Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 15:58

Bagnols en Forêt-Pic de la Gardiette-G2
 

34 randonneu(ses)rs se sont réunis ce jour sur le parking du nouveau cimetière de Bagnols (toujours très pratiques ces endroits !) à l'instigation de Jean Ma qui sera notre animateur pour cette rando. Avant de présenter sa rando, il passe la parole à Joël pour un communiqué.
" Comme vous le savez la "Tempête Alex" a récemment durement frappé un grand nombre de petits villages de l'arrière-pays niçois.
Dans la mesure où beaucoup d'entre nous ont eu souvent l'occasion de se rendre dans cette région pour de splendides randonnées où nous avons pu apprécier la beauté des paysages et des villages, et l'accueil de la population, l'idée a été lancée d'apporter notre aide aux sinistrés, et notre petite contribution à la remise en état de ces lieux. Si vous souhaitez participer à cette action, vous pouvez, dans les meilleurs délais, faire un don sous forme de chèque à l'ordre du Cercle de Boulouris-activité marche. La somme globale sera remise à la Mairie de Saint-Martin-Vésubie et vous en serez tenu au courant.
Les chèques peuvent être remis lors des permanences, ou à dans la boîte aux lettres du Cercle, ou directement à l'un de vos animateurs.
Merci de faire ceci rapidement."

Ensuite Jean évoquera le décès de notre amie  Cathy. Lors de son décès nous n'avions pas pu manifester nos sentiments auprès de son compagnon. Celui-ci nous a signalé que son souhait était d'adresser un don à une association s'occupant de l'enfance. Nous vous proposons d'agir collectivement dans ce sens en remettant votre participation sous forme de chèque à l'ordre du Cercle de Boulouris-Activité Marche. C'est Jacqueline D qui fera la démarche.
Enfin, avant de présenter le programme de la journée, il tient à signaler que cette rando avait été faite pour la dernière fois en 2017 et  deux de nos amies qui nous ont quittés, Marie-France C. et Michelle L., nous avaient accompagnés, jusqu'en haut du pic en ce qui concerne Marie-France. Ayons une pensée pour elles.

Puis il présente la rando du jour, 9.2 km et 300 m de dénivelée. Une descente un peu accidentée après le col du Coucou suivie d'un bon chemin en balcon. La montée finale au pic sera optionnelle.

Nous accueillons ensuite Patrick, nouveau parmi nous. Bienvenue.

Procédure Covid :  enregistrement des 34 participants et création de 3 sous-groupes avec Joël et Thierry comme guides, Bernard étant serre-file. Le temps est superbe alors que la météo était plutôt pessimiste.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les 3 groupes bien espacés attaquent le premier faux plat montant (non Jean Bo n'est pas parmi nous) avec un dernier coup d'œil sur ce beau village de Bagnols et la perspective du Pic de la Gardiette. Oui, Oui, c'est là que nous allons !


 

C'est la saison des bruyères roses, quel régal !


Comme tous les chemins de la région, celui-ci s'est beaucoup dégradé depuis quelques années.

Mais ceci ne nous empêche pas d'atteindre le célèbre col du Coucou. Là, Jean propose à ceux qui ne connaissent pas de découvrir le site des meules, 10 minutes de montée raide. Près de la moitié des participants attaquent la montée sous la houlette de Joël.


 Ils vont découvrir tout d'abord un magnifique paysage sur la plaine de l'Argens avec le Rocher de Roquebrune en arrière plan, ensuite l'Ecureuil à défaut de coucou puis les meules taillées sur place  ou leurs emplacements.

Ces meules étaient destinées aux moulins à huile et à blé dans toute la Provence.
 

Pendant ce temps le groupe resté au col a fait la pause banane en admirant les sommets vers l'Audibergue.

Dès le retour des "chercheurs de meules", le 1er groupe attaque la descente qui va s'avérer, ainsi que Jean avait averti, raide et très ravinée. Une attention soutenue qui ne nous empêche pas  de découvrir ce joli sommet.

Ce n'est pas le Pic de la Gardiette, plus à l'est, mais le Baou Rouge moins haut de 7m et quelle ressemblance ! Des jumeaux.
Nous sommes sur le GR51, le fameux Balcon de la Méditerrannée.
Fin de la descente, le sentier est maintenant à  peu près plat et nous naviguons dans les bruyères arborescentes et les immenses pins.

La vue est réduite à cause de la végétation. Mais quelques échappées nous permettent de reconnaître le Rocher de Roquebrune et le golfe de Fréjus-St Raphaël
Contournement de l'ancien chemin devenu torrent et abandonné depuis au moins 10 ans; aucun regret, c'était l'enfer.
Nous sommes maintenant à la hauteur de la décharge, fermée il y a environ 5 ans, bien végétalisée et qui reprend vie petit à petit depuis la

fermeture de Balançan. Les goélands attestent de son activité mais pour le moment, pas d'odeur.
Nous arrivons au lieu dit Petit Roc au pied du Pic. Le premier groupe allégé d'une partie de son effectif commence la montée, facile au début avec ces

rochers bien caractéristiques et même un menhir dont Jean devait nous reparler ultérieurement, mais...


Encore un effort et nous émergeons juste en dessous du sommet.

Cet emplacement était un poste de veille pour signaler à l'Oppidum de la Forteresse situé à 2.5 km à vol d'oiseau, à l'ouest et à l'altitude de 404 m, l'arrivée des envahisseurs Sarrazins, entre autres. Belle vue sur le Mont Vinaigre et la plaine de l'Argens.


La montée finale sur les 30 derniers mètres de dénivelée a été très éprouvante. La descente le sera aussi. Jean avait appelé Joël avant de redescendre et nous croisons son groupe fusionné avec celui de Thierry, à effectif réduit.

Où on retrouve un Président  haut perché.


Il y a trois ans nous avions réussi à faire ici une photo de 14 marcheu(ses)rs.


 

Tout le monde se retrouve au pied du château d'eau pour le pique-nique.


Après le café Jean veut nous donner quelques renseignements sur Bagnols et sur ce site de la Gardiette.

 En particulier, on parlera d'inondations, surprenant pour ce village perché:

-Inondations et coulées de boue du 26 au 27 septembre 1992
-Inondations et coulées de boue du 15 au 16 juin 2010
-Inondations et coulées de boue du 4 au 10 novembre 2011
-Mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1 juillet au 30 septembre 2017


  Mais l'humeur est plutôt à la rigolade et nous apprendrons que lors d'une crue les bagnoles se sont retrouvées en forêt…
Un seul monument historique sur la commune mais un air excellent qui attirait les habitants du littoral. Profitez-en nous conseille Jean Ma.

Ah ! Ces petits jeunes !!!


Le signal du départ est donné sur la piste du Petit Roc.

Les trois groupes sont toujours séparés. Mais ils vont se regrouper pour la photo de groupe sur un petit monticule qui permet une certaine distanciation.

Dernière vue sur le village. Par rapport à ce matin, les nuages  remplissent le ciel mais le beau temps a bien tenu toute la journée.


Une rencontre insolite avant de rejoindre le parking. La jument a eu droit à de nombreuses caresses.


Une partie du groupe ira prendre le pot de l'amitié sur la belle terrasse  du BISTROT à Bagnols.


Merci  Jean pour nous avoir conduits en ces lieux bien caractéristiques de notre belle région, découverte pour les nouveaux et souvenirs pour les anciens.
 

Merci pour leurs photos à Nelli, Nicole B, Jean Be et Jean-Marie

La semaine prochaine :

G1

G2


 

Partager cet article

Repost0

commentaires