Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 09:35

St.Vallier de Thiey- La forêt de Briasq.

 

2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-001Bon, il fallait s'y attendre, c'est la reprise…incontournable, et c'est parti pour 10 mois. C'est Camille qui s'y colle en nous guidant sur les pas de Napoléon. En "petit tondu", il n'est pas mal mais je n'ai pas osé lui rajouter un chapeau ! Avec les lunettes, ça faisait bizarre.

Seulement 14 randonneurs dont 4 dames. Heureusement, nous avions deux nouvelles recrues sinon nous n'aurions pas fait mieux qu'en 2006. Camille nous présenta d'abord cette rando : "14 km et 650 m de dénivelée. Nous allons rejoindre la Siagne dont nous St. VALLIER-Forêt de BRIASQremonterons le cours jusqu'à Escragnolles où elle prend sa source. Elle constitue partiellement la frontière entre les Alpes-Maritimes et le Var. Sur une certaine partie du parcours, nous emprunterons le chemin de Napoléon au retour de l'Ile d'Elbe et je vous en reparlerai dans la montée. Le pique-nique est prévu à Escragnolles, peut-être sur l'oppidum."2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-002

Ensuite Jean nous présente les deux nouveaux : " Corinne, la nièce de 2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-029Marinette qui nous accompagnera pour deux randos et Michel , 2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-028du groupe Intermédiaire du lundi qui vient se tester avec nous. Bienvenue à eux deux.

Je vais vous donner des nouvelles de nos blessés : Maurice est au Cerce depuis 4 semaines, son moral est excellent. Nicole en est à son 10ème mois (elle n'a pas encore accouché s'étonne Daniel…), le moral est bon, mais elle appréhende les descendes caillouteuses. Enfin Chantal, blessée lors de la rando de la Presqu'ile de Giens, elle a été opérée du ménisque et en a pour deux mois."

Il fait très beau et la journée s'annonce chaude. Nous attaquons par une descente très raide qu'il faudra remonter au retour, pensent déjà certains. Elle nous conduit au GR 570 en un point où nous sommes passés en Juin dernier lors du retour du Pont de Ponadieu.2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-004 A gauche, la fameuse canalisation en siphon que nous avions  suivie. Certains parmi nous se rappellent bien la difficile descente dans les cailloux !!!

Aujourd'hui, nous partons à droite, toujours en longeant le canal qui a pris l'aspect d'une solide maçonnerie et où, de temps en temps, par des regards, on peut constater un très fort débit.2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-005

Surprise pour ceux qui connaissent ce chemin, deux passage difficiles ont été équipés d'escaliers en inox, tout neufs.2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-007

Après la balise 82, nous retrouvons un morceau de route que nous quittons rapidement et à partir de là, nous serons jusqu'à midi sur l'itinéraire napoléonien.2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-009

Petit détour vers la chapelle St. Jean Baptiste, au  confluent de la Siagne et 2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-010d'un  ruisseau avec une petite prairie bien verte devant la chapelle. Un grand « enfeu » constituerait un abri idéal en cas de pluie. La grande prairie qui lui fait face est un peu brûlée par l'été très chaud que nous venons de passer mais le site est toujours aussi romantique. Pause-banane et photo de groupe.2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-012

Nous repartons sur le plat vers le "Vieux Pont". C'est un repère important dans la rando car, à partir de là nous aurons une montée continue jusqu' à Escragnolles soit 7,5 km. Maintenant il fait très chaud mais la première partie de la montée est à l'ombre.2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-014 Cependant le peloton s'étire, c'est la rentrée, les jambes ne sont pas encore bien rodées. Petit regroupement à la balise 84 où Jean nous fait un petit topo sur la colonne de grognards qui accompagnait Napoléon. Aurons-nous aussi nos grognards ?

