Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 13:33

Lac de Carcès

Aujourd’hui, Camille nous emmène randonner dans la Provence verte, au départ de Carcès. Nous découvrirons le village aux six rivières, les chutes du Caramy et le Lac de Carcès.

Ce doit être un parcours facile de 12,5 km, avec seulement 250 mètres de dénivelé.

Nous voici 35 randonneurs sur le parking de Carcès. Un peu déçus, car le ciel est bien gris, alors que la météo nous promettait un grand soleil.

Nous traversons Carcès par des ruelles étroites. En admirant au passage des maisons aux façades de tuiles vernissées.

Carcès, avec sa cité médiévale, son château, ses fontaines-lavoirs, mériterait une vraie visite. Mais il est déjà 10 heures, il nous faut marcher.

Nous empruntons un sentier, bordé d'un petit canal, qui s'élève doucement au-dessus de Carcès. La ville se situe au confluent de l’Argens et du Caramy. « Carcès, avec ses rivières, son lac, ses sources, est le paradis des pêcheurs», nous dit l’Office du Tourisme.

Nous progressons à un rythme soutenu pour nous réchauffer, car il fait un peu frais.

Nous atteignons bientôt la Chapelle Saint-Jaume du XIème siècle, entièrement restaurée. Elle est répertoriée sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

Cinq minutes plus tard, nous passons près d’une autre chapelle, la Chapelle Notre-Dame de Bon Secours.
Mentionnée pour la première fois dans une lettre de l'Evêque de Fréjus en l'an 1085. Elle a été édifiée par les moines de Saint-Victor de Marseille.

Un peu plus loin, nous pouvons admirer de splendides niches à ruches.

« Placées dans ces niches, les ruches peuvent reprendre une activité dès les premières chaleurs du printemps grâce à la régulation thermique offerte par le mur ».

Nous longeons à nouveau un petit canal. Dommage ! Il nous manque un petit rayon de soleil pour apprécier pleinement cet agréable sentier. Et avec un peu de lumière les photos seraient plus belles. 

Le sentier grimpe à présent, nous remontons le lit du Caramy.

Puis nous apercevons les chutes du Caramy : une magnifique cascade de 2 fois 7 mètres.

Il est 11 heures. C'est l'heure de la pause (banane) et de la pose (photo).

Puis nous poursuivons notre chemin, en légère montée.

Grimpette sans difficulté. Elle est vraiment cool cette rando !

Voici que nous apercevons le barrage du lac de Carcès.

Passé le barrage, le chemin nous offre de très belles vues sur le lac.

A défaut de soleil, les sourires illuminent les visages.

« Oh ! Des canards ! » s'écrie Jacqueline D. Mais sont-ce bien des canards ?

Quelques minutes plus tard, Nicole Bo confirme : « Oui, ce sont des canards ». Etonnant !!

Nous marquons une pause pour admirer le panorama.

Jean en profite pour nous conter l’histoire d’un enfant du pays, Joseph-Louis Lambot, dont nous vîmes la maison natale, il y a 2 mois, à Montfort-sur-Argens. « Cet homme est l'inventeur du ciment armé, qui donnera naissance au béton armé. Il réalisa deux barques en ciment. La première est mise à l’eau en 1840, et – ô miracle ! – elle flotte. La deuxième est présentée à l'Exposition Universelle de Paris avec un grand succès. Hélas, la marine française renoncera à exploiter son  invention ».

On s’arrêterait bien ici pour déjeuner, mais le pique-nique est prévu plus haut. Au sommet.

Nous attaquons la grimpette vers le sommet. La pente devient plus raide.

Puis nous abordons un terrain plus difficile : une ligne de crête rocheuse, qui conduit au sommet.

Nous voici arrivés sur un petit belvédère qui domine le lac.

Les premiers arrivés s’installent; certains commencent même à manger.

Mais l’emplacement est trop exigu pour accueillir les derniers.

Jean, qui a conduit cette même randonnée en décembre 2007, se souvient d’un « délicieux plateau propice au pique-nique ». Et il entraîne avec lui le reste du groupe.

C’est ainsi que nous pique-niquerons dans deux lieux distincts !

 

Après un excellent déjeuner, arrosé de vin, rosé ou rouge puis accompagné d’un café ou d’un succédané de café (demandez la recette à Alice), nous redescendons.

