Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 06:45

        Gréolières : Les Miroirs - Le Loup

Aujourd’hui, Jean et Joël nous emmènent randonner au départ de Gréolières, dans la vallée du Loup, entre la montagne de Cheiron et le village de Cipières.

Nous voici 33 au départ de Gréolières. Nous nous répartissons en deux groupes.

Jean conduit le premier groupe de 16 randonneurs (euses) et Joël prend en main les 17 Petites Jambes. 2012-04-26 Gréolières-002

Joël présente son parcours : « Nous allons descendre dans la vallée du Loup, puis nous visiterons le village de Cipières. Les Grandes Jambes nous rejoindront au pique-nique, puis nous remonterons à Gréolières. Greolieres-Cipieres

C’est une rando de 9 km et 478 m de dénivelé (524 à l’arrivée !) ». Puis le groupe démarre. 2012-04-26 Gréolières-003

De son côté, Jean présente la rando des Grandes Jambes : « C’est une rando toute simple : deux montées et une descente. Nous allons monter sur le flanc de la montagne de Cheiron, avant de redescendre dans la vallée du Loup, en passant par le village de Saint-Pons. On retrouvera les Petites Jambes pour le pique-nique, sur les rives du Loup, à la passerelle Amic. Puis nous remonterons tous à Gréolières, par le même chemin ». Gréolières-Miroirs

Jean ajoute : « Nous laisserons les Petites Jambes partir devant. Ce n’est pas la peine de leur infliger une cadence excessive ».

Et Françoise insiste : « Il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes ».

Le « groupe des serviettes » attaque la première montée, par le GR4. Le chemin s’élève rapidement au-dessus du village. Le soleil brille, il fait bon et nous ne tardons pas à adopter une tenue légère. 2012-04-26 Gréolières-004 

Nous atteignons la chapelle Saint-Étienne, située sur un promontoire qui domine la vallée et le village de Gréolières.

« En face, c’est le début du plateau de Calern » nous dit Jean. « A gauche, c’est le village de Cipières et la vallée du Loup ».   2012-04-26 Gréolières-005

Puis il nous conte l’histoire de Gréolières : « Situé au pied de la barre de Cheiron, Gréolières veille à 800 mètres d'altitude sur la vallée du Loup.  

Le village est dominé par les ruines médiévales du château de Hautes Gréolières près de la chapelle St Etienne. 2012-04-26 Gréolières-006

Au cœur du village, on peut voir les ruines d’un autre château : le château de Basses Gréolières ». 2012-04-26 Gréolières-007

Nous quittons la chapelle. « Nous sommes ici à 800 m. Nous allons grimper jusqu’à 1168 m, sur le côté rocailleux du Cheiron.

C’est de l’autre côté que se trouvent les pistes de ski de Gréolières-les-Neiges ».

Nous suivons un sentier qui grimpe à flanc de montagne. 2012-04-26 Gréolières-009

Nous sommes accompagnés par le chant du coucou. Certains d’entre nous espèrent faire fortune  L’espoir fait vivre… 2012-04-26 Gréolières-008

Et toujours le village de Gréolières en contrebas.2012-04-26 Gréolières-010

Et au-dessus de nos têtes, la montagne du Cheiron. 2012-04-26 Gréolières-011

Il est 10h30. Nous nous arrêtons pour la pause casse-croûte.

Jean n’hésite pas à escalader un rocher pour prendre une photo souvenir. 2012-04-26 Gréolières-013

Puis il nous explique l’origine du nom de cette randonnée : « Traversée des Miroirs ».

« Les Miroirs tirent leur nom des dolines qui occupent le plateau et se transforment l’hiver en patinoires qui brillent au soleil ».

(Rappel pour les petits nouveaux … et les amnésiques : Une doline est une petite dépression, créée par l'effondrement du sous-sol calcaire). 2012-04-26 Gréolières-014

Nous poursuivons notre grimpette à flanc de montagne.

