Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2019 1 02 /12 /décembre /2019 12:51

2019-11-28 – 556-1 – BELLE BARBE-SUVIERES PAR LES COLLETS REDON - G1

 

 

L'accès aux massifs varois venant d'être ré-autorisé, après ce premier épisode de pluies diluviennes, 14 randonneurs se retrouvent sur le parking de Belle Barbe. Anne-Marie nous avait prévenu la veille : « l'eau coule en abondance et les sentiers sont un peu chahutés …Il est possible que notre temps de marche soit moins performant que dans des conditions normales…. Le circuit peut être raccourci à différents endroits… ».

Sur le terrain Anne-Marie nous présente le trajet du jour et plusieurs hypothèses de courts-circuits. Bref, un parcours d'un peu plus de 22 km, et 600 m de dénivelée, pouvant être raccourci en fonction des conditions rencontrées.

Mais la journée nous réservera des surprises et il vous faudra attendre la fin de ce récit pour voir le tracé que nous avons vraiment suivi.

Il est 8h20 quand le groupe se met en route plein nord, direction le Col Aubert, Alain « serrant » la file. Nous avions pris ce même sentier il y a un mois, également le lendemain de grosses pluviosités et force est de constater que, ce jour, le sentier ruisselle nettement moins. Nous sommes donc optimistes et ce, d’autant plus que le temps est clément et que le vent annoncé est encore absent.

Nous dominons la forêt domaniale de l’Esterel et observons le rocher de Roquebrune qui apparait à l’horizon.

La barre du Roussivau apparait en arrière gauche du Perthus, et entre les deux, tout au fond le Mont Vinaigre peut être distingué.

Les deux Perthus

Nous arrivons au col Aubert avec une nouvelle vue dégagée sur le Rocher de Roquebrune.

Au col Aubert, nous révisons le Pic de l'Ours, la dent de l'Ours, la Petite et le Grosse Grue.

Le ciel n’est-il pas bien bleu ?

Après la vue des deux Perthus séparés par le ravin éponyme, nous passons à la Baisse de la Petite Vache avant d’atteindre celle de la Grosse Vache où nous faisons la pause banane.

Devant nous se dressent Les Suvières, que nous allons contourner puis gravir et, à droite, le sommet Pelet.

Anne-Marie a pris le rythme de Maurice et le groupe est bien soudé.

Avant d’atteindre la Baisse des Pourraques nous rencontrons diverses embûches, quelques arbres ayant été déracinés.

Mais les pierriers ne se sont pas effondrés et leur passage ne pose pas de problème.

Nos derniers efforts sont récompensés par un panorama merveilleux mais très venté au sommet des Suvières, à 559m d’altitude.

Nous descendons pour nous mettre à l’abri pour le déjeuner, face à la baie de Cannes et aux îles de Lérens.

Nous redescendons à la Baisse de Pourraques et Anne-Marie nous présente une première alternative pour rejoindre directement la Maison Forestière des Trois Termes. Mais les randonneurs, bien vaillants préfèrent prendre le sentier en balcon des Suvières et faire une paire de kilomètres supplémentaires.

Sorti du bois, le sentier nous offre des vues superbes.

Nous faisons une photo de groupe, avec derrière nous le Mont Pelet.

Nous arrivons à la MF des Trois Termes et nous repérons deux wallabys en train de paresser au soleil. Une photo de groupe les réveillera.

 

Nous repartons vers le col des Replats et contournons le sommet des Collets Redons puis le Petit Collet Redon.

Nous descendons vers le ravin des Trois Termes par une sente très humide et poursuivons en balcon vers le lac de l’Ecureuil.

Le premier gué s’enjambe bien, surtout avec l’aide de François.

Nous contournons le Mamelon de l’Ecureuil en contre-bas et observons le débit de l’eau important, donnant naissance à de belles chutes.

Arrivés au deuxième gué, la hauteur et vitesse de l’eau nous rebutent. Après avoir cherché, en amont et en aval, des zones de passage plus appropriées nous approuvons la décision d’Anne-Marie de faire demi-tour, par sécurité.

Nous remontons donc vers La Grosse Vache en contournant le sommet des Redonnets puis la Petite Vache pour arriver au Col du Baladou.

Compte tenu de la tombée de la nuit, c’est par la piste que nous poursuivons, vers le col Mistral. Il est rare de pouvoir vous montrer dans notre blog les lumières de la ville.

Nous terminons par la route et regagnons nos voitures vers 18 heures, un peu fourbus quand même.

Comme promis voici notre trajet du jour.

Merci Anne-Marie pour cette très belle journée et cette impression finale "d'aventure".

Les photographies sont de Annick et Marc, Claude et André, qui de plus a réalisé un petit film que vous pourrez regarder avec le lien suivant.

https://youtu.be/fm8VjuAZ3C8

La semaine prochaine, il y a a un changement de programme pour le G1 et Alain animera « Du Trayas aux Grues » avec un départ du Parking du Manoir, à 8h :  Parcours 15 kms pour 700 m de dénivelé + (Moyen +++).