" Il faut imaginer ce qu'a du être cette marche sur le chemin même là où nous sommes. La colonne s'allonge. Il y a de la boue, de la neige fondue cet après-midi  du 2 mars 1815. Les cavaliers ont mis pied à terre. Ils sont  embarrassés dans leurs bottes et avec leurs sabres. L'Empereur marche à pied  parmi ses hommes, parfois en tête, pas toujours. Il porte sa légendaire tenue de campagne : Habit vert des   chasseurs de la garde, col à parements rouges, épaulettes d'or, gilet barré du grand cordon de la légion d'honneur, culotte de casimir blanc, beau bicorne à cocarde. Il a retroussé les pans de sa redingote et s'est muni d'un bâton. Tous trébuchent sur le mauvais dallage.grognard On entend les grognards souffler dans la rude montée. Ils sont chargés de leur « barda » et les couvertures roulées sur le havresac se mouillent et s'alourdissent. Le « petit tondu » est là-bas devant avec son chapeau. Une telle expédition ne pouvait s'envisager sans argent. Depuis le départ d'Elbe c'est Peyrusse le grand argentier de l'affaire qui veille sur le trésor. C'est deux cent millions d'or en pièces jaunes qu'il faut transporter à dos de mulets. On dit que cet argent avait été économisé sur la liste civile de Napoléon tant qu'il était en exil.  Ce précieux chargement va connaître des avatars. A peu près là où nous sommes (APRES la borne 91), le chemin présente des a-pics. Là, un mulet glissa et tomba dans le ravin avec un coffre chargé de pièces d'or. Toujours harcelé par la nécessité de ne pas traîner en route, les hommes ne prennent pas le temps de récupérer le chargement tombé dans un endroit difficile d'accès. Un paysan nommé Réal récupérera le contenu. »*

 

Pour nous, ce fut plus cool, d'abord il ne pleut pas, notre barda est plus léger, nous n'avons pas de canon à tirer et nous savons où nous allons alors que les « grognards » ne savaient pas à quelle sauce ils allaient être mangés.   

Comme il y a une superbe propriété au fond du vallon, Camille imaginera que ce sont les héritiers de M.Réal qui ont profité des écus de l'empereur…2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-015

Nous repartons, la pente est plus rude et l'ombre a disparu et il fait vraiment très chaud. Camille a rejoint "l'arrière-garde", pas celle de Napoléon, qui rame un peu. 2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-021

Joli pierrier sur notre droite. On imagine très bien le mulet et son chargement d'écus roulant dans cette pente : pauvre bête !2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-016Le chemin est bordé de grosse pierres, les chasse-roues, destinées à éviter aux chariots de basculer dans le ravin. 2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-019Grosso-modo, nous sommes à 350 m au-dessus de la Siagne. Sur l'autre versant, on aperçoit parfaitement la DN85, la route Napoléon, qui serpente parmi les montagnes.2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-018

Enfin des fleurs, de jolies Azurites (Echinops Ritro) au niveau de la chapelle St Martin. 2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-022  

 

 «La construction de cette chapelle daterait de la fin du XIème siècle. C'est du roman primitif. Elle aurait été rénovée au XVIIème siècle. En 1904, elle est définitivement abandonnée comme lieu de culte. Elle était restée sans toiture, avec des murs lézardés, et exposée aux intempéries.2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-023

En 2005 elle a été une nouvelle fois restaurée. Cette restauration est due à une belle initiative des habitants qui se sont mobilisés pour réaliser une mise hors d'eau en attendant les crédits pour une véritable réhabilitation. Une association de sauvegarde a lancé une souscription qui a permis de mobiliser 3000 euros pour l'achat des matériaux. La main d'œuvre a été fournie gratuitement par des bénévoles et des professionnels du bâtiment résidant sur la commune. 2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-024Sa restauration est maintenant terminée et si elle n'a pas retrouvé sa toiture romane, elle a fière allure."

 Bon, nous voici à La Colette, "banlieue" d'Ecragnolles, au bord de la DN85 à laquelle nous allons tourner le dos pour repartir plein sud, délaissant l'oppidum celto-romain (trop de soleil) pour rentrer dans une forêt de grands sapins où nous nous installons pour le pique-nique. 12 h 40, ouf ! Il fait frais sous les arbres, presque trop après le coup de chaud dans la montée. Un kir bien frais offert par Camille en requinquera plus d'un ou d'une.2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-027

Alors que votre blogueur est bien installé pour la sieste, deux sauterelles vont venir le visiter. Pas trop dérangeant comme attaque.2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-030

A 13,40 Camille donne le signal du départ vers une grande descente qui nous conduira au "Vieux  pont" au travers de la forêt de Briasq. Il fait toujours très chaud mais dans la descente, les efforts à fournir sont moins importants et 2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-031nous retrouvons très vite l'ombre des grands arbres. Aux ruines du hameau de Rouyères, nous remontons plein nord sur 1 km avant de retrouver le chemin de ce matin. A la balise 83, Camille décide de revenir par la route plutôt que par le long du canal. "je n'aurai pas eu mon compte, déclara Daniel, je vais me faire rembourser une partie de ma cotisation".

