Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 13:34

Encore un blog à quatre mains. Aujourd'hui, il y avait deux blogueurs, Jean-Louis et Jean-Marie, chacun dans un groupe.

 

LEVENS-CRETES DU FERION

 

 

2013-05-09-Cretes du Ferion-004

Je ne vous referai pas le coup de l'Ascension en ce jeudi 9 Mai où Jean Bo.. nous avait invité à le rejoindre sur le parking des Mulières à Levens(06). Un petit problème de gendarmerie reconstruite et déplacée depuis 2007 a un peu compliqué l'arrivée de certains  randonneurs mais finalement ce sont 24 marcheuses et marcheurs qui se retrouvent pour gravir le mont Ferion.

Camille 4Petit topo de Jean Bo.. "Cette randonnée entre les vallées du Var et du Paillon avait déjà été faite  le 5 avril 2007. C'était la première fois qu'il y avait deux groupes. L'expérience s'étant révélée intéressante, ce système a perduré, comme aujourd'hui où nous aurons un groupe de "Petites Jambes" ( leur nom est venu un peu plus tard-NDLR). Le premier montera avec moi jusqu'au Mt.Férion à l'altitude de 1412 m. C'est une montée régulière sauf à la fin où il y a 150 m à parcourir sur un petit sentier très raide:  11 Km 633 . Dénivelé : 870 m.2013-05-09-Cretes du Ferion-001 Puis nous redescendrons jusqu'à la chapelle St.Michel et sa superbe cédraie où nous retrouverons le groupe des "Petites Jambes" qui, guidé par Camille, comme en 2007 d'ailleurs, aura à fait 9 km avec un 2013-05-09-Cretes du Ferion-002dénivelé de 570 m."

Le premier groupe sera constitué de 7 randonneurs et le second de 17. Parmi ces derniers, on notera la présence de nombreux participants au 1er groupe de 2007 : on vieillit ! Mais on y retrouve aussi avec beaucoup de plaisir Nicole Bo.., Jacqueline et Claude qui nous avaient abandonné depuis le début de la saison et les parisiens Marie-France, Jean-Claude et Alain.2013-05-09-Cretes du Ferion-029

Jean Bo.. part avec les 6 marcheurs du premier groupe.2013-05-09-Cretes du Ferion-042 Rapidement il nous demande notre avis : nous avons le choix entre deux trajets pour une première montée : le plus long et moins raide ou un autre plus court mais plus raide. Pour nous motiver il nous dit que Camille a l’intention de prendre le plus court. Rien n’y fait le groupe choisit le plus simple… Nous voulions garder des réserves pour la montée finale. Effectivement nous voyons ensuite derrière nous les dites petites jambes emprunter le plus difficile…2013-05-09-Cretes du Ferion-043

La montée est régulière et les points de vue magnifiques. 2013-05-09-Cretes du Ferion-044Il commence à faire chaud et c’est la pause effeuillage, puis celle de la banane.

 

Pendant ce temps, les Petites Jambes" ont démarré calmement. "Nous avons 3 heures devant nous, il n'y a pas lieu de s'affoler" nous précise Camille. 2013-05-09-Cretes du Ferion-005Il ajoute, " J'ai choisi de vous faire passer sur le versant ouest, ça monte en permanence, c'est plus court mais le paysage est plus joli". 2013-05-09-Cretes du Ferion-0082013-05-09-Cretes du Ferion-0152013-05-09-Cretes du Ferion-013Effectivement ça monte assez fort et régulièrement, sur un bon chemin avec quelques passages plus difficiles. Mais c'est vrai le paysage est formidable avec le Mt.Vial en premier plan, nous l'avions gravi en juin 2010, c'était super.2013-05-09-Cretes du Ferion-0032013-05-09-Cretes du Ferion-007

Il fait beau, mais pas trop chaud, car la forêt, sans nous masquer le paysage nous protège des ardeurs du soleil ce que semble bien apprécier Nicole.2013-05-09-Cretes du Ferion-012

Pause banane, au soleil,  et on se sèche le dos. Les premiers arrivés ont aperçu le groupe de Jean, déjà plus haut.

