Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 16:14

Levens - Mont Férion - 646-1 - G1

 

Alain est, ce jour, le guide d’une rando « parité ». Nous connaissons les rando-restau, les rando-patrimoine… Que nous ont-ils encore inventé dans le programme des randonnées du Cercle de Boulouris ?

Sans doute l’obligation du même nombre de randonneuses et de randonneurs. Bravo Alain, tu as réussi le défi et nous sommes bien 10 marcheuses et 10 marcheurs au départ de Levens, sur le parking des Mulières.

A une vingtaine de kilomètres au nord de Nice, Levens culmine sur sa colline calcaire, à 600 m d’altitude, au-dessus de trois bassins versants : « le bassin versant du Paillon (avec le ruisseau de Fouon Blanca, le ruisseau de Gorghe Scura, le ruisseau de Péloubié et le ruisseau de Revesté) ; le bassin versant du Var (avec le Rieu) ; le bassin versant de la Vésubie (avec le ruisseau de Fouon Trebou ou Trebau et le ruisseau de Poulonia.esti , sur l’autre rive de la Vésubie) »

 

Nous avons déjà randonné dans la région et notre parcours nous montrera quelques points d’intérêt déjà connus lors de quelques itinéraires précédents.

 

Alain nous présente la randonnée, courte avec uniquement 14 km de long, mais qualifiée de sportive du fait de ses 800 m de dénivelée. Il nous promet de beaux panoramas sur le Var à gauche et sur le Paillon à droite (nous sommes bien à quelques jours des élections !!!)

Jean-Claude nommé serre file, nous nous mettons en route vers l’est, à 9 heures ; la température est encore fraiche (8°) mais le ciel bleu nous promet du soleil. 

La première partie de la montée, sur une crête accueillante, ne présente pas de difficulté particulière.

 

Des trouées nous permettent de voir au fond la Cime du Cheiron et Gréolières les Neiges , dominant à gauche le Mont Arpasse et, à droite, la Cime.

 

 

Allez, on vous dit tout ... : Claude teste une nouvelle application sur son téléphone. 

 

 

Zoomé, la Cime (841m), au dessus de Bonson  est bien visible.

 

 

C'est le premier effeuillage, près d’un pin quelque peu tordu.

 

 

 

 

 

 

La sente s'élargie et monte au travers la forêt (alt. 800m).

Après un petit replat le sentier regrimpe plus fortement vers Balma de Caïssou (1 100m).

Nous avons, au sud, une vue panoramique sur la côte  et, tout au fond dans la brume, sur l'Esterel.

Nous croisons la piste forestière Christian Dalaballe, ouverte le 31 août 1988, que nous allons emprunter, à gauche, pour aller jusqu’au Col du Dragon
(1 109m).

Quelques traces de la neige tombée hier restent présentes.

 

 

 

 

 

Nous pouvons voir le Sanctuaire de la Madonne d'Utelle.

Nous quittons cette piste confortable pour prendre, à droite un sentier raide, très raide même, et caillouteux et qui va serpenter en forêt.

Nous retrouvons la piste et avons, au niveau de son lacet sommital (1380 m) une très belle vue. Nous découvrons vers la gauche un beau panorama sur la cime de Roccassierra et au fond les balcons du Gélas.

 

 

Sur la droite, la vue plonge sur la vallée du Paillon.

 

Nous faisons la photo de groupe.

 

 

Gagner la cime du Férion (1 412m) n’est plus qu’un jeu d’enfant par ce sentier qui traverse à nouveau la forêt, essentiellement de grands pins (Sylvestres et d’Autriche selon les connaisseurs)

La tour de guet est imposante, mais il est vrai que dominant toute la région, ce point d’observation des départs de feu sur tous les sommets alentour, est stratégique.

 

 

La vue sur la côte porte jusqu'à Sainte Marguerite.

 

 

Maintenant nous allons commencer la descente en adret : nous suivons une trace plein sud. La vue sur le village de Coaraze, perché sur son piton gréseux, est superbe.

 

 

Nous atteignons, environ un kilomètre plus bas une clairière abritant la chapelle Saint Michel des Cèdres, inaugurée le 29 septembre 1938, avec son toit en béton. Les grands cèdres que nous pouvons observer ont été plantés en 1860.

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous installons pour déjeuner. Beatrice et Jean Pierre ont porté le rosé. Au moment du café, les galettes de Gérard nous manquent, mais nous compensons par les fruits secs et le gingembre.

Après cette grande pause nous reprenons le sentier caillouteux qui descend le long la ligne de crête, plein sud.

Nous atteignons la baisse de Bendéjun ou Col de Rosa (916m) puis prenons à droite le chemin qui descend régulièrement vers le Col de Travail (760m).

La plate-forme, sur laquelle les hélicoptères peuvent se poser, nous accueille pour une nouvelle photo de groupe.

 

Au Col de Travail, nous avons une très belle vue sur le Mont Vial.

 

 

Un peu plus bas, Levens est en vue !

 

Nous traversons le Péloubié et regagnons rapidement nos voitures.

 

Nous prenons le pot de l’amitié dans le vieux village perché de Levens, que nous rejoignons en …. ascenceur.

 

 

Merci à Alain pour avoir mené cette très belle randonnée, qui permet de découvrir de magnifiques panoramas.

Merci aux photographes, Alain, Brigitte et Claude.

 

La semaine prochaine, jeudi 27 avril :

Rando restau (COTTON à Saint Martin de Peille)

G1: Départ : 7h - Jean Bo. - 540 – Le Tour de la Pointe de Louquière
Moyen ** : 11 km - Dh 530m
Parking : Bompin sur la D53 entre St Martin de Peille et Peille

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude C.
commenter cet article

commentaires