Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 12:10

SALERNES - SILLANS-LA-CASCADE

 

La journée s’annonce belle pour les 16 randonneurs présents au départ de Salernes. 

Le ciel est bleu, le soleil est annoncé présent pour toute la journée et la température fraiche va vite grimper de quelques degrés. De plus les sacs sont légers puisque nous déjeunons au restaurant, avec nos amis des petites jambes.

Christian, notre guide ce jour, nous présente rapidement la randonnée, avec ses 19,7km et 500m de dénivelée. En réalité nous ferons 22 km et grimperons 570m, essentiellement du fait d’un aller-retour supplémentaire à la Chapelle Saint Laurent.  

C’est Bep’s qui sera notre sympathique serre-file durant toute la journée.

Dès 8h30, nous voilà donc partis, tout d’abord pour une traversée de la ville. Puis nous rejoignons le chemin des Pignes, via la route, soit 100m de dénivelée sur le macadam que nous « avalons » rapidement, d'où un effeuillage matinal.

L’ancienne voie ferrée est un chemin confortable, en pente douce. Nous passons l’ancienne maison garde barrière en marquant le ralentissement demandé par la signalisation.

« La ligne du train des Pignes allant de Draguignan à Meyrargues, s’arrêtait à la rive gauche de la Bresque dans la gare Sillans-Aups. La gare a été ouverte le 28 août 1888, bâtiment de 3e classe avec halle séparée, buvette, trois voies et un tiroir. L’embranchement à voie Decauville est ouvert en 1913 pour la Société anonyme des bauxites du Var, pour relier la gare à la nouvelle mine du domaine du marquis de Castellane, par un tracé longeant la voie principale côté Meyrargues. La ligne a été fermée en 1950 et la gare de Sillans est devenue une école maternelle. »

Le paysage est agréable, avec ses bois et la barre rocheuse calcaire en falaise au fond, ses prairies et ses ruches.

Nous arrivons enfin au site de la cascade de Sillans. Nous descendons, par un chemin aménagé dans les bois, jusqu’à un belvédère, l’accès au cirque et à la vasque de la cascade ayant été fermé. « Ce sont les eaux de la Bresque grossies par celles de la belle source du château de Bresc et du vallon de l'Ourc qui se précipitent dans un petit lac tourbillonnant. »

Si vous souhaitez la voir en vidéo, il vous suffit de cliquer sur le lien suivant :

https://www.dropbox.com/s/8i198ns7jmlfsil/Cascade%20Sillans.MP4?dl=0

Devant la beauté du site nous faisons la pause banane. Le retardateur de l’appareil photo de Jacqueline posé en équilibre sur un sac à dos surmonté d’une boite plastique et calé par un couteau pour régler l’inclinaison permettra la photo de l’ensemble du groupe.

A la remontée du site nous rencontrons nos amis du second groupe qui s’apprêtent à y descendre. Après les embrassades, nous repartons à la découverte du village de Sillans-la-Cascade, «dressé sur un piton rocheux, ce petit village est resserré dans ses remparts avec des belles tours et des créneaux du XIème. »

A proximité de l’église nous retrouvons à nouveau les randonneurs du second groupe et une photo d'ensemble est faite.

Quelques curieux pénètrent dans le cimetière où sont enterrés le comédien Raymond Pellegrin, (dont la voix a doublé Jean Marais dans FANTOMAS) et sa seconde épouse, la jolie actrice Gisèle Pascal.

C’est ensuite par un chemin rocailleux à travers bois que nous progressons vers la chapelle Saint Laurent. A mi pente émerge le "château" mairie de Sillans (construit au début du XIXème siècle, sur le site du château médiéval ruiné à la fin du moyen âge et celui édifié au début du XVIème et détruit par la révolution).

 

Arrivés à la chapelle Saint Laurent, un beau panorama s’ouvre à nous sur le village et la vallée de la Bresque.

Sur le chemin des Basses Infournières nous rencontrons un berger et son troupeau que nous laisserons passer.

 

Le repas au Grand Chêne sera joyeux.

Après moult ripaille il est déjà 15H30 et il nous faut repartir. Le retour se fait par la rive droite de la Bresque. Nous voyons la cascade de ce matin de la rive opposée. Nous descendons en aval de sa vasque et découvrons un cadre enchanteur : la Bresque avec ses chutes, ses vasques et ses eaux vertes. 

