Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 13:22

Fête de la Sainte Baume 

 

Chaque année, le premier dimanche de mai, une procession dans l'Esterel se rend à la grotte de la Sainte Baume, où l'ermite Honorat fit retraite au Vème siècle avant de rejoindre l'île de Lérins qui porte son nom.

Les associations de marcheurs sont associées à cette manifestation, dont on retrouverait des premières photos en 1920.

A cause des élections, la fête a été décalée au 14 mai.  Anne-Marie, en représentation du Cercle de Boulouris a regroupé des randonneurs pour participer à cet événement. Elle est également l'auteur de ce récit, illustré par quelques photos de Claude C.

 

Nous étions 9, à 8heures, sur le parking du stade nautique : Nicole et Gérard, Patrick et Anne-Marie, Martine, Claude, Ginou, Christian et Anne-Marie. Le temps, un peu nuageux mais déjà chaud, était parfait pour un départ tranquille le long de la route de la carrière des Caous.

La procession, un peu distendue, accompagnée par la police à vélo, a suivi la route jusqu’à la ferme Philipp où un stand de ravitaillement nous attendait pour la pause café … et la première photo de groupe.

 

 

Après ce petit réconfort, nous avons poursuivi notre marche régulière jusqu’au Gratadis. Là, nous avons rejoint trois autres randonneurs, Jean-Michel, Marie-France et leur amie Marie-Rose. Le curé, évêque à la retraite, basé à Saint-Maximin, a bien voulu poser avec nous pour la deuxième photo de groupe.

 

Un petit discours du curé, accompagné de sa bénédiction, nous a appris (ou rappelé) que le mot “baume”, en provençal, signifie "grotte”, mais aussi “fontaine”.

 

Nous allons maintenant suivre la “draille”, le chemin, vers la Sainte-Baume.

 

Au cours de notre route, les costumes provençaux se joignent à nous. Les fichus des femmes, tirés à quatre épingles (au sens propre du terme !), rivalisent d’élégance.

Enfin, nous arrivons à la Sainte-Baume et gravissons les marches jusqu’à la chapelle. Deux autres randonneurs nous rejoignent : Michel et Michelle de R. Nous sommes donc quatorze au final, juste le chiffre que nous avions indiqué cette semaine à la Mairie !

Au total nous avons parcouru depuis la piscine 10,67 kilomètres et presque 200 mètres de dénivelée …

La messe n’est qu’en partie en provençal : l’introit, les chants et la salutation d’adieu. Le sermon du curé reste en français, pour la compréhension de tous !

 

 

Après la messe, le vin rosé offert par la Mairie coule à volonté, et la tapenade est généreusement servie.

L'ambiance est chaleureuse et nous passons un très bon moment.

 

 

Après le repas, nous repartons par petits groupes, souvent sans assister au spectacle de l'orchestre : certains en reprenant le même chemin qu’à l’aller, d’autres en passant par le Rastel d’Agay et les moins courageux attendront les cars mis à disposition.

Merci Anne-Marie de nous avoir sollicité pour cette très agréable journée.  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude C.
commenter cet article

commentaires