Petite erreur de calcul car en matière de dénivelée, il faut bien revenir jusqu'aux voitures qui sont à l'altitude de 715 m et nous sommes  à la cote 611 donc pas de différence sensible de dénivelée. La montée sur la route, en plein soleil, ne sera pas une partie de plaisir et à nouveau, les écarts entre le début et la fin de la colonne vont se creuser.

Enfin, tout le monde se regroupe, changement de chaussures et départ pour St.Vallier pour le pot dans notre café préféré.2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-032

Merci  Camille pour nous avoir accompagné sur ce chemin historique en ce jour de reprise.

Merci à Jean-Marie pour les photos.

 

 *Les textes sur Napoléon et la Chapelle St Martin  sont extraits du site « des CHEMINS DE TRAVERSE »

 

La semaine prochaine : Jeudi 13 Septembre à 7 H 00 : ISOLA 2000 (06) . Lacs de Terre rouge et Baisse de Druos

Randonnée inédite et sans difficulté, dans le paisible cirque des Lacs de Terre Rouge dominé par l’imposante masse du Mont Malinvern . Les plus téméraires rejoindront la ligne frontalière à la Baisse de Druos ( 2628 m) .

Au sommet du col, nous bénéficierons d’un point de vue extraordinaire sur l’ensemble des lacs Italiens Valscura.

N°1 : L : 10 Km 165 . Dh : 728 m . D : 4 H 30 . Niveau : Moyen Alto . Animateur : Jean Bo... 06.68.98.13.62

N°2 : L : 07 Km 297 . Dh : 430 m . D : 3 H 30 . Niveau : Moyen Médio . Animateurs : Daniel – Jacky

Repas tirés du sac et pris en commun sur les berges des lacs dans un cadre grandiose .                

Itinéraire d’accès : Emprunter l’autoroute A 8 direction Nice . Quitter l’autoroute après la sortie 50 . Suivre la nouvelle voie, sur la droite, direction DIGNE - MERCANTOUR par la D  6202 bis .

Rejoindre PLAN du VAR, les Gorges de La MESCLA et suivre ISOLA 2000 par la D 2205 .

Atteindre ISOLA VILLAGE, tourner à droite et rejoindre, par la D 97, ISOLA 2000 à 17 Kms .

Suivre la direction COL de La LOMBARDE jusqu’en haut de la station .

Dans un lacet, devant  un grand chalet-appartements ( balise 90) , tourner à droite dir. Hôtel DIVA .

A 50 m, suivre la voie de gauche direction Hôtel DIVA .

Parcourir 200 mètres et stationner les véhicules sur le grand PARKING .

Coût du trajet A R : 308 Kms x 0 € 25 = 77€ + 12 € = 89 Euros

 

Quelques photos en bonus:

Le grand chef pose devant le "siphon"

 

2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-003

 

  Pas mal les escaliers n'est-ce pas Marinette !2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-008Sur ce parcours, nous rencontrerons plusieurs panneaux de ce genre qui, avec un smartphone,permettent d'obtenir des infos sur le site.2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-011Allons, allons Michel, ne soit pas impressionné par le photographe !

2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-013"L'arrière-garde" prend le frais.

2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-020Quel cadre pour la petite chapelle St.Martin !

2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-025Le Joli hameau de Baïl sous la DN85.2012-09-06-St.Vallier-Napoléon-026

Repost 0
Published by Jean-Marie - dans Loisirs
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 04:00

Lac de LA FOUS - Refuge de Nice

2012-29-06-Lac de la Foux-003C'est le dernier jour. Tous les randonneurs ont remonté la vallée de la Gordolasque jusqu'au pont du Countet. Pas facile pour les chauffeurs, mais les passagers ont 'ils vraiment apprécié ces superbes paysages?

Jean présente le programme de la journée : "Jean-Louis conduira un groupe de très bons marcheurs sur un itinéraire difficile, passant par les lacs Autier, Niré, La Fous. 2012-29-06-Lac de la Foux-001Je conduirai le groupe des "Petites Jambes" jusqu'au refuge de Nice et éventuellement le lac Niré. IL s'agit d'un aller-retour avec un boucle intermédiaire par la rive droite, évitant une descente trop difficile :  9 km et 550 m de dénivelée pour le refuge et 11,7km et 702 m pour le lac Niré.2012-29-06-Lac de la Foux-004

Cette rando, programmée en juin 2009 avait été annulée à cause de la neige dont la fonte avait été retardée."

