Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 11:07

Malpasset : Bois de Bagnols, vallée du Reyran

A2012-01-19 Malpasset-003ujourd’hui, Camille nous emmène randonner du côté de l’ancien barrage de Malpasset. A la découverte du bois de Bagnols, de la vallée du Reyran et des ruines du barrage.

Nous avons rendez-vous sur le parking situé après le gué sur le Reyran, … sauf en cas de crue !

Aujourd’hui il n’y a plus de crue. Mais qui l’eût cru, il n’y a plus de gué non plus !! Les fortes pluies de novembre l’ont détruit. 2012-01-19 Malpasset-001

Nous voici donc obligés de stationner en amont et de franchir le Reyran à pied. Bois de Bagnols- Reyran

Mais d’abord Camille nous présente la randonnée. 2012-01-19 Malpasset-002

« Nous allons commencer par monter. Nous longerons la vallée du Reyran. Puis après une bonne grimpette, nous traverserons le bois de Bagnols, avant de revenir au pied du barrage. C’est une rando de 15 km et 553 m de dénivelé ».  

Attaquons donc la traversée du Reyran ! 2012-01-19 Malpasset-004

Il nous faut d’abord sauter de rocher en rocher, et patauger un peu dans l’eau. 2012-01-19 Malpasset-005

Puis nous longeons le revêtement de la route que la rivière en furie a fait basculer sur le côté. 2012-01-19 Malpasset-006

Enfin nous voici tous parvenus sur la rive droite de la rivière.

Camille regarde attentivement sa carte. En fait, le sentier de départ se situe sur la rive gauche du Reyran ! 2012-01-19 Malpasset-007

Demi-tour donc ! Nous longeons à nouveau la route emportée par la crue.
Puis nous traversons la rivière, les pieds dans l’eau.

Quand on aime les gués, on en redemande ! 2012-01-19 Malpasset-008

Nous empruntons une large piste. Bien emmitouflés, comme on le voit ici, car ce matin, il fait très froid : - 3 ° ! 2012-01-19 Malpasset-009

Puis le chemin s’élève gentiment au-dessus de la vallée du Reyran. 2012-01-19 Malpasset-010

Notre groupe imposant – nous sommes 35 ! – marche en rangs serrés et d’un bon pas, pour mieux nous réchauffer. 2012-01-19 Malpasset-012

Nous ne tardons pas à apercevoir, au-dessus du Reyran, les restes du barrage de Malpasset. Qui nous rappellent de bien tristes souvenirs. Et qui attirent aujourd’hui encore de nombreux visiteurs. 2012-01-19 Malpasset-013

Comme ceux-ci, qui posent pour le photographe, devant le barrage. 2012-01-19 Malpasset-011

Nous poursuivons notre grimpette, parmi les cistes et les bruyères couverts de givre. 2012-01-19 Malpasset-015

Ici, ce n’est pas un gué qu’il nous faut franchir, mais un fossé creusé par les récentes pluies. Camille tend une main secourable à ceux qui ont besoin d’aide. Notons que personne ne se risque à traverser sur le tronc d’arbre. 2012-01-19 Malpasset-016

A présent, nous abordons une descente en direction de la rivière.

Nous voici à nouveau sur la rive du Reyran. Nous le traversons sans difficulté. 2012-01-19 Malpasset-017

« Du temps du barrage, il y avait 70 mètres d’eau au-dessus de nous » nous dit Camille.

Nous rejoignons la piste et marquons une pause en plein soleil. 2012-01-19 Malpasset-018

« A présent, nous allons grimper » nous prévient Camille. C’est le moment de quitter quelques vêtements. 2012-01-19 Malpasset-019

Nous attaquons un sentier qui grimpe en sous-bois. Attention aux ronces qui s’accrochent, au risque de nous faire trébucher.

Puis le taillis s’épaissit. Le sentier est à peine visible. Et voici à nouveau des ronces ; le sentier devient très raviné. Entre les trous du sentier et les branches épineuses, nous ne sommes pas à la fête.2012-01-19 Malpasset-020 Le photographe obtient quand même quelques sourires.

