Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 17:26

Une naissance au sein des marcheurs? Pas possible? SI!!!

Nous sommes heureux de vous faire part de la naissance du groupe TPJ       (Toutes Petites Jambes)

 

MARDI 26 JUIN

Départ à 10 heures(2 voitures..)rendez-vous à la Madonne d'Utelle.Tout petit resto sympa.

Point de vue magnifique sur 360°.

Photo souvenir d'un homme heureux (????) avec 5 femmes.001

 

MERCREDI 27 JUIN  

Une vraie randonnée: départ de la Madonne de Fenestre direction du lac de Fenestre:002

400 mètres de dénivelé,1 heure sur les panneaux, 2 heures pour nous...pique-nique au bord du lac.005

004(2 gamines Annie et Janine se sont roulées dans la neige)003

   

JEUDI 28 JUIN. Le Boréon 

Les loups n'ont pas fait peur aux Dames(!!!!)Très intéressant pour les grands et les petits.007

006Retour par Venanson dont la petite église est décorée de splendides peintures primitives.

Pas un bistrot d'ouvert....

 

Vendredi 29 juin

 Petite randonnée dans le vallon de la Gordolasque avec pique-nique au bord du lac de St Grat.008

Puis achat de fromage et rendez-vous avec les vrais marcheurs.

Sépration...dans la joie de se retrouver bientôt.

 

Merci à Pierre pour le texte et les photos.

 


Repost 0
Published by Jean-Marie - dans Loisirs
commenter cet article
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 04:00

Les Lacs de PRALS par La VALETTE de PRALS154

 

Le 21 juin 2012, la randonnée au Lacs de Vens a clôturé le programme de la saison 2011/2012  du groupe de marche du Cercle de Boulouris. Quelques marcheuses et marcheurs ont décidé, en dehors du Cercle, d’aller s’oxygéner en montagne du 26 au 29 juin. La rédaction de Randoboulouris a bien voulu accepter de publier les récits de ces quatre journées.

 

       Nous avons quitté nos hôtels à 8h30. C'est un plaisir comparé aux heures de départ habituelles du, bien connu de tous, parking de la gare de Boulouris.

 

    Regroupement sur le parking, au point de départ des randonnées en direction de La Madone de FENESTRE .  

 

         Aujourd'hui encore, le temps est idéal: beau soleil, pas de vent, température clémente...

 

     Comme d'habitude Jean nous fait un petit topo pour nous présenter le programme: nous allons constituer deux groupes: les petites jambes partiront avec moi pour une randonnée sans grande difficulté jusqu'au lacs de PRALS; les grandes jambes, conduites par Joël vont aller aussi aux lacs mais en passant par la Cime de La Valette; les deux  groupes se retrouveront là-haut pour pique-niquer en commun et redescendront ensemble par le Vallon du PONSET.  

 

    (NB: ce "blog" ne concerne que le parcours des "grandes jambes", Jean-Marie ayant intégré la partie  de la rando réalisée en commun dans celui consacré à la montée aux lacs de Prals par la voie directe).

 

 

     Le groupe des grandes jambes est constitué: 15 randonneurs vont marcher avec Joël qui explique: 

 

140

        (NDRL:chercher les intruses!) 

 

           "C'est une randonnée un peu sportive mais sans grosses difficultés, de 11km300 avec un dénivellé de 950 mètres; une 1ère montée un peu longue mais assez facile sous les ombrages, une seconde plus pentue et à découvert pour atteindre la cime de MONT JOIA vers 2.370 mètres. Puis nous suivrons la ligne de crête jusqu'à la cime de la VALETTE à 2.496 mètres. Ensuite ça descend jusqu'aux lacs de PRALS où nous retrouverons le 2ème groupe pour pique-niquer"

 

Lacs de Prals- 1[1]  

 

    Pour commencer quelques dizaines de mètres sur une route goudronnée, pour

s'échauffer.  141

 

           

 On part en promenade !