A 9 h 25, 12 solides marcheuses et marcheurs accompagnés de Jean-Louis quittent le parking suivis 5 minutes plus tard par le groupe de Jean, 25 "Petites Jambes" et le chef. Quelques randonneurs habitués au 1er groupe se sont intégrés, leur niveau, leur forme actuelle, leur prudence ou la perspective du retour vers St.Raphël ne leur permettant pas de suivre leurs habituels comparses.2012-29-06-Lac de la Foux-033

Le temps est superbe, ciel bleu et grand soleil. Température douce.

Un bon début, plat, en longeant le torrent. Très beau. Au fond, la vallée est fermée de hautes montagnes.2012-29-06-Lac de la Foux-007  Elle est dominée de part et d'autre par le Mont du Grand Capelet et le Mont Neiglier. Déjà beaucoup de fleurs, la journée sera certainement intéressante sur ce plan là. Un magnifique cytise illumine le sentier avec ses grappes d'un 2012-29-06-Lac de la Foux-036jaune vif. Un chamois traverse le sentier juste devant Jean, puis il part vers la droite, franchit le torrent en sautant de rocher en rocher sans se mouiller les pattes. Dans ces situations-là, il faut "dégainer"vite...l'appareil photo.  C'est aussi un bon début dans le domaine animalier,2012-29-06-Lac de la Foux-034

Arrivés à un petit pont, Jean décide de faire la "pause banane" car ensuite nous aurons à franchir la grande montée vers le  Mur des Italiens  ce qui prendra un certain temps. 2012-29-06-Lac de la Foux-038Soleil ou ombre selon le côté du ruisseau.

Et nous attaquons cette fameuse montée. Tout le monde suit, chacun à son rythme, sous la surveillance de nos serre-files favoris, Daniel et Jacky.2012-29-06-Lac de la Foux-001 .06 Lac de la Fous 14 La pente est assez forte, souvent coupée par des petits ruisseaux. Ce chemin difficile et cette progression lente  nous permettent de bien apprécier la cascade d'Estrechs  sur notre gauche.On prend même le temps de photographier des fleurs ! Un lamier mêlé à des fougères. Heureusement que nous avions acheté un petit livre sur les fleurs du Mercantour : petit format de poche, précieux!2012-29-06-Lac de la Foux-010 Quel spectacle !2012-29-06-Lac de la Foux-040

2012-29-06-Lac de la Foux-041Petit arrêt pour souffler un peu et se rafraîchir car maintenant il fait très chaud.2012-29-06-Lac de la Foux-001 .06 Lac de la Fous 7

Et nous repartons sur des lacets serrés qui nous conduisent à un muret assez haut, avec chicane. 2012-29-06-Lac de la Foux-008Elle  a été édifiée en pierres sèches pour protéger le comté de Nice des Autrichiens. Juste au-dessus, un poste de guet surveille la vallée.2012-29-06-Lac de la Foux-011 Par là passait aussi le sel qui venait d'Hyères et alimentait le Piémont.

                 Heureusement que nous ne redescendrons pas par là.

Juste avant la balise 415, nous repassons sur l'autre rive. 2012-29-06-Lac de la Foux-043C'est Dominique qui assure l'assistance lors du franchissement du gué. Puis nous reprenons la montée, encore un peu plus raide.2012-29-06-Lac de la Foux-012 Le sentier est mal tracé mais de nombreux cairns balisent le chemin. Certains d'entre eux sont presque…des œuvres d'art.2012-29-06-Lac de la Foux-028

Le groupe s'étire longuement. Jean est obligé de s'arrêter assez souvent pour rassembler sa troupe. Enfin, nous arrivons en vue du barrage. 2012-29-06-Lac de la Foux-013Il est encore à au moins 1 km, mais l'accès parait assez facile. Ce barrage ferme le lac de la Fous, retenue artificielle crée par EDF. Une conduite d'eau forcée part de l'ouvrage de retenue pour approvisionner la turbine de la centrale du Countet, qui fournit l'électricité à  la commune de Belvédère. Encore une petite montée pour atteindre la balise 416 et voici le lac qui  est alimenté par d'autres lacs : lac Long, du Mont Clapier, et lac Niré.2012-29-06-Lac de la Foux-017

Très entouré de hautes montagnes, il n'est pas sinistre comme le lac Nègre, peut-être à cause de la végétation qui l'entoure ou…parce qu'il fait un riant soleil aujourd'hui.

