Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 14:30

CALLIAN-BELLUNY

 

2011-03-10-Callian-Belluny-001Jean  avait préparé pour Mikaël une rando en ligne de 15 km et 380 m de dénivelée entre  CALLIAN et BELLUNY. Callian-BelunyCe sont donc 31 marcheuses et marcheurs qui se donnèrent rendez-vous sur le parking du centre ville de Callian. La météo est bonne et il fait un petit 4 °.

  Notre guide accompagnateur a souhaité rester caché (ndlr).

A 9 h 15, toute l'équipe est réunie autour de Mikaël pour un premier briefing :  toutes les voitures vont partir vers Belluny avec seulement les chauffeurs, pendant ce temps vous pouvez visiter le village, prendre un café ou …faire ce que vous avez envie. Nous nous donnons rendez-vous ici même dans une demi heure. Attention, n'oubliez rien d'essentiel à la rando, dans les voitures, idem à Belluny,  pour les chauffeurs.

Une rando en ligne est toujours un peu compliquée à organiser et à mettre en route, aussi bien pour les chauffeurs que pour les passagers des voitures. Concernant ces derniers, ils eurent à attendre 40 minutes, la plupart restant sur place alors que seul un petit groupe suivit la recommandation de Mikaël. 2011-03-10-Callian-Belluny-3 

En attendant que la seconde voiture retrouve une place, pas facile aujourd'hui, Mikaël nous présenta la rando et le village de Callian.

" De nombreuses personnalités ont trouvé en Callian un lieu favorable pour exercer leur art, comme par exemple Fernand et Nadia LEGER, peintres, le grand couturier Christian DIOR, (Nadia LEGER et Christian DIOR sont tous les 2 enterrés à Callian), Anthony BURGESS auteur du livre « Orange Mécanique », Edouard GOERG, peintre de réputation mondiale, Mme Juliette ADAM, femme de lettres morte centenaire au château de Camiole.

2011-03-10-Callian-Belluny-2Callian est aussi un lieu où l’on vient trouver le repos. Soeur Emmanuelle, s'était retirée à la Maison de retraite des religieuses de Notre Dame de Sion depuis 1993 jusqu'à son décès le 20 octobre 2008.

Au cimetière deux tombes discrètes peuvent nous interpeller ; celle de Christian Dior (discrète mais repérable car entourée de deux cyprès) et celle de sœur Emmanuelle dont il faut chercher le nom dans une liste figurant sur la stèle de sa communauté. De quoi parlent-il maintenant qu’ils se côtoient ? 2011-03-10-Callian-Belluny-43

Quant à la rando, elle ne présente pas de difficulté particulière. Nous aurons deux fortes montées assez courtes pour atteindre Montauroux et Belluny."

Martine nous donna ensuite des nouvelles de Marinette dont le processus de réparation de son bras se poursuit normalement.

A 10 h, enfin nous partons.

Comme d'habitude dans ce village, la photo de groupe se fera devant le lavoir du bas. Mikaël en profita pour présenter Monique, une marcheuse du Lundi qui nous a rejoint. Bienvenue à elle.

Grande descente dans le vallon. Nous laissons Callian derrière nous, très beau point de vue dans le soleil du matin avec les restanques d'oliviers. 2011-03-10-Callian-Belluny-6A l'est, Montauroux nous semble trè proche mais aussi … très haut !

1er arrêt devant la chapelle St.Donat, en cours de restauration. Mikaël nous explique " elle est bâtie sur un lieu sépulcral gallo-romain. La chapelle date du XIIIe s. De nombreuses manifestations s’y déroulaient ainsi que des pèlerinages pour implorer Saint Donat (Saint Donat fut décapité en 380). Il lui était accordé le pouvoir de faire parler les morts-entre autre pour retrouver des trésors selon la légende- et  de faire pleuvoir…

Depuis 1517, de nombreuses manifestations festives se sont déroulées (roumarrages) ainsi que des pélerinages pour implorer Saint-Donat. De nos jours, c'est le dimanche le plus près du 7 août qu'est célébrée la fête du 2è saint patron de Callian. 2011-03-10-Callian-Belluny-5

 

Au XXe siècle, la chapelle de Saint Donat était la première étape de la procession des communiants. On s'y rendait encore en pélerinage pour guérir l'épilepsie. Peu avant la dernière guerre, tout son contenu mobilier fut transféré dans l'église paroissiale, et c'est en 1944 que son toit s'effondra."