Nous suivrons alors son cours tumultueux à partir d'une petite sente qui serpente à travers les bois et les lianes.

Nous retrouvons le chemin en balcon plus large et plus marchant à travers bois jusqu’au pont romans de Salernes. Des crapauds nagent en couple.

Nous regagnerons nos voitures par les petites rues de Salernes. Certaines façades illustrent bien l’activité céramiste de la cité bien connue pour sa production historique de tomettes rouges.

Merci Christian pour cette belle randonnée et ce parcours le long de la Bresque qui ont inspiré nos photographes, Alain W., Claude C., Gilbert et Jacqueline.

La semaine prochaine :

Jeudi 14/04 à 8h00 : ST-RAPHAËL. Tour du Pic de l’Ours. L : 15Km. Dh : 740m. Moyen médio. Anne-Marie G. 

Départ de la rando : PARKING Bord de mer RN 98 avant d’arriver au TRAYAS. Coût du trajet AR : 8 €

Repost 0
Published by Claude C.
commenter cet article
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 16:15

Sillans la Cascade - circuit des petites jambes - jeudi 7 avril 2016

Ce sont 23 randonneurs qui se sont donnés rendez-vous sur le parking de Sillans la Cascade, à l'embranchement des D560 et D22. Mais quel parking? Annoncé par Jean Bo qui va conduire la balade, comme étant à la sortie du village, mais que nous trouvons à l'entrée. Est-ce que notre chef aurait traversé le village dans l'autre sens?

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016

A son arrivée il nous dit que ce n'est pas le bon parking, de l'attendre, tout en prononçant la phrase du jour : "Si je ne reviens pas, suivez-moi".

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016De retour il nous dit que nous ferons la rando dans l'autre sens, et nous donne quelques explications :

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016"Situé à 20 mn du Lac de Ste Croix et 60 mn du bord de mer, Sillans la Cascade est un charmant village d'un peu plus de 400 âmes, blotti près des rives de la Bresque, qui fait une chute spectaculaire de quarante mètres. De l'autre côté du village un sentier monte à travers bois dans la colline sur le sommet de laquelle siège une simple chapelle, chapelle de St Laurent, depuis laquelle on peut avoir un beau panorama sur le village et la vallée de la Bresque."

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Nous longeons la rivière, après être passé devant l'ancienne gare transformée en école,

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016avant d'emprunter un sentier nouvellement aménagé (escaliers et rampes), sur lequel nous croisons le 1er groupe.

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Le chemin va nous conduire jusqu'à un belvédère nous permettant d'admirer la cascade : deux magnifiques chutes plongeant dans un bassin couleur émeraude.

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016La remontée se fait par le même chemin. Soleil et chaleur étant au rendez-vous, c'est un peu plus dur et le groupe s'étire.

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Après avoir traversé la Bresque et marché le long de la route,nous empruntons l'autre rive.

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016 Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Devant l'église, nous retrouvons l'autre groupe. Il est temps de faire la pause banane. Nous faisons des photos des deux groupes réunis, puis laissons partir le 1er groupe.

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Après être passé au milieu de magnifiques oliviers,

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016et cheminé par un petit sentier, sur lequel a poussé un cerisier sauvage

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016 Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Jean nous narre les péripéties de certains marcheurs lors de précédentes éditions de la randonnée en 2008 et 2011. Le chemin était alors mouillé, boueux et glissant. Certains du groupe étaient présents et se rappellent. Ils avaient alors pique-niqué dans l'ancienne carrière que l'on devine à travers la végétation qui a bien poussé depuis.

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016

Avant d'accèder à la Bresque où nous pouvons admirer de nouveau la cascade et les nombreux bassins une flèche plantée dans un arbre, qui au fil du temps l'a avalée, nous indique la direction

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016 Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016                                                                                              .                                   Tout le monde est en admiration devant ce site grandiose et devant les magnifiques couleurs vert émeraude de l'eau

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Après avoir vu une pervenche en cours de remontée,

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016au vu de l'heure Jean décide de ne pas monter à la chapelle St Laurent. "on verra après le repas".

Pour information comme on n'ira pas (suite à recherche sur internet ) -  "Bâtie en 1858, la chapelle Saint-Laurent a été vandalisée au fil du temps, mais elle fut restaurée en 2004 lors d'un chantier de jeunes bénévoles venus de plusieurs pays. Une nouvelle cloche fut réalisée par M. Inquimbert, fondeur à Carcès, et posée à cette occasion.