Enfin nous sortons du bois … avec grand plaisir ! Nous nous regroupons au soleil. 2012-01-19 Malpasset-021

Avant de reprendre notre grimpette, au grand air cette fois-ci.

La côte est raide. Mais l’horizon dégagé nous permet d’admirer le paysage.2012-01-19 Malpasset-022

Il est 11 h 40, bientôt l’heure de déjeuner. Nous progressons sur une crête. Une légère brise nous rappelle que le fond de l’air reste frais. Nous traversons une zone qui fut incendiée. Seuls demeurent des chênes-lièges et quelques troncs calcinés.

Camille nous propose de pique-niquer sur le flanc d’une colline ensoleillée. 2012-01-19 Malpasset-023

De petits groupes se forment et se dispersent dans la nature. 2012-01-19 Malpasset-024

Nous dominons des ruines. « Ce sont les ruines Magail » nous dit Camille.

Le pique-nique se déroule dans le calme. Certains attaquent même une sieste. 2012-01-19 Malpasset-025

Mais nous avons un horaire à respecter, car aujourd’hui, c’est le jour de la Galette des Rois. Nous avons rendez-vous au "Bonheur du Passe-temps", où nous avons pris un pot début janvier. Huit randonneurs (exemptés de marche) nous y attendront. 2012-01-19 Malpasset-027

Camille siffle donc le signal du départ. Nous attaquons la piste Magail (du nom des ruines). Une large piste très agréable, sous les pins. Mais ça ne dure pas.

Nous voici maintenant sur un sentier caillouteux, très raviné et plein d’embûches qui dégringole dans la vallée. 2012-01-19 Malpasset-028

Une seule photo témoigne (faiblement) de cette descente épouvantable et qui plus est, interminable ! 2012-01-19 Malpasset-029

Enfin nous voici arrivés en bas. Pour fêter sans doute la fin de cette descente abominable, Jean prend le groupe en photo.2012-01-19 Malpasset-031

A présent nous progressons sur une large piste, confortable et reposante.

Nous approchons du barrage de Malpasset. Camille nous arrête pour nous conte l’histoire tragique de ce barrage.

« A la fin de la guerre, le Var décide de développer son équipement hydraulique, la pénurie d’eau potable augmentant chaque année, notamment dans le Sud-est du département.

La vallée du Reyran est un centre de production de riches cultures. Ses fruits, ses primeurs ont une renommée internationale.  

C’est ainsi que naît l’idée d’un barrage sur le Reyran. Ce sera un barrage de type « voûte mince », parfaitement adapté au profil aigu de la vallée du .Reyran. Il sera épaulé au rocher sur sa rive droite. Sur l’autre rive, il faudra construire une culée artificielle.   2012-01-19 Malpasset-034

Le barrage est mis en eau à l’automne 1954, 5 ans avant la catastrophe. Il ne sera jamais rempli.

Fin novembre 1959, après des pluies torrentielles, le barrage se remplit, sans contrôle possible.

Le 2 décembre, comme une bombe, le barrage éclate. Une vague de 55 mètres se déverse dans la vallée. On dénombrera 423 victimes. »

Puis Camille nous lit l’arrêté rendu par la Cour de Cassation, en 1967. Trop complexe pour le blogueur. 2012-01-19 Malpasset-033

Nous partons à l’assaut des contreforts du barrage. Ce qui nécessite un peu d’escalade dans les rochers. 2012-01-19 Malpasset-032

La vue sur le barrage fracturé est impressionnante. Alentour, le sol est parsemé de blocs énormes. 2012-01-19 Malpasset-036

Nous rejoignons la piste puis regagnons nos voitures.

Direction le "Bonheur du Passe-temps" ! Où nous retrouvons avec plaisir nos amis … et les galettes !

Et nous terminons cette belle journée dans les rires et les chants, autour d’un pot bien mérité. 2012-01-19 Malpasset-039

En partageant la traditionnelle Galette des Rois. Les Rois : Tradition récente ou nostalgie de l’Ancien Régime ??

