Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 16:12

  Les GORGES du VERDON Sentier MARTEL-1ère partie 

  

 

C'est le dernier jour du mois de mai. Il fait beau, seulement quelques petits nuages! Il faut espérer que le ciel nous épargnera et que, contrairement à tous ces derniers jours, nous n'aurons pasd'orage dans l'après midi. 

 

Ca y est les voitures sont garées le long de la route, on lace les chaussures. 

  2012-05-31-Verdon-Martel-041

 

LJOEL  

 
 

  C'est JOËL qui prend les commandes. Il aura à piloter un groupe de 38 randonneurs. Le succès du "Cercle" se confirme à chaque nouvelle rando! 

 

Nous accueillons Roselyne et Patrick, qui nous rejoignent pour ce parcours. On verra par la suite que ce sont de très bon marcheurs. Même Jean le reconnaîtra. Et c'est une référence en la matière!

  2012-05-31-Verdon-Martel-002

Topo de JOEL qui nous décrit la rando: "Nous allons  faire la 1ère partie du sentier. C'est la plus facile. Nous partirons du Chalet de la Maline pour rejoindre La Mescla, au confluent du Verdon et de l'Artuby.  ( Mescla = mélange en provençal) Des points remarquables sur le parcours : le Pas d'Issane, l'Etroit des Cavaliers. Nous allons faire un aller-retour, ce qui explique la  symétrie du profil. Et, contrairement à la plupart des randos, nous allons commencer par un longue descente pour nous rapprocher de la rive du Verdon.

Je vous annonce que notre ami GILBERT nous offre un goûter pour fêter le mariage de son fils et son arrivée au Cercle.".

  2012-05-31-Verdon-Martel-001

Pour terminer, il nous précise qu'il nous donnera plus d'informations sur l'historique du sentier pendant la "pause banane".

 

Il est 9h15. Nous entamons la longue descente; ça commence bien: il fait beau, pas trop chaud, de bonnes senteurs de thym et de romarin. Premières vues sur le Verdon. Ses eaux, souvent très bleues ou vertes par endroit sont aujourd'hui bien marron.2012-05-31-Verdon-Martel-027 Sans doute, les conséquences des dernières grosses pluies. Et elles sont  tumultueuses. Baignade interdite et éviter la plongée!

 

Un petit escalier métallique. Pas difficile. Mais après, la pente s'accentue et le sentier est tortueux avec quelques "marches" délicates à franchir  au Passage d'Issane. Mais, comme toujours, il y a de l'aide!  2012-05-31-Verdon-Martel-022

 

JOËL nous fait faire un petit détour pour gagner la passerelle de l'ESTELLIER érigée au dessus du Verdon. ATTENTION, pas plus de 10 personnes à la fois. Du milieu la vue à la verticale sur la rivière est impressionnante. A déconseiller à ceux ou celles qui sont sensibles au vertige. D'autant que la passerelle bouge. Un goût de "Via Ferrata"! 2012-05-31-Verdon-Martel-009

 

Nous reprenons le GR 4. Une demi-heure de descente assez tranquille dans les sous-bois avec de fréquents aperçus sur le Verdon. 2012-05-31-Verdon-Martel-028

 

Une hutte probablement montée avant la nuit  par un trappeur égaré. 2012-05-31-Verdon-Martel-013

 

Il est 10h30. JOËL décide qu'il est temps de faire la pause. Malheureusement, la petite plage qu'il avait repérée avec JEAN lors de leur reconnaissance du terrain est sous les eaux. Du coup, la banane est rapidement avalée au bord du sentier et le cours d'histoire est reporté.

 

Les gorges se rétrécissent. Les falaises paraissent encore plus abruptes et plus hautes. 2012-05-31-Verdon-Martel-005

 

L'une des grottes vues au pied des falaises avec un de ses rares habitants.

