Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2007 5 30 /11 /novembre /2007 16:43
00001.JPGAujourd’hui Bruno nous propose une rando-resto. Petite randonnée de 7 km 200 qui nous conduira à l’auberge de Toudon pour déguster pissaladière, assiette Toudonnaise (jambon cru, terrine, pois chiches, saucisses, poivrons, aubergines, artichauts), lapin farci aux champignons, sans oublier les fromages et le millefeuille aux pommes. Le tout arrosé, bien sûr.
Tous les gourmands se sont inscrits.2007-11-29-Cime-des-Collettes-002.JPG
Nous voici donc 21 randonneurs au départ de Toudon.
Le village de Toudon est bâti à 980 m d’altitude sur un éperon rocheux calcaire. Cette commune montagneuse s'étend du mont Vial (1 551m) jusqu’à la rivière de l'Estéron (200m).
Il est 9 heures. Avant de rejoindre l’auberge, Bruno a prévu de nous emmener à la Cime des Collettes (1 513 m), pour admirer un magnifique panorama sur la région. Il nous faut quand même grimper plus de 600 m pour profiter du paysage !
De la place de la mairie, nous empruntons un chemin cimenté qui s'élève depuis l'ancien lavoir, puis nous progressons sous un couvert de pins. 
Après un court raidillon nous atteignons le vaste plateau de Sebairons.  On y distingue encore2007-11-29-Cime-des-Collettes-017.JPG les restes du village abandonné, ses restanques. Nous dominons la vallée de l’Estéron et apercevons au loin la Méditerranée sous un soleil voilé.


Nous prenons le temps d’une pause casse-croûte. Camille s’assied, il souffre terriblement du mollet. 

Jean essaie d’apaiser 2007-11-29-Cime-des-Collettes-005.JPGsa douleur à l'aide de sa bombe miracle. Hélas rien n’y fait. Camille, sans doute victime d’un claquage, est contraint de renoncer. Nous le laissons à regret regagner le village, où il nous attendra patiemment.

Peu après, nous franchissons un ressaut escarpé. Le sentier se faufile au pied de hautes falaises de calcaire et de gypse. Ce 2007-11-29-Cime-des-Collettes-006.JPGn’est pas le moment de flâner car le terrain semble instable. 

Le photographe a quand même droit à un sourire.
     2007-11-29-Cime-des-Collettes-007.JPG

 Nous parven2007-11-29-Cime-des-Collettes-018.JPGons ensuite à la baisse des Collettes (1 269 m), d’où part le sentier qui mène à la Cime du même nom. 
Sentier agréable qui déroule ses lacets dans une belle forêt de pins. Mais à l’ombre il y fait un peu frais !   
Au déto2007-11-29-Cime-des-Collettes-009.JPGur d'un virage, à travers les 






pins nous découvrons les sommets du Mercantour, dont le splendide Mont Mounier tout blanc de neige. 

  Encore une2007-11-29-Cime-des-Collettes-001-copie-1.JPG petite grimpette et

nous voici sur un premier sommet. Sept d’entre nous décident de s’y arrêter, tandis que le reste du groupe gravit la Cime des Collettes. Par endroits, le sol est gelé. Attention à ne pas glisser sur les cailloux verglacés !   2007-11-29-Cime-des-Collettes-019.JPG
Nous arrivons au sommet, parsemé de bosquets de buis. Le temps d’une photo et nous redescendons récupérer notre petit groupe de 7.
Nous poursuivons la descente par l'adret de la Clappe. Quel plaisir de nous réchauffer sur ce versant ensoleillé ! 2007-11-29-Cime-des-Collettes-011.JPG

Pas de difficultés sur ce sentier – hormis le franchissement d’un tronc d’arbre ! Nous voici à présent dans un paysage aride, où se succèdent landes à genêts, blocs de calcaire.
Avant d’atteindre le village, Bruno nous raconte l’histoire de Toudon, fief des Grimaldi de Beuil, de 1315 à 1621.
Andaron Grimaldi épouse en 1315 la belle Astruge, fille du baron de Beuil.
Tour à tour fidèles ou traîtres aux ducs de Savoie, les seigneurs de Beuil sont à la tête du plus grand fief du comté de Nice. Le plus célèbre d’entre eux, Honoré II est fait comte en 1581. Quant à son fils Annibal, il finira mal ! Complotant à la fois avec la France et l’Espagne, il est condamné à mort par le duc de Savoie et exécuté en 1621. Ses châteaux sont rasés et ses fiefs dispersés entre des fidèles du duc. Ainsi se termine l’histoire des Grimaldi de Beuil.
 
Enfin voici Toudon, l’auberge, la pissaladière, le kir et la suite.
N’ont-ils2007-11-29-Cime-des-Collettes-013.JPG pas l’air 2007-11-29-Cime-des-Collettes-014.JPGheureux tous ces randonneurs ?  
 













 2007-11-29-Cime-des-Collettes-015.JPG 

Merci Bruno pour cette belle randonnée aux paysages variés et magnifiques.
 
 
Merci aux photographes : Jean BELLACHES, Nicole BRINSDON, Gérard CHARPY, André TUPIN.
 
Prochaine sortie le 6 Décembre pour une randonnée entre Peille et Peillon avec Jean BOREL.
 
Encore quelques photos :

             Le Mouni2007-11-29-Cime-des-Collettes-008.JPGer ... enc2007-11-29-Cime-des-Collettes-012-copie-1.JPGore  lui !                                          Le village de Toudon














Le village de Mala2007-11-29-Cime-des-Collettes-020.JPGussène et la 2007-11-29-Cime-des-Collettes-021.JPGvallée du Var

 









.
       

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard - dans Loisirs
commenter cet article

commentaires