Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 10:25

 

BONSON - GILETTE - 12 Novembre 2015

Aujourd’hui deux circuits, mais une seule « blogueuse » qui va faire de son mieux.

Le groupe « grandes jambes » conduit par Jean Bo composé de 10 randonneurs et randonneuses partis du Pont Charles Albert, rejoint à BONSON, les 13 paires de « petites jambes », dispensées d’un réveil matinal, groupe conduit par Joël.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015                                                                                                                                                   

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

 

 

 

 

                                                                                                                           

Le soleil est au rendez et la fraîcheur automnale devient vite douceur.

Joël est parti chercher la clef de l’église, monument historique à visiter, mais pas de clef.

Jean nous explique que "l’église Saint Benoît date du 16è siècle, qu’elle est classée au titre des monuments historiques et qu’à l’intérieur il y a 3 retables : celui de St Benoît attribué à Jacques DURANDI, celui de St Jean Baptiste d’Antoine BREA et celui de St Antoine".

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

Malgré l’impossibilité de la visiter, par des ruelles étroites aux larges escaliers, nous grimpons jusqu’à elle ne serait-ce que pour admirer les magnifiques paysages qui s’offrent à nous, chaînes montagneuses à l’entour et vallée du Var 500 mètres en contrebas.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015Faute de ne pouvoir contempler les retables, tableaux et statues, Jean nous montre les photos prises pour le blog lors de la même rando en 2006.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

La photo de groupe est faite devant l’église avant que les grands marcheurs ne partent, suivis  par les autres, après une brève pause banane.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

 

 

 

Les escaliers font place à des montées.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

 

 

 

 

 

 

Voilà que tout à coup des odeurs nauséabondes se font sentir : ce sont celles d’un bouc.BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

 

 

 

Nous arrivons alors à la Chapelle St Hospice,

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

point culminant de la randonnée alors que les grands marcheurs s’en éloignent, en direction de GILETTE et de son château. Nous en faisons le tour pour admirer le paysage grandiose.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015A l'intérieur de la chapelle, la statue du saint sculptée par GIACOLI se cache dans une niche, et est non visible depuis la grille d'entrée fermée.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

De loin nous apercevons alors l’autre groupe auprès de chevaux.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015Après être descendus jusqu’au col de Rostan (alt.625m), petite erreur de parcours, demi-tour et nous voilà sur le bon sentier, tout d’abord en balcon, puis plus ou moins pentu.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015Arrivés à la route Joël dira : « il ne reste plus que 720m jusqu’au restaurant. »BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015De loin nous pouvons apercevoir les ruines du château

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015Nous sommes accueillis par des aboiements et par un St Bernard attendant des caresses et qui nous gratifie de « léchouilles ».

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

La traversée du village se fait par des ruelles encore avec des escaliers. Au passage nous visitons l’église du 17ème siècle " Notre Dame de l’Assomption et St Pierre" et pouvons admirer une façade de maison ornée de guirlandes, qui gagnerait à être restaurée.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

Certains se rafraîchissent avant de descendre au restaurant (eh oui encore des marches), par des escaliers de chaque côté de ce magnifique porche enjambant la route.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

Nous attendons les grands marcheurs montés au château

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015en compagnie de Nicole, Jean et Dominique venus nous rejoindre pour le déjeuner.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

Au menu daube de sanglier et raviolis maison ou papillote de saumon et riz aux champignons et mousse au chocolat, mais en attendant le service, certains, comme Camille font de la lecture au dos de leurs assiettes, tandis que d'autres patientent en devisant.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015Quant à Jacky, il observe la photo de groupe de 2006. Qui était donc là?

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015Durant le repas 2 sangliers nous observent, l’un semblant sourire et l’autre plus menaçant.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

Au dessert pas de mousse au chocolat mais des fruits pour Jean.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015A l’issue du repas les grands marcheurs abandonnent les « petits » et amorcent la longue descente (3.5 km) qui les conduira jusqu’au pont où sont stationnées leurs voitures. Quant à Annie elle nous fausse compagnie et redescend en voiture.

Seuls 6 des 12 petits marcheurs ont alors le courage de monter au château (il est vrai, les autres le connaissent déjà).

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

Encore des marches et toujours des marches à monter comptées par Rolande (168) qu’il va falloir redescendre. Dur, dur après le repas, mais récompense au sommet : la vue qui s’offre à nous sur l'Estéron et les montagnes.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015En cours de montée nous voyons la statue de l’Amitié avec 3 magnifiques aigles.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015Après avoir rejoint le reste du groupe, nous devons refaire le chemin emprunté ce matin : escaliers encore, montées et descentes.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015Quelques haltes sont nécessaires.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015Mais le retour se fait beaucoup mieux que ce que pensaient Camille et certains. Nous surplombons la route et nous ne sommes plus loin du but.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015 BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015Joël dit alors quelque chose comme cela :

« une rando bien menée est à moitié facilitée ».

 

Merci Jean et Joël pour cette belle balade.

Les photos sont de Michel et Rolande. Celles de Jean à cause d' un souci technique non pu être insérées.

 

Quelques photos en supplément sur la flore observée.

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

BONSON - GILLETTE - 12 Novembre 2015

Repost 0
Published by Rolande
commenter cet article
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 08:56

Autour des Grues-"Petites jambes"

 

Col Notre Dame, il est 9 h 45, toutes les voitures du groupe des "Petites Jambes" sont arrivées. 22 marcheuses et marcheurs se sont rassemblés autour de Camille qui nous présente le programme de la journée.

Beau temps, le brouillard de ce matin a pratiquement disparu, il ne reste que quelques bancs dans les vallons.

 

 

Garde-barrière ou bien serre-file comptant ses troupes ? Nous choisirons la 2ème hypothèse.

