Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 13:08
Les crêtes du Tanneron
undefinedAujourd’hui Jean Borel nous propose une randonnée sur les crêtes du Tanneron, "à la découverte des plus belles plantations de mimosas de toute la Côte d’Azur". C’est un parcours classé moyen / Alto  de 15 km et de 520 mètres de dénivelé.
Nous voici 25 randonneurs au départ de Tanneron. Jean nous raconte qu’il a fait cette même randonnée il y a 3 ans, juste après une forte chute de neige. Il nous fait le récit des incidents qui ont émaillé cette randonnée. Il ira même jusqu’à nous montrer les endroits précis qui ont vu Paulette chuter (une première fois) et Jean-Marie laisser choir son portable dans une congère. (Vous verrez ci-dessous quelques photos de cette randonnée mémorable, transmises par Jean-Marie).
Aujourd’hui la mété2008-01-31-Tanneron-001.JPGo nous a promis un temps ensoleillé. Mais Camille lève le nez au ciel et constate : le ciel est bien couvert. « Encore ces sacrées entrées maritimes ! », nous dit Jean. 
Nous quittons le village par un chemin qui descend en direction du vallon de l’Aubarie. Nous marchons au milieu de la végétation bien connue de l’Estérel : 2008-01-31-Tanneron-005.JPGbruyères, chênes-lièges, pins, arbousiers et cistes de Montpellier comme celui-ci, magnifique.
A présen2008-01-31-Tanneron-003.JPGt le sentier monte. 






Sentier ombragé et soleil voilé, décidément il fait un peu frais ! 
Heureusement2008-01-31-Tanneron-002.JPG voici une éclaircie et l’occasion d’une première photo de groupe.
Nous poursuivons notre grimpette plutôt raide jusqu’à la crête. Enfin nous découvrons un splendide bosquet de mimosas en fleurs. C’est le moment rêvé pour une deuxième photo de groupe. Merci Marie pour la photo !
 2008-01-31-Tanneron-008.JPG 
Jean en profite pour nous raconter l’histoire du mimosa.
Importé d'Australie, le mimosa se développa sur les rivages de la Riviera durant la seconde moitié du 19ème siècle. Le mimosa est en fait un acacia. Se souvenant de ses origines, il fleurit en été – l’été austral, entre novembre et mars.
Chaque année des milliers de tonnes de fleurs coupées du Tanneron sont expédiées en France et à l’étranger. Pour accélérer sa floraison on utilise la technique du "forçage" (Les branches sont coupées prématurément puis enfermées pendant 2 ou 3 jours dans l'obscurité d'une pièce très humide, à une température de 22 à 25 degrés).
Jean n2008-01-31-Tanneron-009.JPGous révèle ensuite d’autres informations (fort intéressantes) qu’il tient de Bruno : le mimosa a des feuilles à limbe avorté (mais à pétiole dilaté), des fleurs en glomérules jaunes et en bouquets pédonculés ! Sans oublier ses fruits, gousses pendantes de 10 cm de long. « Et ça vous fait rire ! » s’exclame Jean.
Mais trêve de plaisanteries, il serait temps de nous réchauffer. Nous repartons donc sur une piste bordée çà et là de mimosas en fleurs. De l’2008-01-31-Tanneron-011.JPGautre côté du vallon, les collines sont couvertes de jeunes plantations. 
Enfin il est midi, Jean nous propose un lieu de pique-nique dégagé et exposé au soleil, - si toutefois celui-ci veut bien se montrer. Il suffit de franchir un fossé (un peu profond) et de grimper un talus (un peu raide). Les2008-01-31-Tanneron-013.JPG premiers s’installent. Quand tout en bas nous voyons un attroupement. Se pourrait-il que Marie ait plongé dans le fossé au lieu de l’enjamber ? Quelques-uns lui portent secours. Puis tous nous rejoignent.
Nous savourons notre pique-nique. Mais après le café – accompagné pour certains d’une verveine -, les premiers se lèvent déjà. Il fau2008-01-31-Tanneron-014.JPGt dire qu’il fait frais et humide, le soleil étant toujours avare de ses rayons. Un peu d’exercice nous fera le plus grand bien.
Nous abandonnons donc notre lieu de pique-nique. La desc2008-01-31-Tanneron-015.JPGente est un petit peu périlleuse mais tout le monde rejoint la piste sans mal. Il est 13 heures et il nous reste encore 2 heures de marche avant de rejoindre Tanneron.
Une descente, un ou deux ruisseaux à franchir et pour terminer une montée, le retour se déroule sans histoires mais à un rythme soutenu. Ainsi dans la d2008-01-31-Tanneron-020.JPGernière côte, le groupe de tête sentant l’écurie toute proche, semble accélérer. Il faudra un rayon de soleil et un superbe bosquet de mimosas en fleurs pour qu’il daigne s’arrêter et attendre le reste de la troupe. C’est bien sûr l’occasion d’une dernière photo de groupe !  

Nous atteignons enfin Tanneron.2008-01-31-Tanneron-022.JPG  
Le village se prépare pour la fête du mimosa de dimanche.
Leundefined saviez-vous ? La fleur de mimosa symbolise l'élégance, la simplicité, la tendresse et 2008-01-31-Tanneron-027.JPGl'amitié. Il représente aussi l'énergie féminine, cachée sous une apparente fragilité.
 
Merci Jean pour cette belle randonnée au pays du mimosa.
 
Merci aux photographes : Gérard CHARPY, Bruno GUERIN.
 
Prochaine sortie le 7 Février pour une randonnée sur le circuit de Paracol avec Bruno GUERIN.
 
Encore quelques photos :
 
 2008-01-31-Tanneron-019.JPG 2008-01-31-Tanneron-021.JPG












Les cr2008-01-31-Tanneron-026.JPGêtes du Tanneron en janvie2008-01-31-Tanneron-025.JPGr 2005
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard - dans Loisirs
commenter cet article

commentaires