Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 13:59

CALLIAN 83 : DECOUVERTES PATRIMONIALES 21/01/2013

 

  Toujours aussi difficile de se garer à CALLIAN, mais ça y est, tout le monde est casé. Les choses sérieuses vont commencer. Il fait un peu frais, mais le ciel est bien bleu. C"est une belle journée qui commence. 

SAM 0113-copie-1

 

  Aujourd'hui, MIKAEL va nous faire faire une "rando" d'une nature un peu particulière: la découverte des richesses patrimoniales des pays de CALLIAN et de MONTAUROUX. 

   Mais, comme nous allons, quand même devoir marcher un peu (!), Callian-Decouvertes patrimonialesil nous décrit le parcours: 14 kms5  , avec un dénivelé d'à peine 400 mètres, sans difficulté particulière (nous verrons bien, ayant appris a être méfiants!).

 

   Il nous présente deux nouveaux, MICHELLE et ALAIN,  SAM 0114récemment arrivés à Saint Raphaël, que nous accueillons avec le plus grand plaisir. Et c'est aussi avec joie que nous retrouvons NICOLE avec une cheville presque neuve.  

 

Avant le départ il nous informe que nous sommes devant l'ancienne demeure d'Edouard Goerg ( aujourd'hui propriété de la ville). Artiste peintre français expressionniste, et graveur, né en Australie et mort à Callian en 1969.

  Nos deux serre-files brevetés, DANIEL R  et JACKY comptent et recomptent 40 ! On ne pourra pas dire que les randonneurs du Cercle de Boulouris ne s'intéressent pas à l'histoire et au patrimoine

 

  Et c'est parti, et bien parti, la rando commence par la visite du cimetière de CALLIAN. C'est là que sont enterrés soeur EMMANUELLE, bien connue pour son action humanitaire  et le couturier CHRISTIAN DIOR et sa famille.

 

  Soeur EMMANUELLE a été inhumée dans le caveau de sa congrégation. SAM 0119

    Compte tenu de sa notoriété les sépultures de la famille DIOR SAM 0122SAM 0120

 

 

sont plutôt modestes.

 

Nous poursuivons notre "rando-découvertes", parcourant les rues étroiters et pentues du village.

 Direction le "musée fantôme" de GEORGES BAUQUIER. Mikaël évoque sa vie et le musée qui lui est consacré: "Face au cimetière, un bâtiment contemporain de 400m2 sur deux étages, le musée GEORGES BAUQUIER, attend, depuis la fin de sa construction, en 2005, d'ouvrir ses portes.

   Qui était Georges BAUQUIER ? c'était un peintre, admirateur de Fernand LEGER.Il a passé sa vie dans l'ombre de celui-ci. Il n'a exposé que trois fois (son appartenance au parti communiste, dont on sent l'influence dans certaines de ses oeuvres, a peut-être nuit à sa notoriété). A sa mort, en 1997, son épouse, Simone, a fait construire, à ses frais, un musée qu'elle donna à la commune, à condition que le 1er étage soit réservé aux oeuvres de son défunt mari et que celle-ci prenne en charge son entretien. Suite à un différend, le musée n'est toujours pas ouvert. A défaut de visiter le musée, on peut voir ses toiles sur Internet.

   L'école de Callian porte le nom du peintre, elle est décorée d'une fresque qu'il a réalisée.

 

  SAM 0124

   Nous nous dirigeons maintenant vers le CHATEAU  de CALLIAN, forte bâtisse édifiée au centre du village. Mikaël nous éblouit par ses connaissances sur l'historique du Château:" les premières pierres datent de 1038; il a été édifié par UGO, prince de Callian,le seigneur du village. Quelques dates marquent son histoire:

          -1510: Louis de Grasse, agrandit le château dans un style renaissance SAM 0134

          -1679: par mariage, une partie du château passe aux mains de la famille de Lyle Taulane, l'autre partie échoit aux Rafélis de Brove

          -1751: Marie Gabrielle de Rafélis vend à la ville une partie du château qu'elle en fera sa mairie

