Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 15:23

    Vers le col de la SESTRIERE

   

 

 2011-06-29-Col de la Sestrière-9Le 23 juin 2011, la randonnée à Malaussène a clôturé le programme de la saison 2010/2011 du groupe de marche du Cercle de Boulouris.  .Quelques amis ont décidé, en dehors du Cercle, d’aller s’oxygéner en montagne du 26 au30 juin. La rédaction de Randoboulouris a bien voulu accepter de publier les récits de ces cinq  journées.

Ce matin encore, vers 7 h 15, les moutons ont agité leurs sonnailles sous nos fenêtres. Mais aujourd’hui, ils vont, semble-t’il dans la même direction que nous, vers le col d'Allos.2011-06-29-Col de la Sestrière-2Beaucoup d'accompagnants avec caravane, camions et voitures. Des ânes et des chevaux en plus. Effectivement, au col d'Allos nous les précédons de quelques minutes. Ils ont coupé par de petits chemins alors que nous avons emprunté la route et tous ses virages. Les bergers ne sont pas contents car les voitures de Jean-Louis et son groupe, partis pour le "Cheval de Bois", occupent des emplacements où ils ont l'habitude de s'installer. En fait, ils font une étape et repartiront dans l'après-midi vers la vallée de l'Ubaye.2011-06-29-Col de la Sestrière-3

Jean-Marie hèle celui qui semble être le chef des bergers : - Combien sont-ils ? Pas de réponse. Répétition, toujours rien. Il se déplace, salue poliment le berger et répète sa question. Réponse du berger : - Je ne sais pas le comptable n'est pas encore passé.2011-06-29-Col de la Sestrière-5

 Mais environ ? insiste Jean-Marie. -Il faudrait compter les pattes, dit le berger. (Authentique !)

Jean-Marie revient vers le groupe en constatant, dépité : Il m'a vraiment pris pour un c…!

Bon, laissons là les moutons et pensons un peu à notre randonnée.

Jean  sera notre guide, toujours accompagné de ses fidèles serre-files Daniel et Jacky. Il nous présente la rando : -Petite rando facile en aller-retour sur la ligne de crête. Pas de difficulté particulière : 8.3 km et 406 m de dénivelée. 2011-06-29-Col de la Sestrière-1

 

Quatre "vainqueurs" du Mt.PELAT ont abandonné le groupe n°1 pour rejoindre les petites jambes : la détente après l'effort et la réunification des couples…

 

A 9 h 06, 19 marcheuses et marcheurs quittent le col d'Allos, à 2247 m, direction nord-est. Nos  huit amis en route pour le Cheval de bois sont partis du même endroit, direction sud-est. D'ailleurs, nous les apercevons sur la ligne de crête en direction du Petit Cheval de bois. 2011-06-29-Col de la Sestrière-8

C'est avec beaucoup de plaisir que nous retrouverons Marinette qui, en dehors de la première rando, a marché tous les jours, de  retour sur les sentiers depuis sa fracture du poignet. Bien sur, elle fait très attention et on la comprend. 2011-06-29-Col de la Sestrière-4

Photo de groupe à 2300 m avec en fond les Trois Evêchés. Il fait toujours très beau mais la météo est moins optimiste pour l'après-midi.   2011-06-29-Col de la Sestrière-13

 

Le parcours est très fleuri avec une différence entre le versant sud (Haut-Verdon) et le versant nord (Ubaye). Maryse nous trouve une arnica, espèce en voie de disparition. Nous en cherchions en vain depuis plusieurs jours. Celle-ci n'est pas très belle car, en plein milieu du chemin, elle a été un peu abimée. Mais nous ne ferons pas la fine bouche. Elle a toutes les caractéristiques : une seule tige poilue, une seule  fleur et à mi- tige, deux petites amorces foliaires. 2011-06-29-Col de la Sestrière-18 Nous n'irons pas bien loin pour découvrir un autre spécimen, la Bérardie laineuse (Berardia subacaulis), une des 39 plantes endémiques du Mercantour. Puis ce sera une belle touffe de trolles isolée. Que fait-elle là, toute seule, sur ce bord de chemin aride ? 2011-06-29-Col de la Sestrière-15

Devant nous apparaît une côte très raide, vue de loin. Elle effraie certaines de nos compagnes, mais au fur et à mesure que nous approchons elle devient plus abordable. N'importe comment, il n'y a pas d'autre passage, nous sommes sur la fameuse "arête sommitale". Elle se franchit d'ailleurs sans difficulté mais certaines de nos compagnes pensent déjà au retour et élaborent des parcours …plus faciles. Mais Jean restera ferme dans ses bottes: - Ne vous faîtes pas de soucis, nous vous aiderons pour descendre, les rassuret'il. 2011-06-29-Col de la Sestrière-19

Du haut de cette butte, jolie perspective sur Barcelonnette d'un côté et La Foux d'Allos de l'autre.2011-06-29-Col de la Sestrière-11 Tout au sud se dessine une silhouette de femme couchée.

