Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 12:08

SEJOUR VALBERG du 25 au 29 JUIN 2017 -Programme G1-

 

Pour la deuxième édition du séjour Valberg, des marcheurs du niveau G1 vont  réaliser un programme sportif, sous l'animation successive de Joël, Jean Bo. et Jean Ma.. Nous remercions le Cercle de Boulouris d' accueillir au sein de son blog  les beaux souvenirs ci-après.

 

Dimanche 25 Juin : CORNICHE DES GORGES DU CIANS

Après Beuil, 11 randonneurs (dont 4 femmes) sont prêts à affronter les 21 Kms avec une dénivelée de près de 1000m et une chaleur de 31 à 32 degrés !!!! en milieu de journée. Joël est notre animateur.

Nous démarrons par le haut des Gorges pour les suivre le long d'un sentier balcon nous offrant de superbes points de vue

Sur les conseils de la bergère, nous dévions notre itinéraire pour éviter son troupeau de moutons menés par plusieurs "patous".

Petit arrêt pour admirer le Mounier 

La chaleur commence à se faire ressentir, mais il faut continuer...

Nous traversons de vastes alpages s'étendant du Pommier à la cime des Cluots et laissons le Mounier derrière nous.

 

Après avoir monté environ 700 m de DH, une petite photo de groupe, avant de se restaurer sous le soleil, (il n'y a pas le choix) mais quelle vue  !!!

 

Il est 13 h 45 le signal est donné, 

Nous nous dirigeons vers le bas des Gorges et prenons le temps de se mouiller les pieds pour certains de se reposer à l'ombre pour les autres. 

Nous serons très heureux ensuite de retrouver nos voitures

 

 

 

Lundi 26 Juin : LES GORGES DE DALUIS

Au départ de Guillaumes, le circuit mené par Jean Bo avec 16 km et une dénivelée de 900 m  démarre dans un sous bois. Nous devrions moins souffrir de la chaleur. 

Vision des gorges

 

 

Arrêt sous une grange pour une photo des 6 "nanas" du groupe

Nous avons bien grimpé, et il n'est que 11H30, notre chef de file nous propose un long arrêt pour déjeuner sur le plateau de Colla, près de la Chapelle Saint Jacques et surtout à l'ombre.

Passage sur les pélites rouges

et direction vers le Point Sublime pour une découverte en photo et en vidéo des gorges, impressionnant !!!!

 

 

Pour la vidéo, cliquer sur le lien suivant :

https://www.dropbox.com/s/n9281ask73mel9w/GORGES%20DE%20DALUIS-%20Point%20Sublime%20.MP4?dl=0

Une photo de groupe, les cheveux au vent. L'orage nous guette mais nous aurons la chance de ne pas le subir.

Découverte du viaduc de "la Mariée" et de sa sinistre légende et retour à Guillaumes en empruntant le tracé de l'ancienne voie de tramway

 

Mardi 27 Juin : LE MOUNIER (2817m)

 

Monter pour la première fois le Mont Mounier est une expérience excitante et Brigitte n'en a pas dormi de la nuit. Il faut dire également qu'elle laisse Doudou au 2 ème groupe.

Accompagnée de 4 randonneurs, elle prend le départ au col de l'Espaul (1 748m). Jean Ma va donner au groupe un bon rythme pour attaquer tant le domaine pastoral que les pentes rocailleuses.

 

Arrivés au petit Mounier le brouillard cache le sommet mais Brigitte n'est pas montée jusque là pour ne pas gravir les 100 derniers mètres et son énergie  se communique au groupe qui poursuit l'ascension.

Et quelle récompense au sommet, le vent ayant (temporairement) emporté la brume environnante et laissé à découvert les merveilleux panoramas.

La pause repas au petit Mounier est brève du fait  du vent et de la température fraîche.

 

Le retour est mené bon train et sans passage à la stèle Vallette, ce qui permet au groupe de regagner l'hôtel avant l'orage.

 

 

Mercredi 28 Juin : DIRECTION LE RATON

Les mauvaises prévisions météorologiques oblige l'annulation de la randonnée prévue initialement au Col de Gialorgues.