On aperçoit au sommet l’arrivée de remonte-pentes. « Gréolières-les-Neiges est la station la plus proche de la mer : 22,5 km à vol d’oiseau » nous dit Jean. 2012-04-26 Gréolières-015

A présent, notre grimpette est terminée. Nous venons de quitter le GR4 qui grimpe à la Cime du Cheiron.

« Regardez à gauche. Voici une première doline ! ». 2012-04-26 Gréolières-016

Nous traversons un alpage avant de bifurquer à droite.

Nous attaquons la descente, en direction du village de Saint-Pons. Jean nous a prévenus : « Ça va être une descente caillouteuse ». 2012-04-26 Gréolières-017

Certes, on en a vu de pires, mais elle paraît bien longue cette descente.

Nous apercevons le village en contrebas. « Il reste encore un peu de cailloux ! ». 2012-04-26 Gréolières-018

Enfin nous voici arrivés au petit village de Saint-Pons. 2012-04-26 Gréolières-019

Nous descendons quelques marches et atteignons la chapelle.2012-04-26 Gréolières-020

Une fois sortis du village, Jean nous prévient : « Nous allons suivre la route pendant 2 km. Je n’ai pas pu trouver d’autre chemin ». 2012-04-26 Gréolières-024

Nous descendons la route à vive allure. « J’ai promis d’arriver à 13 heures au pique-nique » nous explique Jean.

Après une descente caillouteuse, quel plaisir de descendre sur le macadam ! Quoique, au bout de 2 km, cela commence à bien faire. 2012-04-26 Gréolières-021

Heureusement nous quittons la route pour un petit sentier champêtre qui descend à flanc de coteau. Le sentier est couvert de feuilles. Attention à ne pas glisser dans la pente ! Finalement, on était plus tranquille sur le macadam !! 2012-04-26 Gréolières-022

Enfin nous voici arrivés sur la rive du Loup. Surprise ! Il y a plus d’eau que lorsque Jean a reconnu le parcours.2012-04-26 Gréolières-025
Il nous faut donc traverser le Loup sur des rochers glissants.
2012-04-26 Gréolières-026

Quel plaisir pour le photographe, en l’occurrence Jean-Marie !

Jean nous indique les rochers sur lesquels il convient de poser le pied, pour ne pas tomber dans la rivière. 2012-04-26 Gréolières-027

Grâce à son aide, nous passons le gué sans trop nous mouiller les pieds.

Et nous retrouvons nos amis des Petites Jambes, confortablement installés dans l’herbe. 2012-04-26 Gréolières-028

Nous attaquons à notre tour notre déjeuner, bien mérité. 2012-04-26 Gréolières-029

Puis certains démarrent une petite sieste, à l’ombre ou au soleil. 2012-04-26 Gréolières-030

Mais déjà les Petites Jambes se préparent au départ. « Les Grandes Jambes, vous attendez ! » nous rappelle Jean.

Avant de nous quitter, Jean décide de prendre en photo les deux groupes réunis. Où ça ? Sur la passerelle qui enjambe le Loup.

Mais la passerelle est un peu délabrée. Va-t-elle résister à une charge de deux tonnes … au moins ??? 2012-04-26 Gréolières-031

Nous nous pressons sur la dite passerelle pour prendre la pose.

La passerelle tremble un peu sous nos pieds … mais elle ne rompt point !

Les Petites Jambes nous quittent pour attaquer la montée finale vers Gréolières.

Nous leur laissons 20 minutes pour prendre de l’avance. Le temps pour Jean-Marie de prendre en photo ces jolies fleurs, des scilles ou "étoiles bleues (dixit Jean-Marie). 2012-04-26 Gréolières-032

Puis nous attaquons à notre tour la montée vers Gréolières. A la sortie d’un virage, Jean prend le groupe en photo. 2012-04-26 Gréolières-033

Nous reprenons notre grimpette (300 mètres de dénivelé !) sur un versant bien ensoleillé. 2012-04-26 Gréolières-034

La pente est raide et, la chaleur aidant, la côte finale est dure, très dure.

Nous ne tardons pas à rattraper les Petites Jambes. Pour un peu, ils nous feraient une haie d’honneur ! 2012-04-26 Gréolières-035

Notre groupe s’étire et nous marquons une pause pour nous regrouper.