 2012-05-31-Verdon-Martel-020 2012-05-31-Verdon-Martel-011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des passages qu'il faut franchir en se tenant aux barres de métal ou aux cordages. 2012-05-31-Verdon-Martel-033

 

Un escalier bien raide. Voilà qui donne du piment à la randonnée. 2012-05-31-Verdon-Martel-037

 

Et de nouvelles "marches" à escalader. Avec encore l'aide de secouristes bénévoles. (A propos de secouriste, saluons la compétence de FRED-ERIC qui à remis en place les doigts de GUY , déplacés lors d'une chute.)

 

Nous voilà arrivés au confluent du VERDON et de l'ARTUBY. Il est plus de 12h30. Le repas va être apprécié. Là encore impossible de descendre au bord de l'eau. Pas de place, et le courant est très fort. Nous avalons donc notre casse-croûte, dans les rochers, en ordre dispersé. Pas favorable à la convivialité! 2012-05-31-Verdon-Martel-030

La prochaine fois, il faudra inviter MOÏSE!

 

JOËL nous presse un peu. On le sent inquiet. C'est que la remontée va être longue! A 13h30 il donne le signal du départ.

 

Même parcours en sens inverse. Mais cette fois ça monte. Et

il fait plus chaud. Heureusement, il n'y a pas trop de longs espaces en plein soleil. 2012-05-31-Verdon-Martel-034

 

Pas facile! Pénible parfois. Il faut remonter les marches, les passerelles, s'accrocher aux cordages. Plus trop envie d'admirer la nature. Sauf quand même cet arbre remarquable. 2012-05-31-Verdon-Martel-007

 

Après plus d'une heure de grimpée, la file s'allonge. On aperçoit des voitures. Est-ce que ce sont les nôtres? Elles sont encore bien loin et bien haut! 

Les premiers les atteignent  à quatre heures moins dix, les derniers une demi-heure après! Mais tout le monde arrive en bon état, malgré quelques chutes ou malaises, pas trop graves heureusement.

 

Changement de chaussures et souvent de tee-shirts trempés de sueur. Et on se retrouve sur les pentes herbues d'une colline pour s'installer le plus confortablement possible, afin de profiter du goûter et écouter la bôônne parole!

 

  GILBERT et ses assistantes distribuent les boissons et les gâteaux. Tout le monde apprécie! Gilbert nous dit que "finalement le groupe est sympathique et qu'il envisage

 de se réinscrire l'année prochaine". Merci Gilbert. 2012-05-31-Verdon-Martel-038  

 

JOËL  demande le silence (si ces dames veulent bien se taire n'aurait pas manquer de lancer Daniel s'il avait été avec nous!).

Sérieux, comme à son habitude, quand il veut faire rentrer des connaissances dans nos têtes de potaches, il nous parle d'abord du VERDON "qui prend sa source dans le massif des Trois Evéchés, en périphérie du parc du Mercantour, non loin du lac d'Allos et qui se jette, après être passé par 40kms de gorges et le lac de Sainte-Croix, dans la DURANCE, au sud de Vinon-sur-Verdon."

Puis il évoque "l'épopée" des découvreurs du sentier dont nous venons de parcourir une partie: "Cela commence au début du XXème siècle quand le Ministère de l'Agriculture s'intéresse au Verdon pour l'irrigation des terres cultivées. Il charge EDOUARD-ALFRED MARTEL, géographe, géologue et un peu aventurier, d'une étude détaillée sur la géologie et l'exploitation des eaux du Verdon. C'est en 1905 que débute la 1ère expédition, par une équipe de 11 hommes dans trois barques rudimentaires. Ils sont les premiers à effectuer la reconnaissance totale des gorges et du canyon du Verdon. Et ce ne sera qu'en 1928 que le Touring Club de France fera aménager un premier parcours de marche qu'il baptisera du nom de son découvreur. Le sentier MARTEL, parcourt maintenant  près de 15 km sur la rive droite du Verdon, depuis le Point Sublime jusqu'au Chalet de la Maline."  2012-05-31-Verdon-Martel-039

 JOËL et JEAN nous donnent rendez-vous en 2013 pour effectuer la 2ème partie du sentier "qui est la plus difficile"

Ca promet!

