Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 16:17

RANDO RESTO THIERY (06)

 

Rendez vous à la Chapelle de la Madone à 1200 m, où nous ne nous retrouvons qu’à 12 randonneurs et randonneuses, une voiture avec 3 randonneurs ayant eu un problème mécanique

 

 

.

Jean BO nous présente la randonnée : 12 kms avec un dénivelé de 550 m, randonnée raccourcie par rapport à 2005 (16 kms DH 870m via Lieuche) pour la bonne cause : c’est le dernier resto de l’année avec le 2ème groupe à l’Auberge de THIERY.

 

Avant de démarrer notre randonnée, grande admiration devant le bermuda « aéré » de l’une de nos randonneuses, seuls notre « chef » Jean BO et notre serre file Jean Claude sont autorisés à le toucher, ils ont fait bien des jaloux.

 

Nous démarrons notre montée en direction de Villa Souberre sur un chemin mi herbe mi cailloux.

Pour aider le 2ème groupe à démarrer leur randonnée, Jean BO et son équipe tracent des flèches de guidage de La Madone à Villa Souberre.

 

Nous nous arrêtons pour découvrir d’une part  le Mont Vial avec derrière ce mont, la Vallée de L’Esteron affluent du Var et de l’autre la route devant la falaise calcaire par laquelle nous sommes arrivés au col de la Madone .

A la balise 83 Villa Souberre (1348m) avec ses estives ( pâturage de montagne exploité en été), et direction vers le sous bois. Nous passons sur le versant Ubac (opposé au versant Adret) exposé à l’ombre avec ses sapins et sa mousse.

 

Sur notre descente nous rencontrons un randonneur qui nous souhaite « bon appétit », en effet celui-ci avait séjourné dans l’Auberge où nous nous restaurerons le midi.

 

A la balise 94, au captage de toutes les sources,

nous marquons un arrêt pour la pose banane bien méritée, il ne faut pas oublier que nous sommes partis de St Raphaël à 7 heures.

 

Puis nous quittons le GR en direction de Thiery. Changement de paysage,

au loin la montagne de Mairola  (1596m)  toute blanche, des tapis de gentianes

nous  traversons le ruisseau de l’Arsilane

et remontons sur les roubines, je dis bien « les roubines » !!!!. Paysage féerique.

Nous rencontrons des agents du Conseil Général Force 06 (Force Opérationnelle Risques Catastrophes Environnement 06 et prévention des incendies) qui indiquent à notre « chef » quelques randos à faire dans la région.

 

Nous abandonnons les roubines avec une photo souvenir du groupe 

Descente dans le sous bois

avec un arrêt d’explication sur Thiery donnée par Jean Bo : « Culminant à 1050 mètres d’altitude, Thiéry est un village alpin placé au centre d'un cirque montagneux boisé. La commune atteint une superficie de 2224 ha dont 1158 ha de forêts. La cité, car autrefois il y avait un château, est un site pittoresque perché en sentinelle sur un éperon rocheux. La commune de Thiéry domine la vallée du Var, les gorges du Cians, la fameuse vallée de l’Arzilagne et le vallon de Thiéry.

Pendant de nombreuses années, le village de Thiéry a été le grenier à blé du canton. En effet, c'était ici que l'on trouvait le meilleur grain et les champs de blé se retrouvaient essentiellement aux alentours du village (depuis le fond du vallon de Thiéry, en passant par la gorge jusqu'à la col d'Astier et également à la Villa-Soubère). Un dicton célèbre illustrait bien cet état de fait : il était aussi difficile de trouver Thiéry sans grains que Villars sans vin ! »

Nous apercevons le village de Thiery, nous sommes en face et réalisons que nous aurons une descente et ensuite une remontée ardues pour mériter notre repas.

 

A la Balise 92 , nous atteignons la Baisse du Grand Palier (1007m). Jean Bo nous situe la Tête du Pommier (1913m) et le Mont Lieuche (1756m) sur la droite. N’oublions pas la photo de groupe, nous choisissons l’orientation en fonction du soleil qui commence à bien chauffer.

 

Ensuite Jean Bo nous annonce une bonne descente jusqu’à l’Arsilane  que nous traverserons sur une passerelle et une montée raide jusqu’au resto.

 

Chacun, à son rythme, descend avec des passages plus ou moins difficiles et nous nous rejoignons à la passerelle.

 

Nous reprenons notre chemin bordé de genêts avec une forte grimpette.

Le groupe se disperse, le soleil chauffe et il est 13h . Thiery est derrière ce rocher que nous voyons si nous levons la tête. 

Nous prenons le temps d’admirer le paysage, rencontrons des ânes à l’entrée du village.