Nous arrivons sur la grande plateforme des arrivées des remontées mécaniques de la Foux d'Allos et de Praloup. C'est là que nous pique-niquerons au retour. La cabane nous offrira un peu d'ombre.

A partir d'ici, comme le petit 2011-06-29-Col de la Sestrière-12poucet, nous commençons à semer des randonneuses. Bien sur, nous les retrouverons au fur et à mesure de notre retour…

Nous poursuivons sur cette arête avec, en dessous de nous, les deux bassins de stockage d'eau destinés à la production de neige artificielle. Nous frôlons les 2500 m et une de nos amis ressent des malaises : altitude ou hypoglycémie ? Nous préférons la laisser dans une sorte de baignoire de pierres, en compagnie de deux autres randonneuses. De l'eau et du sucre, voici le traitement de choc.2011-06-29-Col de la Sestrière-32 Elles sont bien à l'abri, avec un téléphone, nous les reprendrons au retour.

     

Jusque là le chemin était facile mais un petit passage aérien, bien aménagé d'un câble et d'un filet, vient mettre un peu de sel à notre progression.2011-06-29-Col de la Sestrière-22 Nous continuons gaillardement mais, vers l'est les nuages commencent à monter. Arrivant à l'arrivée d'un télésiège du Pouret, à 2574m, Jean décide de ne pas faire les 500 m qui nous séparent du col car cela ne nous apportera rien de plus et, vu le ciel qui se couvre et nos amies disséminées sur le parcours, il choisit de faire demi-tour. Pourtant les serre-files, ayant fait un pari, proposent 2011-06-29-Col de la Sestrière-29de gagner le sommet d'une petite colline herbeuse à 2536 m. Accompagnés de randonneurs des deux sexes dont la doyenne, ils vont effectuer ce petit supplément de dénivelée. 2011-06-29-Col de la Sestrière-48

Encore des fleurs, là ce sont des gentianes de Koch (Gentiana Acaulis) et de mignons myosotis.2011-06-29-Col de la Sestrière-34

 

Puis, le groupe à nouveau réuni reprend le sentier du retour. Nous retrouvons nos deux amies, bien installées dans leur "baignoire". La forme est revenue, nous pouvons repartir. Et c'est sous un nuage noir que nous arrivons au lieu du pique-nique où nous attendaient les premiers "petits cailloux" laissés dans la montée.

 

 

Petit tour de rosé transporté par Jacky et disparition du nuage noir : tout est OK et notre arrêt se termine de façon traditionnelle, comme le montre les photos.  

 

2011-06-29-Col de la Sestrière-44

2011-06-29-Col de la Sestrière-43

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le ciel est encore un peu chargé lorsque Jean donne le signal du départ à 13 h 30. Très vite, nous abordons le mauvais passage de ce matin, dans le sens de la descente, tant redoutée par certaines.2011-06-29-Col de la Sestrière-10 Mais aidées par Jean, Daniel et Jacky, elles arrivent sans encombre sur le sentier.

Il ne reste plus qu'à se laisser glisser jusqu'au col.2011-06-29-Col de la Sestrière-41 En face de nous, revenant du Cheval de bois, nous apercevons le groupe n°1.

2011-06-29-Col de la Sestrière-49Et en moins de 5 minutes, nous avons rassemblé les deux groupes de marcheurs et deux de nos amis non marcheurs qui faisaient la sieste en nous attendant. Maintenant le ciel est très couvert. Nous reprenons nos voitures pour descendre de 200m au refuge du Col d'Allos. Premier coup de tonnerre lorsque nous en sortons  et trombes d'eau lorsque nous les reprenons après le pot de l'amitié, tout le monde réuni. Bravo Jean, dans ta note de présentation, tu avais écrit :

 -A l’issue des randonnées, et si la synchronisation des horaires d’arrivées le permet, les deux groupes pourraient se retrouver au Refuge du Col d’Allos pour le  "Pot du réconfort " .

