Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 11:36

Plateau de La Motte - 22/06/2017

 

Anne-Marie et Jean-Marie ont préparé un parcours et une variante inédits, devant permettre aux deux groupes de randonneurs du Cercle de Boulouris, partant en décalé et tournant en sens inverse, de se retrouver pour la pause déjeuner.

Voici la narration du groupe G1. Vous attendrez un peu pour lire celui du G2 puisque notre Maître blogueur a pris la route : bon voyage Yvette et Jean-Marie et régalez vous de beaux paysages ...

 

Nous sommes 13 randonneurs bien décidés à braver la chaleur de la campagne mottoise. Anne–Marie, rentrée la veille du Mercantour sera notre guide et Bep’s notre bienveillant serre-file.

 

 

La présentation de la randonnée, programmée pour 18,5 km et 420 m de dénivelée est faite sur le parking de départ à La Motte.  

Nous voilà partis vers notre premier objectif, le Saut du Capelan.

Le village de La Motte quitté, nous marchons en campagne, plein Sud, vers les Pouillettes.

 

Nous longeons les vignes. Les sols de la région, alluvionnées par les rivières de La Nartuby à l’Ouest et de l’Endre à l’Est sont très fertiles et une douzaine de domaines viticoles y sont installés. Nous avions d’ailleurs visité celui des Esclans, en janvier dernier.

Les fleurs de lin sont aussi bleues que le ciel. 

Un quart d’heure plus tard nous sommes devant la belle cascade du Capelan et sa chute de plus de 20 mètres.

 

« la cataracte au Sud du Capelan se trouve sur la rivière La Nartuby entre les agglomération de Trans et La Motte dans le territoire de La Motte. Elle est en outre à l’aval de la dérivation dénommée Canal de la Ribeirette, et de la dérivation de la 2ème usine électrique Fournial. Cette situation en aval de deux dérivations détermine le débit du Saut du Capelan. »

En amont le barrage : 

Vous  pourrez aussi également voir la cascade en vidéo en cliquant sur le lien suivant :

https://www.dropbox.com/s/27kqm1kf19ai4c0/Cascade%20du%20Saut%20de%20Capelan.MP4?dl=0

 

Côté légende, le nom du site serait en mémoire d’un curé jeté du haut de la falaise, du temps des guerres de religion. La Tribune Mottoise nous apprend aussi : « A l’époque, en l’an 1400, quand les villageois se sentaient menacés, ils avaient pour habitude de se réfugier dans les bois où étaient creusées des grottes. La richesse commune du village ou du bourg était entreposée à cet endroit car les pillages étaient fréquents. Le chef du village de Mottus (la motte) était Paul-Victor, neveu du Duc Henri-Emile patron du Duchet de Draguignan. Une délégation de garde était toujours proche de La Motte, sans doute parce qu’un peu d’or du Duchet y était entreposé. C’est pendant la grande bataille d’Ysore que le village de Mottus fût entièrement brûlé et détruit. les 68 habitants furent tués avec une grande barbarie. Après enquête des émissaires du Duc Henri-Emile il apprit très vite que ses propres gardes étaient à l’origine de cet atroce tuerie. Pourquoi ? Car après quelques années de service ils avaient gagné la confiance des habitants et savaient où était cachée une partie de la richesse de ce petit bourg.
Dés lors, ces mercenaires étaient recherchés pour être pendus. Ils le furent bien avant de pouvoir bouger tout le trésor. Seule une petite partie avait été déplacée la nuit pour ne pas être repérée. D’après une légende, cette petite partie de trésor serait enfouie au Saut du Capelan, sous la cascade dans un coffre en pierre.»
 

Nous ne pourrons pas vérifier, le site ayant été fermé suite à des éboulements.

 

Nous reprenons notre marche et découvrons que les vignes peuvent ne pas être palissées.

Après une petite marche dédale dans le Dégastaou, nous commençons la montée du plateau de la Motte, en sous-bois.

Tiens un raccourci : mais c’est bien uniquement pour le "fun" et non pas pour gagner quelques minutes que quatre randonneurs quittent la piste pour grimper cette pente bien raide.

La pause banane à l’ombre est bien méritée.

Nous continuons notre montée et apercevons au loin un observatoire astronomique ou un radôme que nous ne savons pas identifier.

Au carrefour de Les Huyettes se cache, dans un rocher, un oratoire à la Vierge.

Puis nous atteignons un terrain militaire que nous devons contourner par les bois : heureusement, des bornes régulièrement disposés nous guident.

Nous atteignons le domaine des Grottes. A l'entrée c'est la grande classe !

 Mais le chemin se transforme rapidement en une décharge sauvage scandaleuse. 

Nous retrouvons nos amis du G2, qui ont déjà terminé leur déjeuner bien à l’ombre. Mais nous sommes accueillis par quelques tranches de pâté en croûte….

Ils prennent rapidement le départ.

Nous terminons notre repas, voire pour certains une petite sieste.

Nous faisons une photo de groupe avant le départ. 

La remise en route est un peu délicate et nous cherchons et notre chemin et l’ombre promise par les randonneuses du G2. Nous font-elles regretter de ne pas marcher avec elles ou est-ce à cause de notre parcours différent qui nous fait contourner le massif du Combaron?

Quoi qu’il en soit la chaleur nous fatigue et les réserves d’eau s’amenuisent, voire se tarissent. Démocratiquement nous décidons de faire l’impasse du tour du massif du Peyblou et de rejoindre la route en raccourci.

 

Quelques randonneurs vont se dévouer pour accompagner Jack qui doit ramener la voiture de Jean-Marie. Les autres feront les 2,5 km restant à pied.

 

Pour les courageux randonneurs, le bilan sera de 20 km, 400m de dénivelée et une vitesse moyenne en marche de 4km/h. L'état de fatigue des marcheurs est donc bien compréhensible!

Nous rejoignons les marcheurs du G2 déjà attablés devant une boisson fraîche.

Merci Anne-Marie pour cette randonnée que tu as menée avec calme et sourire, malgré la défaillance de tes outils habituels.

Merci aux photographes, Brigitte, Claude C. et Dominique.

La semaine prochaine, jeudi 29 juin, G1 et G2 :

Départ: 8h    Anne-Marie  

G1  856-1-Rastel d'Agay    moyen***    21,1 km    Dh : 478

Randonnée inédite. Bonnes pistes pour aller au Drapeau du Rastel d'Agay, suivi d'un pique nique sur la plage.

G2  856-2- Rastel d'Agay    moyen*    14,2 km    Dh : 230

Les G2 pourront éviter la montée au Rastel, et choisir entre le sentier du littoral ou la route de la corniche au retour.

Parking : parking du Manoir  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude C.
commenter cet article

commentaires