        A prioximité de l'édifice repose une antique et lourde pierre taillée, qui n'est autre qu'un contrepoids de pressoir à huile provenant de la villa gallo-romaine du Bastidon. D'après la légende, saint Laurent aurait poussé cette pierre du haut de la colline pour écraser une troupe ennemie qui assaillait le village. On voit d'ailleurs encore les empreintes de ses doigts et de sa tête !

        Plus sérieusement, saint Laurent est connu pour avoir vécu au moment des persécutions. Ayant distribué aux pauvres les trésors de l'Eglise pour éviter qu'ils ne tombent aux mains des païens, il fut condamné par le préfet de Rome à être grillé sur un feu de braises."

Afficher l'image d'origine

Nous voilà donc de nouveau dans le village, au pied des remparts,

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016toujours à proximité de la Bresque

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016en direction de l'ancienne voie de chemin de fer allant de Mérargues à Nice, que nous allons emprunter durant 2,5 kms jusqu'au restaurant du " Grand Chêne", où nous sommes attendus.

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Les 2 groupes réunis sont rejoints par Nicole, Jeanine, Daniel, Pierre, Dominique et l'épouse de Bruno pour partager un succulent repas, où certains découvriront un excellent apéritif : le kir au safran.

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Le repas très convivial s'est prolongé. Il est vrai les assiettes étaient bien garnies. Après les crudités et la terrine de sanglier, la joue de porc confite accompagnée de gratin dauphinois et ratatouille, les fromages et les desserts, dur, dur le départ

Après avoir repris l'ancienne voie de chemin de fer, nous suivons un petit chemin qui nous conduit au village

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016en cours de route un magnifique cerisier en fleurs.

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016 Un petit tour dans les ruelles

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016 Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016

et une dernière photo du groupe avant de regagner le parking du départ.

Sillans la Cascade - circuit 2 des petites jambes - 7 avril 2016Merci Jean pour cette agréable balade et ce bon repas réservé.

Les photos sont de Gérard et Rolande

Repost 0
Published by Rolande
commenter cet article
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 08:34

MARIE-Pointe de Clamia

Signe que les jours rallongent, nous sommes à nouveau dans les Alpes Maritimes pour cette rando courte mais intense.

C'est Jean Bo qui nous dirigera aujourd'hui pour grimper jusqu'à la Pointe de Clamia à 854m. Il nous présente la rando, facile selon lui, 10,5 km et 621 m de dénivelée.

 

Le temps est couvert mais il ne fait pas froid. Nous sommes 19.

 

Il fait ensuite un petit historique du village situé sur les contreforts de la vallée de la Tinée :  « Marie, village médiéval de la vallée de la Tinée, est construit sur un piton rocheux à 620 mètres d'altitude. La tradition rapporte que les habitants de Clans, dont les propriétés se trouvaient sur le territoire actuel de Marie, construisirent un oratoire dédié à la Sainte Vierge. Quelques habitations commencèrent à surgir autour de l’oratoire de Marie, d’où le nom symbolique de ce village attachant. Les habitants de Marie sont les Mariols. Avec 50 habitants, la commune de Marie est une commune la moins peuplée des Alpes-Maritimes ».

Nous avons rendez-vous avec M.Blanc, adjoint au Maire, qui nous ouvrira la porte de l'Eglise. Il sera accompagné de M.Bremont, aussi de la Municipalité. En fait, outre l'ouverture de l'église, ils nous accompagneront pendant près d'une heure afin de nous montrer tous les trésors que recèlent ce petit, mais sympathique village.

Surprenant de trouver un si jolie église du XVIIIème, précieuse et riche, dans ce petit village, avec sa superbe statue de la vierge en bois d'olivier pesant 450 kg, ses retables et ses autels.

Le tout en très bon état et parfaitement entretenu. Enfin, dernière particularité, son sol est en pente, montant vers le chœur.

Ensuite, au travers des petites rues bien entretenues, tiens une jolie boite à lettre,

 

nous rejoignons une terrasse avec une vue impressionnante sur la vallée de la Tinée.

Ensuite, nous nous dirigerons vers  le four à pain puis l'ancien moulin à huile, le lavoir et même la salle municipale.

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin nos deux guides nous conduisent en contrebas du village à la chapelle Saint Roch. Quel périple mes amis!