Petit effeuillage car il fait maintenant plus chaud et la montée vers Montauroux va dégager des calories. Elle est rude mais nous en avons vu d'autres. Nous sommes sur une petite route et  il n'y a pas de cailloux pour nous ralentir ( mais nous aurons l'occasion de reparler du goudron).2011-03-10-Callian-Belluny-10 Les "petites jambes" se comportent très bien et nous atteignons enfin le centre du village ou Mikaël nous offre de faire la pause banane sur les bancs de la terrasse surplombant la vallée. "Christian Dior y a habité dans une belle maison bourgeoise en contrebas non loin de la départementale 37, propriété privée appelée aujourd’hui  Château de la Colle.

La chapelle de St. Barthélémy fut construite au 12ème

La construction se fit avec les matériaux des murs de l’ancien fort et l’argent des montaurousiens.
Après 99 ans, la chapelle revint de droit au marquis de Montauroux qui s’empressa de demander les droits d’occupation des lieux.
2011-03-10-Callian-Belluny-13Au milieu du 19ème siècle, on constate que la chapelle est inscrite au cadastre comme appartenant au Sieur Poulle, député du Var et Président à la Cour d’appel d’Aix. Il fit inscrire cette chapelle au moment de la Révolution de 1848 qui faisait craindre des troubles graves dus à une forte pression populaire anti-cléricale. La chapelle ainsi protégée des désastres, resta cependant inscrite au cadastre dans les biens des successeurs de Mr Poulle : sa fille, son petit-fils, puis Mr Grosselin à qui Christian Dior acheta la propriété. Désireux de rendre à « César ce qui lui appartient »,  C. Dior légua la chapelle à la commune en 1953. 2011-03-10-Callian-Belluny-15La commune fit restaurer la chapelle et celle-ci fut classée au patrimoine des monuments historiques en 1958 grâce à sa particularité : ses murs et sa voûte en berceau sont entièrement recouverts de panneaux de bois peints.
Derrière l’autel, un immense tableau  de St Barthélemy et
l’annonciation à la vierge est entouré d’un retable en bois peint datant de 1748."

A 10 h 50, il donne le signal du départ sous les yeux d'un autochtone que Jean Borel aurait qualifié de "gaulois". Et nous nous engageons dans les rues du village. Pour un accompagnateur, la traversée d'un village et des nouveaux quartiers périphériques est toujours difficile mais pour l'instant tout se passe bien et la rue du Moulin ne nous conduit qu'à un très vieux puits ancien. Au passage, Monique va illustrer pour nous le nom d'une villa: la Flemmardière. 2011-03-10-Callian-Belluny-19Tiens une "Orchis de Robert" au bord de la route, la première de l'année. 

Puis2011-03-10-Callian-Belluny-20 nous retrouvons la campagne et les bois.

Une petite chienne noire et blanche a décidé de nous accompagner. Nous quittons le goudron pour nous diriger Est vers le Clos Rolland. Grand coup de sifflet, le groupe s'arrête. C'est le GPS de Jean-Marie qui nous alerte que depuis un quart d'heure nous nous dirigeons Sud/Sud-Ouest et que si nous continuons ainsi nous allons retourner vers Montauroux. En pleine contrepettries avec 2011-03-10-Callian-Belluny-22Daniel et Bertrand en queue de peloton, il n'avait pas vérifié la direction.

Il faudra l'appui de deux autres GPS et les coordonnées UTM pour convaincre Mikaël de repartir Est, oubliant le Clos Rolland, mais permettant de retrouver notre itinéraire . Effectivement, un quart d'heure plus tard nous avons repris notre cheminement normal.