 

Et c'est, rassasiés par le goûter de Gilbert  et l'enseignement de Joël, que nous nous quittons en nous souhaitant "bonne route et à la prochaine!".

 

 

Un grand merci à Joël qui nous a fait découvrir ou redécouvrir un bien beau site, à nos serre-files Jacky et Jean (!), aux photographes," accrédités", Jean-Marie, Jean et Claude, ou "bénévole", s'agissant de Patrick .  

 

 

Prochaine randonnée: jeudi 7 juin à 7 H 00  : SIGALE (06) - Cime de la Cacia et Clue du Riolan 

Dans la Vallée de l'Estéron, 2 randonnées inédites au départ de l'ancienne place forte de Sigale: la cime de la Cacia (1105 m) et son magnifique panorama et l'immense brèche du Riolan, furieux affluent de l'Esteron. 

N°1:  L : 10 km 573 Dh : 734 m D : 4 H . Niveau Moyen Alto  Animateur : Jean Borel 06.68.98.13.62 

N°2 : L: 06 Km 857 Dh: 359 m D :3 H 00 . Niveau Facile

Animateur : Camille Clourtour 06.81.79.89.39

 

 

 

Quelques photos :

 

 

2012-05-31-Verdon-Martel-002   Quelle allure!

 

 

 

2012-05-31-Verdon-Martel-004

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que se passe t' il et qu'attendons nous ?  

 

 

 

2012-05-31-Verdon-Martel-031

 

 

Un genoux bien accueillant...et sucré ?  

 

2012-05-31-Verdon-Martel-017 Très photogénique ! 

 

 

2012-05-31-Verdon-Martel-026La bonne humeur règne ! 

 

 

2012-05-31-Verdon-Martel-016

 

 

 

 

 

 

Le chef en tête comme il se doit

Repost 0
Published by Michel - dans Loisirs
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 09:23

Porquerolles - est

   

 

2012-05-24-Porquerolles- Est (35)-1

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui Jean a décidé de profiter du créneau favorable entrel’arrivée des beaux jours et pas encore trop de touristes pour aller à Porquerolles.

 

 

2012-05-24-Porquerolles- Est -1

 

  46 membres du Cercle de Boulouris (plus un invité, venu souhaiter sur l’île l’anniversaire de son beau-frère), arrivent sur le parking de LaTour Fondue sur la presqu’île de Giens, pour embarquer.2012-05-24- Porquerolles- Est-103

 

 

Il y a déjà pas mal de touristes et Jean a du mal à regrouper ses ouailles pour la photo (ou plutôt les photos de groupe) - celle des randonneurs (34 plus un cycliste, Bertrand)

 

007


 

  et celle des non randonneurs(12), et pour le topo .

 

2012-05-24-Porquerolles- Est (2)-1

Jean termine donne les consignes particulières : «  ne pas fumer , ne pas sortir des sentiers, ne pas cueillir de plantes »   

A peine le droit de parler en marchant…ajouteront certains…

 

  Puis  il décrit la rando : «  La boucle Ouest avait été réalisée en 2008 et la boucle Est en 2005 : 7 ans déjà. Il est temps de la programmer. Le point culminant de l’île est à 144 mètres et nous atteindrons 125 mètres au mont des Salins.Porquerolles-Est

 Nous traverserons l’île jusqu’au phare de Porquerolles, suivrons vers la calanque de l’Indienne, puis jusqu’au  Mont des Salins (125m) et nous reviendrons vers le centre de l’île pour atteidnre la Pointe de la Galère et sa plage. Nous pique-niquerons à la plage de la Galère et nous ferons une pause  plage Notre Dame avant de réembarquer.  