Un chamois est descendu sous le barrage et semble en lécher la paroi : recherche de salpêtre ?2012-29-06-Lac de la Foux-016

Un beau soleil, mais un petit vent frisquet nous oblige à rechercher un abri pour le pique-nique. Nous nous installons confortablement dans l'herbe.2012-29-06-Lac de la Foux-018 Le refuge de Nice est juste au-dessus de nous.

Alors que nous herborisons dans le secteur, Jean propose une montée au Refuge.2012-29-06-Lac de la Foux-0222012-29-06-Lac de la Foux-050 C'est là que nous allons découvrir quelques bouquetins attirés par le sel distribué aux moutons. Pas sauvages du tout. 2012-29-06-Lac de la Foux-024Si Annie fait une approche prudente avec quelques grimaces pour faire2012-29-06-Lac de la Foux-048 ami-ami, elle sera récompensée car une des bête couchée devant elle lui permettra de s'approcher à 2 m. Quelle photo !2012-29-06-Lac de la Foux-023

 Un petit café et nous redescendons retrouver le reste du groupe. Jean ne pourra pas s'empêcher de photographier ce petit bonhomme qui monte bien soutenu par ses parents : environ deux ans, la relève est assurée. 2012-29-06-Lac de la Foux-051Attention ceci pourrait être une contre-pub quant à la difficulté de la montée …

Tout le groupe repart. Ça commence bien  au niveau du lieu dit "la Barme" : terrain plat, herbeux, facile quoi. 2012-29-06-Lac de la Foux-026Mais ça ne va pas durer et le début de la descente est éprouvant pour certains. Merci à ceux qui ont construit les cairns. Ils ont bien servi. Merci aussi à nos deux serre-files pour l'assistance aux retardataires, quel dévouement !2012-29-06-Lac de la Foux-027

Au niveau du gué traversé ce matin, nous restons sur la même rive et mis à part un passage difficile où Jean aidera les moins audacieux, la deuxième partie de la descente se fera sans problème.2012-29-06-Lac de la Foux-029

Tres beau lys orangé repéré par un Jean,  mais lequel ?2012-29-06-Lac de la Foux-032

Nous retrouvons notre chemin de ce matin puis nos voitures. Que c'est bon de se déchausser et encore meilleur d'aller prendre un rafraîchissement au "Relais des Merveilles"

Maintenant il faut attendre le premier groupe qui doit revenir par le Mur des Italiens…les pauvres! Et comment le faire mieux qu'à l'ombre, devant une boisson fraîche ?2012-29-06-Lac de la Foux-054

Merci Jean pour cette très belle balade, pas si facile que cela pour des "Petites Jambes" et merci aussi pour l'organisation de ces quatre journées. Tous les participants sont enchantés.

 

Merci pour les photos aux trois Jean et à Jean-Marie.

 

Quelques photos en bonus.

Quel paysage !2012-29-06-Lac de la Foux-002Bucolique.2012-29-06-Lac de la Foux-006Ouf! La montée est finie.2012-29-06-Lac de la Foux-001 .06 Lac de la Fous 11Nous venons de tout là-bas.2012-29-06-Lac de la Foux-009Le lac vu du refuge.2012-29-06-Lac de la Foux-001 .06 Lac de la Fous 2Bouquetins.2012-29-06-Lac de la Foux-0472012-29-06-Lac de la Foux-001 .06 Lac de la Fous 5Qu'ils sont petits, perdus sous les sommets.2012-29-06-Lac de la Foux-053

Courageuses2012-29-06-Lac de la Foux-037

Admiratifs.2012-29-06-Lac de la Foux-045

Pour finir, un bouquet de fleurs ou plutôt un herbier.

2012-29-06-Lac de la Foux-020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2012-29-06-Lac de la Foux-025

 

  2012-29-06-Lac de la Foux-030

 

 

2012-29-06-Lac de la Foux-031

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Jean-Marie - dans Loisirs
commenter cet article
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 19:52
    “Le 21 juin 2012, la randonnée au Lacs de Vens a clôturé le programme de la saison 2011/2012  du groupe de marche du Cercle de Boulouris. Quelques marcheuses et marcheurs ont décidé, en dehors du Cercle, d’aller s’oxygéner en montagne du 26 au 29 juin. La rédaction de Randoboulouris a bien voulu accepter de publier les récits de ces quatre journées.”
  2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (2)
Aujourd’hui pour la première rando à SAINT MARTIN DE VESUBIE,  Jean   propose deux groupes, ce qui est indispensable vu le nombre de  participants : au dessus de SAINT DALMAS, vers la pointe de la Colmiane pour les petites jambes et vers le Cayre Gros pour les grandes jambes. Les deux groupes se retrouveront pour le pique nique au col de Varaire .
 