Et aussi bravo de nous avoir, une fois de plus, mis à l'abri avant la pluie.

 

Enfin merci pour cette rando facile qui nous a fait découvrir des paysages fastueux. Mais où étaient les arbres ?

 

Merci aux photographes : Jean, Jean-Marie, Jean .

 

Quelques photos en bonus.

Les patous veillent  2011-06-29-Col de la Sestrière-6

En route pour une nouvelle aventure 2011-06-29-Col de la Sestrière-14

Ah ! les trolles 2011-06-29-Col de la Sestrière-16

Sainfoin couché (Onobrychis supina) 2011-06-29-Col de la Sestrière-17

Grimpette2011-06-29-Col de la Sestrière-23

  Elle connu bien pire ! 

2011-06-29-Col de la Sestrière-21

Les bassins pour la neige artificielleau dessus de la Foux d'Allos2011-06-29-Col de la Sestrière-24

 En haut des pistes2011-06-29-Col de la Sestrière-26Jolie mais impressionnante la  montagne2011-06-29-Col de la Sestrière-27La femme couchée2011-06-29-Col de la Sestrière-28Le temps s'est gâté sur le grand cheval de bois2011-06-29-Col de la Sestrière-30Les heureuses randonneuses2011-06-29-Col de la Sestrière-36Ils redescendent2011-06-29-Col de la Sestrière-37Bien chargé de bâtons, le chef !2011-06-29-Col de la Sestrière-38Tu y es presque, Yvette2011-06-29-Col de la Sestrière-39Pique-nique2011-06-29-Col de la Sestrière-40Retour au col d'Allos2011-06-29-Col de la Sestrière-42Encore une fleur inconnue, au secours Maryse !2011-06-29-Col de la Sestrière-46Jean-Louis pourra t'il reprendre sa voiture ?2011-06-29-Col de la Sestrière-7

Repost 0
Published by Jean-Marie - dans Loisirs
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 16:48

Jour J+1 : Le Col de l’Encombrette

 

Aujourd’hui, Jean nous emmène au col de l’Encombrette (alt. 2527 m). Nous ferons un parcours en ligne, à partir du village de Clignon-Haut,  près de Colmars-les-Alpes. Col de l'Encombrette-parcours n°1

C’est un magnifique parcours de 1134 m de dénivelé (positif, car nous ne descendrons que de 616 m).

Pour nous véhiculer, Jean a réquisitionné trois chauffeurs : Claude, Hubert et Pierre. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-001

Les voici, alignés au garde-à-vous devant leurs voitures.

Jean nous montre le profil de la randonnée.

« Nous sommes ici à 1500 m. Nous serons à 2556 m au col, où nous retrouverons nos amis pour pique-niquer ».

Car nos amis, (les « Petites Jambes », comme les nommeraient certain groupe de randonneurs) atteindront le col à partir du Parking du Laus, près du Lac d’Allos). 2011-06-27 Col de l'Encombrette PJ-003

Les voici, réunis pour la photo, avant le départ.

Et voici le premier groupe : 12 randonneurs prêts pour l’ascension. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-002

Il est à peine 9 heures. Nous attaquons la grimpette.

« On voit la vallée du Verdon » nous fait remarquer Jean. « Et en bas, c’est Villars-Colmars ». 2011-06-27 Col de l'Encombrette-003

Nous progressons à flanc de montagne, sur un sentier caillouteux. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-004

Puis nous traversons un bois de pins. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-005

Jean nous prévient : « Ca va monter longtemps ! Est-ce que la cadence vous convient ? ». « Oui, oui. Impeccable ! »

Nous franchissons un passage un peu accidenté.2011-06-27 Col de l'Encombrette-008
Puis nous débouchons dans un vaste alpage fleuri. On distingue des ruines de bergeries.
2011-06-27 Col de l'Encombrette-013

La vue est superbe sur la montagne. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-015

Il est 10 heures lorsque nous arrivons au Lamberet (alt. 1823 m). Un balisage nous précise : Col de l’Encombrette : 2 heures. Nous devrions arriver vers midi. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-019

Nous en profitons pour faire la pause casse-croûte.