La boucle  fait donc 15km 405 . »

 

2012-05-24-Porquerolles- Est (18)-1

"Le profil parait abrupt mais il n'y a que  et 342 mètres de dénivellée totale"

 

 

 

Les deux groupes partent ensemble et les serre files - pourtant expérimentés, ont des difficultés pour maintenir la cohésion à l’arrière, tant il y a de monde au départ sur la route.2012-05-24-Porquerolles- Est (3)-1

Si nous avions été en Aout quelle galère cela aurait été… pour rejoindre la pointe de la Galère…

 

Nous commençons par traverser l’île du Nord au Sud à travers des champs d’olivier

 

2012-05-24- Porquerolles- Est-101

 

 


 

 

et plus rare des champs de figuier, car habituellement on les voit isolés.

 

2012-05-24-Porquerolles- Est (37)-1

Les serre files ont un travail énorme, car il y de nombreux cylcistes qui tentent de nous doubler et ils doivent nous avertir :  «  Attention Vélo… »

 

2012-05-24- Porquerolles- Est-107 

 

Les estomacs commencent à gémir et Jean propose une pause banane bienvenue sur le bord de la falaise. La côte sud est très rocheuse, escarpée, avec des falaises abruptes. .De nombreuses  pancartes signalent le danger.2012-05-24- Porquerolles- Est-102


   Nous repartons vers l’Est en  longeant ces falaises .2012-05-24- Porquerolles- Est-108

 

 

Nous arrivons près d’antennes relais.

2012-05-24-Porquerolles- Est (39)-1

 

 

Une belle couleuvre sort la tête et la queue d’un rocher.

 

2012-05-24-Porquerolles- Est (4)-1

 


 2012-05-24-Porquerolles- Est (5)-1

Après la Pointe des Salins, Jean propose de  bifurquer  vers le Nord alors qu’en tête ils ont poursuivis près de la côte. « Faites moi confiance » dit Jean qui a vérifié comme toujours avec la carte et la boussole. Mais un peu plus loin Jean constate que le chemin a disparu… demi tour…

 

2012-05-24-Porquerolles- Est (41)-1

Les pluies du début de la semaine obligent à contourner le chemin.

 

2012-05-24-Porquerolles- Est (38)-1

 

 


Nous longeons  les vignes et retrouvons le bon sentier plus loin.

 

Jean part alors en tête à son allure normale…pour vérifier l’itinéraire et il découvre le sentier par où nos aurions du arriver… le groupe s’étire derrière…

   

  


Nous quittons la piste pour descendre par un sentier caillouteux interdit aux vélos vers la plage de la Galère.

 

2012-05-24-Porquerolles- Est (31)-1

 

Nous y retrouvons Bertrand qui avait laissé son vélo en haut.

 


La petite plage est déjà occupée par un couple et deux chiens, un gros et un  petit .Le photographe (lequel ???) n’a pu s’empêcher de prendre le joli petit chien …

 

 

2012-05-24-Porquerolles- Est (10)-1

 

Le repas s’est déroulé sur les rochers  face à cette magnifique petite crique , avec quelques bateaux ancrés..

 

  2012-05-24- Porquerolles- Est-111

 

Nous repartons dit Jean : une  toute petite grimpette et ensuite que de la descente …

C’est vrai qu’une fois réconfortés la montée était facile.

 

Bertrand nous rattrape en vélo.2012-05-24-Porquerolles- Est (11)-1

 

   Très vite nous arrivons sur la magnifique plage de sable blanc, Notre Dame.  Repos pour tous et certains se mettent en maillot de bain pour mieux bronzer…Curieux , que des hommes.

 

 

2012-05-24-Porquerolles- Est (14)-1

 

    2012-05-24-Porquerolles- Est (12)-1

2012-05-24-Porquerolles- Est (13)-1

Repos bien mérité pour des serre files très sollicités aujourd'hui2012-05-24- Porquerolles- Est-115


   L’heure du bateau approche : il est temps de repartir annonce Jean. Nous longeons la plage vers le port , mais le sentier est en travaux . Il nous faut rebrousser chemin .