          -1793: le château est pillé et incendié par les révolutionnaires 

          -1966: il est acheté par un sculpteur Henri BRIFAUT, alors agé de 61 ans, quia consacré l'essentiel de sa vie au scoutisme ( il a eu comme louveteau, un certain BEAUDOIN, qui sera plus tard roi de Belgique); le château, qui appartient maintenant à ses neveux, a été ouvert au public en 1966, le temps d'une courte exposition qui a rassemblé 300 oeuvres de ce sculpteur".  SAM 0141

  Visite de l'église paroissiale, le nez en l'air pour admirer sa voûte et ses plafonds. Arrêt admiratif devant la crèche, remarquable, elle aussi.Callian-Eglise paroissiale

 

Descente dans les rues du village. La "photo de groupe" est prise devant le lavoir. Dur de faire entrer tout le monde sur la photo!SAM 0145

      Nous voilà à présent devant la chapelle des Pénitents blancs . Nouvelles informations données par notre guide décidément fort instruit de l'histoire du pays: "cette chapelle a été édifiée au 15ème siècle; la population augmentant, elle est devenue trop petite pour accueillir tous les fidèles; aussi a-t-il été décidé en 1675 de construire une nouvelle église paroissiale; la chapelle fut donnée aux pénitents blancs et utilisée pour le culte jusqu'à la Révolution; elle est aujourd'hui désacralisée et sert de salle des fêtes".

 

      "Prêts pour la transhumance" (forte parole de DANIEL R. qui a toujours le bon mot, au bon moment !). Nous quittons le territoire de CALLIAN pour celui de MONTAUROUX sans vraiment nous en apercevoir.  Du bitume (décidément ce n'est pas une rando ordinaire), une bonne descente, CALLIAN, nous domine à droite.SAM 0147

 

     Un beau chemin,bien agréable... et tiens, surprise: une chapelle, ça nous manquait déjà. C'est le hasard des rencontres! c'est la chapelle SAINT DONNAT.Inutile, bien sûr, de préciser que MIKAEL sait tout sur son histoire: "cette chapelle, située dans le vallon entre Callian et Montauroux, date du 13ème siècle; elle a été dédiée à  Saint DONNAT, martyr, décapité en 380, second saint patron de Callian; on lui a attribué les pouvoirs de faire pleuvoir et...de faire parler les morts (voilà qui est bien dangereux ! ); de nos jours, on célèbre encore la Saint Donnat le dimanche le plus proche du 7 août".SAM 0146

    Une montée un peu rude (la plus dure de la randonnée nous affirme MIKAEL, ce qui sera très contesté vers la fin de la rando). Nous approchons  de MONTAUROUX. Nous faisons une bienvenue pause banane à la côte 365 (nous avons souvent visé beaucoup plus haut !), tiens, re-surprise devant une chapelle.SAM 0154                                                    

  C'est la chapelle SAINT BARTHELEMY

 

  Et c'est toujours MIKAEL qui parle et que nous écoutons de plus en plus religieusement: "la chapelle a été construite au 12ème siècle avec les pierres de l'ancien fort. Au 13ème siècle, la chapelle devint la propriété du marquis de Montauroux. Dans la 1ère moitié du 19ème siècle, elle est inscrite au cadastre comme appartenant au sieur Poule. Christian Dior la rachète en 1953 et la lègue (pas en très bon état) à la commune. Celle-ci la fit restaurer et elle fut classée "Monument historique", notamment parce que sa voûte en berceau et ses murs sont recouverts de panneaux de bois peints."       

Nous  traversons MONTAUROUX, ce qui, naturellement amène notre guide bien-aimé a faire quelques commentaires: "Montauroux fut, jusqu'en 1314, un hameau de Callian. On peut y observer de vieilles maisons aux linteaux datés des 16ème et 17ème siècles. Christian Dior y a habité une grande maison bourgeoise, qui a été baptisée le château de la Colle. Le village  a 13 fontaines, les habitants ne doivent pas manquer d'eau!".

