Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 20:20

Sentier Martel 2 - 07/09/2017  - G1

 

 

Les randonneurs du Cercle ont fait leur rentrée cette semaine et, pour la reprise, Joël a reprogrammé cette marche en rive droite du Verdon qui n’avait pas pu être effectuée  le 1er juin dernier, à cause de mauvaises conditions météorologiques.

Sur le parking du Couloir de Samson, nous sommes 16 randonneurs au  rendez-vous.  Aujourd’hui,  le soleil est de la partie et la température fraiche du matin (7°) montera régulièrement jusqu’à atteindre les 27° dans l’après-midi.

 

Trajet MARTEL 2

Joël présente rapidement la randonnée en reportant les explications complémentaires aux pauses ultérieures : c’est une marche en aller-retour jusqu’à la Mescla, point de confluence du Verdon et de l’Artuby,  de 13,7 km avec une dénivelée cumulée référence Openrunner de 1110m et selon notre animateur, souhaitant sans doute nous rassurer, de 870 m. Mais le profil présenté  n’affole personne.

 

 

 

Nous commençons par descendre les marches qui mènent au bord du Verdon.

Puis  le sentier, le GR 4, s’engage dans une première gorge dite Couloir de Samson.

Vue du couloir Samson au début de la randonnée

Nous traversons le Baou, bien à sec et montons un escalier métallique pour atteindre l'entrée d'un premier tunnel.

Il s’agit du tunnel du Baou, long de 670 m et dont la première  partie est en courbe. Les lampes sont de sortie : frontales,  issues des portables ou encore vieilles torches à la lueur jaunâtre.

Nous arrivons à deux fenêtres successives, dite de la Baume aux Pigeons, qui nous permettent de voir le Verdon en contrebas.

Le Verdon dans le couloir Samson vue de la fenêtre du tunnel du Baou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la sortie du tunnel, les gorges se resserrent entre les falaises vertigineuses.

Nous traversons le tunnel de Trescaïre, beaucoup plus court (une centaine de mètres). Puis nous retrouvons l’air libre et le canyon.

 

Nos lectures sur la toile indique que ces tunnels ont été construits dans le cadre « de projets hydroélectriques qui  ont concerné les Gorges, dès 1900. La faisabilité d'un conduit forcé pour garder le Verdon à sa hauteur pendant les 25 km du Grand Canyon a été étudiée, et des travaux ont débuté pour creuser sept  tunnels dans un calcaire très dur, avec dynamite, pelles et pioches. Quelques mille hommes y ont travaillé jusqu'à ce que la première guerre mondiale les appelle. Le projet, trop titanesque, sera abandonné par la suite…  Les fenêtres ne sont  rien d'autre que les trous d'où on évacuait les gravats à l'époque de leur construction »

Une belle vue plongeante nous est offerte au belvédère de Trescaïre. 

 

Une fois le couloir de Samson franchi par ces deux tunnels, le canyon devient beaucoup plus large. Le chemin surplombe le Verdon, dont nous apercevons les eaux émeraude, de temps en temps au travers les arbres.

Nous voyons l’entrée interdite d’un troisième tunnel qui est contourné par le GR4.

Puis nous attaquons un petit passage plus délicat muni de mains-courantes en fer, mais qui se passe aisément le sol étant sec.

Il est l’heure de faire la pose banane. Le chemin est étroit et le rang d’oignon s’impose. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le sentier continue en hauteur, nous offrant des magnifiques paysages au-dessus du Verdon,  passe sous les chênes, ressort dans les  éboulis, redescend vers la rivière et remonte en corniche dans la falaise de la baume aux Chiens.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Passage sous la falaise à la Baume aux Chiens

La vue sur le Verdon y est impressionnante.

Très rapidement après nous atteignons la baume des Hirondelles qui va nous accueillir pour une photo de groupe.

Nous pouvons observer  le relief caractéristique issu de l’érosion de l’eau quand le Verdon était à cette hauteur, sapant par la base les couches calcaires les plus tendres et laissant les plus dures en relief par-dessus.

 

 

Nous sommes bien petits au pied de cette falaise haute de quelques cents mètres.

Les escaliers de la Brèche Imbert
Du haut des escaliers le Verdon 200 m en contrebas

 

 

Nous continuons à monter et arrivons au site impressionnant de la brèche Imbert.  Un escalier a été installé dans un goulet entre 2 parois verticales : 252 marches avec des paliers intermédiaires étroits mais permettant le croisement entre les flux montant et descendant des randonneurs.

 

 

 

 

 

 

 

En haut des marches une petite visite au belvédère permet de regarder les eaux turbulentes du Verdon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous quittons le GR 4 et prenons à gauche une sente qui descend en sous bois vers la rivière. La pente est un peu raide.

 

Mais c'est rapidement que nous atteignons le beau site de la Mescla : « (du provençal mesclun qui signifie mélange), lieu où l’Artuby se jette dans le Verdon…  C’est à cet endroit que se noya l’abbé Pascal en 1928. Il était l’un des pionniers du Verdon. »

La mescla

Nous prenons une longue pause pour pique-niquer.

 

Bien requinqués, nous reprenons le chemin du  retour : c’est presque dans nos pas que nous repartons en chemin inverse.

 

Nous prenons le temps de faire quelques nouvelles photos à la descente dans la brèche Imbert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La paroi abrupte de la falaise de l'Escalès surplombe le chemin.

Au niveau de la « plage du Solitaire » les rafteurs  replient leurs bateaux et rejoignent également le parking.

Nous prenons le pot de l’amitié à Comps-sur-Artuby, les deux bars précédents sur notre route étant fermés.

 

Merci Joël pour cette belle randonnée de reprise.

Merci également aux photograhes, Alain W., Brigitte, Claude C., Eliane et Michel.

La semaine prochaine, jeudi 14 septembre :

 G1 Départ : 8H Joël  - 526 – La Garonette  moyen*** 16,7 km  Dh : 460

Suivons les rives de ce joli fleuve côtier avant un parcours en crête vers le Col de Cabasse; montée et descente raides en fin de parcours.

 Parking : A gauche après le Pont sur la Garonette  GPS : 43.361081 et 6.673851

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude C.
commenter cet article

commentaires