Une petite excursion vers le fort de l’Alycastre …pour les randonneurs les plus curieux.

 

2012-05-24-Porquerolles- Est (17)-1

 

Nous retrouvons le groupe qui est resté sur place, satisfait de la visite des environs du port et du  restaurant.

   

Puis le bateau nous attend. Il faut redonner le billet du départ que nous devions conserver. Deux randonneurs l’ont perdu …Ils ont failli coucher sur l’île ? Mais en faisant du charme aux contrôleurs et contrôleuses, ils ont pu embarquer.

Inexcusables : il s’agit du  serre file et du blogueur…

 

Adieu à Porquerolles

2012-05-24-Porquerolles- Est (47)-1

 

Une mouette nous a accompagné tout le retour .

 

 

2012-05-24-Porquerolles- Est (49)-1

 

Un pot à La Tour Fondue où Ginou entonnera le chant d’anniversaire pour Jean-Marie.


Merci aux photographes : Jean, Jean-Marie, Gilbert, Yvette.

 

 

 

et encore et encore... 

 

heureux d'être ensemble pour la rando

 

2012-05-24-Porquerolles- Est (48)-1C'est magnifique 2012-05-24-Porquerolles- Est (53)-1

 

L'ile de port cros


2012-05-24-Porquerolles- Est (23)-1

Ils ont failli louer  des vélos, et se sont ravisés

 

2012-05-24-Porquerolles- Est (36)-1

Le groupe part alègrement vers la fausse sortie, avec toujours les mêmes en tête

 

 

2012-05-24-Porquerolles- Est (16)-1

 

   

Les "starlettes" non marcheuses

 2012-05-24-Porquerolles-0000

 

Figuier de barbarie en fleur et une énigme pour les botanistes du jour ??2012-05-24-Porquerolles- Est (22)-12012-05-24-Porquerolles- Est (29)-1


Merci à Jean pour cette magnifique rando qu’il était judicieux de remettre au menu.

et les  excuses de la technique pour le retard et les bugs.

 

Notre prochaine rando:

 

Jeudi 31 Mai à 7 H 00 : Les GORGES du VERDON ( 04 ) – Sentier Martel ( 1 ère partie )

Magnifique parcours au fond des plus belles gorges d’Europe par le fameux sentier Martel  de La Maline à  La  Mescla . La 2 è partie du sentier, plus difficile, du Couloir Samson à La Mescla, sera programmée ultérieurement

L : 10 Km 968 . Dh : 544 m . D : 6 H 00 – Niveau : Moyen Alto – Repas et boisson tirés du sac .

Animateur : Joël  - 04.89.99.01.07 – 06.23.07.11.99                                                             Boulouris N° 517

 

Itinéraire d’accès : Emprunter l’autoroute A 8 direction Aix – Quitter l’autoroute à la sortie n° 36 (Le Muy) – Suivre N 555 direction Draguignan – A 3 kms 500 tourner à droite D 54 direction Gorges du Verdon puis D 955 jusqu’à COMPS-sur ARTUBY  .

Suivre la D 955 ( Rive droite des Gorges du Verdon ), sur 16 Km jusqu’au PONT de SOLEILS .

Tourner à gauche et rejoindre, par la D 952, à 13 Km, La PALUD sur VERDON .

Emprunter à gauche la D 23 ( Route des Crêtes ) et rejoindre le Chalet de La Maline à 8 Kms .

Stationner aux abords de l’auberge .

Coût du trajet A R : 212 kms x 0 € 25 = 53 € + 5 € = 58 Euros

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Jean-Louis - dans Loisirs
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 09:13

GRIMAUD-La Quérillière

2012-05-17-GRIMAUD-01En ce jeudi de l’Ascension, vers quels sommets MIKAËL va-t-il nous guider ???

Pas mal pour commencer un blog et pourtant quelle inquiétude en abordant le village de Grimaud avec tous ces " marchands du temple " venus pour la Fête de la laine : allons-nous trouver un endroit pour  garer les voitures ? Et c’est finalement sur le parking du cimetière, comme d’habitude, que les 19 marcheurs et marcheuses se retrouveront.