Des têtes couronnées ne tardent pas à apparaître dans nos rangs.2012-01-19 Malpasset-038
Mais, présidant notre assemblée, André, Monique et Henry arborent fièrement les couleurs nationales.

Et vive la République !

 

Merci Camille, pour cette très belle randonnée.

 

Merci aux photographes : Claude, Gérard, Jean et Jean-Marie.

Merci à Jeanine qui a réchauffé à point les galettes offertes par le Cercle de Boulouris.

 

Encore quelques photos :

2012-01-19 Malpasset-014  2012-01-19 Malpasset-030

Randonneurs 2012-01-19 Malpasset-026

Pique-niqueurs 2012-01-19 Malpasset-035

Dans les ruines du barrage 2012-01-19 Malpasset-037

 

Prochaine rando : Jeudi 26 Janvier à 8 H 00 : Tanneron (83). Le Parcours des crêtes

C’est au cœur de l’hiver qu’il faut partir à la découverte des plus belles plantations de mimosas et d’eucalyptus de toute la Côte d’Azur ; le spectacle est garanti ! Attention : deux montées raides.

L : 15 Km 181. Dh : 575 m. D : 5 H 00 – Niveau : Moyen Médio – Repas et boisson tirés du sac.

Animateur : Jean  : 04.94.95.87.73 – 06.68.98.13.62                                           Boulouris N° 573

 

Itinéraire d’Accès : Emprunter l’ A 8 direction Nice - Quitter l’autoroute à la sortie N° 39 - Prendre laD 837 puis laD 37  direction  Lac de Saint Cassien - Parcourir 5 kms -  Tourner à droite parD 38 direction Tanneron – Parcourir 11 kms et stationner dans le village sur le parking de la Mairie.

Coût du trajet A R : 75 Kms x 0 € 20 = 15 € + 5 € = 20 Euros

Repost 0
Published by Gérard
commenter cet article
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 11:03

 

LE PIC DU CASTEL DIAOU

 

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (28)

 

 

 

A   ujourd’hui Jean a décidé de nous faire monter au pic de Castel diaou, le Château du Diable.

 


Une fois tout le monde garé sur ce petit parking en bord de route, les bises faites et    chaussés, nous montons vers un endroit au soleil pour le briefing habituel du grand chef.

 

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (1)

 


PICT0051


 

Nous sommes 33 randonneurs et randonneuses dont deux nouveaux,

Jean- Paul

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (8)

 

et Edward

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (41)

 

 

 

 

 

 

 

 « Notre randonnée se situera sur un marchepied entre le littoral et la Provence.

Nous pourrons découvrir la mer, Fréjus, Saint Raphaël, la plaine de l’Argens  et Roquebrune et son rocher d’un côté et de l’autre les villages perchés et  les Préalpes calcaires, le Haut var et l’Audibergue. Et même, si le temps le permet, la Sainte Victoire à l’Ouest . Ce sommet à 561 mètres est le point culminant de l’Estérel occidental et le second sommet de tout l’Estérel après le Mont Vinaigre à 618 mètres».

 

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (5)

Le profil de la rando est très facile à expliquer nous dit Jean : « une bonne montée raide et après on se laisse glisser ….malgré quelques faux plats montants ».

« La rando fait exactement 13km 304  et 485 mètres de dénivelée totale »

 

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (36)

Le profil montre bien la montée raide et la descente en douceur…en douceur…et les tout petits faux plats montants.

 


 2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (7)

  

Une fois les photos de groupe faites, nous gravissons le sentier de la Colle rousse qui au départ emprunte une piste , puis est  effectivement  assez raide.

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (18)

 

D’ailleurs le groupe s’étire et plusieurs d’entre nous s’arrêtent pour retirer une épaisseur avant la pause permise  à cet effet.

 

Puis Jean demande au groupe de l’attendre. Certains arrivés juste avant les serre-files sont inquiets de voir le chef absent. Serions nous perdus ? Mais non, il est parti en reconnaissance vers un point de vue.