De façon impromptue, Jack propose de partir vers la Cime du  Raton (2066m) et d'improviser un demi tour plus ou moins rapide  en fonction de la menace orageuse, ou pour 3 d'entres nous de l'horaire de départ au restaurant prévu pour l'autre groupe. 

 

Nous empruntons tout d'abord le Sentier Planétaire, qui nous permet d'observer le Mont Mounier en vue arrière le Mont Pelat, puis nous coupons par les pistes de ski.

 

 

 

Nous atteignons le faux Raton et droit devant la cime du Raton que nous n'atteindrons pas, l'orage menaçant de plus en plus.

La majorité du groupe fait demi-tour et rentrera quelques minutes avant le début du violent orage. Babette et Patrice qui avaient tenter de poursuivre rentrent ultérieurement sous la pluie.

 

 

Jeudi 29 Juin : AUTOUR DE LA TETE DU GARNIER

 

Pour clore notre séjour, Jean Bo propose à ceux et celles qui veulent - et peuvent - encore marcher, une dernière randonnée classée facile, dans le secteur du Col de l’Espaul.  Nous sommes 17 à relever le défi

 

 

 

 

car les intellectuels du groupe préfèreront la visite culturelle du charmant village de Beuil avec Rolande comme guide.  Pour en apprendre davantage sur ce petit bijou, ne manquez pas de lire son blog!

Nous voici donc partis d’un bon pas mais très vite nous devons marcher sous la chaleur et nos mollets fatiguent malgré l’entraînement des derniers jours!

 

Ouf, enfin une pause pour admirer le joli village de Beuil situé à 1442m d’altitude et où nous avons laissé les voitures. A droite, la Tête de Giarons à 2025 m, sommet gravi par les plus courageux et les plus en forme le 25 juin et au fond, la Tête du Pommier à 1992 m. 

 

 

Nous reprenons la montée

 

 

et nous arrêtons près d’une fontaine pour la pause-banane ou la pause rien du tout car le petit-déjeuner est copieux au Chastellan – sans parler des dîners!

 

Nous continuons notre balade tout en admirant le paysage alentour, la végétation, les fleurs sauvages, la multitude de papillons multicolores et même un troupeau de chèvres qui broutent au loin.   

        

Après 6,5 kilomètres et une dénivelée de 152m,  nous allons rejoindre le groupe de Rolande pour déjeuner sur l’ancien champ de foire. 

 

Nous admirons la vue à 360 degrés ainsi que la magnifique table d’orientation

 

 

et l’hôtel à insectes fait par les écoliers du village.

 

 Nous partageons nos victuailles avec au choix un petit verre de kir, de rosé ou de rouge et même un café pour quelques privilégiés!

 

Ceux et celles qui ne veulent rien perdre du programme se rendent ensuite à l’exploitation caprine de Scrouis à Beuil où nous sommes accueillis chaleureusement par la productrice qui nous reçoit 4 par 4 dans son petit labo  dont nous apprécions la fraîcheur et ... l'odeur!  Nous en sortons chargés de fromages de chèvre.

 

Il est ensuite temps de reprendre la route sinueuse qui nous fait traverser une dernière fois les superbes Gorges du Cians dans le confort de nos voitures, la tête pleine de merveilleux souvenirs!

 

 

Les plaisirs des après randonnées

 

Jean Bo. nous a offert l'apéritif en intérieur, la pluie ne s'est pas manifestée ce soir là  Elle a préféré perturber celui organisé par Rolande au col de l'Espaul.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les repas au Chastellan ont été, comme l'an passé, bons et joyeux.

 

Un grand merci à Jean pour l’organisation de ce séjour dans le magnifique parc du Mercantour et à tous ceux et celles qui l’ont épaulé et nous ont guidés, sans oublier les chauffeurs !

Merci aux blogueuses Brigitte, Claude C. et Dominique qui ont réalisé ce récit à six mains et aux photographes Daniel B., Jean Bo, Jean Ma et Michel de R. qui leur ont également apporté de jolies photographies.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Brigitte, Claude C. et Dominique
commenter cet article

commentaires