Il fait un très beau temps, un peu frais, certes, mais la journée s’annonce superbe.  D’autant plus que Mikaël nous annonce qu’il a supprimé la dernière montée de la rando, celle du  Mt Roux,Grimaud-La Quérière et l’accès final à La Quérillière  soit environ 160 m en tout. Nous devrions faire environ 14 km et 475 m de 2012-05-17-GRIMAUD-004dénivelée.

Avant de partir Mikaël, dans le cadre de l’année de la femme va demander une volontaire comme serre-file. C’est Daniella qui  s’y colle, assistée de Maurice. Et nous partons en direction du Pont des Fées. Avant de descendre vers la rivière La Garde, il nous explique : "  En fait, il s’agit d’un aqueduc placé au fond d’une vallée. L’eau descend du versant du Mont Roux et remonte par effet siphon vers la fontaine du village ".

Descente sans difficulté  qui nous conduit au bord de la petite rivière dont nous longeons la rive jusqu’au fameux pont. Le site est très joli et les restes du pont permettent de rassembler tous les randonneurs pour la 1ère photo de groupe.2012-05-17-GRIMAUD-007 Selon la légende cet aqueduc porte ce nom car personne ne croyait à son  bon fonctionnement et devant le résultat positif obtenu, certains y virent l’intervention des fées.2012-05-17-GRIMAUD-008

Nous poursuivons le long de la rivière et Mikaël nous fait remarquer un immense palmier poussant tout seul au milieu de la forêt : comment est-il arrivé ici, encore un coup des fées !2012-05-17-GRIMAUD-011

Nous avons rejoint la route, toujours le long de la rivière et les bas-côtés sont couverts de coquelicots. 2012-05-17-GRIMAUD-002Qui a dit qu’avec les bleuets, ils avaient disparu. Croisant un autochtone promenant deux labradors, Mikaël lui déclare, "  Ce n’est pas aujourd’hui qu’on se fera morde " et le promeneur de lui répondre, " Ils préfèrent la chair fraîche !!! "

Derrière nous le château, perché sur son rocher.2012-05-17-GRIMAUD-014 Mikaël nous a promis une visite en fin de rando. Nous en reparlerons donc.

Tout à coup, nous nous rendons compte que nous nous sommes complètement égarés, deux superbes lamas nous observent dans un champ près de la route : Pérou ou Bolivie ?2012-05-17-GRIMAUD-016 Pourtant le château de Grimaud est toujours là, derrière nous. Non tout va bien nous sommes bien sur notre rando.2012-05-17-GRIMAUD-015

Nous commençons à monter et la température fait de même. Il est temps de faire " la pause banane " à l’intersection d’une voie privée que nous devrions2012-05-17-GRIMAUD-020 emprunter. Une voiture ralentit avant de s’engager vers la dite voie. C’est la propriétaire des lieux. Sollicitée par Mikaël, gentiment, elle nous donnera l’autorisation d’utiliser son chemin : merci Madame.

Maintenant les choses sérieuses commencent, la montée est rude et le soleil tape fort.2012-05-17-GRIMAUD-0282012-05-17-GRIMAUD-024 Nous sommes entourés de buissons de cistes de Montpellier, superbes. De temps en temps, par des trouées dans la végétation, on aperçoit le golfe de St.Tropez qui flambe sous le ciel bleu.2012-05-17-GRIMAUD-026 Regroupement à la bifurcation, au pied du pylône haute tension. C’est là que Daniel va découvrir la fameuse  cytinelle ou cytinet (Cytinus hypocistis), parasite du ciste de Montpellier qui abonde par ici.2012-05-17-GRIMAUD-031