 


 Il revient et nous emmène hors  sentier  à travers la broussaille jusqu’au point de vue.

 

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (30)

 

La brume empêche d’avoir une vue dégagée très au loin. Nous dominons les Gorges du Blavet , et en face les ruines de la Fleur et le petit sommet en face  qui se nomme l’Eglise des Païens.

 

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (33)


 

Retour sur le chemin de la Colle Rousse pour terminer la montée.

Notre valeureux guide aura donc fait deux fois le trajet aujourd’hui jusqu’au point de vue.

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (37)

 

Au sommet nous disposons d’une  vue magnifique sur les villages de  Tourettes, Fayence ,Bargemon, Callas.

 

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (24)

 

Et  nous avons droit à la pause dite banane, et certains sont  à la fois affamés et pressés de téléphoner...

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (32)

 

 

Et il y avait  aussi  la soupe offerte par Daniéla.

 

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (21)

 

Jean nous précise « Nous avons gravi une pente à 20% en moyenne , avec des maxi à 30 35%. Je rappelle que 100% correspond à une pente à 45°, la pente étant le rapport entre la hauteur gravie et la longueur horizontale parcourue ».

 

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (39)

Nous arrivons au Grand pas et le soleil s’est caché depuis un moment, il fait frisquet. Chacun se recouvre mais Jean promet du soleil pour le repas du midi. Certains sont sceptiques…

 

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (34)

 

Nous arrivons sous les rochers de la Fille d’Isnard. Jean est allé sur internet pour en trouver l’origine. . Il nous précise qu’il est  tombé un site de « Randonue ».... qui nous a précédé mais  ne lui pas fourni les explications recherchées…L'idée d'imiter cette pratique n'enthousiasme pas les randonneurs du Cercle de Boulouris... « C’était la propriété d’une  riche famille de l’Isle sur la Sorgue qui avait de bonnes ou mauvaises raisons, l’histoire ne le dit pas, de cacher sa fille dans ces rochers ».

 

Après un dernier faux plat montant nous atteignons la « Fontaine des chasseurs » pour le pique nique. Jean triomphe : il fait soleil. Mais il y a de nombreux pins et le groupe s’éparpille pour trouver des places au soleil.

 

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (25)


 

Le retour s’effectue sur une large piste du GR 51, nommé Balcon de L’Estérel , ici bien nommé car nous disposons d’une vue magnifique Est /Sud  Est.

 

Jean indique plusieurs fois au cours de la rando « le pot aura  lieu à la Bouverie dans le café ACTU BAR que nous fréquenterons pour  la première fois, chez Sarah et Naïva ».

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (9)

 

Une fois dans le café, nous constatons que Jean connaît  bien les tenancières.

 

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (11)

 

 

 

 

Merci à Jean pour cette magnifique balade, au milieu des pins et des rochers roux.de la « Colle rousse ».  La brume cachait un peu les vues au loin, mais  donnait aux  paysages de très belles couleurs dégradées, les sommets émergents de la brume.

 

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (12)

Merci aux photographes, Claude, Gérard et Jean-Marie.

 

Le rab habituel

 

Les nouveaux : vous rappelez vous des prénoms?

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (13)



2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (14)

 

La montée raide... eh oui

 

Pic Castel Diaou 024-copie-1

Pic Castel Diaou 026

 

 

Pic Castel Diaou 027

Jean-Marie a le sourire en toute circonstance...

 

Le grand chef  dans diverses positions

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (40)

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (4)

 

sa posture préférée:

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (16)

 

et pour terminer ...les rochers de la Colle Rousse

2012-01-12 Le Pic de Castel Diaou (27)

 

Prochaine Randonnée

Jeudi 19 Janvier à 8 H 00 : MALPASSET ( 83 ) . Bois de Bagnols et vallée du Reyran

A la découverte du bois de Bagnols, de la vallée du Reyran et des ruines du barrage de Malpasset . Belles pistes .

L : 14 Km 827 . Dh : 553 m . D : 5 H 00 – Niveau : Moyen Médio – Repas et boisson tirés du sac .

