurité, en attendant le départ. Mais avant de repartir, il faudra bien faire la photo des 43. 

Il ne reste plus que 6 km de descente continue, ponctuée de quelques arrêts de regroupement car cette troupe importante est un peu indisciplinée et il y a quelques traînards, pas spécialement du G2 d'ailleurs... Mais ces grandes pistes se prêtent si bien au bavardage.

 

La forêt a été très travaillée et divisée par de nombreux chemins. Est-ce l'oeuvre des forestiers ou des pompiers?

 

Nous traversons maintenant une zone de chênes-liège où il semble que l'exploitation du liège va reprendre puisque de nombreux troncs ont été "démasclés" (enlèvement du liège mâle).

En arrivant au village, nous allons pouvoir enfin saluer le Grand-père Châtaigner, vieux d'un millénaire.

Ne trouvez-vous pas que son branchage ressemble à une corne de rhinocéros. Espérons qu'un de ces braconniers pervers ne viendra pas le couper !

Encore une découverte, la "Fontaine au Pernod" : mais elle est sèche, ni eau ni boisson anisée (la Société Pernod a été créée en 1805, bizzare, bizarre)  et nous irons donc

nous désaltérer au nouveau café du village où nous sommes accueillis avec beaucoup de gentillesse.

     Heureusement que la terrasse est grande.

Merci à Jean Ma et à Jean-Louis pour l'organisation parfaite de cette journée. On en redemande.

Merci aux photographes, Alain, Claude C, Dominique G, Jean-Marie.

La semaine prochaine, nous ne savons pas encore si la rando-raquette aura lieu.

En tout état de cause, comme cette semaine, une rando mixte rassemblera G1 et G2 à partir de Théoule, sous la conduite d'Anne-Marie et Alain-10 à 14 km et 300 à 380 m de dénivelée.

Départ du parking du Manoir à 8 h 30 - coût du trajet 13 €

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marie
commenter cet article

commentaires