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2019 3 27 /11 /novembre /2019 16:12

2019-11-28 - 848 - SAINT-PAUL-EN-FORET - TRESTAURE-LES-BOIS - G2

 

Nous sommes 39 au départ de cette randonnée en pays de Fayence organisée par Joël. Un noyau de G2 heureux de se retrouver après l'interruption liée aux récentes intempéries et un apport important d'habitués du G1 dissuadés d'affronter les sentiers de l'Estérel ravinés par les fortes précipitations du week-end précédent.

Joël nous annonce le programme : une randonnée facile d'environ 11,7 kms avec un dénivelé de 212 m depuis le charmant village de Saint-Paul-en -Forêt.

 

Nous cheminerons sur de belles pistes forestières (ancien chemin de Saint-Paul-en-Forêt à Callian) à la découverte des hameaux de les Colles, le Haut Maracabre et Trestaure-les-Bois pour revenir au village de départ et son vieux lavoir.

Comme nous sommes nombreux Joël demande à Jean Masson de l'assister pour l'encadrement de la randonnée. Le départ a lieu depuis le parking de la mairie de Saint-Paul après que Jean-Claude et Patrick aient accepté d'être nos serre-files.

 

 

 

Nous nous engageons sur le chemin de la chapelle, une petite montée constituant la seule difficulté prévue aujourd'hui

 

 

 

Nous nous arrêtons quelques minutes au pied de la charmante chapelle Saint-Joseph. En préparant la randonnée Joël s'est inquiété de savoir si nous aurions la possibilité de la visiter. Il n'a pas eu davantage de succès que lors de la randonnée qu'il avait organisée en 2016 (Trestaure-les-bois 2016-12-22) ; il semble que cette chapelle ne soit ouverte qu'à l'occasion de la procession qui accompagne la fête de la Saint Joseph.

 

 

Nous reprenons notre chemin en longeant la Maure du Jas.

 

 

 

 

 

 

 

 

Jusqu'à un endroit propice à la pause banane.

Joël profite de cet arrêt pour nous présenter deux nouveaux accompagnateurs, Jean-Marie et Patrick, qui sont félicités comme il se doit pour leur engagement pour notre association.

 

 

Nous reprenons notre marche en suivant une belle piste. Par endroit les sentiers ont un peu raviné et nous aurons parfois à contourner quelques flaques mais dans l'ensemble les conditions sont bonnes, le soleil est bien présent et le ciel est bleu.

 

 

 

Peu de temps après notre pause banane nous passons à proximité du Château Grime, à peine visible plus bas, entre les arbres. Selon les informations disponibles sur internet cette bâtisse, et les 42 hectares qui l'accompagnent, aurait été rachetée par un investisseur allemand pour y implanter un important complexe immobilier, projet semble t-il toujours en cours d'étude.

 

 

En abordant la partie la plus plate de notre randonnée, le long du GR49, nous devons contourner des flaques d'eau importantes

 

 

qui nous contraindront parfois à emprunter le côté de la route pendant quelques dizaines de mètres

 

 

Immédiatement après avoir dépassé le Jas des Maures et ses plantations de nouvelles vignes nous apercevons sur notre droite le sommet enneigé de l'Audibergue, situé dans les préalpes de Castellane, qui culmine à 1642 mètres.

 

 

La promenade se poursuit en direction du hameau de les Colles, en légère montée

 

 

 

Après Bel Argent, à la hauteur de les Colles, nous obliquons à gauche et entamons une section boisée en direction de Maracabre en laissant sur notre droite une citerne non enterrée destinée à la lutte anti-incendie

 

 

 

 

 

avec quelques jolies vues sur notre droite

 

 

l'occasion de procéder à la photo de groupe

 

 

 

Nous suivons le chemin de Maracabre et traversons le hameau de Trestaure

 

 

 

 

Et c'est bientôt l'heure de la pause déjeuner, répartis en plusieurs groupes confortablement installés sur les murets, un moment très convivial, comme il est de tradition en G2

 

 

 

Vers la fin de la pause déjeuner le vent a fraichi, le ciel s'est un peu couvert et c'est avec plaisir que nous reprenons notre marche vers Saint-Paul-en-Forêt en admirant les couleurs d'automne

 

 

 

courte pause au vieux lavoir, l'occasion de nettoyer le matériel

 

 

retour au centre de Saint-Paul-en-Forêt

 

 

et arrêt pour le traditionnel pot de l'amitié à la terrasse du bar K'bok où l'accueil est sympathique

 

 

Merci à Joël pour l'organisation de cette randonnée agréable ainsi qu'à Jean Masson, Jean-Claude et Patrick pour leur participation active.

Merci aussi à Rolande, finalement parvenue indemne à destination malgré une chute spectaculaire dans l'eau qui a échappée aux photographes, et à Jean-Marie pour leurs photos.