Attention :Au cours du pot , galette des rois.

Animateur : Camille Cloutour : 06.81.79.89.39 Boulouris N° 624

Itinéraire d’Accès : Avenue du Grand Défend – Au giratoire de Peire Sarade partir sur la D 100 via l’A 8 – Puis par la D 37 gagner le 1er giratoire du Capitou et prendre à droite la direction du « Site de Malpasset » - 3 kms 900 plus loin, franchir le gué sur le Reyran, passer sous le pont de l’autoroute et stationner sur le grand parking. En cas de crue stationner à gauche, juste avant le passage du gué .

Coût du trajet A R : 30 Kms x 0 € 20 = 6 Euros

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Jean-Louis - dans Loisirs
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 11:06

Le sommet du MARSAOU

Première rando de l'année 2012. Nous nous retrouvons à 29 marcheuses et marcheurs sur ce mauvais parking, à la limite des deux départements, Var et Alpes Maritimes. Il fait frais et la météo nous annonce un très fort vent du nord-ouest.

A 9h le groupe rejoint une zone dégagée où nos deux accompagnateurs vont  faire le premier topo de la journée.2012-01-05-Sommet du Marsaou-2 

Après avoir présenté ses vœux à l'ensemble du groupe, Jean  détaille les grandes lignes du programme : "Le Marsaou est le troisième sommet de l'Esterel en termes d'altitude. La semaine prochaine nous serons aussi sur un autre plus haut sommet, le Castel Diaou, dans l'Esterel occidental.2012-01-05-Sommet du Marsaou-3 

Aujourd'hui nous aurons deux groupes, c'est maintenant notre politique qui permet de faire participer le maximum de randonneurs. Chaque fois que cela sera possible nous mettrons en place ce système en nous efforçant d'avoir un pique-nique pris en commun. C'est presque du " à la carte" ! Camille conduira le premier groupe et j'accompagnerai les "Petites Jambes". Rendez-vous au Col des 3 Termes pour le pique-nique.

14,6 km et 700m de dénivelée pour le pre2012-01-05-Sommet du Marsaou-01-copie-1mier groupe et 13,8 km et 565 m de dénivelée pour les "Petites Jambes". Faites attention, il y a plusieurs passages où l'orientation n'est pas facile, restez bien groupés et contrôlez la présence de celui ou celle qui vous suit.

Enfin, je vous signale que nous partagerons la brioche des Rois, à l'issue de la rando du 19 janvier."

Comme le montre le profil, le début de la montée est assez raide mais elle permet de se réchauffer. Nous sommes dans les bois, à l'abri du vent. Mais il a du bien souffler car, en travers du chemin, un énorme eucalyptus s'est couché nous obligeant à quelques acrobaties. 2012-01-05-Sommet du Marsaou-5Tout au long de la journée, nous en rencontrerons beaucoup, mais celui-ci est encore bien vert et sa chute récente. Quelle bonne odeur !

Poursuite sur un beau chemin bordé d'autres eucalyptus, bien droits ceux-ci. Jolie petite retenue collinaire. Mais maintenant notre environnement change et nous avons quitté la belle piste par un petit sentier étroit bien encombré de cistes, ronces, bruyères et autres épineux.2012-01-05-Sommet du Marsaou-8 La marche y est pénible, sans visibilité. Camille coupera quelques lacets ce qui simplifiera le parcours.2012-01-05-Sommet du Marsaou-6 

Deux cairns bien disposés par Jean lors de la reconnaissance nous permettent de changer de direction sans risque d'erreur, mais pour se retrouver dans un sentier encore plus désagréable.

Quant au groupe des petites jambes, il continuera de monter directement vers le Pas de la Cèpe.