Nous sommes partis à 6h30 de Saint Raphaël et , coordination excellente ou simultanéité bienvenue, la plupart des voitures sont au parking devant l’eglise de Saint Dalmas presque toutes en même temps.
Une fois tous chaussés, Jean fait l’appel .  Nous sommes 48 inscrits, dont 8 non marcheurs , plus deux qui arrivent  aujourd’hui. Nous devrions  donc être 38. Ne bougez pas. Il compte deux fois et …38 le compte est bon. Les deux groupes sont constitués et la photo traditionnelle est prise.
2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (25)
Le premier avec Jean gravira le Cayre Gros à 2087m et le second mené par l’autre Jean  montera à la pointe de la Colmiane à1730m . Jean ( Premier) nous montre les deux sommets que nous distinguons bien du parking.
 
 Ensuite nous nous rejoindrons au milieu au col  du Varaire pour le pique nique.
Le premier groupe démarre et traverse le village,
2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (4)
Une fois sortis,  Jean explique que cette rando a été faite il y trois ans par la voie directe la plus raide. Nous monterons d’abord  via le Bois Noir par un sentier plus régulier.
2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (8) 
Une fois partis nous trouverons le sentier relativement raide, mais régulier et agréable sous la fraicheur des mélèzes.
Rapidement la pause banane est demandée, les estomacs  étant vides depuis 6 heures ce matin.
2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (7) 
Au bout de la forêt où notre sentier croise régulièrement la piste forestière, nous atteignons les alpages et  le Col de la Madeleine.
2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (15) 
Jean nous dit qu’un sentier peu raide va nous mener au col des deux Cayres .
2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (12) 
Un autre groupe de rando s’y trouve déjà. Il y laisse les sacs à dos pour la dernière montée, et nous dépassent ainsi  facilement… On ne dépasse pas notre groupe sans raison.
Une fois atteint le sommet nous les retrouvons et sollicitons l’une d’elles pour nous prendre tous en photo.
2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (20) 
Jean donne deux fois, car il y en a toujours qui n’écoutent pas , l’explication des sommets alentours à 360°. Evidemment le Mounier..., le Gélas, l’Argentera…, Roure et Roubion , Valberg, les pistes de Gréolières….
2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (19) 
Jean nous explique que nous allons suivre l’arête sommitale vers le sud entre les vallées de la Tinée et de la Vésubie pour admirer les deux points de vue. Cette boucle nous évite de revenir par le même sentier. Nous marcherons la plupart du temps en dessous de l’arête et nous ne profiterons le plus souvent  que du versant Tinée.
Nous nous retrouvons comme prévu à 13 heures au col où nos collègues du deuxième groupe font la sieste car ils sont là depuis une demi heure.
2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (22)  2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (23)
   Notre ami ne se doute pas que le séjour se terminera mal pour lui. Nous lui souhaitons un bon rétablissement.
 
Départ dans  5 minutes, qui va commander pour la descente commune : le meneur du premier ou du deuxième groupe ?  Partons séparés dit Jean… Le premier groupe démarre avec son  serre-file Joël, mais laisse sur place une partie du groupe qui annexe les premières (Françoise ) et les premiers d u deuxième groupe( Guy) ? Au milieu de la descente les deux groupes sont entremêlés et les deux chefs nous jouent une altercation verbale simulée.
Nous arrivons à la station et Jean en profite pour « débander » (retirer la bande qui maintient l’hématome du claquage). .
Le pot est pris dans les jardins de l’auberge de Saint Dalmas.
 
Merci à Jean pour cette 
  très belle rando d’initiation à l’altitude.
Bravo et merci  au couple, seul photographe du jour: Jean-Marie pour les grandes et Yvette pour les petites jambes.
 
Les photos des petites jambes en action:
pause banane...,
2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (28)sieste...
2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (1)tourisme...
2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (31) 
Elles ont quand même marché:
2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (26)
 
et pour finir une question philosophique que certains se sont posé face  à cette pancarte: pourquoi une
 "vacherie", une "peau de vache"... "Ah la  vache"... sont des expressions négatives: Que nous ont fait ces paisibles ruminants.    
2012-06-26-grandes et Petites jambes-Colmaine-017 (10)
 
Repost 0
Published by Jean-Louis - dans Loisirs
commenter cet article