Derrière nous, apparaît la tête des Petites jambes,… si l’on peut dire.2012-04-26 Gréolières-036

Nous repartons à vive allure. Le groupe s’étire à nouveau. Et derrière, Petites et Grandes Jambes s’emmêlent un peu ! 2012-04-26 Gréolières-037

En tête, Willy et Gérard accélèrent. C’est alors que Jean place son démarrage. Willy tente de s’accrocher. 2012-04-26 Gréolières-038

Enfin voici Gréolières, son église et son château en ruines.

A l’entrée du village, ô merveille ! Le lavoir communal et sa fontaine nous permettent de nous rafraîchir et de nous désaltérer. 2012-04-26 Gréolières-039

Nous regagnons nos voitures. Et pour finir cette belle journée, nous allons prendre un pot bien mérité, à St Vallier-de-Thiey.

 

Merci Jean, merci Joël, pour cette très belle randonnée aux paysages magnifiques.

 

Merci aux photographes : Claude, Gérard, Jean, Jean-Marie.

 

Et voici à présent les photos des Petites Jambes :

2012-04-26 Gréolières-042 

Photo de groupe  2012-04-26 Gréolières-041

2012-04-26 Gréolières-0432012-04-26 Gréolières-044Randonneurs en marche 2012-04-26 Gréolières-045

Randonneurs en pause2012-04-26 Gréolières-046

Pique-nique 2012-04-26 Gréolières-047

Et pour finir, voici le Loup !

 

Prochaine rando : Jeudi 03 Mai à 8 H 00 : FREJUS (83) - M.F. du Malpey. Le Ruisseau du MARAVAL

Belle randonnée en boucle autour du Ruisseau du Maraval sur belles pistes et chemins. Beaux points de vue.

L : 15 Km 425. Dh : 531 m. D : 4 H 30 – Niveau : Moyen Médio – Repas et boisson tirés du sac.

Animateur : Jean Masson - 04.94.82.44.23 – 06.09.75.02.01                                                              Boulouris N° 627

 

Itinéraire d’accès : Prendre l’avenue du Grand Défend, la rue Raoul Blanchard et au giratoire de Peire Sarade partir en direction de l’A 8 – Suivre la R N 7 jusqu’au Col du Testanier à 12 Kms  . Tourner à droite direction la Maison Forestière du Malpey. Puis, emprunter à gauche via le Mont Vinaigre la route montante et stationner peu après sur le Parking à droite dans un virage.

Coût du trajet A R : 40 Kms x 0 € 25 = 10 Euros

Repost 0
Published by Gérard - dans Loisirs
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 07:47

 

 

Malaussène - Circuit du Serse 19 avril 2012

 

2012-04-19 Malauussene-jpg (28) 

 

Aujourd’hui, C’est Daniel qui mène le groupe de 29 randonneurs (euses) sur le circuit du Serse. Il le connaît bien puisqu’il l’a déjà organisé fin JUIN 2011 avec son comparse Jacky qui soigne ses genoux et nous rejoindra au restaurant. «  Cette année nous la ferons en sens inverse. Comme indiqué nous mangerons vers 14 heures, et j’espère que vous avez tous pensé à une collation plus consistante pour tenir jusque là. »Malaussene


Le temps n’est pas très engageant et il tombe une pluie fine. Cela va aller mieux pronostique Gérard. Sa grenouille lui a annoncé que la pluie s’arrêterait sur Malaussène à 9 heures et reprendrait dans l’après midi.

Nous pouvons vous affirmer que la grenouille de Gérard tient ses promesses car une fois partis, la pluie s’est arrêtée et qu’elle a repris pendant le repas. Il aurait du se présenter à la présidentielle…

 


Jean demande à chacun d’ôter sa capuche pour la photo de groupe sur la place du centenaire.

2012-04-19 Malaussene-.22

 

 

2012-04-19 Malauussene-jpg (29)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très vite la pluie s’arrête et nous nous débarrassons des vêtements de pluie.