Arrivés sur la piste, les deux groupes fusionnent. Nous en profitons pour faire la photo de groupe.

Puis nous poursuivons notre descente en direction de Carcès. Piste, sentier dans les bois, descente caillouteuse par endroits.

Cette fois-ci, nous ne ferons pas comme en 2007, de découverte macabre : un renard mort, pendu à un arbre. (On n’a jamais su s’il s’agissait d’un meurtre … ou d’un suicide).

Nous rejoignons Carcès et nos voitures. Puis nous allons prendre un pot bien mérité.

Les premiers arrivés au café s’installent; certains commencent même à boire.

Mais l’emplacement est trop exigu pour accueillir les derniers.

(« Faux ! » diront les premiers). Les derniers se rendent donc dans un autre café.

C’est ainsi que nous prendrons notre pot dans deux lieux distincts !

Deux pique-niques, deux pots … mais une belle rando !

 

Merci Camille pour cette belle randonnée. Il ne nous manquait qu’un peu de soleil.   

 

Merci aux photographes : Claude, Gérard, Gilbert, Jean, Jean-Marie.

 

Et voici encore quelques photos :

 

Le lac de Carcès : 12 décembre 2013
Le lac de Carcès : 12 décembre 2013
Repost 0
Published by Gérard
commenter cet article
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 09:09

Levens Mont Arpasse - 5 décembre 2013

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013 

Aujourd’hui, Jean  Bo  souhaite nous faire découvrir le mont Arpasse que nous n’avions pu gravir en février dernier, à cause de la neige. Nous avions visité Levens et terminé au restaurant.

Nous nous retrouvons à 31 sur le parking de départ au Pont du Cros d’Utelle. Une voiture a un peu de retard  pour cause de panne de réveil d’un des passagers.

Jean tente d’expliquer  à certains la manœuvre savante élaborée pour que les chauffeurs puissent conduire leurs véhicules. Heureusement les chauffeurs ont fini par comprendre . Jacky et Daniel ont ainsi ramener les 6 chauffeurs. Merci à eux. Pendant ce temps Jean donne les explications. «  Nous ne ferons pas une boucle, mais un aller vers LEVENS, puis vers le Mont Arpasse que les grandes jambes escaladeront  et que les dites petites jambes longeront avant de redescendre vers le Plan du Var au restaurant. Nous emprunterons tous au départ le GR5 qui conduit de Thonon les Bains à Nice ».

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

 

 

 

Jean salue le retour de Daniela avec des pieds tout neufs:

 

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

et donne des nouvelles de Beps et Guy, récemment opérés.

Photo de groupe avant le départ:

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

 

Nous voilà partis dans le froid matinal.

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

18 sont du premier groupe conduit par Jean et 13 par Daniel et Jacky. 2 personnes nous rejoindront au restaurant.

Peu après le départ, les petites jambes, rattrapent - oh scandale !- les grandes dans la montée vers LEVENS qui s’effectue à l’ombre.

Nous traversons le canal qui conduit l'eau jusqu'au barrage .

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

 

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

Puis nous arrivons à Levens et rapidement Jean propose la pause banane avec « au choix du soleil ou de l’ombre ».

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

 

Un habitant  marcheur nous félicite et nous encourage à visiter son village.

Nous montons au centre du village et Jean nous fait visiter  au pas de course  la chapelle des pénitents  noirs, la chapelle des pénitents blancs, la maison de Masséna et celle du premier maire français, François  Malausséna…Le point du vue du jardin, la statue de Masséna…

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013.

Pour certains la visite des cafés s'ajoute au programme

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

Nous redescendons par un vieux chemin  vers la vallée de la Vésubie pour rejoindre le chemin de l’Arpasse

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013.

Un beau plaqueminier, chargés de ses kakis près de notre chemin.

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

La pente est douce et la montée facile jusqu’au sommet 

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

Jean, une fois arrivé nous décrit les sommets alentour : vue magnifique sur le Mercantour : le Mont Vial, l’Argentera, le Gélas, et le Mounier qui changera de place quatre fois de suite ...pour terminer caché de notre vue...

Le Mounier ,Il est par ici...

                                                Non; il doit être par  là!