Nous poursuivons ensuite en forêt, sur un chemin facile et agréable avec une hellébore de Corse, ça sent le printemps.

A 12 h 45, nous débouchons sur une sorte de grande clairière plantée d'un chêne. C'est là que Mikaël décide que nous pique-niquerons. Le soleil est un peu défaillant au début mais finalement, il nous réchauffera pendant la plus grande partie de notre repas. Alors que quelques randonneurs se sont installés en périphérie de la clairière, un  groupe s'est bien dissimulé en pleine végétation,  installé sur des petits rochers. 2011-03-10-Callian-Belluny-25 

La petite chienne est toujours là, satisfaite de partager notre pique-nique.

2011-03-10-Callian-Belluny-28Appel de Marinette qui salue tous les randonneurs et les remercie pour tous les témoignages de sympathie qu'elle a reçu. Elle recherche toujours la propriétaire du foulard qui lui a été prêté lors de son accident pour le restituer. Jean-Marie transmet au groupe.

Dopé par du gingembre distribué par Maurice, nous repartons à 13 h 30, toujours en forêt. Le lac de St Cassien est maintenant à notre droite, nous pouvons l'apercevoir de temps en temps à travers  la végétation.

Au bout de 20 minutes nous retrouvons la route qui va nous mener à Tournon. A droite, on aperçoit BELLUNY sur son piton : c'est encore bien haut d'autant plus qu'une vallée nous sépare du village. 2011-03-10-Callian-Belluny-31 

Toujours le goudron. Daniella pousse une grosse colère : " Cette rando est nulle, il n' y a que du goudron". Au bout d'un quart d'heure, nous atteignons la grande route de Tanneron et Mikaël joue les toréadors avec son gilet jaune pour faire traverser le groupe, stoppant les voitures. 2011-03-10-Callian-Belluny-35 

De l'autre côté, nous retrouvons une piste herbeuse, en face de l'ancienne gare de Tanneron sur la voie ferrée Grasse-Meyrargues, empruntée très souvent par les marcheurs. 2011-03-10-Callian-Belluny-32 

Dans l'herbe, un seul gros caillou sera pour Daniella qui admirait la gare et nous la retrouvâmes, en position de prière, face à l'est. Pas de bobo, une petite écorchure à la main soignée par Martine. 2011-03-10-Callian-Belluny-33

La petite chienne est toujours là. Elle nous a causé quelques frayeurs avec les voitures sur la partie goudron. 2011-03-10-Callian-Belluny-37

Mikaël propose que  le groupe de marche l'adopte, chaque participant la gardant une semaine.

Quant à Daniel, il nous précise : " son propriétaire viendra la rechercher à Belluny ce soir. En fait, c'est une chienne chargée, par l'Office de Tourisme de Callian, de guider les randonneurs sur cet itinéraire." Ah ! ce sacré serre-file ! 2011-03-10-Callian-Belluny-34

Monique M. propose de la nommer "Colle au train".

Nous repartons à travers bois et découvrons les premiers crocus dont le pistil donne le safran. Désormais, il est bien cultivé dans la région, mais celui-ci est sauvage.

  Nous retraversons à nouveau la route de Tanneron et effectuons un petit détour vers le lac à l'endroit ou une dérivation de la Siagne alimente le lac.

 

 

 

Nous avons déjà pique-niqué  plusieurs fois à cet endroit. 2011-03-10-Callian-Belluny-40Longeant l'extrémité est du lac nous faisons un dernier arrêt aux ruines de Grange Vieille, un village abandonné. Puis nous nous dirigeons vers le barrage sur un chemin plat que nous quittons pour aborder la dernière montée vers le village. 2011-03-10-Callian-Belluny-50Elle est sévère et débouche dans les vergers de pêchers et les serres de fraisiers. Après avoir franchi la clôture électrique nous poursuivons, toujours en montée vers nos voitures à 300 m de là.