« Nous entrons à présent dans le Mercantour » nous dit Jean. « On va peut-être arriver dans une zone d’estive. Faîtes attention aux patous ! »Et Jean nous parle des « pastous » (du vieux français pastre : berger) : «      L’utilisation de ces chiens avait quasiment disparu. Mais avec la présence de l’ours dans les Pyrénées et la réapparition du lynx dans le Jura et du loup dans les Alpes, ces chiens représentent de nouveau une aide précieuse pour les éleveurs.

Né en bergerie, le chiot tisse des liens affectifs très forts avec les moutons. Ensuite le chien vit en permanence au sein du troupeau; l’été en montagne et l’hiver en bergerie. Ces liens le conditionnent pour réagir instinctivement à toute agression contre le troupeau. ». 2011-06-27 Col de l'Encombrette-021

Nous reprenons notre grimpette au soleil.

On entend le chant du torrent qui descend sur notre droite. « Il descend du lac de l’Encombrette ». 2011-06-27 Col de l'Encombrette-023

La montée est douce et régulière. Mais Jean nous avertit : « Ce sera plus raide après le Pas de l’Echelle ».

Ici, nous traversons ici un immense pierrier. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-024

Puis nous voici sous les mélèzes. Quel bonheur, un peu d’ombre ! 2011-06-27 Col de l'Encombrette-031

Devant nous se dresse une vaste muraille qui paraît infranchissable.

 

2011-06-27 Col de l'Encombrette-032Impressionnant, n’est-ce pas ??   2011-06-27 Col de l'Encombrette-033a

Nous reprenons notre grimpette à flanc de montagne.2011-06-27 Col de l'Encombrette-041
A l’arrière, Beps et Maurice accompagnent Danièle. La fatigue commence à se faire sentir.
2011-06-27 Col de l'Encombrette-042

Nous marquons une pause au pied du Pas de l’Echelle, sous un surplomb. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-046

Le temps de souffler un peu.2011-06-27 Col de l'Encombrette-047
Et d’admirer le paysage grandiose.
2011-06-27 Col de l'Encombrette-049

« Nous sommes à 2060 m. On va attaquer ce passage aérien ».

« On va atteindre le verrou du lac » ajoute Jean. « On va bientôt apercevoir le col. On a fait le plus gros ! » 2011-06-27 Col de l'Encombrette-053

Ca y est ! Nous avons passé le verrou !

Devant nous se dresse l’Encombrette (2684 m) et sa tête au double sommet. Mais nous n’y allons pas, heureusement.2011-06-27 Col de l'Encombrette-055
Notre objectif, c’est le col qui nous domine sur la gauche. On peut y apercevoir des têtes qui nous observent : le deuxième groupe sans doute.

Tout en bas à droite, voici un petit lac. Jean décide d’y descendre.

Danièle et Nicole préfèrent économiser leurs forces. Elles choisissent d’attendre en haut. Gérard, qui se sent l’âme d’un patou, assure la protection de ces deux brebis. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-057

Le reste du groupe descend près du lac.

On les aperçoit ici, près d’un chalet d’alpage. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-060

D’en bas, Jean appelle Gérard : « Vous pouvez commencer à grimper ! On vous rattrapera ! » 2011-06-27 Col de l'Encombrette-063

Nous (Danièle, Nicole et Gérard) attaquons donc la dernière grimpette.

La côte est régulière, mais raide.

Nous grimpons à flanc de montagne, au pied d’immenses pierriers. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-064

Le soleil cogne. Danièle a mal aux mollets et s’arrête fréquemment.

Mais nous progressons sans faiblir, de lacet en lacet. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-066

On aperçoit tout en bas, Jean et le reste du groupe. Ils ont quitté le lac et attaquent la dernière grimpette.

Encore un dernier lacet, et nous apercevons devant nous le col.

Nous distinguons à présent les randonneurs qui suivent notre progression.  2011-06-27 Col de l'Encombrette-067

Pour nous accueillir, ils forment une haie d’honneur.

Nous passons sous la rangée de bâtons. Heureux d’en avoir terminé avec cette belle grimpette. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-068

On se croirait à l’arrivée d’un col du Tour de France, sous les vivats et les applaudissements de la foule.

Nous sommes suivis de quelques longueurs par Jean et le reste du groupe. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-069Beps termine en saluant la foule.

Nous voici à présent tous réunis au pied du sommet du col.

Quelle foule ! « On croirait le rocher de Vincennes », dirait Daniel. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-077

Après les retrouvailles, c’est l’heure du pique-nique. Il est 12 h 40.