Prochaine randonnée G2 le 5 décembre 2019 :

N° 799-3 : Vidauban - domaine d'Astros

Longueur : 11,8 km, dénivelé : 180 m, niveau : facile

Départ du parking le Manoir à Boulouris : 8 h 15

Trajet : 40 km, durée approximative : 50 à 60 mn, coût du voiturage A/R : 24 €

Animateur : Jean-Claude

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2019 6 16 /11 /novembre /2019 08:11

COTIGNAC - Jeudi 14 Novembre 2019 - G1

Dommage, Jean Bo nous avait programmé une rando Cotignac - Des Tours  et des Remparts, mais la vigilance orange dans le Var oblige l'annulation de la rando. Néanmoins il nous propose une visite de la ville de Cotignac appréciée par les 11 randonneurs présents à son rendez vous près des tours Sarrasines. Par contre ce qui n'est pas annulé, c'est le restaurant à Sillans la Cascade !!!

Quelques mots sur la ville de Cotignac, que nous recommandons pour ceux qui ne connaissent pas :

" Cotignac est une commune du Var, un des joyaux de la Provence Verte. Le village situé à une altitude de 230 m, s'étale au pied d'un rocher de tuf long de 400m et haut de 80m qui abrite des habitations troglodytes et qui est surmonté par 2 tours. Ces abris naturels ne furent utilisés comme habitations (ou au moins comme refuges) à partir des périodes d'invasions maures et hongroises, période où commença le détournement par l'homme de la rivière, la Cassole vers le lieu dit "Les Derrocs" à l'est du village. La rivière s'écoulait en effet en plein milieu du village actuel !.. Jusqu'au siècle dernier, le rocher servit aussi de carrière pour les constructions. Des habitations, destinées à l'économie (moulins) et au stockage de denrées et du bétail, étaient accolées à la roche. Quelques habitants s'installèrent dans des maisons troglodytes"

Une idée pour découvrir la ville de Cotignac : la fête du Coing tous les ans au mois d'Octobre.

Jean Bo, notre guide du jour nous conduit vers la ville en nous demandant de faire attention en descendant les marches un peu humides. 

Peter, notre serre file

Nous nous arrêtons devant ce rocher de tuf pour contempler sa beauté à la base et en hauteur avec les habitations troglodytes.

Une première photo de groupe sans la blogueuse. Qu'ils sont beaux encapuchonnés!!!

Nous verrons même une voiture dans son garage! Insolite,non ?

Et celle ci? les habitations troglodytes, incroyable non?; cette muraille de tuf creusée de multiples grottes élaborée durant de longs millénaires par les eaux de la Cassole.

 

Posons un peu dans les grottes, Jean Bo et Annie se sacrifient !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous approchons du centre de Cotignac en apercevant le Campanile, daté de 1496. Sa cloche a été classée en 1989, en fer forgé, comme souvent en Provence, afin d' éviter que le mistral la casse.

Que remarquez vous sur cette photo? original, non?

Nous prenons le temps d'arpenter à "petites enjambées", la rue principale de Cotignac avec ses nombreux restaurants avec terrasses. Imaginons les touristes l'été...

ses fontaines et lavoir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 ses ruelles avec ses boutiques

 

 

 

 

 

 

 

il ne reste que l'enseigne !!!

 

 

 

 

 

 

 

L'Intérieur de l'Eglise St Pierre

Ensuite nous nous dirigeons vers le vallon Gai qui nous conduira vers la cascade du Gouffre. 

Nous ferons un aller retour pour découvrir cette cascade qui sera prise en photo par 5 photographes, faites votre choix...

Quelle Beauté, nous en prenons plein les yeux avec le désir d'y revenir au printemps, avant qu'il n'y ait peut être plus d'eau...

Revenons sur nos pas et dirigeons nous vers l'église Notre Dame de Grâce en empruntant l'Impasse des Verdares

Quelques mètres de grimpette et nous y sommes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean Bo nous propose de prendre un petit encas à l abri avant de prendre le chemin du retour, pour rejoindre nos amis du G2 au restaurant. 

Une dernière photo de groupe sur les marches qui mène au Sanctuaire Notre Dame de Grâces

 

Il est 12h30, nos amis du G2 nous accueillent. 48 membres du Cercle de Boulouris "section randonnée", se retrouvent pour partager ce repas  "retrouvailles G1/G2".

Les photos qui suivent n'ont pas besoin de commentaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et pour finir notre excellent repas, l'animation de Maurice "son ami Jean Pierre" qui nous fera toujours rire. Merci Maurice.

 

Un grand merci à Jean Bo qui nous a "concocté" une belle ballade au pied levé, suivi de ce moment convivial au restaurant " Le Grand Chêne ".

Merci également aux photographes : Claude, Joël, Alain, Jean et Brigitte

 

La semaine prochaine : Jeudi 21 Novembre 2019

Départ 8h : PATRICK - 501-1 Gorges du Blavet par le col du Coucou

Moyen **      14Kms       DH 595m

Parking : Bagnols en Forêt : parking du cimetière    Coût du trajet A/R : 14€

 

 

Partager cet article
Repost0