Le clocher de l'église sonne 10 heures lorsque nous les quittons  après les avoir chaleureusement remerciés. Là-haut, à gauche du clocher sur la photo, notre objectif, la pointe de Clamia.

Et nous attaquons notre première montée, très raide. 

Elle est bordée d'une sorte de petite rigole où cascade joyeusement l'eau destinée au village.

Sur chaque rive s'y sont développées des primevères, emblèmes de cette rando. Le courant est très rapide à l'image de la pente que nous avons à gravir.

 

Très vite un effeuillage (des randonneurs, pas des primevères sera nécessaire).

 

 

Nous arrivons sur une large piste qui grimpe gentiment en lacets.

Ce serait trop facile et en fait notre chemin coupe tous les lacets. Enfin nous arrivons au lieu dit Cassagne où se trouve une aire de pique-nique où nous nous arrêterons pour la "pause banane".

Premier sommet atteint, nous découvrons le fameux Mounier, bien enneigé.

 

 

Puis nous allons redescendre tranquillement jusqu'à 737 m dans une belle forêt où nous allons découvrir les premières hépatiques, toujours aussi délicates. Il y en a même des blanches.

Devant nous c'est la Pointe de Calmia que nous allons atteindre via une ligne de crête qui va être l'objectif de la montée.

 

 

 

 

 

 

 

 

Joli coup d'oeil sur le village ce qui méritait bien un coup de zoom.

Le cheminement sur la crête nous conduira jusqu'à la base de la pointe.

Encore un petit (?)effort en grimpette sévère (il va falloir redescendre par le même chemin !) et nous sommes au sommet.

Jean Bo va nous faire son tour d'horizon habituel.

Le plus proche de nous, c'est le fort de Rimplas où nous avons déjà randonné. Derrière nous mais invisible, le Caire Gros, encore un de nos exploits passés. Et bien sur, le Mounier.

Bien entendu, nous ne pouvions pas faire autrement que de faire la photo de groupe à cet emplacement.

Bon, maintenant il faut redescendre. Jean prêtera une main secourable sur un passage délicat et finalement la descente n'aura pas été si compliquée que nous le pensions.

Récompense suprême, c'est l'heure du pique-nique et nous allons nous installer à la base de la pointe.

Aujourd'hui, c'est régime sec  mais Guy sortira quand même sa flasque de mirabelle.

Pas de sieste, nous repartons sans tarder.

Au programme une grande descente de 3.5 km et quelle descente ! Très vite un petit groupe se forme à l'arrière. Joël l'accompagne et ses indications sur le relief du terrain seront les bienvenues.

Anciens chalets, la présence de rideaux montre que celui-ci est encore habité.

Découverte d'hépatiques roses. Vraiment elles nous en ont fait voir de toutes les couleurs !

 

                                Un petit passage délicat et nous débouchons sur la route. 

Le village est juste au-dessus de nous, presque à portée de main alors qu'il reste 110 m à grimper.

                                         Mais que c'est bon de s'assoir un peu !

 

Jean nous a prévenus, pour finir, une petite surprise.

 

Jolie Cascade.

Nous commençons à progresser sur la route, sans problème de circulation car les voitures sont rares; on occupe toute la chaussée. 

La surprise, la voici, une petite sente, à peine tracée, très raide.

 

C'est un raccourci "borélien" qui fera gagner 10 minutes. 8 participants choisiront de continuer par la route et finalement ils apercevront les 11 autres dans le virage au-dessus d'eux.

Voici nos voitures. Ces deux randonneuses ne paraissent pas trop épuisées, n'est-ce pas ?

Alors qu'un autre groupe de randonneurs arrive sur le parking, nous quittons ce charmant village pour aller prendre un pot dans la vallée.

Merci Jean pour cette très* belle balade.

*Il parait que le chef n'est pas content si on oublie l'adverbe ...

Les photos sont sorties, presque toutes seules, des APN de Claude C, Gérard, Jacqueline et Jean-Marie. A elles et eux aussi un grand merci.Mais il y en avait tant,surtout du village, qu'il a fallu en publier dans la rubrique RAB ci-dessous.

La semaine prochaine Jeudi 07/04 à 7h00 : RANDO-RESTO Sillans la Cde (83). L : 19Km7. Dh : 500m. M médio. Christian   

Repost 0
Published by Jean-Marie
commenter cet article