 

Jean Bo semble s'inquiéter du sort des derniers, nous le rassurons,

encore quelques marches à monter et une petite trempette et nous serons à notre rendez vous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec un petit peu de retard nous arrivons à l’Auberge de Thiery et saluons nos amis du 2ème groupe.

 

Le repas très fin et copieux se déroule dans une bonne ambiance, avec des aubergistes très accueillants. 

Michelle suggère pour la saison prochaine une rando resto au dessus de Vintimille en Italie (frontière franco-italienne) et Gérard nous chante une chanson.

 

Il est déjà 16 h et avant de reprendre le chemin du retour, nous visitons Thiery,  montons à la table d’orientation pour revoir de là-haut notre parcours et concluons par la photo des deux groupes.

 

Nous redescendons les marches, reprenons la route pour ensuite continuer sur un sentier sur environ 2 kms qui nous conduira à nos voitures.

 

Merci à Jean pour cette super et agréable randonnée avec une adresse d’Auberge à retenir et à diffuser.

 

Les photos sont de Brigitte R, Claude C., Michel, Jean Bo et Gérard.

 

La semaine prochaine : 

Jeudi 02/06 à 7h00 : TOULON-LE MONT FARON(83). L : 14km. Dh: 550m. Moyen alto. Anne Marie Guiraud           

Départ de la rando : Au départ du téléphérique du Mont-Faron - Toulon.      

  Coût du trajet AR : 76 €

Repost 0
Published by Brigitte R
commenter cet article
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 18:31

Le tour des Blaches – Thiéry - jeudi 19 mai 2016

Nous ne sommes que 11 à nous retrouver à côté de la chapelle au col de la Madone, au lieu de 14 (3 randonneurs ayant été obligés de renoncer, suite à un problème mécanique en cours de route), pour cette randonnée dans les Alpes Maritimes, avec repas prévu à l’auberge de Thiéry où nous devons rejoindre le groupe des grands marcheurs.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016

C’est Jacqueline, qui a déjà fait la balade il y a 6 ans, que Jean  a désigné comme « meneuse »  du groupe.

 

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016

 

 

 

 

 

 

          Le soleil n’est pas encore présent, la température n’est que de 16° et l’air est vif, si bien que tous nous enfilons polaire ou coupe-vent.

Jacqueline nous dit :" nous allons monter par le sentier jusqu’à la villa Souberre et alors nous pourrons poursuivre par la piste, bien que cela rallonge un peu, plutôt que d’emprunter un sentier descendant pentu. La piste nous conduira alors jusqu’à Thiéry que nous visiterons selon l'heure avant ou après le repas."

Le paysage est magnifique. Nous sommes en montagne et les fleurs sont différentes de celles que nous rencontrons dans l'Estérel.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Nous n'avons monté que quelques centaines de mètres, et voilà que nous devons nous arrêter. Soleil et chaleur sont arrivés et un effeuillage s'impose.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Un peu plus loin à un croisement de sentiers, certains s'étant déjà assis, nous nous arrêtons pour la pause banane. Il est vrai le petit déjeuner est déjà loin.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016La montée est longue et le groupe s'étire. De brefs arrêts sont nécessaires pour se regrouper et se désaltérer.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le sentier a laissé place à une piste. Un paysage grandiose s'offre à nous.

 

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Nous passons devant les ruines de Ribaudas

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016avant d'arriver au niveau du lieu-dit Villa Sauberre, point culminant de la randonnée, où nous trouvons la piste des Blaches.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Une flèche en bois déposée au sol par l'autre groupe nous indique la direction du petit sentier pentu et touffu. Nous préférons continuer sur la piste plus praticable qui rallonge d'environ un kilomètre le circuit.

Nous contournons les Crêtes des Blaches. La piste bien que caillouteuse est agréable car à mi-ombre dans la forêt.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Nous sommes sur le GR510. Sur notre droite nous voyons le Grand Palier et la Crête des Charbonnières et sur un surplomb le village de Thiéry. Le groupe ralentit car le genou de Jacqueline la fait souffrir. Bruno s'avance dangereusement. Attention le vide est à quelques centimètres! Prudence!

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Nous approchons de notre but.

Michel, ou bien Jacky?? attire l'attention des photographes. Un nid de chenilles processionnaires dans un pin.
Un véritable fléau, pour les randonneurs car ces bestioles sont très urticantes et pour les arbres qui peuvent subir une défoliation totale lors des attaques (merci Claude pour l'information).

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le restaurant n'est plus très loin. Alain et Michel venus nous rejoindre pour le repas sont déjà arrivés. Ils viennent d'appeler Colette. Ils nous disent que les grands marcheurs ne sont pas encore là.