         

 Puis nous prenons un sentier qui s'enfonce dans la forêt de mélèzes, bien agréable, à l'ombre, bordé de fleurs et peu pentu.015[1]139       148

 

      La pente est un peu plus forte,  le sentier est plus caillouteux, mais nous sommes toujours à l'ombre. 147

 

      Puis, comme le loup, nous sortons du bois. Maintenant, c'est raide. Le sentier se rétrécit. Il faut chercher son chemin. Ca demande de la réfléxion!

 

143

 

   Cette fois, on ne sait plus trop où aller, et on s' aperçoit que nous sommes en fait en contrebas  du chemin. Il faut le regagner. Et c'est sportif. Joël ne voulait pas nous décevoir. Il tenait à ce que la rando mérite sa qualification de "sportive".167

 

 

      Nous reprenons le sentier. nous nous arrêtons pour reprendre haleine à la baïsse de FERISSON ( à la fesse du hérisson, comme un facétieux, que l'amitié interdit de désigner, la surnomme). La fameuse pausse banane est vite expédiée. Joël est content des performances du groupe: je me suis rendu compte que nos pourrions marcher plus vite.   Il sait nous prendre par les sentiments!

 

156

   

     Nous suivons la ligne de crête avec une vue panoramique sur les montagnes qui nous entourent. Le mont Neiglier, la cime du Gélas plus loin (sauf erreur...).169

 

171

 

     Nous sommes bientôt en vue de la Cime de La VALETTE, point culminant de la rando (2496 mètres), que nous atteignons aux alentours de 12h15. Une photo souvenir s'impose.170-copie-1

 

        Le chef nous dit qu'il ne faut pas trop traîner. Il y a encore du chemin à faire. Et on va nous attendre en bas (d'autant que plusieurs portent le casse-croûte de leur conjoint!). 

 

      Descente un peu raide. Albert glisse et fait une mauvaise chute. Heureusement, il se rattrape assez vite. Des écorchures "spectaculaires" mais, ouf, superficielles. Il  très entouré. Le chef sort sa trousse et le panse avec les moyens du bord . randos lacs de prals graveirette tçete du lac autier 724

 

 

         Albert peut reprendre la marche. Nous poursuivons la descente vers les lacs. Jean-Marie, sans doute délégué par les plus affamés(ées) ou les plus inquiètes du 2ème groupe), nous attend en haut de la dernière passe. Quelques derniers efforts et nous sommes en vue du 5èm (?) lac. Les petites jambes viennent à notre rencontre pour nous épargner une fatigue supplémentaire. Et avec ceux et celles qui ont eu la patience ou ont été forcés(ées) de nous attendre, nous attaquons le pique-nique.. .  randos lacs de prals graveirette tçete du lac autier 733

 

     Une dernière photo du lac due à  JEAN-MARIE qui prend le relais pour la partie "commune" de la randonnée. 

 

051  

 

     Un grand merci à JOËL, qui nous a bien guidé, malgré les embûches du sentier et à ALBERT, qui, malgré ses blessures, a continué courageusement a assurer sa mission de serre-file.  

 

 

            Quelques "photos bonus" 

 

 

randos lacs de prals graveirette tçete du lac autier 731 -

 

                Des retrouvailles vraiment chaleureuses !

 

 

  155

 

              La pause banane, vue sous un autre angle

 

 

166

                         Des chamois en vadrouille        

  

153

 

            Ca grimpe, mais on a du courage! et la pêche 

 

         

 

138

 

       Nous sommes dans le MERCANTOUR ou en bordure

 

  158

 

 

 

 

 

Un chef très

 

dérminé! où 

 

va-t-il nous 

 

emmener?   

Repost 0
Published by Michel - dans Loisirs
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 06:00

LE TOUR de la tête du LAC AUTIER

 

Le 21 juin 2012, la randonnée au Lacs de Vens a clôturé le programme de la saison 2011/2012  du groupe de marche du Cercle de Boulouris. Quelques marcheuses et marcheurs ont décidé, en dehors du Cercle, d’aller s’oxygéner en montagne du 26 au 29 juin. La rédaction de Randoboulouris a bien voulu accepter de publier les récits de ces quatre journées.