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

 

 

 

 

 

 

Qu’il est difficile le métier d’animateur et que les journalistes sont mauvaises langue !

Photo de groupe, une fois le sort du Mounier Réglé

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

avec le Mercantour en arrière plan.

 

Le premier groupe va rattraper le second dans la descente régulière (mais callliouteuse)  par un chemin très bien tracé avec de nombreux lacets  dans une pente raide  pour se retrouver tous  au restaurant .

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

.

 

Merci aux photographes, Jean-Bo, Jean-Marie et Jean-Louis.

Merci aux animateurs , Jean Bo, Daniel et Jacky   pour cette magnifique randonnée .

Du rab

Pause banane: Petites jambes mais grande faim..

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013.

la preuve:

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On marche tranquillement

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

                                                           et puis  hop...tout bascule

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne pas omettre de fermer la barrièreLevens Mont Arpasse 5 décembre 2013

 

au restaurant...

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

 

 

sérieux, comme toujours...

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

Randonneurs en plein effort:

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

 

Et en final , le Mercantour vu de l'Arpasse

Levens Mont Arpasse 5 décembre 2013

 

 

 

 

 

 

Prochaine rando

Jeudi 12 Décembre à 8 H 30 : CARCES ( 83 ) . Le Lac de Carcès

 

Belle randonnée, au départ du village de Carcès, sur bons chemins, à la découverte de la Provence verte .

Nous découvrirons le village aux six rivières, les chutes du Caramy et le Lac de Carcès .

L : 12 Kms 500 . Dh : 250 m . D : 4 H 00 . Niveau : Moyen modérato – Repas et boisson tirés du sac .

 

Animateur : Camille Cloutour : 06.81.79.89.39                                                                                                  Boulouris N° 674

 

Itinéraire d’accès : Emprunter l’autoroute A8 direction AIX-MARSEILLE . Sortir au MUY ( N° 36 ) .

Suivre la RN 7 direction AIX-MARSEILLE , parcourir 7 Kms, tourner à droite et suivre D 10 dir. LORGUES .

Suivre D 562 sur 16 Kms jusqu’à CARCES . Dans le village, tourner à gauche D 13 dir. Lac de Carcès-Cabasse

Parcourir 150m., tourner à droite et stationner sur le PARKING de la Respelido, en face la maison de retraite .

Coût du trajet A R : 116 Kms x 0 € 25 = 29 € 00 + 5 € 00 = 34 Euros                      Camille Cloutour : 06.81.79.89.39

 

 

Repost 0
Published by Jean-LLouis
commenter cet article
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 11:10

Les Arcs-Sommet des Terriers

 

Vous avez été privés de votre blog préféré la semaine dernière comme les randonneurs du Cercle de Boulouris ont été privés de rando. Et pourtant, il s'était remué notre Jean Bo. Consultations météo, concertation avec des randonneurs, changement de lieu. Rien n'y fit, la pluie fut la plus forte et les 24 courageux l'ayant accompagné au lac de St.Cassien durent faire demi-tour après une photo de groupe.

Aujourd'hui, changement de météo : beau soleil mais grande froidure le matin. -2°pour accueillir les 39 marcheuses et marcheurs du Cercle de Boulouris sur le parking du pont d' Aille au Arcs-sur-Argens. 39 participants, c'est exceptionnel pour une fin novembre dans les Maures.

Mais deux voitures se sont égarées et les randonneurs piétinent. Ils on hâte de se réchauffer dans une bonne petite côte…et beaucoup cherchent le soleil encore bien faiblard à cette heure-ci. Enfin les "naufragés" de la route arrivent et à 9 h 15 nous pouvons partir, JOËL qui mènera cette rando, ayant reporté son topo initial à plus tard, au soleil. Traversée du confluent de l'Aille et de l'Argens sur un pont métallique. C'est très joli avec un rayon de soleil mais l'accoutrement des randonneurs montrent bien que l'on n'a pas envie d'aller se rafraîchir dans la rivière.

Et c'est après un quart d'heure de marche, effectivement au soleil qu'il nous présentera le programme de la journée.