Nous prenons le temps de nous restaurer.

Puis certains attaquent une sieste au soleil.2011-06-27 Col de l'Encombrette-081
D’autres vont admirer le paysage.

Tout en bas, voici le lac d’Allos. (Avec une superficie de 54 hectares et une profondeur de 48 m, c’est le plus grand lac naturel d’altitude d’Europe : 2228 m). 2011-06-27 Col de l'Encombrette-080

La sieste est terminée. Jean donne le signal du départ. « Nous allons rejoindre le refuge du lac d’Allos. Mais d’abord, groupez vous pour la photo ! ». 2011-06-27 Col de l'Encombrette-086

Nous attaquons la descente par un sentier en pente douce. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-092

Mais voici un névé qui recouvre le chemin. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-096

Nous le traversons sans encombres. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-098

De ci de là, de petites fleurs s’accrochent entre deux rochers. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-100

Un sifflement retentit, nous signalant la présence d’une marmotte. Mais celle-ci ne siffle pas. Elle prend la pose pour la photo. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-102

« A présent, on va quitter le sentier pour rejoindre le chemin qui fait le tour du lac d’Allos ». 2011-06-27 Col de l'Encombrette-101

Nous descendons à travers l’alpage.

Jean nous montre les Tours du Lac : de droite à gauche : la Petite Tour, la Grande Tour, le Sabot, la Tour Noire (ou Tour Carrée) et la Tour Orientale (ou Tour Plate). 2011-06-27 Col de l'Encombrette-106

Et de l’autre côté du lac, voici le mont Pelat (alt. 3051 m), que certains graviront demain. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-107

Nous poursuivons notre descente vers le lac. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-111

Nous atteignons le bord du lac. Lac superbe, au pied des sommets.  2011-06-27 Col de l'Encombrette-112

Puis nous empruntons le chemin du tour du lac, recouvert de larges dalles. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-119

Et nous voici à nouveau face aux Tours du Lac. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-122

Nous terminons cette belle journée par un pot bien mérité. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-124

Il ne nous reste plus qu’à rejoindre le parking du Laus, où nous attendent nos chauffeurs. 2011-06-27 Col de l'Encombrette-128

 

Merci Jean, pour nous avoir guidés dans cette très belle randonnée.

Merci à Daniel et Jacky, de la part du deuxième groupe.

 

Merci aux chauffeurs bénévoles : Claude, Hubert et Pierre.

Merci aux photographes : Jean, Jean, Jean-Marie, Gérard, Jean.

 

Et merci à la rédaction de Randoboulouris qui nous a autorisés à publier cet article sur son site.

 

Encore quelques photos :

 2011-06-27 Col de l'Encombrette-022

2011-06-27 Col de l'Encombrette-037

Paysages2011-06-27 Col de l'Encombrette-045

Repost 0
Published by Gérard - dans Loisirs
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 09:04

La cascade de Pichs

 

Le 23 juin 2011, la randonnée à Malaussène a clôturé le programme de la saison 2010/2011 du groupe de marche du Cercle de Boulouris. Quelques marcheuses et 2011-06-16-Tournairet-6marcheurs ont décidé, en dehors du Cercle, d’aller s’oxygéner en montagne du 26 au 30 juin. La rédaction de Randoboulouris a bien voulu accepter de publier les récits de ces cinq  journées.

 

Ce matin, un 2011-06-28-Mont Pelat-2troupeau de moutons est passé sous nos fenêtres. Nous sommes en pleine transhumance, en retard cette année selon les autochtones. D'ailleurs, nous aurons droit au même spectacle tous les matins.

Alors que le groupe n° 1 doit déjà être en route pour le mont Pelat, Jean va conduire un groupe 16 randonneurs et2011-07-28-Cascade de Pichs-1 randonneuses sur un parcours en aller-retour de 12,6 km et 702 m de dénivelée, pas mal pour des "petites jambes" ! Ses fidèles serre-files, Daniel et Jacky sont prêts pour rattraper les brebis égarées.Cascade du Pichs

Jean conduit ce groupe au travers des chalets de Super-Allos qu'il connaît bien. Et ces escaliers que nous utilisons pour couper les virages, combien de fois les a t'il descendus  et montés  pour aller chercher son pain et le journal.