Revenons au 1er groupe. 2013-05-09-Cretes du Ferion-045Après avoir suivi un court moment la piste qui mène au sommet pour les surveillants du dispositif incendie, Jean nous dit « les difficultés vont commencer.  Nous allons monter doucement » : peu y croient… à tort car nous gravirons cette pente raide à un rythme adapté et chacun sera étonné, arrivé à la crête, de ne pas avoir eu de difficultés.2013-05-09-Cretes du Ferion-047

Pour terminer il nous propose de reprendre la piste ou de suivre un vague sentier sur l’arête sommitale, ce que nous choisissons pour disposer du point de vue.  La vue sur la vallée du Paillon est formidable. Le petit village de Coaraze semble bien inspirer Jean. 2013-05-09-Cretes du Ferion-046Il parait si proche dans son téléobjectif. Pourtant, il est 750 m. plus bas.

Quant au nom du village il a fallu aller sur Wikipedia pour y trouver l'origine de son nom, plutôt bizarre.

 

La seule quasi-certitude quant au nom du village est qu'il vient de cauda rasa,  queue rasée .... Pourquoi "queue rasée" ? Plusieurs hypothèses s'affrontent... La première prétend que ce nom est issu de la mode en matière de coiffure qui régnait à la fin du Moyen Âge. Contrairement aux habitants des hameaux alentour, les natifs de Coaraze auraient à cette époque porté les cheveux courts et rasés sur la nuque...  2013-05-09-Cretes du Ferion-049

Pas du tout ! S'indignent les partisans d'une autre hypothèse, beaucoup plus glorieuse pour le lieu. Selon eux, voilà bien longtemps, les habitants de Coaraze étaient parvenus à capturer... le Diable en personne ! Et pour s'assurer qu'il ne s'enfuirait pas, ils l'auraient attaché avec de la glue, par la queue. Et pour s'échapper, dans un geste désespéré, celui-ci aurait été contraint de la sectionner... Il semble bien, en définitive, que l'explication soit d'ordre géographique. Car tout près du village, le confluent du torrent du Gravier et du Paillon prend la forme d'un lézard sans queue, le même animal mutilé qui figure sur le blason de Coaraze...

(cf.WIKIPEDA)

 

Arrivés en haut le soleil se cache et il fait frais. Au rez- de chaussée de la tour de guet, il y a un petit refuge avec cheminée, bois , allumettes …2013-05-09-Cretes du Ferion-048

Nous repartons rapidement pour retrouver nos amis à la chapelle, par une descente facile sur la crête.2013-05-09-Cretes du Ferion-050

Pendant ce temps, les "Petites Jambes" ont poursuivi leur montée sur une large piste et là, ils ont vraiment l'air d'en vouloir. Impressionnant !!!2013-05-09-Cretes du Ferion-018

Ceci les conduit à la balise 278, au château d'eau enterré qui va servir pour ce bel alignement.2013-05-09-Cretes du Ferion-019 Le temps est maintenant plus frais et certains ont hâte de repartir vers la chapelle St Michel des Cèdres pour le rendez-vous avec nos amis et le pique nique.

Par la grande piste nous arrivons à la dite chapelle à 11 h 30. Joli coin pour pique-niquer. La fameuse cédraie signalée par Jean ce matin est bien là avec ses arbres2013-05-09-Cretes du Ferion-022 superbes qui encadrent le chemin , en face de la chapelle.2013-05-09-Cretes du Ferion-035

Elle fut inaugurée  en Septembre 1938. Très petite, son toit est en béton … mais finalement elle s'intègre bien dans le paysage.

En attendant le 1er groupe, chacun s'installe alors que le soleil revient agréablement nous réchauffer et à 12 h 54, voici nos amis qui arrivent calmement à travers la forêt.  Ils sont ravis et ne semblent pas trop éprouvés.2013-05-09-Cretes du Ferion-056

Et après les agapes,2013-05-09-Cretes du Ferion-052  nous retrouvons des joueurs de carte, comme quoi la tradition perdure.2013-05-09-Cretes du Ferion-033 Quant aux dormeurs, nous constatons qu'ils sont surtout issus du 1er group e. Ah, il faut bien récupérer.2013-05-09-Cretes du Ferion-0342013-05-09-Cretes du Ferion-032