   Le temps nous a manqué pour faire un inventaire complet de ces fontaines. Voici quand même la photo de l'une d'entre elle. Callian-Fontaine        Nous repartons en rasant les murs: priorité aux automobilistes, les piétons traversent la ville souvent à leurs risques et périls.SAM 0166     Quittant Montauroux, Brigitte nous fait tourner la tête: "regardez, là haut, c'est la maison de ma belle-soeur". C'est l'heure du pastis, mais s'inviter à 40 !

    Nous descendons jusqu'à........une PETITE CHAPELLE !!! C'est la chapelle SAINT MICHEL,construite vers 1040. Elle a été en partie détruite à la Révolution.

 

     Nous suivons le tracé de l'ancienne voie ferré.  

 

       Le chemin traverse de nombreuses propriétés, mais les terres qui, on le voit , devaient encore être cultivées il n'y a pas bien longtemps, sont en friches. Souvenirs de cette époque, les réserves d'eau qui jalonnent le chemin.SAM 0184

     Derrière la clôture d'une grande propriété, des sculptures très variées (et originales) dans leurs formes et les matériaux utilisés .SAM 0179

  Enfin la pause casse-croute. Il n'est pas loin d'une heure et la faim se fait sentir. Nous nous arrêtons devinez où ? Bien sûr près d'une chapelle!  Une chapelle au nom fleuri: NOTRE DAME DES ROSES  (mais inutile en ce moment de chercher les roses ou les rosiers!). 

  Après ces riches nourritures spirituelles, un peu de nourritures terrestres et corporelles, ça fait du bien, soit bien assis sur les 2 bancs, soit installés sur la margelle d'un ancien lavoir jouxtant la chapelle.SAM 0189 

 

SAM 0188

   Pas de sieste ou de partie de cartes, le programme est trop chargé. En guise de digestif, MIkaël nous fait un topo sur la chapelle;SAM 0192

 

  " A l'origine, le village de Callian était établi autour de cette chapelle sur un site gallo-romain, lui-même situé à proximité d'une nécropole antique. Il y aurait sous la chapelle un niveau non exploré remontant aux 6ème et 7ème siècles (avis aux archéologues amateurs!) . C'est le plus ancien monument religieux de Callian, dont elle fut longtemps l'église paroissiale. La tour-clocher date des 11ème et 12ème siècle. C'est le seul édifice qui subsiste. La chapelle proprement dite, que nous voyons aujourd'hui, a été bâtie en 1635. L'ensemble a été inscrit à l'inventaire des monuments historiques en 1982".

 

   Nous reprenons la marche. En chemin MIKAEL nous apprend qu'autrefois le chanvre était cultivé par ici. Nous passons près d'un ancien bassin de rouissage alimenté par une conduite d'eau venant de la colline.SAM 0194

    Nous faisons une halte dans une ferme où un copain que c'est encore fait Mikael nous montre un ancien alambic et nous explique comment il s'en servait. Certains auraient souhaité une dégustation. Peut-être auront ils satisfaction en y allant tout seul . P1010189

   Petite incursion à La Chenevière, maison de remise en forme, notamment pour les opérés du coeur. Mickaël, qui a effectué, bien malgré lui, un séjour il y a 2 ans (environ?) nous précise que: "cet établissement a été créé en 1989; il appartient à la société ORPEA OLIVEA qui possède 70 autres établissements similaires établis principalement en France, en Belgique, Espagne, Italie et Suisse. Dans la cour de l'entrée, vous pouvez admirer un arbre exceptionnel (qui a perdu ces feuilles à cette saison). C'est un PAULOWNIA, un arbre originaire de Chine. Cet arbre était planté pour son bois et son feuillage qui fournissait du fourrage aux bovins et aux porcins; La Tradition veut que, lors de la naissance d'une fille, on plantait un Paulownia dont le bois était donné en dot pour son mariage".