"Cette randonnée nous conduira au Sommet des Terriers. C'est une petite randonnée facile de 14 km et environ 500m de dénivelée. Lors de la reconnaissance, nous avons pu voir que nous n'aurons que des bons chemins comme celui-ci. La piste monte régulièrement jusqu'au sommet. Aujourd'hui, le temps est beau nous devrions avoir une bonne vue d'en haut. Voici le profil, ça monte puis ça redescend. Nous allons marcher à une allure normale, sans courir !

En cours de route, nous nous arrêterons un moment sur un champ  de menhirs, je vous en parlerai à la "pause banane". Il y a beaucoup d'embranchements de chemins, je vous demanderai de bien vérifier que vos suivants ont bien vu le changement de direction. Jacky sera notre serre-file"

Et voila c'est reparti. Nous progressons sur cette belle piste en légère montée. Aujourd'hui, parmi les participants, nous avons retrouvé tous nos ami(e)s blessés les années précédentes ou ceux et celles qui ne pouvaient plus se joindre à nous : Joël avait fait une bonne publicité sur la qualité des chemins et sur la facilité de la rando. Le bon temps aidant…

Paysage typique des Maures. Certains ne peuvent s'empêcher d'évoquer la randonnée catastrophique de Septembre 2009 dans la forêt de Colobrere, très proche.

Lors de la pause-banane sur une section plane (oui, oui, ça existe) Joël va nous faire un petit topo sur la région et les mégalithes.

Le circuit que nous empruntons fait partie du CIRCUIT NATURE ET PREHISTOIRE EN DRACENIE. Il comporte un ensemble de petits menhirs constituant le Site mégalithique des Terriers.

 "Les mégalithes “grandes pierres”, en grec, suscitent depuis des siècles l’intérêt des archéologues sans qu’ils aient pu en percer totalement tous les secrets. Par qui ont été construits les monuments mégalithiques ? Quelle est la relation cultuelle entre les dolmens, qui sont des sépultures, et les menhirs, cercles ou alignements magiques ?

Des ensembles mégalithiques comme celui que nous observons aux Arcs existent dans toute l’aire atlantique, depuis l’Irlande et l’Écosse jusqu’au Portugal, en passant par le Pays de Galles, l’Angleterre et la Bretagne.

On en connaît aussi dans les Pyrénées, dans les Causses et en Corse"

(cf  www.mairie-les-arcs-sur-argens.fr/telecharger-document/doc)

Tout près d'ici, nous passerons à côté d'une ancienne mine de barytine (La barytine, ou sulfate de baryum, est largement utilisée dans différents secteurs pour ses propriétés particulières : densité élevée, neutralité chimique, blancheur et absence d’abrasif. Elle sert comme charge minérale dans une grande variété de produits dont les peintures, le papier, le verre, le caoutchouc, les plastiques, les matériaux de friction ainsi que les barrières de protection contre les rayonnements.)

Puis nous repartons vers le fameux champ de mégalithes, en bordure de chemin, pas possible de le rater d'autant plus qu'il a été bien dégagé de la végétation parasite.  Comment se fait-il qu'en 2004 lorsque nous avions déjà fait cette rando nous étions passés à côté?

C'est là que nous allons faire la photo de groupe.

Nous arrivons au Mamelon de l'Aigle (très joli nom) à la cote 267. En face de nous la montée finale vers le sommet des Terriers, environ 70 m à grimper sur une piste en paliers. Très cool et nous débouchons sur le sommet où Jean Bo va en vain chercher la borne, son fameux point G. Mais hélas, rien à faire, le chemin a été élargi par les pompiers qui ont du la raboter… Jolis points de vue, en particulier sur les Arcs et sa nouvelle zone commerciale, on ne peut pas la rater.

Mais il est encore trop tôt pour le pique-nique et nous abordons la descente, assez raide mais sur un bon chemin. La vue sur Vidauban est très belle avec la chapelle Ste.Brigitte et le château d'Astros où nous avions randonné en Février dernier.

Regroupement à un croisement, Joël nous propose de remonter un peu en face pour trouver un coin de pique-nique car ensuite la descente se fera à l'ombre. Nous remontons donc d'une dizaine de mètres et nous nous installons au bord du chemin, au soleil. Super.

Nous sommes un peu disséminés autour des chênes-lièges et des arbousiers. Joël fera circuler une bouteille de Beaujolais nouveau, mais nous ne trouverons ni le goût de la banane ni celui de la framboise.