Jean donne le signal du départ, cinq "Petites Jambes" vont se joindre à son groupe pour la descente finale car Camille reprendra le même chemin qu'à l'aller, enfin en principe…

C'est donc parallèlement que les deux groupes vont rejoindre LEVENS.2013-05-09-Cretes du Ferion-036 Dans le premier groupe, comme d'habitude, ça fonce et Jean va devoir calmer les ardeurs des plus rapides d'autant plus que le chemin est plutôt mauvais.2013-05-09-Cretes du Ferion-024 Avec Jean-Louis, nous avons quand même un répit pour identifier une délicate globulaire (Globularia Vulgaris). Lors d'un arrêt Jean nous fera découvrir une particularité de Levens, tout en2013-05-09-Cretes du Ferion-055 dessous de nous, les Grand Prés, grande zone naturelle très plate, incongrue dans ce paysage montagneux.

Rencontre  et causette avec des cyclistes, les pauvres, ils montent sur ce mauvais chemin.2013-05-09-Cretes du Ferion-038

Le groupe arrive maintenant au Col du Travail. Il y a effectivement du boulot pour reconstruire la bergerie qui s'y trouve…2013-05-09-Cretes du Ferion-028 Et pour honorer le travail, Jean aura peut-être eu  une pensée machiste en prenant cette photo.2013-05-09-Cretes du Ferion-039

Un peu plus loin, à l'embranchement des deux pistes nous retrouvons le groupe de Camille. Leur descente a été aussi très caillouteuse.2013-05-09-Cretes du Ferion-0262013-05-09-Cretes du Ferion-027 Il ne reste plus que 200m pour retrouver les voitures et c'est avec plaisir que nous allons nous rafraîchir le gosier à Levens, village assez original avec son ascenseur qui2013-05-09-Cretes du Ferion-041 permet de gagner la partie ancienne.

Merci Jean et Camille pour nous avoir guidé pour cette belle randonnée de l'Ascension.

 

Merci pour leurs photos à Claude, Jean Bo..et Jean-Marie.

 

Encore quelques images, vous avez été sages !

Nos valeureux serre-file2013-05-09-Cretes du Ferion-010Petit arrêt pour admirer...et reprendre son souffle2013-05-09-Cretes du Ferion-011Jolies restanques. Quand on pense que ces pentes ont été cultivées !2013-05-09-Cretes du Ferion-016Observations2013-05-09-Cretes du Ferion-017Pique-nique.2013-05-09-Cretes du Ferion-021Petites jambes dans la descente. tout va bien.2013-05-09-Cretes du Ferion-023"Quand je vous disais que je n'aime pas les descentes !"2013-05-09-Cretes du Ferion-025La dernière goutte.2013-05-09-Cretes du Ferion-031Jean-Marie, regarde tes pieds!2013-05-09-Cretes du Ferion-037Oh! My God, ces lacets anglais !

2013-05-09-Cretes du Ferion-040"Grandes Jambes" dans la descente du Férion.

2013-05-09-Cretes du Ferion-051Après le pot, ça va mieux.2013-05-09-Cretes du Ferion-030

 

La semaine prochaine, Jeudi 16 Mai à 7 H 30 : LA ROQUEBRUSSANE ( 83 ) – La Montagne de LA LOUBE

Randonnée dans les rochers aux formes fantastiques qui dessinent la silhouette surnaturelle de La Loube (830 m)

L : 13 Km 711 . Dh : 650 m . D : 5 H 00  - Niveau : Moyen médio (court passage escarpé) . Repas tiré du sac .

Animateur : Jean Ma.. : 04.94.82.44.23 – 06.09.75.02.01                                                                           

 

Itinéraire d’accès : Emprunter l’autoroute A8 direction Aix . Le quitter  à la sortie N° 35 ( Brignoles )

Suivre RN7 et à 7 Km, prendre à gauche la D5 . Atteindre La Roquebrussanne à 10 Kms .

Stationner sur le PARKING devant  l’église .

Coût du trajet A R : 180 Kms x 0 € 25 = 45 € + 13 € = 58 Euros                  Jean Ma: : 06.09.75.02.01

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marie - dans Loisirs
commenter cet article

commentaires