Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 décembre 2018 5 21 /12 /décembre /2018 22:06

2018-12-20 – N°894-1 – COLLE DOUCE – MONT AIGRE – G1

 

En ce lendemain de grêle, de pluie violente et d’orage, seize courageux randonneurs se retrouvent de bon matin sur le parking de la Colle Douce. Anne-Marie nous a concocté une « randonnée, en boucle inédite mais sur des parcours bien connus. Du carrefour de la Colle Douce, nous monterons au col des Sacs, puis à la Louve et au mont Aigre. Descente vers la vallée de la Cabre et montées au col de l'Essuyadou puis au carrefour de Roche noire. Pique-nique à la Roche noire ou, si nous marchons très vite, au carrefour de Jausier  où vont  déjeuner nos amis du G2. Dans ce cas, le retour par le pas de la Louve et le pont de la Bécasse pourrait être commun. Au total nous devrions parcourir un peu moins de 16 Km, avec une dénivelée de 570m.»

 

Alain est notre serre-file  et en conséquence il procède, dès le départ, au comptage du groupe. le ciel est bleu.

Nous quittons la route forestière du Porfait et empruntons une petite sente qui monte au nord-ouest. 

La vue est belle avec le Rocher de Roquebrune sur notre gauche, le gros Bessillon à droite et  au fond la Sainte Victoire et la Saint Baume. L’œil expérimenté de Joêl a même pu distinguer le Garlaban à l’extrême fond gauche.

Après 5 minutes de grimpette Saint Raphaël et sa baie se dévoilent en arrière. La visibilité est très bonne et nous pouvons observer la côte  jusqu’au Cap Camarat.

Le chemin disparaît et quelques pas d’escalade

 sont nécessaires pour atteindre un premier  sommet  (185 m) avant de redescendre vers le Col des Sacs.

Nous remontons plein nord vers le Carrefour du Jausier  où nous  commençons notre boucle par le Mont Aigre et le col de l’Essuyadou.

Passés le  Pas d’Adam , nous pouvons observer notre prochain objectif, le mont Aigre qui ressemble à une petite colline de ce côté.

Nous longeons de beaux rochers.

Nous atteignons son sommet (450 m) une demi-heure plus tard.

Nous profitons  des panoramas sur la Méditerranée, sur la sainte Baume et la Sainte Victoire, sur les neiges du Mercantour et sur le mont Vinaigre.

Une photo de groupe est faite au sommet.

Nous descendons  vers la route d’Italie  puis prenons  un sentier qui va nous mener à la Cantine du Porfait où nous faisons la pause banane.

La randonnée va se poursuivre dans le vallon de la Cabre  qui draine les eaux des sommets  voisins.

 Et la veille ayant été fortement pluvieuse, l’eau ruisselle sur les sentiers, dévale les pentes en cascade et gonfle fortement la Cabre.

Nous passerons 4 gués , plus ou moins facilement…certains  auront les pieds trempés, certaines les fesses mouillées après glissades.

Xavier a immortalisé ce moment que vous pouvez regarder en cliquant sur le lien suivant :

https://drive.google.com/open?id=1foEBoWSzO8yUrKBbmSVx3hZ2t14PmvhH

La montée au Col de l’Essuyadou  ne va pas être suffisante pour réchauffer nos « naufragées ». Nous recherchons  un coin abrité du vent pour pique-niquer rapidement. Toutefois, nous apprécions le vin de noix en apéritif, le café accompagné de cookies faits maison et de chocolats de Noël, et en final la grappa et la liqueur de myrtes corse. Sont-ce ces agapes qui expliquent le trouble de la blogueuse et l’oubli de photo de ce moment festif?

A notre remise en route, nous apercevons nos camarades du G2 qui ont déjeuné  à moins d’un kilomètre de nous et qui sont repartis plus tôt.

Nous retrouvons le soleil et poursuivons  la piste vers le Carrefour de Roche Noire puis nous prenons un sentier qui va nous ramener au carrefour passé ce matin.

La bonne humeur est de mise, n’est-ce pas Michel !

Nous recoupons la route d’Italie au pas de la Louve.

Anne-Marie pause à l’entrée  de la sente qu’elle a bien cherchée pendant la reconnaissance.

Nous atteignons rapidement le Pont de la Bécasse.

Un dernier passage en sous-bois .

Nous retrouvons nos copains du G2 qui nous attendent depuis une trentaine de minutes.

C’est avec une « bolée » de cidre que nous terminons, les deux groupes de randonneurs réunis, cette agréable journée.

Merci Anne-Marie pour cette très belle randonnée  qui nous a fait découvrir de très beaux panoramas et une face cachée de l’Esterel réservée aux lendemains de déluge...

Les photographies sont de Claude C. et la vidéo de Xavier.

Joyeux Noel à tous nos fidèles lecteurs.

La semaine prochaine, jeudi 27 décembre, la randonnée est commune aux deux groupes :

G1

G2

Départ : 8H

Anne-Marie

856-1-De Boulouris à Agay

Moyen**

14 km

Dh : 207 m

Depuis le parking du Manoir nous irons à Agay par l’intérieur (Carrière des Cous, Ferme Philip) et reviendrons par le bord de mer

Parking : du Manoir à Boulouris

Coût du trajet A/R : 0 €

Partager cet article
Repost0

commentaires