 

Vendredi 29 juin: notre séjour touche à sa fin. Parcours sportif pour les grandes jambes: le tour de la tête du lac Autier, et franchissement du "Baisse de BASTO" à près de 2.600 mètres.

 

     Rassemblement sur le parking du pont des Gravières.P1000251

 

    Les deux groupes sont  constitués: résultat, 25 petites jambes, 13 grandes jambes. On sent la fatigue !

 

  Jean-Louis  prend le commandement des "grandes

jambes": trois dames et dix hommes; ces dames vont être

chouchoutées!

  

    Brève introduction à la journée par JEAN: les deux groupes vont se séparer tout de suite, pas de retouvailles pour le pique-nique, le pot "d'adieu" sera pris en commun au relais des Merveilles.

 

   9h30: il ne faut pas traîner!  Pourtant les premières centaines de mètre sont faciles: sentier tout plat à l'ombre des mélèzes.

 

    Jean Louis  nous fait, un "topo" sur le parcours et nous rassure tout de suite: la rando ne sera pas de tout repos. C'est déja clair quand il nous présente le profil.Tour de la Tete du lac AUTIER[1]

  

  Environ 1.000 mètres de dénivelé avec une distance de 11 kilomètres; une première "grimpette" de 400 mètres (c'est la mise en jambe) jusqu'à un peu avant le lac Autier, puis une seconde du même acabit jusqu'à la Baîsse de Basto  point culminant du parcours; ensuite descente pratiquement continue jusqu'au parking en passant par le refuge de Nice et le lac de La Fous .   

    Fred Eric se propose pour faire le serre-file. Prosition acceptée à l'unanimité.

   

  Effectivement, nous avons mangé notre pain blanc! ça grimpe sec! Les marches sont hautes. Heureusement, nous sommes à l'ombre.Pins, surtout mélézes. Encore beaucoup de rhododendrons en fleurs.randos lacs de prals graveirette tçete du lac autier 798

   Rhodos ou azalées! Nombreuses discussions à ce sujet au cours de différentes randonnées. D'après la forme des fleurs et des feuilles il s'agirait bien de rhododendrons.

 

  Au fur et à mesure que nous progressons la végétation s'éclaircit. La vue sur les sommets avoisinants se dégage.randos lacs de prals graveirette tçete du lac autier 817  

  La traditionnelle "pause banane" que nous faisons à 10 h 30   est vraiment appréciée.

 

Altitude 2060 mètres. Il reste encore près de 200 mètre à monter pour atteindre le lac Autier!

 

  Toujours une vue magnifique . Et des fleurs pour agrémenter encore le parcours. Entre autres variétés: raiponces, gentianes, pensées, veraces jaunes...          randos lacs de prals graveirette tçete du lac autier 785 

 

Enfin, le Lac Autier est en vue. Le dégradé de bleu et vert de ses eaux est splendide. Altitude 2.600 mètres. Quelques plaques de neige. Il fait toujours beau temps, le soleil brille toujours autant, mais il fait plus frais. Personne ne s'en plaint.CIMG2399

    Courte pause au bord du lac et c'est reparti pour une nouvelle grimpette (quand on aime...).

 

    Le sentier est difficile à repérer, Jean- Louis nous informe qu'il va partir en éclaireur avec Daniel et Joël. Il nous indiquerons le chemin à suivre.P1000254

 

  Dure et caillouteuse la montée. C'est parfois presque de l'escalade!P1000272

  Ça y est. Le col, la Baïsse de BASTO, à près de 2.700 mètres. Objectif atteint! Il est 13 heures.C'est beau une équipe qui gagne!257 Il n'y a plus qu'a se laisser descendre, nous dit Jean-Louis. .S'il s'est imaginé qu'on l'a cru, il s'est fait des illusions. Des expériences passées nous ont rendus prudents concernant ce genre de promesse! Mais nos poitrines se gonfleront d'orgueil quand il nous confiera plus tard "qu'il n'a jamais eu un groupe de randonneurs aussi bon". Mais là encore un doute "nous a effleuré". En bon copain qu'il est, n'exagère t'il pas un peu et sommes nous vraiment les seuls à qui il a fait ce compliment ???