Nous obliquons plein ouest sur le chemin du sommet de La Quérillière mais nous nous arrêtons très vite sur une petite plateforme avec une très belle vue sur Grimaud et sur la vallée. 2012-05-17-GRIMAUD-025Pour la photo de groupe, Jean-Marie enverra les randonneurs dans les 2012-05-17-GRIMAUD-034broussailles alors qu’il s’installera confortablement sur un rocher : l’orientation par rapport au soleil allèguera t’il ! Lors de la reconnaissance, Mikaël et Beps n’avaient pas pu atteindre le sommet très proche pourtant : 150m en distance et 30 m de dénivelée; chemin disparu, absorbé par la végétation très dense. Nous n’essaierons pas de faire mieux qu’eux et retournons sur la piste principale pour terminer la montée.

Il fait toujours très beau mais le vent commence à se faire sentir. Nous longeons une très jeune vigne, immense tas de cailloux. 2012-05-17-GRIMAUD-040On dit qu’ils gardent bien la chaleur mais on se demande comment cette vigne pourra être exploitée si on n’y fait pas un peu le ménage.

A la cote 287, sous le hameau des Vernades et à côté d’un très ancien oratoire, Mikaël décide à 12 h qu’il est temps de pique-niquer.2012-05-17-GRIMAUD-041 Et chacun de s’installer au mieux, au soleil où à l’ombre, cette dernière s’avérant un peu fraîche à cause du vent. Aujourd’hui pas de rosé, il n’ ya  ici que de vrais sportifs. Que les autres se reconnaissent…

Notre guide en profite pour nous parler de Grimaud et du château que nous visiterons tout à l’heure.2012-05-17-GRIMAUD-042

« La présence de l'homme remonte aux alentours de 5000 avant J.C.  C'est au moyen âge que se produit l'essor de la région appelé alors le Freinet( ou Fraxinet),après la fuite des sarrasins vers le Xème siècle.
  On vit notamment de nombreuses chapelles et églises édifiées (ND de la Queste, chapelles des pénitents, St. Roch, églises ST. Michel et St. Pons.
Guillaume 1er, comte de Provence et vainqueur des Sarrasins, donna au héros local Gibelin Grimaldi (descendant de la branche cadette des Grimaldi de Monaco d'origine génoise)
les terres qui entourent le golfe et décida de les fortifier.2012-05-17-GRIMAUD-054 C’est à cette époque que furent érigé le château (flanqué de 4 tours à 3 étages).
Vers le XIII ème siècle le château passe aux mains des Ponteves (suite à un échange de domaines entre le  comte de Provence Raimond BERANGE V et les Garilmaldi). En deux ou trois siècle le bourg devint le plus important du Freinet, la proximité de la mer et de l'Italie profita au commerce.

 

Au XVème siècle  Jean de Rossa décide de l'embellissement du château, mais le village commence  à souffrir du port de St. Tropez.
Les guerres de religions ravagent la région sans épargner le château.
 Il fut reconstruit au XVIIème devint marquisat, puis passa aux mains des Castellane avant que le roi ne leur ordonna de le démanteler.2012-05-17-GRIMAUD-049
Heureusement la pierre est plus so
 lide que la folie des hommes et la destruction due au temps ce qui nous permet d'imaginer encore aujourd'hui la splendeur de l'édifice, et de son triple m ur d'enceinte.  Le village est classé (comme beaucoup) parmi les plus beaux de France. »2012-05-17-GRIMAUD-039

A 13 h signal du départ. La descente est rapide mais facile. Que de vignes, même sur des terrains accidentés.2012-05-17-GRIMAUD-044

 Tout à coup le groupe s’arrête et se fige en silence. Un superbe gros lézard vert se chauffe au soleil sur une souche. Mais au moment où le photographe appuya sur le déclencheur, la bête disparut dans la souche : raté !2012-05-17-GRIMAUD-047

Délaissant le chemin du Mt. Roux, nous poursuivons sur la route jusqu’au pied du château et par des petits chemins très agréables, nous regagnons le parking.2012-05-17-GRIMAUD-048

Après un changement de chaussures, nous suivons Mikaël dans la montée conduisant au château, encore une, pas prise en compte dans la dénivelée.

