Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2020 4 24 /09 /septembre /2020 19:42

De la Colle Douce à l'Essuyadou-G2

Pauvre animateur, non seulement il a du changer sa rando pour cause d'intempérie mais il a eu à se battre avec  sa liaison internet pour prévenir les randonneurs du changement de programme. Mais finalement le message est passé car personne n'est allé à St.Vallier de Thiey. C'est  donc au carrefour de la Colle Douce que les 10 marcheu(ses)rs du G2 se sont retrouvés pour une rando facile de 10.2 km et 311 m de dénivelée que nous présente Jean Ma.
La météo est bonne jusqu'à 17 h.


Départ vers le bonnet du Capelan. Rien que 2 serre-files pour un groupe de 10, remarquable !


 En passant sur le pont du Braban, Daniel R nous raconte sa grande honte à cet endroit il y a quelques années. Il y avait une grenouille sur un caillou et les participants à la rando jetaient des pierres autour pour la voir sauter à l'eau. Daniel fit comme tout le monde mais son caillou toucha la grenouille…
Déjà le Bonnet du Capelan apparaît devant nous ainsi que quelques beaux cyprès de Toscane, certainement inclus dans le périmètre d'une propriété privée.

 

Sur une très bonne piste, nous longeons un 1er petit lac dans son écrin de verdure.

Non Josette ne pêche pas à la ligne mais quelques remous bizarres l'intrigue. Il y a de la vie là-dessous. Certainement des tortues.

Quels beaux reflets !

Les bruyères roses commencent à fleurir. Ça sent vraiment l'automne même si aujourd'hui il fait plutôt un temps d'été.

Le second lac est sec, enfin, c'est plutôt une prairie et à la suite,  une extraordinaire forêt d'eucalyptus. 


Puis nous arrivons au 3ème et dernier lac de cet ensemble appelé La Péguière.

Maintenant nous abordons la montée sur les flans du Bonnet du Capelan en

le contournant. C'est un petit site en acropole du 2e âge du Fer avec plate-forme sommitale  pouvant faire partie des lieux culturels pré-romains. Des fragments d’amphores italiques et de céramiques modelées y sont très nombreux.(cf. http://www.ipaam.fr/Assets/articlespdf/2005muresterel.pdf)

 
Nous surplombons  le 3ème  lac et puis petit à petit le paysage se dévoile sur Frejus et St.Raphaël, la baie et les Petites Maures.

Lors d'un arrêt, une de nos amies joue les vedettes, ce n'est pas pourtant dans ses habitudes. Ah ! Ces paparazzis .


Nous arrivons au col de l'Essyuadou pour la pause banane.

Un randonneur, innocent, demande à Jean quelle est la signification de l'Essuyadou. Très sérieusement il répond qu'on peut essuyer à sec avec du papier, mouillé avec une éponge et tout doux avec du coton hydrophile…
Comme le Mont Vinaigre parait proche quand on zoome !

Il reste 70 m de dénivelée pour atteindre le point haut de cette randonnée au carrefour de la Colle Noire, nom tiré du rocher qui le surplombe.

Anne-Marie va se ressourcer en étreignant le superbe chêne liège qui occupe le centre du carrefour.  Heureusement, le feu n'est pas passé par ici sinon notre amie aurait été transformée en charbonnier.

Comme il est trop tôt pour pique-niquer, Jean nous propose de descendre jusqu'à la route d'Italie au Pas de la Louve.
La descente est facile avec de très beaux points de vue sur  Frejus et Saint-Raphaël ainsi que sur ces rochers.

Nous quittons la grande piste pour un petit sentier étroit avant de retrouver

une zone plus calme où nous allons faire la photo de groupe, bien distanciés.


Puis nous reprenons notre descente au milieu de arsins (restes d'arbres brûlés). Toute cette zone jusqu'au pied du Bonnet du Capelan a brûlé en juillet 2003. L'incendie, parti de la N7 en début d'après-midi, a été maîtrisé à la nuit tombante. Ce jour-là, avec un tel mistral, le feu aurait pu traverser tout l'Esterel. Bravo les pompiers.


Nous arrivons sur la route d'Italie. Cette route doublait la RN7 entre Frejus et  le Col du Testanier. Très pratique car peu empruntée, elle fut fermée à la circulation. Non entretenue, elle devenait dangereuse. Le groupe se divise en deux, de chaque côté du carrefour, à l'ombre car il fait très chaud. Déjeuner sobre et sieste pour le blogueur.

Départ à 13 h sur un sentier qui évite la route.  Il passe dans la" Forêt des Enfants", zone brûlée, où les enfants des écoles de Fréjus ont participé au reboisement.

 

Le groupe marche d'un bon pas et…rate le petit sentier qui devrait nous ramener à la route. Petite marche arrière mais il faudra un peu crapahuter dans les broussailles pour la rejoindre.


Quelle belle subéraie  (forêt de chêne-liège) bien entretenue ! Il est vrai

que nous arrivons à la maison Forestière de la Louve.  A sa  hauteur,  nous quittons  la route d'Italie pour rejoindre la Colle Douce.


Voilà, c'est fini.

Merci Jean, ce fut un bon moment passé ensemble sur ces sentiers et avec ces paysages  dont nous ne nous lassons pas.
 

Les photos sont de Nicole et Jean-Marie 
 

La semaine prochaine 

G1

G2


 

Partager cet article

Repost0

commentaires