Sortant enfin de notre galère, nous débouchons sur la grande piste à la Fontaine du Marsaou, bien sèche aujourd'hui.2012-01-05-Sommet du Marsaou-12 Nous en profitons pour faire une "pause banane" bien méritée. 2012-01-05-Sommet du Marsaou-10La température est toujours fraîche mais nous sommes toujours a l'abri du vent. Très belle vue sur le massif du Mercantour bien enneigé. 2012-01-05-Sommet du Marsaou-13 

Reprenant la montée sur la grande piste qui conduit au Col des 3 Termes, nous obliquons vers le Pas de la Cépe… et nous rattrapons nos ami(e)s des "Petites Jambes".  Sans nous attarder, nous les dépassons en longeant une haute falaise. Quant allons-nous trouver un passage car le Marsaou est plein sud et nous marchons plein ouest ? C'est à la Brèche de la Clavette que nous découvrirons la trouée. Voici comment elle est décrite dans les guides…et c'est encore plus beau, en vrai !

"A la brèche de la Clavette, vous serez émerveillés par les pinacles rocheux qui jaillissent devant vous, et cela pendant la suite du parcours. Ces aiguilles, monolithes,…offrent des visions fantasmagoriques; la couleur de la roche amplifie le phénomène."

Petite montée très raide, à la limite de l'escalade entre deux parois rocheuses. Pas difficile mais impressionnant. Lorsqu'on débouche en haut le spectacle est formidable. 2012-01-05-Sommet du Marsaou-16Nous y avions pique-niqué avec Bruno il y a quelques années et nous nous demandions alors si nous allions en repartir.

Mais aujourd'hui, sur une dizaine de mètres, au débouché, il souffle un vent violent et le photographe aura bien du mal à tenir en équilibre pour saisir la montée du second groupe. 2012-01-05-Sommet du Marsaou-15 

L'allure s'est accélérée car nous avons encore à monter au Marsaou et nous ne voulons pas faire attendre les "Petites Jambes". Regroupement des attardés à la Baisse Violette (Baisse = col, prononcez baïsse) et montée vers la base de notre objectif. Encore un arbre en travers du chemin, ce doit être le cinquième.2012-01-05-Sommet du Marsaou-17 

La traversée de l'éboulis est toujours aussi remarquable mais sans difficulté 2012-01-05-Sommet du Marsaou-18et là, nous y sommes, la baisse des Bourraques à 481 m, le sommet est à 547 m. La dénivelée paraît faible mais la montée est pratiquement toute droite. C'est pourtant gaillardement que nous l'attaquons.2012-01-05-Sommet du Marsaou-19 C'est raide et selon Camille c'est équivalent à la Grande Grue : une référence ! Nous avions craint d'être gênés par le vent et Jean nous avait donné des consignes de prudence, mais il n'en fut rien, même au sommet lorsque nous 2012-01-05-Sommet du Marsaou-41découvrons un point de vue remarquable sur la baie de Cannes et les deux iles.2012-01-05-Sommet du Marsaou-40 Nos efforts méritaient bien une photo puis Camille nous détailla le paysage à 400 grades. 2012-01-05-Sommet du Marsaou-20 

Pour la redescente Jean-Marie nous mettra en garde:

 " Attention, la descente est plus difficile que la montée et les pierres roulent  beaucoup, surtout en arrivant vers le bas."

Et c'est notre guide qui se retrouvera au sol après un superbe roulé-boulé. Plus de peur que de mal mais sa tête a frôlé une grosse pierre. Il ne reste plus qu'à redescendre vers le Col des Trois Termes, avec une jolie vue sur l'est des Suvières.2012-01-05-Sommet du Marsaou-22 Ce col est le point commun entre les trois communes qui se partagent l'Esterel : Fréjus, St.Raphaël et Mandelieu.

