Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 09:21

 

 

Théoule – Mont Saint Martin - 01/06/2017

 

Les prévisions météorologiques annonçaient orage et grêle sur Rougon et La Palud-sur-Verdon. Joël a donc décidé d’annuler notre randonnée sur le sentier Blanc-Martel.

En remplacement il nous propose de faire l’ascension du Mont Saint Martin (287m), au départ de Théoule :

« Cette randonnée (L: 18,5 km; Dh: 750) vous fera découvrir un aspect moins connu de l’Estérel avec notamment la montée au Mont St Martin, et le joli site du pont Sarrazin et ses petites cascades. Comme nous sommes sur le parking J.B. Pastor, nous allons tourner à l’envers et nous reviendrons par le port pour prendre le pot au Marco polo, avant de rejoindre nos voitures.»

Nous sommes 11 à prendre le départ vers le col de Théoule. Le temps est lourd et nous apprécions le sentier qui passe à travers la végétation.

Après une première petite pause «hydratation » nous continuons sur la piste en direction du Col des Monges. La vue sur les Petites et Grosses Grues est belle.

Nous observons aussi la rhyolite creusée de grottes.

Mais Joël ne nous laisse pas beaucoup de temps pour flâner et nous atteignons le collet des Monges à 10 heures, pour la pause banane.

A partir de là, Joël décide de reprendre l’itinéraire prévu pour ne pas arriver trop tôt au pont Sarrazin, où nous devons déjeuner.

Nous repartons donc en direction du col de La Cadière que nous atteignons trente minutes plus tard.

Nous poursuivons par la piste des Œufs de Bouc. Comme nous ne décelons aucune ponte, une recherche sur la toile est faite, au retour, afin de  connaître la signification de cette dénomination : Il s’agit d’un site géologique présentant de nombreuses boules minérales très dures, siliceuses, appelées lithophyses et insérées dans les coulées de rhyolite... Pour plus d’informations vous pouvez consulter le lien suivant :

http://www.geowiki.fr/index.php?title=Lithophyse

 

Les paysages sont toujours aussi grandioses même si la vue sur la mer est brumeuse.

Jean Bo. nous indique le domaine du Grand Duc sur la commune de Mandelieu-la-Napoule, avec derrière le Tanneron.

En vue arrière le pic de l’Ours domine.

Le Mont Pelet se dresse devant nous.

La piste passe à son pied et, en fait, c’est le point le plus élevé de notre randonnée (350m).

 

Nous allons redescendre vers le Mont Saint Martin. Le chemin est pierreux mais ombragé.

Nous arrivons devant le mont Saint Martin, que nous allons gravir en petit aller-retour.

Les quelques roches sommitales sont étroites mais nous arrivons tous à nous y loger pour la photo.

 

Nous prenons le temps de profiter du panorama.

C’est par le sentier du ravin de Maure Vieil que nous allons rejoindre le Pont Sarrazin.

La descente, pierreuse et parfois inconfortable se fait au travers des chênes et des mimosas et leur ombrage est apprécié.

Au pont Sarrazin nous cherchons l’eau…

Où sont les cascades rafraichissantes promises par notre animateur?.

Jean-Pierre se contente d’un bain de pied pour se rafraîchir.

Les autres randonneurs recherchent l’ombre.

 

 

 

 

 

 

C’est Byzance aujourd’hui au G1 : vin rouge et vin rosé offerts par Daniel et Joël, café monté par Béatrice et Claude C., sans oublier les fruits secs et le gingembre !!!

 

 

 

Après la photo de groupe, le départ est donné à 13 h 20.

La piste, en faux plat montant est facile. Nous atteignons « le siège social » de la société des chasseurs de Théoule.

Nous quittons  la piste, quelques mètres en aval, avant un cerisier, pour prendre à droite un petit sentier qui s'enfonce en sous-bois vers le col des Monges, que nous atteignons une heure plus tard.

Joël nous indique que nous avons parcouru 14,3 km.

Une pause nous permet d’observer les Suvières, le Mont Pelet et le Mont Saint Martin.

 

Béatrice est un peu fatiguée et Joël sort son remède miracle : « Au collet des Monges, rien de mieux qu’un peu de Ricqlès ». Pour aussi le vérifier, Maurice, Patrick, Jean Pierre et Jean Bo. font les cobayes. Si les sucres n’avaient pas manqués le test aurait été plus général !!!

La descente vers le port de Théoule se poursuit donc dans la joie.

Une dernière vue sur la mer....

et nous nous retrouvons devant une boisson désaltérante avec satisfaction.

Joël nous fait part de ses statistiques : nous avons parcouru 18 km, avec une dénivelée cumulée de 593 m, à une vitesse moyenne de 3,8 km/h.

Et pas une goutte de pluie malgré quelques coups de tonnerre en fin de parcours. Bravo Joël pour cette belle randonnée, repli stratégique.

Merci aux photographes Brigitte, Claude C. et Jean Bo.

La semaine prochaine, jeudi 8 juin Jean Ma nous propose :

G1  :  Départ : 8h      570-3-Montauroux-St Cézaire    moyen***
Variante plus sportive d'une randonnée le long de la Siagne avec une remontée inédite vers St Cézaire
Parking : stade du Defens à Montauroux

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude C.
commenter cet article

commentaires