Encore quelques minutes et

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016

    nous arrivons à la chapelle  Saint Roch. Fatigués et souhaitant méditer, nos serre-files et Bruno s'assoient devant celle-ci,

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016tandis que les autres saluent les deux non marcheurs.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Nous sommes chaleureusement accueillis à l'auberge.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Il est 13 heures. Nous sommes pile à l'heure. Pas de grands marcheurs à l'horizon. SMS et message téléphonique mais pas de réponse. Nous commençons à nous inquiéter. Ils n'arrivent exténués pour certains qu'à 14 heures.

L'auberge est magnifiquement fleurie tout comme les maisons voisines peu habitées en semaine. Dans le village seulement une dizaine d'habitants en permanence. Le week-end les personnes travaillant dans la vallée montent et peuvent être environ 80, sans compter les randonneurs et les chasseurs selon les saisons.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le repas servi est excellent et copieux (apéritif, salade paysanne gourmande, parmentier de canard avec une sauce aux champignons, assortiment de fromages et verrine composée en dessert, le tout arrosé de vin rouge et rosé + café). Il se passe dans la bonne humeur.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Gérard entonne même une chanson à la demande du groupe et Alain toujours plein d'humour dit : "regardez j'ai demandé à ma femme de m'acheter des bâtons de randonnée et voilà ce qu'elle m'a rapporté."

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Avant de repartir les deux adorables enfants de la maison (un Léonberg et un Bouvier Bernois) viennent nous saluer, enfin se faire caresser.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Alain, Michel accompagnés de Cathy, Jacqueline et Nicole s'en retournent en voiture alors que les deux groupes s'en vont à travers le village. Certaines auraient préférées faire la sieste sur les chaises-longues.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016 Dure, dure la fin de la randonnée, escaliers à descendre, à monter, redescendre et remonter. Nous passons tout d'abord devant la fontaine et la source avant d'atteindre la table d'orientation.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016et de découvrir le paysage alentour. Les grands marcheurs repèrent le sentier qu'ils ont descendu et comprennent pourquoi la montée au village fut si dure.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Une photo des deux groupes est alors faite.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016

En repassant devant l'auberge les deux lyonnaises Annie et Michelle commencent une partie de boules, mais pas le temps de s'éterniser. Il est plus de 16h30 et il faut regagner le point de départ.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Nous marchons pour commencer sur la route, puis empruntons un petit sentier qui vient d'être fauché. Il fait chaud, cela monte et les estomacs sont bien lourds. Des haltes sont nécessaires.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Arrivés aux voitures où nous retrouvons Jacqueline et Nicole, après avoir mis les doigts de pieds à l'air et s'être changé pour certains, nous refaisons une photo du groupe presque au complet.

Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Le tour des Blaches - Thiéry - circuit petites jambes - jeudi 26 mai 2016Merci Jacqueline et Jean pour avoir organisé cette agréable balade dépaysante et ce succulent repas, qui a permis aux deux groupes de se retrouver.

Les photos sont sont de Claude, Gérard et Rolande.

Repost 0
Published by Rolande
commenter cet article
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 15:08

ROURE – Balcons de la VIONENE

 

Jean-Louis nous prévient, dès le départ de Boulouris, que la route d’accès au village de Roure est coupée par des travaux. Mais n’était pas prévu ce troupeau de moutons et béliers rencontré sur la déviation. Dix-neuf randonneurs et randonneuses sont toutefois arrivés sans encombre au terrain de sport de ROURE, petit village perché à 1100 m d’altitude.

Jean-Louis nous présente la randonnée du jour, qu'il a dû modifier suite à sa reconnaissance de la semaine précédente : «en effet le GR 52A a été détourné suite à des éboulements et le passage à gué de la Vionène est impossible car son niveau est encore trop élevé. Nous irons donc à ROUBION (1340m d’altitude), où nous déjeunerons, et reviendrons par le même chemin. Par rapport à la version précédente, de 2010, la randonnée sera plus courte mais plus pentue». En fait nous ferons 13 km avec une dénivelée de 840 à 880 m, selon les différents outils des marcheurs.

Patrice et Xavier seront nos joyeux serre-files du jour.

Le soleil est de la partie, le vent annoncé n’est pas au rendez-vous et la température est donc très clémente. Le petit sentier que nous empruntons au départ monte de façon agréable. De nombreuses Orchidées sauvages se dressent devant nos pieds.

Le village de ROURE s’éloigne gentiment et le chemin se poursuit en balcon, avant de passer en dessous du hameau de la Cerise.

En bas coule la Fouine. Nous pouvons voir au loin notre objectif, le village perché de ROUBION qui se cache dans le nuage.

Puis nous bifurquons et le chemin descend alors en sous- bois, avant d’atteindre le vieux canal, aujourd’hui sans eau. (Il a été remplacé par une canalisation). Nous allons marcher sur environ 200m sur le muret du canal, avec d’un côté le vide et de l’autre le canal heureusement peu profond.