 

2012-04-19 Malauussene-jpg (17)

Nous passons sur un pont de pierre « impressionnant par sa taille pour n’être utilisé que par les piétons et animaux » dixit  Jean  Il paraît que lors de la dernière rando quelques bipèdes s’aventurèrent sur le parapet.

 

2012-04-19 Malauussene-jpg (2)

 


Rapidement le soleil fait une apparition timide mais suffisante pour une seconde pause effeuillage.

Nous quittons un large sentier pour une montée sur des pierres ; « attention à ne pas glisser » avertit Daniel.

Après une longue montée en pente régulière, et arrivés à une intersection, certains s’impatientent et Daniel annonce: « Deux bonnes nouvelles : la première nous allons faire la pause banane ; la seconde, nous sommes à moitié de la montée. » Les partisans de la bouteille a moitié vide…ont moins apprécié la seconde …

« Nous allons repartir » dit Daniel à ceux qui ont déjà repris les sacs et s’impatientent les bâtons à la main. Daniel, goguenard les observe et une fois que les trois quarts du groupe aient  suivi vers la mauvaise piste, il appelle « Quand vous voudrez : vous n’avez même pas attendu que je donne la direction, demi tour ». Pourtant la  direction du Serse était sur le panneau devant lequel nous sommes tous passés.

 

Ensuite le groupe habituellement proche du serre file se retrouve en tête et vice versa : cela changea radicalement la physionomie de la rando. Au lieu de s’étirer au rythme de chacun, le groupe devint très  resserré et cela bouchonna tout le temps,  poussé par les derniers qui  n’apprécièrent  guère  la confirmation à leur dépens  de la parabole.

 


Nous découvrons la vallée de la Tinée émergeant sous les nuages de plus en plus gris.2012-03-29-Rimplas- (35)

 

Mais aussi les carrières

2012-04-19 Malauussene-jpg (36)


 


Nous franchissons un passage où les roches sont très glissantes et Jean se met en contre bas les bras ouverts ; « Tu fais le garde fou… »  « Oui surtout le garde folle » répond- t il.Une nouvelle fonction est née pour les randonneurs du Cercle. Cela n’empêche pas une première chute : la fonction doit acquérir de l’expérience…

 

2012-04-19 Malauussene-jpg (34)

NB: la photo est une illustration au hasard des nombreuses randonneuses qui ont bénéficié des service du garde.


Nous arrivons au point le plus haut, sous le col du Serse. « Nous allons redescendre vers le restaurant et pour vous faire patienter , voici le menu :

Apéritif de bienvenue et ses amuse-bouches ( offert par le patron ).Salade Périgourdine. Carré d’agneau, fagot de haricots verts et gratin dauphinois.        Framboisier. Vins rouge ou rosé, café.

 

Vous pouvez observer une randonneuse qui se lèche les babines à cete évocation...

 

2012-04-19 Malauussene-jpg (22)

Après une descente raide, nous arrivons à la grotte . Elle est grande et nous aurions tous pu nous y réfugier en cas de forte pluie, mais toujours un peu de soleil.

 

2012-04-19 Malauussene-jpg (20)

 

2012-04-19 Malauussene-jpg (12)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous arrivons au pied d’une  muraille de pierre où se trouve un véritable toboggan de pierres humides avec en dessous un fossé.

Après la chute d’un premier randonneur, d’autres ont fait en dessous un large  garde fou et  folles, qui n’a pas empêché encore quelques chutes, mais toutes sans gravité, seulement des pantalons maculés…

La pluie revient et l’on se re-cape.

 

L’autre Daniel (M) prend la tête un court moment et la redonne à son homonyme Daniel (R) . La pluie ne dure pas et à nouveau effeuillage…


Le village n’est plus loin et il n’est que midi 30. Daniel va tout faire pour ralentir le groupe afin d’arriver aux 14 heures annoncées au restaurateur qui assure la cantine pour les enfants de l’école avant nous…

Nous aurons donc le plaisir de visiter la chapelle Saint Louis, et  le vieux village : un tas de ruines sans intérêt.