2011-03-10-Callian-Belluny-49Pressés d'arriver, la plupart des marcheurs oublieront de se retourner pour admirer le lac qui brille vers l'ouest et le barrage à notre droite. Heureusement un photographe   a pensé à eux. 2011-03-10-Callian-Belluny-482011-03-10-Callian-Belluny-47

Les voitures sont toujours là. Il y en a 5 et nous sommes 31 : petit problème d'arithmétique et de code de la route. Il faudra revenir chercher les 6 courageux qui continuerons jusqu'à la route de Tanneron, environ 1. 5 km en descente.

Finalement tout le monde se retrouvera au café ou nous avons nos habitudes pour le pot de l'amitié.

Pour la petite histoire, Mikaël a chargé la petite chienne dans son coffre et l'a ramenée au village...

 

 

 

Merci Mikaël de nous avoir guidé dans cette rando en ligne où, malgré le goudron, nous avons bien profité de la nature.

 

Merci aux photographes Jean BELLACHES, Jean-Marie CHABANNE, Gérard CHARPY.

La semaine prochaine : Jeudi 17 Mars à 7 H 30 : SAINT – TROPEZ ( 83 ) . Le sentier du littoral ( Parcours N° 3 )

 

Cette année, nous terminerons la boucle commencée en 2009 et poursuivie en 2010 .

Nous partirons du Cap Taillat jusqu’à la Plage de Gigaro sur la commune de La Croix-Valmer, en passant par le Cap Lardier .

Ce parcours est situé sur le territoire du Conservatoire de l’espace littoral . Ce vaste espace protégé de 290 Ha est une réserve typique de la faune et de la flore méditerranéenne . Il n’est pas inutile de rappeler le règlement à respecter scrupuleusement : ne pas sortir du sentier, ne pas cueillir de fleurs, ne pas allumer le moindre feu, même une cigarette .

Le sentier est par endroits assez pentu et escarpé . Mieux vaut donc avoir le pied sûr et posséder une certaine endurance . Au retour, nous emprunterons des pistes intérieures dénuées de difficulté .

 

L : 14 Km 600 . Dénivelée : 590 m . D : 5 H 00 . Moyen alto . Repas tiré du sac .

Responsable : Jean  – 04.94.95.87.73 – 06.68.98.13.62                                                     Boulouris N° 726

 

Itinéraire d’accès :

Emprunter la RN 98 direction Saint-Tropez . Traverser Sainte-Maxime . Atteindre le carrefour de La Foux .

1Km 800 après le carrefour, prendre à droite D 61 direction Ramatuelle .

Parcourir 5  Km 500 . Au rond-point, laisser Ramatuelle sur la droite et suivre la direction : les plages .

Parcourir  2 Km . Au rond-point suivre à droite la D 93 direction La Croix Valmer .

Parcourir 1 Km et prendre à droite direction L’Escalet .

Parcourir 0 Km 500 et prendre sur la droite une petite route indiquée : Chemin de La Bastide Blanche .

A 800 m, après un 1er virage à droite et un lacet prononcé à gauche,  stationner sur les bas-côtés de la route .

Coût du trajet A R : 85 Km x 0 E 20 = 17 Euros                                                                                06.68.98.13.62

Quelques photos en bonus

  

 

                                                                                  Dans les ruelles de Montauroux2011-03-10-Callian-Belluny-12

2011-03-10-Callian-Belluny-16 

 

 

 

 

 

 

 

Le "Gaulois" pour Jean Borel

 

 

 

 

 

 

 

 Le puits2011-03-10-Callian-Belluny-17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Départ de Montauroux2011-03-10-Callian-Belluny-18

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pique-niqueurs2011-03-10-Callian-Belluny-23 

A qui offre t'il cette mini girolle ?2011-03-10-Callian-Belluny-27

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Qui disait que les femmes étaient bavardes ?2011-03-10-Callian-Belluny-292011-03-10-Callian-Belluny-30

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Au soleil, du plat, le rêve !2011-03-10-Callian-Belluny-38

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le village abandonné2011-03-10-Callian-Belluny-44

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Attention aux puces, mon général !2011-03-10-Callian-Belluny-45

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 "Ô temps, suspend ton vol…"2011-03-10-Callian-Belluny-42 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marie - dans Loisirs
commenter cet article

commentaires