 

      On rattrape le GR5. Ce n'est pas de l'autoroute. Le sentier est très pentu. Il faut se servir des bâtons (recommandé!). Il y a encore quelques plaques de neige à traverser.Cela demande de l'attention.  P1000290  Nous descendons vers plusieurs petits lacs en partie encore gelés. Nous nous arrêtons pour le repas au-dessus du premier. Il est plus d'une heure et demie.  273

 

  A notre gauche, sur un petit névé plusieurs chamois, des chèvres et leurs petits (NDRL: la chèvre est le nom communément donné à la femelle du chamois...c'est simple le francais!). Les petits font des cabri-olles (!) et se roulent dans la neige. Même pas peur! C'est beau à voir.P1000299

         Pas le temps de faire la sieste! Il faut repartir dare-dare. Nous avons encore 7 kilomètres à faire nous dit Jean-Louis. Il y en a qui risquent de nous attendre en bas. (mais est-ce vraiment si sûr ?).

 

   Encore une dure descente.Manifestement, il y en a qui tiennent bien le coup pourtant .randos lacs de prals graveirette tçete du lac autier 800.  

   Passage du mur des Italiens  (ancienne fotification, chicane et péage qui barrait l'accès à la haute Gordolasque).randos lacs de prals graveirette tçete du lac autier 812

     La pente est raide. Et il ne faut pas traîner. Des bouquetins nous font face ou nous présentent leur postérieur(!). Ils n'ont pas du tout l'air d'avoir peur de nous. Les randonneurs sont des gens paisibles qui aiment la nature et respectent les animaux, n'est il pas? CIMG2510

  Nous approchons maintenant du lac de la Fous. Avec le barrage (construit en 1.968) à sa encore lointaine extrémité.

 

  Nous passons à côté du Refuge de Nice (attention ,c'est de l'info: derrière le nouveau refuge, constuit dans les années 80, on trouve encore une partie de l'ancien édifice bâti, lui, en 1901, à l'initiative du chevalier Victor de Cossole, alpiniste nicois, défricheur des sommets des Alpes-Maritimes et président du CAF de Nice de 1900 à 1932 ).

 

             Rantanplan !!!              Fermez le ban ! 

  

 Comme nos amis MAURICE et ALBERT, auquels nous pensons tous très fort, n'oublieraient sans doute pas de dire.randos lacs de prals graveirette tçete du lac autier 803

 

    randos lacs de prals graveirette tçete du lac autier 806

 

  Pas le temps de s'arrêter au refuge. Il est 4h30 passé. Et pourtant une bière bien fraîche! Il y a encore du chemin. Quelques uns -encore bien vaillants - prennent de l'avance. Il ne faut pas faire trop attendre les conjoints. Mais on peut encore prendre un tout petit peu de temps pour admirer une dernière fois le paysage et les nombreuses cascades qui coulent à nos pieds. 

 

   La descente est enfin terminée. Quelques centaines de mètres en plat et nous arrivons au parking. Il est plus que temps de retirer nos godillots et de boire tous ensemble, petites et grandes jambes mêlées, le pot des AU REVOIR.

 

  Ce fut une très belle rando. Nous nous en souviendrons longtemps. Bien sûr, plus pour la beauté des paysages, des fleurs et de la faune (au fait nous avons aussi, entr'aperçu une ou deux marmottes), que pour la (saine) fatigue que nous avons pu ressentir.

 

Un grand merci aux organisateurs,à JEAN-LOUIS  qui nous a guidé et épaulé dans les passages  délicats, à notre serre-file, FRED ERIC , toujours prêt à apporter son aide. Sans oublier les photographes. randos lacs de prals graveirette tçete du lac autier 822    

 

     RENDEZ-VOUS LE 1er JEUDI de SEPTEMBRErandos lacs de prals graveirette tçete du lac autier 819

    

       

  

  randos lacs de prals graveirette tçete du lac autier 823

Repost 0
Published by Michel - dans Loisirs
commenter cet article