Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 22:00
L'Adrech du BATAILLON

En l'absence des rédacteurs, c'est Jacqueline qui s'y est collée, qu'elle en soit remerciée. Gérard était absent de St Raphaël et Jean-Marie avait préféré rester au lit...Hélas, pas de photos ce qui est dommage vu le récit que nous fait Jacqueline.

Sept (cest un nombre qui porte chance) et c’est celui des participants d’une rando quelque peu humide. Bruno – Françoise – Jacqueline – Daniel  – Daniella – Chantal - Christiane

Dès que nous sommes descendus des voitures au point de départ qui avait été modifié pour des raisons d’inaccessibilité (panneaux d’interdiction d’entrée – propriété privée) et s’est donc situé près du Château, en ruines, de Grime sur la commune de Tourrettes, les premières gouttes de pluie ont commencé à tomber et là ce fut grandiose : les capes et surpantalons pour  certains ont été enfilés, Françoise le chapeau au dessus du bonnet de la cape pour la tenir – Jacqueline la casquette sous le bonnet de  la cape pour essayer de voir le paysage et surtout ses pieds,  les kway pour les autres.  Seule  courageuse ou inconsciente Christiane est arrivée en short.. court.. une genouillère un Kway et un parapluie qu’elle ne pourra fermer qu'à de rares moments…

Mais fort dommage pas de photographe ni de blogueur !

Nous voilà partis sur un bon chemin qui devait nous permettre de suivre un petit cours d’eau mais au bout de 250 m plus rien … la végétation a repris ses droits.

Demi tour et nous prenons un chemin parallèle qui nous permet de rentrer dans le bois de Tourrettes – la pluie s’est quelque peu calmée , les capes et le parapluie mis « au placard »

Nous suivons un bon chemin sableux et sans cailloux et profitons de cette accalmie des éléments pour faire la « pose banane »

Le chemin se transforme en sentier avec de belles fleurs et notamment beaucoup d’orchidées et dans le bas du vallon de Broch il devient un draoun traversé par de nombreux petits sentiers dont certains sont devenus de petits ruisseaux ce qui est la cause d’une erreur du  parcours sud – sud ouest  pris par Bruno. Sans aucun doute nous avons dû pendant ce périple « rechausser » nos capes mais nous l’avons fait si souvent…

Nous arrivons à un lac qui nous permet de reprendre la bonne direction, là une petite montée et une grande place au carrefour de chemins nous permet de nous arrêter pour le pique nique, un véhicule passe qui doit se poser des questions ???? Nous sommes installés depuis ½ heure quand la pluie recommence, tous, sauf un, avions fini notre repas, devinez qui ..?

Sauve qui peut, nous nous affublons de nouveau de nos tenues sexy et repartons sur une petite route goudronnée bordée de plusieurs propriétés puis nous arrivons sur la D4 que nous longeons sur 500 m, mais comme la chaussée n’est pas large et de plus mouillée nous restons quelque temps derrière le rail de sécurité.  Après quelques mètres nous sommes obligés de passer sur la chaussée en enjambant le rail et là moment indescriptible , Jacqueline et Chantal se prennent d’un fou rire (qui n’est pas le premier d’ailleurs) et Jacqueline se retrouve à califourchon sur le rail sans pouvoir bouger et Chantal incapable de l’aider, c’est Bruno qui est venu à son secours sans très bien comprendre le pourquoi.

Nous repartons sur une belle piste devenue spongieuse, glissante et parsemée de belles flaques d’eau dans l’Adrech du Bataillon, piste toute en sinuosité en suivant la courbe de niveau sur 2,500 kms, ensuite nous amorçons la remontée assez raide sur un chemin ne figurant pas sur la carte et arrivons au sommet, au niveau d' une ligne haute tension, sous laquelle nous essayons depuis un certain temps de passer ce qui nous oblige à faire un à  gauche et à droite pour rejoindre un peu plus loin la D56 qui nous mènera vers le château de Grime. A ce moment une averse mais pas un semblant une vraie se déchaine. Daniella qui depuis longtemps nage dans sa chaussure gauche est rassurée, la droite vient de la rejoindre et en marchant ça fait « floc..floc..floc.. »

Nous nous tenons sur un chemin parallèle à la route, mais Christiane emprunte la route, peut-être espère-t-elle qu’un automobiliste … Mais c’est sans succès.

Arrivés aux voitures Daniella doit se changer complètement : pantalon, tee shirt , Chantal qui pendant une bonne partie de la rando s’est contenté d’un débardeur alors qu’il pleuvait fortement changera celui-ci,

Enfin nous sommes ravis ce fut une très belle randonnée où nous avons vu (non pas des paysages) mais de belles végétations et notamment des cistes de Montpellier et pour nous permettre de bien en profiter Bruno nous a fait faire 17.800 km au lieu des 16.200 km prévus.

A Bagnols nous avons pris le pot traditionnel et nous sommes quittés en rêvant déjà d’une super douche bien chaude et d’une prochaine rando …sans pluie.

Merci Bruno, nous nous sommes bien mouillés mais aussi bien amusés.

La semaine prochaine, le jeudi 5 juin, Jean BOREL nous emmenera à la Cime de La COLMIANE

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline - dans Loisirs
commenter cet article

commentaires