2012-04-19 Malauussene-jpg (26)

2012-04-19 Malauussene-jpg (39)

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En l’absence de Jean-Marie , c’est Daniella qui fait la botaniste de service: Fritillaire de Messine ci dessous , tapis de thym, dame de onze heures, ... 

2012-04-19 Malauussene-jpg (35)

 

 :

 


Nous arrivons au village et encore une attente assis  devant l’église

 

2012-04-19 Malauussene-jpg (40)

Le temps de se déchausser , de s’habiller… nous retrouvons les ambulances au restaurant  LU TORCH , (le pressoir à olives).

2012-04-19 Malauussene-jpg (15)

 

Le menu annoncé par Daniel est apprécié  et les patrons félicités …Ceux présents l’an dernier conservent un souvenir ému d’un panier de prunes…

 

2012-04-19 Malauussene-jpg (16)

 

 

Merci aux photographes, Claude, Gérard,  Jean,

Merci à la grenouille de Gérard qui nous a épargné la pluie.

Merci à Daniel pour avoir mené  d’une main de maître cette rando.

 

Du rab:

 

Les bâtons plantés en rythme, comme les majorettes...

 

2012-04-19 Malauussene-jpg (8) Qu'admirent elles?

2012-04-19 Malauussene-jpg (5)les plus beaux mollets de la rando...

 

2012-04-19 Malauussene-jpg (32)Les notres sont aussi jolis...N'est ce pas.....

2012-04-19 Malauussene-jpg (31)


Le grand chef devant ceux qui veulent le devenir

 

2012-04-19 Malauussene-jpg (27)Le chef du jour brandit son programme électoral...

2012-04-19 Malauussene-jpg (1)

 

Randonneurs

2012-04-19 Malauussene-jpg (24)

 

2012-04-19 Malauussene-jpg (37)

 2012-04-19 Malauussene-jpg (18)

Adieu Malaussène

2012-04-19 Malauussene-jpg (13)

 

 

Prochaine randonnée

 

 

Jeudi 26 Avril à 7 H 30 : GREOLIERES ( 06 ) – 2 Randonnées : Les Miroirs – Le Loup

 Magnifiques circuits s’articulant dans la vallée du Loup entre la montagne de Cheiron et le village de Cipières .

N°1 : Les Miroirs – L : 12 Km 026 . Dh : 794 m . Moyen Alto . Animateur : Jean  06.68.98.13.62

N°2 : Le Loup –    L : 08 Km 900 . Dh : 478 m . Moyen Médio . Animateur : Joël - 06.23.07.11.99   

Repas tiré du sac et pris en commun sur les rives du Loup à la passerelle Amic .              Boulouris Nos 789-790

 

Itinéraire d’accès :  Emprunter l’autoroute A 8 direction Nice . Quitter l’autoroute à la sortie n° 39 « Les Adrets de l’Estérel » - Continuer sur la D 37 via Lac de St. Cassien et Montauroux – Après le lac au  grand giratoire prendre à droite la D 562 en direction de Grasse –

A Val Tignet tourner à gauche et progresser sur la D 11 via St. Cézaire  -  A Spéracédes obliquer à droite et par la D 513  et la D 11gagner Cabris - Là, emprunter la D 4 sur votre gauche via St. Vallier de Thiey - Ensuite poursuivre à gauche sur la N 85 . A la sortie de SAINT-VALLIER tourner à droite et suivre D5 sur 18 Kms jusqu’à PONT du LOUP . Tourner à droite D 79 et rejoindre à 12 Kms le village de GREOLIERES . ATTENTION : Ne pas suivre la D 5 qui mène à GREOLIERES les Neiges .

 A l’entrée du village tourner à gauche puis à droite, rejoindre le haut du village .

Stationner sur le PARKING de La FAÏSSE .

 

Coût du trajet A R : 164 Kms x 0.25 = 41 € + 5 € = 46 Euros

 


Repost 0
Published by Jean-Louis - dans Loisirs
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 09:37

 

Presqu'île de Giens

 

Après deux heur2012-04-12-Presqu'île de Giens-002es de route, suite à un gros embouteillage avant la bifurcation d'Hyères, les 31 marcheuses et marcheurs invités par Jean se retrouvent à la Madrague, sur la presqu'île de Giens. A 9 h30, il donne le signal du départ et nous rejoignons très rapidement le bord de mer.

