Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2020 3 20 /05 /mai /2020 08:56

 

 

Déconfinement 2 : Les rochers singuliers

 

Au cours de nos randonnées nous avons observé de nombreux paysages et de magnifiques panoramas du haut des sommets que nous avons gravis. Mais avons-nous gardé en mémoire les sculptures d’érosion qui ont souvent sollicité notre imaginaire?

Les paysages se modifient graduellement car les roches et le sol subissent les effets destructeurs de l'eau, du vent, de la glace ….

Le vent peut soulever et transporter d'innombrables particules qui, projetées à grande vitesse contre les roches, vont les poncer voire les trouer. Au fil des ans, l'érosion éolienne remodèle la roche, sculptant de nouveaux paysages. Le vent érodant la roche tendre plus vite que la roche dure, d'étranges formes se dessinent, quand ne persiste que la roche la plus dure.

Erosion de la rhyolite (MONT SAINT MARTIN - ESTEREL)

 

Détail de taffoni (Grès de Sainte Anne - GEMENOS)

L'érosion par l'eau peut être violente et à l’origine de marmite et de creusement de la face externe de chaque méandre d’une rivière.

Le saut du Loup

De même, les vagues et les marées entament les roches côtières, créant des baies, des caps, des falaises et des piliers.

La calanque de SUGITON et l'îlot du torpilleur

L'eau aussi peut faire éclater les roches car, en gelant dans les fissures, elle se dilate.

Détail de lapiaz

L'érosion glaciaire : lors de la lente avancée des glaciers, les débris rocheux piégés dans la glace raclent la roche encaissante et la polissent. Nous en retrouvons des traces encore aujourd'hui, vestiges d'anciens glaciers.

Moraine "dos de baleine" (Lac Nègre - PAS DE PREFOUNS)

 

Moraine "dos de Baleine" (VALLEE DES MERVEILLES)

 

Voici donc divers exemples de formes étranges que nous avons découvertes.

 

LE BESTIAIRE

 

L'éléphant (LE SIOU BLANC)

 

Dos de cachalot et carapace de tortue (Grès de Sainte Anne - GEMENOS)

 

Le crapaud (Grès de Sainte Anne- GEMENOS)

 

L'écureuil du COL DE LA PIERRE DE COUCOU (BAGNOLS EN FORET)

 

Le Cerbère de l'Oppidum de la Forteresse (BAGNOLS EN FORET)

 

Sur le plateau Saint Barnabé (COURMES), le village nègre et son champ des idoles est plein de surprises :

Le Sphinx

 

Le dromadaire

 

La cocotte

Et l'Estérel  nous dévoile aussi ses secrets

Cerbère gardien du temple ( Montée au PLAN PINET)

 

Les oreilles de Lapin
C'est mieux quand elles sont portées !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES MASQUES

 

le gardien de la pointe du Pignet ( GIENS)

 

Un des Avengers a perdu son masque ! ( Sentier littorel l'ESCARET - GIGARO)

 

Le Guerrier de LA LOUBE

 

Le Chef Guerrier de LA LOUBE

 

L'Idole du Village Nègre (COURMES)

 

Et celui de la Montagne SAINTE VICTOIRE

 

La gueule du lion (PIC DE L'OURS -ESTEREL)

 

LES AIGUILLES ET PAINS DE SUCRE

 

Le Pigeonnier (Ruisseau de MARAVAL- ESTEREL)
le phallus de LA LOUBE

 

Les aiguilles de VALBELLE

 

Dominant le MAL INFERNET (Tour du PIC DE L'OURS - ESTEREL)

 

 

LES CHEMINEES DE FEE

 

La pierre druidique (CABRIS)

 

Les 3 Frères (ROCHER DE ROQUEBRUNE)

 

La montagne de MAIROLA vue de LA COMBE

 

LES ROCHES PERCEES - LES ARCHES

 

Le trou de la falaise de Cugens ( GEMENOS - PIC DE BERTAGNE)

 

L'Arche des gorges du DESTEL

 

Sentier littorel LA LONDE - BREGANCON

 

LE DRAMONT

 

L'Arche de VALBELLE

 

LES CUVES

 

LE DESTEL

 

Les gours de l'HUVEAUNE

 

LES PORTES

 

Pour aller à la Chapelle Saint Jean ( ROCHER DE ROQUEBRUNE)

 

Une porte d'accès à l'ancien château! (BAUDUEN)

 

 LES ROCHES BLANCHES - LES ROCHES NOIRES

 

 

les Roubines (marnes noires) - THIERY

 

 

LES EXPLOITS DES ANIMATEURS

 

LA VALLEE DES MERVEILLES

 

L 'Imbut (GORGES DU VERDON)

Et pour terminer un des exploits des randonneurs, avec un clin d'œil particulier à Jean Ma. qui nous a régalés avec son blog sur l'ascension du Mont Mounier. 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Dominique 23/05/2020 07:03

Superbe ce blog! Un bonheur de regarder ces magnifiques photos qui nous rappellent nos aventures. Merci Claude!