La file indienne est de rigueur, sauf pour ceux qui ont choisi de marcher dans le canal.

Les difficultés vont alors commencer car nous quittons le canal pour emprunter le sentier dit du facteur, une sente à gauche qui au départ descend fortement.

Le passage dans un champ avec une pente douce permet l’observation d’Ornithogales, avec leurs fleurs blanches étoilées.

Mais la descente parfois périlleuse se poursuit. Notre attention est souvent requise car les pluies de la veille ont laissé des traces, surtout en surface des schistes rouges et surtout car la pente est parfois accidentée.

La preuve, les deux petites glissades de Marc et Gilbert vont mobiliser la diligence de Françoise. De tous petits bobos au coude, mais les soins durent longtemps… sans doute à cause du réconfort apporté par ces mains féminines !

A la sortie du sous- bois nous surplombons la route. Au loin, sur son piton ROUBION est encore très petit. En bas plusieurs cascades alimentent la Vionène.

Le sentier n’est pas très large mais la pause est appréciée car les petits déjeuners datent de plus de 4 heures.

Nous profitons encore du point de vue. Que la montagne est belle, comme dirait la chanson….Quelques sommets au loin présentent encore des traces d’enneigement.

Ce n’est pas le cas des Buisses (la station de ski de ROUBION) dont nous pouvons entrevoir les pistes verdoyantes. De l’autre côte, l’éboulis rouge détritique qui, en bas, a fermé le sentier d’origine.

Soudain Xavier s’exclame : « mets l’ancolie dans la boîte »… Ce qui fut fait, comme vous pouvez les voir à côté des boutons d’or.

Aller, les choses sérieuses reprennent : il faut descendre à la route puis 300 m de dénivelée nous restent à grimper pour atteindre ROUBION, 50 m faciles sur le macadam et 250 m de dure montée. Ce n’est pas un village nid d’aigle pour rien !!!

Nous atteignons le village «appelé Roubion en 1860. Ce nom vient de la racine "rup" qui désigne une falaise».

Nous flânons dans ses ruelles médiévales, étroites, pavées et pentues. Comment ne pas tomber sous le charme de la fontaine du mouton du XVIIème et des portes ou alcôves peintes, «remises en scène sous le pinceau de l’artiste, Imelda BASSANELLO,…elles sont devenues l’évocation d’un métier d’antan ou d’une scène quotidienne agricole ou pastorale qui faisaient la vie de nos anciens».

Nous déjeunerons à table, une fois n’est pas coutume, la très sympathique aubergiste-épicière de la place Récipon nous ayant autorisés de sortir nos piques nique sur sa terrasse.

Après cette belle pause ensoleillée, nous reprenons la route. Les granges que nous voyons alors sont en dehors du village, afin d'éviter la propagation d'incendie aux habitations.

 

En contre bas du village, nous allons découvrir la chapelle Saint Sébastien (XVIème), classée monument historique.

«Le chanoine Ludovic Serre offre cette chapelle au village pour le protéger de la peste et autres épidémies». Elle est remarquable par ses peintures murales : «Au niveau du chœur la Crucifixion de Saint Sébastien, entouré par la piéta et par Saint Maur, abbé ; sur la voute 11 panneaux illustrant la vie du Saint ; le cycle des vertus et des vices occupe les murs».

Après ce beau moment culturel, nous débutons notre retour, par le chemin du matin, en sens inverse. Que les montées ardues deviennent des pentes faciles, mais que les descentes difficiles restent des montées ardues.

Nous profitons d'herbes folles pour faire la photo du groupe.

Au niveau du canal, d’autres randonneurs préfèrent cheminer dans son fond plutôt que sur son rebord.

Il est 16h30 quand nous atteignons ROURE. Compte tenu de la route barrée il faudrait 20 minutes à pied pour aller à la mairie chercher la clé pour la visite de la chapelle, autant pour la ramener. Nous abandonnons donc cette proposition et reprenons les voitures pour le pot de l’amitié à Saint Sauveur de Tinée.

Merci Jean-Louis pour cette très belle randonnée, un peu alto quand même.

Les jolies photos sont de Claude C., Gilbert et Michel.

 

La semaine prochaine : 

Jeudi 26/05 à 7h00 : RANDO-RESTO Thiéry (06). L : 12km800. Dh: 553m. Moyen médio. Jean Borel           

Menu : Salade Paysanne, Parmentier de canard confit, fromage, Verrine gourmande, vin, café. 

Départ de la rando : Parking de la Chapelle de La Madone, sur la gauche, 2km500 avant  THIERY.        Coût du trajet AR : 72 €

Repost 0
Published by Claude C.
commenter cet article