Il fait beau, les prévisions pour la journée sont favorables. Nous avons beaucoup de chance avec cette " belle fenêtre météo". Les photographes vont pouvoir se déchainer, d'autant plus que les paysages les inspireront. Et, cette année, Gérard n'a pas oublié son appareil photo…2012-04-12-Presqu'île de Giens-051

C'est en face de l'ilot de la Redonne que Jean nous fera son premier topo de la journée.2012-04-12-Presqu'île de Giens-003

"Nous avions déjà fait cette rando en Mai 2008, avec 19 participants. Aujourd'hui, nous sommes 31.2012-04-12-Presqu'île de Giens-050 Les paysages que nous allons rencontrer rappellent ceux des iles proches. Nous allons partir vers l'ouest et nous parcourrons les sentiers tout au long de la côte jusqu'au port du Neil situé à peu près au milieu de la côte Sud. Ensuite nous couperons la presqu'ile pour revenir à la Madrague. C'est une rando facile avec 392 m de dénivelée.

Le profil est en dents de scie, mais rassurez-vous, c'est souvent à cause de l'imprécision de la souris de l'ordinateur.2012-04-12-Presqu'île de Giens-1

 Hyères doit beaucoup à Alexis Godillot – eh oui, le créateur du "godillot". Il s'est enrichi pendant la guerre de Crimée (1853) en tant que "fournisseur aux armées", en équipant les troupes de tentes, selles et surtout chaussures montantes. Il découvre Hyères dans les années 1860, s'y installe et entreprend sa modernisation, son extension et le développement du tourisme hivernal. Hyères, réputée pour son climat, servait alors de refuge hivernal aux frileux de la haute société. Hyères toujours, fut baptisée Hyères-les-Palmiers en 1881, après que les jardiniers hyérois y aient acclimaté avec succès le palmier des Canaries."2012-04-12-Presqu'île de Giens-007

Note du blogueur de service : En 2008, la dénivelée annoncée était de 590m ce qui avait étonné le rédacteur : " Mais le dénivelé est annoncé à 590 mètres. Est-ce possible ? Alors que la presqu’île ne culmine qu’à 116 mètres ?"

En fait, à l'arrivée aujourd'hui, on relèvera bien  510 m...malgré les 116 m d'altitude !


Et nous voilà repartis en file indienne sur ces petits sentiers qui épousent le littoral.2012-04-12-Presqu'île de Giens-005 Bien sur, ça monte car à partir de maintenant, nous surplombons la falaise. Aujourd'hui, nous aurons des fleurs, cistes blanches et roses et asphodèles.2012-04-12-Presqu'île de Giens-028

2012-04-12-Presqu'île de Giens-046 Jean arrêtera le groupe sur une plateforme au-dessus de l'Ile Longue et de ce promontoire il pourra décrire les points caractéristiques de la côte : Carqueiranne, St.Mandrier et l'entrée de la rade de Toulon, le Cap Sicié qui dépend de la commune de Six-Fours.2012-04-12-Presqu'île de Giens-011

2012-04-12-Presqu'île de Giens-053Histoire de faire joli dans le paysage, un petit bateau de pêche est à l'ancre dans une crique.2012-04-12-Presqu'île de Giens-055

Maintenant nous nous sommes un peu éloignés du bord de mer et grimpons dans une forêt dense de jeunes chênes verts, la température y est déjà beaucoup plus fraîche.2012-04-12-Presqu'île de Giens-006

Débouchant sur une petite plateforme, Jean nous arrête pour la traditionnelle "pause banane". Il est 10 h 45, à l'abri du vent il commence à faire chaud, très et trop chaud pour Nicole.2012-04-12-Presqu'île de Giens-058

Cheminant sur une zone plate, tellement rare, nous retrouvons les dernièrs 2011-11-17-Beaulieu-Pl.St.Michel-31 Arum arisarum . Les fleurs sont  rares et le feuillage commence à jaunir.