Pas de joueurs de cartes, pourtant tous les habitués sont présents aujourd'hui. Les traditions se perdraient-elles ?

Il nous reste environ 6 km a faire, en descente plein nord. Sur ce versant ouest, le chemin a bien gardé l'eau et les flaques ne manquent pas. Attention à ne pas glisser, ce serait dommage par une si belle journée. Effectivement l'ombre est nettement plus fraîche. Par endroit, nous trouvons encore des traces de gelée blanche et de la glace dans les fossés. Il va falloir reprendre quelques vêtements supplémentaires.

 N'oublions pas que toute cette partie de la forêt a brûlé en 2003 comme l'attestent ces "arsins".

Quelques gros buissons d'arbousiers bien garnis de fruits vont attirer des gourmandes et des  gourmands, les premières plus nombreuses que les seconds.

Voici la bifurcation par laquelle nous sommes partis ce matin, les voitures ne sont plus loin. Vers le pont de l'Aille, la température a bien baissé et Françoise a ressorti son "gilet pare-balles".

Et voici notre meneur, bien content d'avoir mené à bien sa mission. Peut-être aurait'il aimé un circuit plus sportif !!!

Petit ballet des voitures pour se remettre dans la direction du café du Muy que nous allons envahir pour notre pot habituel et là, nous retrouvons notre quarantième randonneur, le Père Noël.

Merci Joël pour cette rando agréable, bien préparée et bien menée, que tout le monde a apprécié.

 

Merci pour leurs photos à Claude, Jean Bo et Jean-Marie

 

Quelques photos en bonus :

 

Non, ce n'est pas un dolmen.

 

 

La tenue s'est bien allégée, vive le soleil

 

Quand Madelon...

 

                                            

La semaine prochaine :

Jeudi 05 Décembre à 7 H 00 : RANDO-RESTAURANT  à  LEVENS ( 06 ) . Le Mt. ARPASSE

 

Parcours linéaire entre les vallées du Var et de la Vésubie. Découverte du village médiéval de Levens et ascension facile du Mont Arpasse . Beau panorama sur la vallée du Var .

Deux parcours seront proposés :

N°1 :  L : 10 Kms 520 . Dh : 600 m . D : 4 H 30 . Moyen alto (  avec l’ascension du Mt Arpasse ) . Jean Bo

N°2 :  L : 08 Kms 420 . Dh : 424 m . D : 4 H 00 . Moyen médio . Jacky – Daniel Ro

 

RESTAURANT : Les 2 vallées à PLAN du VAR : 20 € vin et café compris.                                       Inscriptions avant le 21 Novembre 2013.

En cas de mauvais temps, le repas sera maintenu .  Aucun désistement  ne sera accepté .

 

Au menu : Salade Niçoise – Charcuterie

                   Sauté de porc haricots blancs ou Rosbeef  légumes variés

                   Fromage

                   Pâtisserie maison

                   Vin du Var en pichet ( rouge ou rosé )

                   Café

 

ATTENTION : La randonnée se déroule uniquement le matin . Le repas sera servi aux environs de 14 Heures .

                            Prévoir donc une collation, plus conséquente qu’à l’habitude, pour la « pause banane » .

                                                                                                                

Animateur : Jean Bo : 04.94.95.87.73 -  06.68.98.13.62                                                                                    

 

Itinéraire d’accès :

Emprunter l’autoroute A 8 direction NICE . Sortir à NICE SAINT-ISIDORE ( sortie N° 52 ) .

Suivre la D 6202 jusqu’à PLAN du VAR . Après le pont, tourner à droite et suivre la D 2565 en direction de SAINT-MARTIN VESUBIE .

Parcourir 3 Km et s’arrêter sur le PARKING à droite avant la bifurcation Le CROS d’UTELLE .

Après avoir déposé tous leurs passagers,  les chauffeurs retourneront stationner les véhicules sur le PARKING  situé en face du restaurant à PLAN du VAR . Une navette ramènera les chauffeurs au départ de la randonnée .

Coût du trajet A R : 172 Km x 0 € 25 = 43 € + 12 €  = 55 Euros                                   Jean Bo : 06.68.98.13.62

 

Voir les commentaires

Repost 0
Published by Jean-Marie
commenter cet article