2012-05-17-GRIMAUD-053Franchie la muraille parfaitement conservée on se trouve très vite au milieu 2012-05-17-GRIMAUD-056des restes du donjon et des tours. L’encadrement des fenêtres a été restauré en serpentine, pierre verte qu’on retrouve dans le vieux Fréjus et à la Chartreuse de la Verne. Mais le vert est moins intense ce qui est du à l’origine de la pierre dont la carrière locale est épuisée, dixit Jean-Marie.

 

Le point de vue est fabuleux, aussi bien vers le golfe de St.Tropez que vers la montagne, les toits de Grimaud,  le clocher de l’Eglise St.Michel et le moulin à vent datant du XVIIème siècle et restauré récemment.2012-05-17-GRIMAUD-050

2012-05-17-GRIMAUD-055Petit tour dans le village aux rues bien pavées et visite de l’église, très belle construction romane du XIème. 2012-05-17-GRIMAUD-065Délaissant les « marchands du Temple », nous retournons à nos voitures pour gagner le bar « Le Passage » pour notre pot habituel.

Merci Mikaël pour nous avoir conduits sur cette belle rando et pour cet accompagnement touristique dans le village.

Merci aussi à notre serre-file Daniella qui a parfaitement assumé son rôle. Attention Daniel et Jacky, vous allez perdre votre job avec une telle concurrence.

Quelques photos en bonus :

Pont des Fées2012-05-17-GRIMAUD-009

Sur la route, pas très disciplinés.

2012-05-17-GRIMAUD-017

Sous le signe du coquelicot.

2012-05-17-GRIMAUD-018

Super la banane !!

2012-05-17-GRIMAUD-021

 Courage les randonneuses.

2012-05-17-GRIMAUD-029Un photographe bien installé.

2012-05-17-GRIMAUD-036

L'oratoire des Vernèdes.

2012-05-17-GRIMAUD-043

Là, vous auriez du voir un superbe lézard vert.

2012-05-17-GRIMAUD-046Le Château.2012-05-17-GRIMAUD-0582012-05-17-GRIMAUD-0592012-05-17-GRIMAUD-060

Rue aux arcades.2012-05-17-GRIMAUD-063Hommage à notre serre-file qui a bien mérité son café;

2012-05-17-GRIMAUD-023

La semaine prochaine :

Jeudi 24 Mai à 7 H 00 : ILE de PORQUEROLLES ( 83 ) – Secteur EST 

Magie des îles d’Or qui mêle falaises sauvages refuge des oiseaux, longues plages alanguies et pinèdes odorantes

L : 15 Km 455 . Dh : 342 m . D : 6 H 00 – Niveau : Moyen Médio – Repas et boisson tirés du sac .

Bateau : remettre avant le 17 Mai chèque 15 € 60 ( Ordre : Cercle de Boulouris ) à J. Durand ou J. Borel .

Parking : prévoir de la monnaie ( 5 Euros environ ) pour le stationnement des véhicules à la Tour Fondue .

Animateur : Jean B- 04.94.95.87.73 – 06.68.98.13.62                                                             

 

Itinéraire d’accès : Emprunter l’autoroute A 8 direction AIX, puis l’autoroute A 57 direction Toulon , puis l’autoroute A 570 direction HYERES . Juste après le feux tricolore, tourner à droite direction GIENS –LES ILES .

Par la D 559 et la D97 rejoindre la Presqu’ile de GIENS . 2 Kms après LA CAPTE, au grand rond-point, suivre La Tour Fondue à 2 Kms .

Stationner sur l’un des  PARKINGS payants .

Rejoindre l’embarcadère pour Porquerolles à 8 H 45 . ( départ du bateau : 9 Heures )

Coût du trajet A R : 220 Kms x 0.25 = 55 € + 17 € = 72 Euros

 


Repost 0
Published by Jean-Marie - dans Loisirs
commenter cet article