 

 

 

 

Autre curiosité naturelle, le vent d'est à façonné la végétation sur ce promontoire. Quel coup de râteau… Nous avions déjà remarqué ceci à Porquerolles.2012-04-12-Presqu'île de Giens-008

Nous débouchons sur la ruine d'un ancien phare à huile à la pointe de l'Escampio-Bariou.2012-04-12-Presqu'île de Giens-0092012-04-12-Presqu'île de Giens-010 Philippe attire notre attention sur un sous-marin qui rentre vers Toulon : bravo pour la vue, quel observateur!

Alors que nous avons plutôt tendance à regarder nos pieds sur ces chemins pleins de pièges…

Et des pièges nous allons en rencontrer plus d'un dans la sévère descente qui nous attend.2012-04-12-Presqu'île de Giens-014 2012-04-12-Presqu'île de Giens-025En prenant son temps, tout se passe bien mais c'est un groupe bien dispersé qui arrive sur la plage de l'Escampio-Bariou. Au passage, nous rencontrons les premières "Barbes de Jupiter" en très gros buissons.2012-04-12-Presqu'île de Giens-016

C'est cette plage que Jean a choisi pour notre pique-nique.2012-04-12-Presqu'île de Giens-017 Nous ne pouvions trouver mieux : de l'ombre et du soleil, des troncs d'arbres 2012-04-12-Presqu'île de Giens-023bien polis par la mer, de l'herbe pour la sieste, 2012-04-12-Presqu'île de Giens-021des posidonies bien sèches.

Comme d'habitude, nous aurons des dormeurs,  des joueurs de carte et des contemplatifs.

 

 

Pour ces derniers, c'est Mikaël qui remportera la palme avec ce rocher qu'il baptisera le" Profil de l'évêque".

 

 

 

 

A 13 h, nous repartons, poursuivant la découverte des criques et les photographes se déchaînent. Nous avons maintenant  en perspective l'ile de Porquerolles où nous irons randonner en mai prochain, découvrant la partie Est, une première.

 

2012-04-12-Presqu'île de Giens-060

 

2012-04-12-Presqu'île de Giens-030Ce matin, nous avions croisé quelques randonneurs. Cet après-midi, la population qui découvre ces sentiers est beaucoup plus importante.2012-04-12-Presqu'île de Giens-048

Le porte-avion Charles de Gaulle est sortie de la rade de Toulon, pour nous saluer je pense, car il fait rapidement demi-tour dès que nous l'avons remercié...2012-04-12-Presqu'ile de Giens-0501

Arrivée sur une importante bifurcation au dessus de la plage des Darboussières : plein de voies dans tous les sens. Après quelques reconnaissances infructueuses, Jean choisit de diriger le groupe vers la plage où nous retrouvons notre chemin. Nous avions un peu trop obliqué vers l'intérieur : il y a tant de sentiers dans ce coin…2012-04-12-Presqu'île de Giens-012Encore une grosse montée très raide où nous pourrons observer un tapis d'ail blanc (Allium neapolitanum),2012-04-12-Presqu'île de Giens-031 pris au départ, par erreur, pour les "Dames de onze heures" de nos montagnes.

Cette dure montée en a exténué plus d'un. Jean nous promet une descente facile qui nous conduira au port du Neil où nous nous reposerons un moment.

Effectivement, nous arrivons très vite au port.2012-04-12-Presqu'île de Giens-034

"A partir de la, on peut continuer pour terminer le tour de la presqu'île mais selon les informations que je possède, le sentier est très difficile par endroit suite à de nombreux éboulements. Nous allons finir la rando en retournant à la Madrague par la route." 2012-04-12-Presqu'île de Giens-033

                                             Tiens, des jumelles !