Nous sommes maintenant dans les Alpes-Maritimes sur la grande piste qui va nous conduire au col du Trayas. 1er arrêt pour un briefing d'orientation.

 

Le contre jour donne à la mer une couleur bizarre.

Puis il sera temps de manger la banane du matin.

Aperçu sur la statue de la Vierge Noire de Théoule, le petit port de Miramar, les sommets du Mercantour, les iles de Ste.Marguerite et de St.Honorat.

Le col du Trayas dépassé, nous rejoignons le Col de la Cadière par une grande piste facile.

Là nous nous engageons sur la piste des Œufs de bouc et déjà se dessine le mont Pelet au pied duquel nous devons pique-niquer.

Petit arrêt avant la dernière montée.

Arrivés sur le plat, photo de groupe devant le merveilleux paysage de la baie de Cannes.

Nous sommes passés par là de nombreuses fois mais c'est toujours le ravissement des yeux.

Arrivés au bas du Mont Pelet, cachés derrière le trois citernes, nous nous installons sur les rochers pour prendre notre déjeuner, arrosé comme de coutume de rouge et de rosé.

 Les joueurs de carte s'installent pendant que ces deux-là sont allés faire la sieste sur les aiguilles de pin.

A 13 h 45, Camille donne le signal du départ pour les Œufs de bouc, sujets de nombreuses spéculations.

Les voici les fameux œufs, ensemble de rochers plus ou moins arrondis : grosse déception et un seul des photographes présents  daignera sortir son APN.

Par contre ils vont se régaler au col des Trois Termes autour d'un très gentil (et très gourmand) cheval qui sera bien gâté, en particulier par Claude qui lui offrira une barre énergétique.

Il ne reste plus que "l'autoroute" comme Camille qualifiera la route menant des Trois Termes au col Notre Dame

A mi parcours, au col de la Cadière, petit arrêt, pour calmer les ardeurs de certains randonneurs qui ont dépassé Camille : quels affreux !

Voici nos voitures et rendez-vous est pris au bar-tabac du Dramont pour le verre de l'amitié. Mais il s'avérera fermé comme ses deux voisins. Dommage.

 

Merci Camille pour cette belle rando.

 

Merci pour les photos de Claude L, Jean Be, Jean-Marie. 

Repost 0
Published by Jean-Marie
commenter cet article
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 21:39

LE BAR SUR LOUP – PLATEAU DE CAVILLORE 

 

Christian conduit cette randonnée qui va, sur un peu plus de 14 km et 872 m de dénivelée totale nous mener, dans un premier temps de Le Bar sur Loup à Gourdon puis, dans un second temps de Gourdon au plateau de Cavillore.

Nous sommes 19 randonneurs au départ, sous un soleil matinal et un ciel bleu. Les photos de groupe sont prises l'après midi et n'illustrent pas le temps clément.

Passé la chapelle Saint Claude, le chemin commence par monter assez fortement en sous-bois.

Nous quittons rapidement la petite peau revêtue le matin pour nous protéger de la fraicheur.

Nous progressons ensuite sur un chemin plus large, à flanc de montagne et nous découvrons de beaux panoramas sur les falaises calcaires ou les gorges.

En souterrain, la conduite d’amenée d’eau à Le Bar sur Loup.

Franchir la petite passerelle du vallon de Gourdon amuse certains.

Il faut dire aussi que nous continuons notre route sur un faux plat fort agréable, jusqu’à rencontrer le chemin du Paradis. Mais cela ne dure pas et c’est sur un sentier caillouteux que nous poursuivons la montée.

Pause banane le long de l'aqueduc du Foulon : en fait l’ouvrage en pierre a été remplacé par une conduite en acier, apparente et menant l'eau à Grasse, ainsi que nous le prècise Christian.

Notre pain blanc étant mangé, nous attaquons toute une série de lacets pour nous élever vers le village perché de Gourdon.

Heureusement les panoramas sont grandioses et de nombreux parapentistes nous offrent une parade aérienne distrayante.

Nous atteignons Gourdon …

Pallabre en attendant la chute des feuilles du Kaki ???

Vue sur l’objectif de la deuxième partie de la randonnée : la montée n’est pas encore terminée !!!

Certains préfèrent se tourner vers notre nouvelle destination, pendant que les plus nostalgiques se délectent encore de Gourdon qui s’éloigne bien vite.

Dernière pause au soleil puis la météo se gâte rapidement, bouchant l’horizon.

Encore quelques lacets et nous voilà arrivés sur le plateau de Cavillore, parfois embrumé dans les nuages.

Mais cela ne nous empêche pas de déjeuner tranquillement, à côté d’un aven.

Nous redescendons par un chemin très rocailleux en lacets après avoir été visité (les mauvaises langues ont dit par erreur) la zone de départ des parapentes.

Visite de la chapelle Saint Vincent :

A l’intérieur nous pouvons encore observer des restes de fresques non encore altérées.

Après une visite rapide de Gourdon et une tentative de « pot de l’amitié » avortée par des taverniers inhospitaliers, nous reprenons le chemin de retour à nos voitures, identique à celui emprunté le matin pour la montée.

Merci à Christain pour cette randonnée illustrée par les photos de André et Claude C.

La semaine prochaine :

 

Jeudi 12/11 à 7H00 : RANDO-RESTO Gilette (06).

1er groupe : L:12 Km 4. Dh:543m. M médio. J Borel

2è groupe : L:8Km. Dh :440m. M médio. J. Lefeuvre

Départ de la rando : PARKING du Pont  Charles Albert-Rive droite du Var. Coût du trajet AR : 56€

Repost 0
Published by Claude C.
commenter cet article