Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2018 5 22 /06 /juin /2018 13:40

Tour de la forêt de Mouans-Sartoux-884-G2-

C'est presque la fin de la saison 2017-2018 et, avant le séjour à Briançon, le G2 va aller faire un tour dans les Alpes Maritimes sur un parcours inédit  concocté par Rolande. C'est donc autour d'elle que vont se regrouper 11 marcheuses et marcheurs du Cercle de Boulouris. Il fait déjà très chaud  et les prévisions pour la journée annoncent une température ressentie de 33°.

Après nous avoir déclaré qu'elle cessera de conduire les randos G2 à partir de la prochaine saison, déjà fort occupée par diverses responsabilités au Cercle telles que les excursions à la journée, les balades du mardi matin, et les blogs, elle nous présente le programme de la journée. Rando facile de 9,5 km environ pour 315 m de dénivelée sur de bons chemins en grande partie ombragés,

succession de montées et de descentes. Nous emprunterons la D209 sur 150 mètres avec beaucoup de précautions en respectant strictement la règle.

A 12, il fallait bien un serre-file, nous en avions 2 !

Et nous allons commencer par rechercher puis suivre des

marques bleues, parfois "discrètes", parfois un peu confuses comme là où le groupe est un peu "paumé".

 

 

 

 

 

 

 

Mais Rolande nous remet sur la bonne piste ce qui nous permet de découvrir un nid de fourmis en pleine activité. On dirait qu'elles sont en train de vider un grenier qui contenait du vieux fourrage ???

Jusqu'où va l'imagination du blogueur!!!

Sur cette belle piste, nous pouvons constater que dans les Alpes-Maritimes, il y a les mêmes incivilités que dans le Var.

Pour l'instant nous avons retrouvé notre balisage bleu  mais il y a tellement de pistes, sentiers, traces dans ce secteur qu'il faut être très attentif et tous les participants découvrent des marques bleues, même parfois où il n'y en pas.

C'est l'heure de la pause banane et notre guide en profite pour faire une petite reconnaissance.
 

Ok, c'es tout bon, nous nous dirigeons maintenant vers le lieu-dit le Grand Jas où nous aurons un point de vue dégagé sur la région.

Tout d'abord nous débouchons sur de grandes dalles de grès, bien balisées en bleu  et sur une large piste.

Le Grand Jas est devant nous. C'est un large espace occupé par une prairie de Scabieuses de Crête.

Nous pouvons maintenant identifier toutes les fleurs que nous rencontrons grâce à l'application Plantnet signalée par Rolande la semaine passée. Plus besoin de Jean-Louis, Annette et Guy, Jean-Marie…c'est dur de voir les robots nous remplacer!

Grand tour d'horizon, avec, à nos pieds, le village de

Pegomas, sur la colline en face celui de Tanneron, au nord,

l'Audibergue et les plateaux de Caussol et de Callern,

jusqu'au Mont Lachens enfin vers le sud, la mer dans la région de Mandelieu, tout au bout de la vallée de la Siagne.

Je vous avais dit qu'il faisait chaud au départ ce matin, vous vous doutez que la température a encore monté, surtout ici, sans un poil d'ombre ni souffle de vent.

Nous retrouvons un peu de fraîcheur en rentrant dans la forêt et débouchons sur la D209 que nous empruntons

prudemment sur quelques centaines de mètre en franchissant la Maurachonne dont nous aurons l'occasion de reparler.

Quittant la départementale, nous attaquons une montée

sur le bitume puis sur un petit sentier qui longe la route.

Là, ça commence vraiment à chauffer: la pente puis l'absence d'ombre. Mais rien ne nous arrête et nous continuons à partir du hameau de Tabourg vers le Vallon des Aspres.

Non Rolande, Jean-Marie ne connait pas la signification "des Aspres". Il a recherché, c'est un quartier de Grasse, un village de l'Orne, un cru de vin des Pyrénées orientales mais aussi le nom du hameau, droit devant nous…

Pour le moment c'est un vallon assez aride nous permettant de rentrer dans la forêt et de trouver un coin agréable pour  pique-niquer. Mais avant cela, admirons ce magnifique Arbre à perruque (Cotinus coggygria)-imbattable Plantnet.

Respect des traditions, une bouteille de rosé accompagnée de petits chèvres au jambon cru et une bouteille de rouge accompagnent nos agapes. Est-ce cette abondance de boisson où la chaleur ambiante (il fait 30°5 à  l'ombre),

  c'est un groupe d'allongés que Rolande va photographier. Ces deux là par contre dissertent sur Viewranger, perturbant le sommeil de leurs voisins.

A 13 h 30, tout le monde sur le pont, nous repartons pour

finir la montée et déboucher sur le sentier botanique où

nous allons découvrir un très vieux chêne pubescent vieux de 300 ans et d'autres espèces régionales.

Nous arrivons ensuite dans une prairie couverte d' Egilopes à inflorescence ovale, localement appelée Blat du Diable (Aegilops Ovata),que nous sommes savants !. C'est une graminée très courte et envahissante.

Et c'est à nouveau La Maurachonne, petit affluent de la Siagne. C'est là que nous ferons la photo de groupe avant

d'aller faire un petit tour le long de ses rives pour découvrir la suite du sentier botanique.

Cette petite rivière est vraiment très jolie, bordée par endroit par de fines presles.

Un canal d'irrigation la suit, 1.5 m plus haut, issu d'un petit barrage en amont.

Nous ne remonterons pas jusque là,  nous avons presque fini notre parcours. Il nous reste à découvrir les jardins familiaux : 23 familles y font pousser fleurs et légumes près d'un tir à l'arc.

Nous retraversons encore une foi la départementale 209 et sans difficulté, par un sentier ombragé, nous retrouvons nos voitures restées bien au frais sous le couvert épais des arbres du parking.

Comme Rolande n'a pas voulu nous faire rentrer dans le village de Mouans-Sartoux pour le pot de l'amitié, elle avait prévu une glaciaire avec tout ce qu'il fallait : bière, cidre, jus de fruit, tout cela bien frais et très apprécié après cette très chaude journée.

Merci Rolande, d'abord pour les rafraîchissements, puis pour ce parcours très agréable, dans un secteur que nous n'avions pas l'habitude de fréquenter. Merci aussi de nous avoir guidés au cours de ces dernières années avec beaucoup de dévouement.

 

Merci aux photographes Rolande ,Daniel Ma et  Jean-Marie

 

La semaine prochaine, pour une partie des deux groupes ce sera Briançon, ses sommets et ses prairies fleuries.

Pour les autres le  Jeudi 28 juin 2018

G1 et G2 Départ: 8h00- Anne-Marie- 806-Villepey La Gaillarde Moyen* 14,5 km Dh : 250m

Le tour de Saint-Aygulf par la mer et par la montagne : à l’aller, le sentier du littoral jusqu’à La Gaillarde. Au retour, les hauts de Saint Aygulf et le vallon du Reydisart.

Bonnes vacances

Partager cet article
Repost0

commentaires