 

Dernière petite côte sans difficulté. Jean nous fera faire un petit aller-retour pour nous monter le" tombolo".2012-04-12-Presqu'île de Giens-0502

 

"A l’origine, Giens était une île, semblable à ses voisines,  les îles d’Hyères. Puis s’opéra un phénomène naturel appelé « tombolo ». Peu à peu deux cordons  de sable ou de galets se formèrent entre l’île et le littoral, créant ainsi un double tombolo. Le Tombolo Ouest diminue régulièrement depuis trente ans suite à l'érosion éolienne et aux tempêtes d'équinoxe. Celui de l'Est résiste mieux car une forêt de pins s'y est implantée.  Afin de préserver ce site remarquable mais fragile, le Conservatoire du littoral a entrepris un programme de réhabilitation de la presqu’île. " ( Image Wikipédia)

  

                                                                   

 Voila, il ne reste plus qu'à rejoindre les voitures. 

  Par contre, petite difficulté pour le pot. Le  grand café où nous avons nos habitudes n'ouvre qu'à 18 h 30, l'autre est trop petit pour nous recevoir. Jean s'excusera auprès des marcheurs pour cet imprévu. Un petit groupe prendra une boisson "sur le pouce".2012-04-12-Presqu'île de Giens-049 

       Merci Jean, on ne se lasse pas de ces paysages

                   sauvages. C'était super.

 

Merci à Gérard, Jean et Jean-Marie pour les photos.

Quelques photos supplémentaires, pour le plaisir.

C'est parti.2012-04-12-Presqu'île de Giens-052

Paysages2012-04-12-Presqu'île de Giens-015

2012-04-12-Presqu'île de Giens-029

 Le monstre

2012-04-12-Presqu'île de Giens-045

 

 Pique-niqueurs

2012-04-12-Presqu'île de Giens-018

 

2012-04-12-Presqu'île de Giens-043

Galanterie et assistance

2012-04-12-Presqu'île de Giens-032

Quelle transparence2012-04-12-Presqu'île de Giens-036

2012-04-12-Presqu'île de Giens-039

Heureux randonneurs

2012-04-12-Presqu'île de Giens-038

Toujours prêts à faire les clowns.

2012-04-12-Presqu'île de Giens-040

 Gazelles.2012-04-12-Presqu'île de Giens-041

 

Paysages (la suite).2012-04-12-Presqu'île de Giens-047

2012-04-12-Presqu'île de Giens-022

Une zone de plat : profitons-en pour échanger les dernieres nouvelles 2012-04-12-Presqu'île de Giens-059

Un dernier coup d'oeil à la plage de Escampio-Bariou : regrets ?2012-04-12-Presqu'île de Giens-044

2012-04-12-Presqu'île de Giens-054

                                                                                        L'Ile longue

 

La semaine prochaine

Jeudi 19 Avril à 7 H 00 : RANDO-RESTAURANT à MALAUSSENE ( 06 ) . Le Serse

Falaises, balmes, bois de pins noirs, garrigues odorantes vont ponctuer ce circuit sur les flancs nord du Mt  Vial .

L : 9 Km 300 . Dh : 603 m . D : 4 H 30 . Niveau : Moyen Médio .

 

Restaurant  «  Lu Tuorch «  : 20 € vin et café compris . IMPERATIF : Inscriptions avant le 12 Avril .

En cas de mauvais temps, le repas sera maintenu  .  Aucun désistement ne sera accepté  .

Au Menu : Apéritif de bienvenue et ses amuse-bouches ( offert par le patron )

                  Salade Périgourdine

                  Carré d’agneau, fagot de haricots verts et gratin dauphinois

                  Framboisier

                  Vins rouge ou rosé, café

 

Animateur : Daniel 04.94.19.17.07                           

 

Itinéraire d’accès : Suivre l’autoroute A 8 direction Nice . Sortir à SAINT-ISIDORE ( N° 52 )

Suivre la RD 6202 direction DIGNE .

9 Kms après le Pont de La Mescla, après le passage à niveau, tourner à gauche D 326 direction MALAUSSENE . Parcourir 1,5 Km et stationner sur l’un des Parkings du village . 

Rassemblement devant la fontaine Place du Centenaire .

Coût du trajet A R : 208 Kms x 0.25 = 52 € + 12 € = 64 Euros

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Repost 0
Published by Jean-Marie - dans Loisirs
commenter cet article