Son allure est déjà un peu rapide pour certains, mais nous pouvons tout de même admirer ces jolis chalets disséminés sur la pente.

Puis nous arrivons dans une clairière où nous faisons une pause pendant laquelle Jean 2011-07-28-Cascade de Pichs-4nous rappelle une randonnée précédente, en 2010, Les hameaux d'Allos, où nous avions longé un torrent bordé de lys martagon. Nous sommes dans le même secteur, dans les bois de Vacheresse et nous apercevons sur notre gauche la "Ferme des Bois" côtoyée lors de cette rando.2011-07-28-Cascade de Pichs-8

Il nous montre alors la fameuse cascade de Pitchs qui tombe de plus de 200 mètres, mais il estime que, maintenant, 3 de nos compagnes ne doivent pas continuer car le chemin va devenir plus difficile.

Elle s'installent donc dans une belle prairie en pente où nous les retrouverons à notre retour pour le pique-nique.2011-07-28-Cascade de Pichs-5

Nous passons le ravin des Combes et rentrons dans le Mercantour. On ne peut pas le rater, un grand panneau rappelle toutes les interdictions.

Le chemin traverse maintenant des roubines( heureuse Jacqueline, tu n'auras pas à les affronter aujourd'hui). Un petit passage plus délicat que les autres. Jean nous indique comment poser les pieds :  droit, gauche, droit !  Et chacun de répéter pour les suivants. Il nous fera l'inverse au retour : gauche, droit, gauche.

Nous descendons vers le ruisseau le Bouchier auprès duquel nous avions pique-niqué en 2010. 2011-07-28-Cascade de Pichs-9Pendant que Jean prend une photo du groupe sur le pont, Jacky va mettre sa bouteille de rosé au frais, dans l'eau. Espérons qu'il ne l'oubliera pas.

Deuxième petit pont plus rustique fait de troncs et de planches. Nous le traversons, pas très rassurés.2011-07-28-Cascade de Pichs-10

Nous pensions atteindre le pied de la cascade, mais il nous prévient que ce n'est pas possible.. Le chemin continue vers l'est et il n'y conduit pas.2011-07-28-Cascade de Pichs-11

Après quelques bains de pied rafraîchissants, nous repartons retrouver nos 3 amies. Jacky n'a pas oublié sa bouteille qu'il a enveloppée dans un journal. 2011-07-28-Cascade de Pichs-12Nous rencontrons d'autres marcheurs attirés par cet agréable parcours. Nouvelle traversée des roubines. Le téléphone de Jean sonne. C'est Jean-Marie qui signale l'arrivée du groupe n°1 au sommet du Mt.Pelat.

Marinette et Monique sont bien installées tandis que Jacqueline revient tranquillement d'une inspection champêtre.2011-07-28-Cascade de Pichs-15

Tout le monde se met en place pour le déjeuner arrosé du fameux rosé, bien rafraîchi. Les conversations vont bon train. Danièla et Monique tressent une couronne de fleurs pour notre guide.

Plus bas, un troupeau de moutons remonte une draille et se perd dans un bois. Ils sont certainement allés se mettre au frais.

Françoise et Jean-Pierre qui doivent retourner à st. Raphaël nous quittent.2011-07-28-Cascade de Pichs-13

Et, comme d'habitude, certains se reposent alors que les mordues "tapent le carton".

2011-07-28-Cascade de Pichs-16Puis Jean donne le signal du départ. Retour par le même itinéraire, en traînant un peu car il fait très, très chaud et la caravane s'effiloche.2011-07-28-Cascade de Pichs-18

Les premiers arrivés au café à Allos sont si assoiffés qu'ils commandent leur boisson sans attendre le reste de la troupe qui s'installe à son tour.

De retour à l'hôtel, les petits malins qui ont pris leur maillot de bain vont se rafraîchir dans la piscine car il fait vraiment très, très, chaud.

Merci Jean d'avoir assuré la conduite de cette belle rando ainsi que le reportage photographique.

 

Quelques photos en bonus

C'est parti2011-07-28-Cascade de Pichs-2

2011-07-28-Cascade de Pichs-7

Le Bouchier2011-07-28-Cascade de Pichs-6

Toujours bon la sieste...surtout dans un tel décor2011-07-28-Cascade de Pichs-17

Aussi en forme "à table" que sur les sentiers2011-07-28-Cascade de Pichs-14

Repost 0
Published by Yvette - dans Loisirs
commenter cet article