Beps, notre serre-file, nous signale que sur un chemin adjacent, il voit arriver l'avant –garde des "Petites Jambes". Nous les attendons et c'est ensemble que nous rejoindrons notre lieu de pique-nique : quel timing ! Très belle vue sur le ravin éponyme avec son petit lac.2012-01-05-Sommet du Marsaou-24 

La maison forestière est toujours occupée. Par qui ? Son gestionnaire à la retraite n'a pas été remplacé mais les chevaux des Gardes Forestiers semblent toujours là. Mikaël semble les apprécier. 2012-01-05-Sommet du Marsaou-25 

Jean demandera une photo de son groupe de 14 randonneurs. Jacky essaiera d'éviter la photo (aurait-il des problèmes avec le blog…?) mais le photographe sera plus rapide que lui. 2012-01-05-Sommet du Marsaou-26 

Pique-nique un peu frais malgré le vin d'orange de Françoise et le St.Emilion de Jean. 2012-01-05-Sommet du Marsaou-29Le vent a forci et, à l'ombre il fait plutôt frais. Déjeuner rapidement expédié à l'exception d'un petit groupe qui échange diverses charcuteries 2012-01-05-Sommet du Marsaou-28alors que déjà d'autres randonneurs ont repris le sac et piétinent en réclamant le départ.

Camille donne le signal du départ et nous nous engageons dans la descente qui nous conduira directement aux voitures.2012-01-05-Sommet du Marsaou-30 Très joli point de vue sur la face sud-est du Marsaou encore sous le soleil.2012-01-05-Sommet du Marsaou-42 

Dans la partie basse de ce chemin, en fait le lit d'un ruisseau, nous progressons dans une forêt de mimosas.2012-01-05-Sommet du Marsaou-34 Dans un mois ce sera superbe. Mais le secteur est très dégradé : sol raviné et arbres couchés. 2012-01-05-Sommet du Marsaou-33Jean nous fait part de son inquiétude sur l'avenir des randos dans l'Esterel dont les chemins ne sont plus entretenus.

Dans les passages difficiles, il y a toujours une main secourable pour un franchissement sans danger. 2012-01-05-Sommet du Marsaou-32 

Une dernière photo du groupe au complet2012-01-05-Sommet du Marsaou-35 et retour direct aux voitures. Notre pot habituel sera pris au "Bonheur du Passe-temps", route de Cannes à Fréjus. 2012-01-05-Sommet du Marsaou-37Ce n'est pas notre "troquet" habituel dans le secteur mais nous y avons été si bien accueillis que ça méritait un petit coup de pub. C'est d'ailleurs là que nous tirerons les Rois le 19 janvier.2012-01-05-Sommet du Marsaou-39 Alors que Dominique jouait les jolis-cœurs, au comptoir, avec la patronne, Marie faisait le service.2012-01-05-Sommet du Marsaou-36 Non, elle ne se brûle pas mais elle crie "Chocolat !". Merci pour le coup de main.

Merci Camille et Jean pour cette belle rando malgré les cailloux de l'Esterel.

 

Merci aux photographes André et Jean-Marie

 

La semaine prochaine :

Jeudi 12 Janvier à 8 H 00 : LA BOUVERIE ( 83 ) . Le Pic de CASTEL DIAOU

Randonnée dans l’Estérel occidental sur la belle piste de Colle Rousse à la découverte du Pic de Castel Diaou .

Panoramas admirables tout au long du parcours après une montée très raide qui nous coupera le souffle ! . . .

L : 13 Km 304 . Dh : 485 m . D : 4 H 30 – Niveau : Moyen Médio – Repas et boisson tirés du sac .

Animateur : Jean Borel : 04.94.95.87.73 – 06.68.98.13.62                                                         Boulouris N° 525

Itinéraire d’Accès : Prendre la RN 7 en direction d’Aix en Provence – Passer devant la zone industrielle du Puget – Laisser à droite l’accès à l’autoroute puis continuer jusqu’au giratoire de la Bouverie. Là, tourner à droite et aller au giratoire de la Mairie annexe de la Bouverie – Emprunter la route, direction Coulet Redon – Au croisement avec la D 47 , progresser à droite, via Bagnols en Forêt, sur 2 kms 500 environ pour stationner sur un petit  parking se trouvant sur  la gauche juste avant la barrière (Point culminant de la D 47 : le Mureron)

Coût du trajet A R : 40 Kms x 0 € 20 = 8 Euros

Repost 0
Published by Jean-Marie - dans Loisirs
commenter cet article