 

       Nous continuons par un chemin agréable, mis-à-part quelques flaques boueuses. Et un passage à gué (dommage pour le photographe, personne n'a glissé, il faudra travailler à créer l'événement pour faire des "photos choc").P1010192

     Mikaël nous a organisé la visite d'un des trois moulins à huile de CALLIAN. Pas facile de suivre les explications avec le bruit des meules. Les olives sont presées à froid par paquets de 250 kgs. Pour 250 kgs d'olives on extrait entre 45 et 20 litres d'huile et il reste 75 kgs de tourteaux qui servent pour alimentation animale.P1010195

    Après la visite, nous entamons la dernière partie de la randonnée.  Deux groupes sont formés. Le premier rejoindra directement les voitures, le second va se lancer à l'assaut  de l'ancien village de PUY BRESSON.

 

    Pour le second groupe, çà grimpe. C'est dur et c'est long. D'abord un sentier, puis un chemin, puis encore un sentier à travers les broussailles. On avait raison de se méfier après les propos rassurants de Mikaël, quand il nous a affirmé au début de la rando que la montée était la plus difficile. Le plus dur restait à faire.P1010213

       Enfin, à travers les broussailles nous découvrons le village, ou plutôt ce qui en reste. A voir les ruines impressionnantes, l'épaisseur des murs et la hauteur de certains édifices, ce devait être un site important.P1010207

     Notre guide, qui a bien potassé l'histoire locale, nous précise que Puy Bresson a d'abord été très touché par la peste de 1348, la famine de 1364 et sans doute rayé de la carte suite à la grande peste de 1399. Ses derniers habitants se sont alors réfugiés dans les villages environnants et seraient à l'origine du village de TOURETTES.

 

      Mais Callian est encore loin. Il ne faut pas traîner pour ne pas trop faire attendre les copains et copines, qui nous attendent . Encore que le temps parait moins long, les godillots retirés et attablés à la table du café devant un demi ou un chocolat chaud.

    Une bonne demie heure de marche et nous arrivons à notre tour au parking ou nous attendent sagement nos voitures et aussi quelques conjoints et conjointes (au choix: inquiets, impatients ou amoureux...).

 

    Et nous prenons enfin un pot bien mérité  au café "La belle vue". Il mérite bien son nom: la terrasse domine toute la plaine, quasiment jusqu'à Saint Raphaël. Et, d'après les  connaisseurs, le chocolat chaud est excellent. P1010220

    Ce fut une belle rando , bien menée et très instructive. On en redemande.

 

    Merci beaucoup MIKAEL. Tu as du passer beaucoup de temps à faire des recherches documentaires et à préparer cette randonnée..Merci aussi à JEAN B0.. ainsi qu'à JACKYet DANIEL R. 

 

        La semaine prochaine: lac de SAINT CASSIEN SUD (83)

     Ce parcours, très varié, surplombe le Lac de Saint Cassien  au milieu des arbousiers et des bruyères arborescentes.
      L:17kms900   Dh: 385 mètres   D: 4h30    Niveau Moyen-medio

 

      Itinéraire d'accès: emprunter l'autoroute A8 en direction de Nice, quitter l'autoroute à la sortie n°39. Suivre la D 837, puis la D 37, direction le Lac de Saint Cassien; 1km après le grand pont de PRE CLAOU, quitter la grande route, tourner à gauche, direction FONDURANE. Parcourir 2kms500 et stationner sur le parking de FONDURANE.   

Coût du trajet A R : 60 Kms x 0 € 25 = 15 € + 5 € = 20 Euros                  

 

 

 

 

              Quelques photos

 

 

SAM 0116 

                                                             Çà commence plutôt mal !      

 

 

SAM 0123

 

                                                              Mikael prend de la hauteur

 

 

SAM 0133

 

                                                        Le nez en l'air dans les rues de Callian   

 

 

 

         SAM 0125              

         Les syndicats: 4000, les RG: 400, NOUS: 40, mais belle équipe !

 

 

 

SAM 0157

 

                                                    Seigneur, ce n'est que de l'eau (Don Camillo) 

 

 

P1010200

 

                                                            Traversée sous surveillance ! 

 

 

P1010202

 

                                                                           A l'attaque! 

 

 

 

P1010203

 

                      Quel bon grimpeur! Admirez, Mesdames

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans Loisirs
commenter cet article

commentaires