Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 09:46

M.F. de MALPEY – MARAVAL

 

Nous sommes 29 randonneurs au départ de cette randonnée qui va être menée par Jean M. Certains se souviennent de l’édition 2015 qui fût réalisée sous un vent frisquet. Heureusement ce matin le temps est beaucoup plus clément.

 

 

 

 

 

Jean M.accueille deux nouveaux marcheurs, Maguy et Gérard, et nous présente le programme du jour : « c’est une randonnée pas habituelle car elle débute par une longue descente. Nous sommes au départ à environ 400 m et nous allons descendre jusqu’au ruisseau de Maraval, à environ 110 m. Puis nous amorcerons une longue montée pour notre retour. Nous emprunterons de la piste, du petit chemin et du GR mal entretenu : c’est donc une rando bien variée !!!, d’environ 16 km . »

 

 

Bep’s se porte volontaire comme serre-file et nous démarrons notre marche sur la piste goudronnée.

Le Mont Vinaigre nous domine. 

Les conversations s’arrêtent devant le panorama sur la baie de Fréjus - Saint Raphaël.

 

Nous arrivons à l’aire de l’Olivier (370 m), où une plaque commémorative a été posée le 25 juin 1949 « en souvenir de l’œuvre de Auguste Muterse qui consacra 16 ans de sa carrière à l’étude et au traitement des forêts méditerranéennes… C’est aussi en hommage à ce travail que la route forestière qui dessert la ceinture de cet immense massif forestier de 6 000 ha, antérieurement appelé Route des Cols a été rebaptisée Route Muterse. »

 

Nous prenons la photo de groupe en face, sous les eucalyptus, tout comme l’année dernière…

La piste du Perthus, descend doucement vers le Maraval. Elle est caillouteuse et les passages difficiles sont liés à des éboulements et effondrements sous l’action de l’érosion pluviale.

Sous le pont du Pigeonnier coule le Maraval, mais l’œil est attiré par le rocher qui se dresse juste à gauche.

Un petit arrêt, en aval et au soleil pour la pause banane.

Nous quittons la piste du Perthus et prenons à gauche pour entamer la phase de montée. Un hélicoptère tourne au-dessus de nos têtes.

Pour mettre au défi notre meneur, nous l’interrogeons sur ce beau sommet qui émerge face à nous.

Marc sort la boussole, Michel oriente la carte et Maître Jean M. décrypte alors le paysage : « nous sommes en face de 3 sommets, à gauche 323m, à droite 300m, c’est la Prison et au centre 377m, c’est bien le Massacon… » .

Nous continuons notre progression et longeons des surface mamelonnées de ryolite.

Si nous découvrons en face la dent du Cap Roux, nous ne perdons pas en arrière le Mont Vinaigre.

Le chemin se poursuit en balcon, au travers la végétation de pins, chênes-liège et de bruyères et coupe des pierriers.

Nous arrivons au Caneiret et un mamelon rocheux au soleil nous accueille pour notre pique-nique.

Les lorrains sont de retour avec leurs gâteries : le Stanislas de Guy et la mirabelle de Janine viennent compléter les maintenant habituels vin, café et galette, chocolats, gingembre et fruits secs de nos amis randonneurs.

Au début de l’après-midi le ciel se voile un peu et nous terminerons nos derniers kilomètres sous les nuages.

Les rochers qui émergent ici et là offrent de surprenant paysages.

Nous retrouvons l’aire de l’Olivier, ravis d’avoir effectué cette belle boucle.

Les possesseurs d’outils modernes confrontent les résultats de la journée autour d’un verre : si les valeurs de longueur sont cohérentes et concentrées autour de 16,5 km, les dénivelées cumulées varient fortement, à penser que certaines applications peuvent additionner jusqu’aux montées-descentes de cailloux!

Merci à Jean M. pour cette agréable randonnée et aux photographes Claude C. et Gilbert.

 

La semaine prochaine :

 

Jeudi 25/02 à 8H00 : GRIMAUD. La Queyrière. L : 18 Km. Dh : 720m. Moyen alto. Christian

Départ de la rando : PARKING du Château de GRIMAUD. Coût du trajet A.R. : 28 €

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude C.
commenter cet article

commentaires