Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2019 6 14 /09 /septembre /2019 18:48

 

2019-09-12 - 722-3 - LES LACS DE MILLEFONTS - LE MONT PEPOIRI - G1

Aujourd’hui, Jean nous invite à randonner sur les hauteurs de Valdeblore pour découvrir les quatre lacs de Millefonts.  Partis à 6h30, il est 9h quand nous arrivons au parking éponyme, au-dessus de Saint-Dalmas.  Nous sommes 17 à avoir répondu au défi de Jean, dont 5 dames et 12 messieurs. 

Jean nous présente le circuit qui parcourt tout le cirque de Millefonts.  Nous allons nous rendre au col du Barn en passant près des lacs de Milllefonts, à savoir le Rond, le Long, le Gros et le Petit.  Nous arriverons au Col de Barn à 2453 m puis nous suivrons la ligne de crête, jusqu’à la Tête des Margès à 2550 m d’altitude et redescendrons jusqu’au lac Petit, en fait le plus grand et le plus beau, pour le pique-nique.  En prime, un aller-retour facultatif jusqu’au mont Pépoiri.  Jean nous conseille de commencer lentement pour nous habituer à l’altitude car nous sommes passés de 0m à 2040m d’un seul coup – enfin, après 2h30 de route - sauf pour quelques randonneurs arrivés la veille.  Patrice se propose comme serre-file et nous voici partis avec nos petites laines car il fait un peu frais mais le soleil est au rendez-vous et nous savons que la journée sera belle.

Nous grimpons dès le départ ...

et rencontrons rapidement un groupe de randonneurs sympathiques de Grenoble que nous retrouverons à plusieurs reprises.  Nous arrivons au Col de Veillos – 2194 m – par un bon sentier décrivant de larges lacets sur le flanc de grandes pentes herbeuses.  

 

Une fois au col, nous découvrons le cirque des Millefonts, vaste étendue pastorale, sans toutefois voir les lacs. 

Sur notre gauche nous apercevons le lac Petit – 2225 m - qui est en fait le plus grand.  En 1945 la construction d’une digue destinée à l’irrigation a fait monter le niveau de l’eau de quelques mètres.

Nous apprécions une traversée sur un chemin rocailleux mais à l’ombre et qui nous mène au lac Rond, souvent à sec en fin d’été.  Nous continuons de monter à travers un passage marécageux et nous laissons bercer par  la mélodie d’un petit ruisseau.  Nous arrivons au lac Long – 2345 m – lac peu profond entouré de rives plates et herbeuses - où Jean nous propose de faire la pause-banane.  Toujours plein d’énergie, il commence à nous lire la légende du Pépoiri que Claude lui a remise mais nous prévient que nous n’en découvrirons la fin qu’au sommet du mont car elle est longue ! 

Nous écoutons attentivement et repartons impatients d’en connaître la suite. Les Grenoblois nous ont rejoints et après avoir échangé quelques plaisanteries nous nous prenons mutuellement en photo. 

Nous reprenons nos bâtons – du moins ceux qui en ont – voyons de haut le lac Gros  – 2375 m – qui était autrefois le plus important et le plus profond des lacs de Millefonts alors qu’il est aujourd’hui plus petit que le lac Petit ! 

Il alimentait en eau deux villages implantés en contrebas.  L’installation a fonctionné jusqu’à la seconde guerre mondiale mais depuis une faille s’est ouverte, empêchant le lac de se remplir normalement.   Une fois le col du Barn atteint,

nous entreprenons la montée du Mont Pépoiri qui culmine à 2674 m.

 

C’est le point culminant d’un gros massif montagneux délimité par la Tinée à l’Ouest, la Vésubie à l’est, le vallon de Salèse au Nord et le Valdeblore au sud.  Du sommet s’étale devant nous un magnifique panorama à 400 grades ou 360 degrés sur la haute Vésubie, le Gélas, point culminant du Mercantour à 3100 m côté France, les massifs italiens du Gesso y compris l’Argentera,  le point culminant du Mercantour en Italie à 3298m, et la moyenne montagne jusqu’à la mer.  

Jean nous lit la fin de la légende du Mont Pépoiri

et pour en savoir plus, je vous invite à cliquer sur le lien que Claude a trouvé.  

http://www.lounidou.eu/pepoiri/

Au sommet du Mont Pépoiri

 Il nous faut redescendre maintenant! 

 

Nous montons de nouveau par un chemin bien tracé mais caillouteux puis nous descendons.  Comme l’a si bien dit Jean dans sa présentation en nous montrant le profil : «  c’est toujours pareil, ça monte puis ça descend » !

Jean décide de faire la pause-déjeuner au Petit Col (2458m) situé en contrebas de la Tête des Margès car il serait trop tard au Petit Lac – c’est qu’on a faim !

 

Il est bientôt déjà l'heure de repartir:(

Au passage, Jean attire notre attention sur les pics d'Isola 2000

ce qui fait rêver Fred!

Tiens, un attroupement autour d’une randonneuse!  Que se passe-t-il donc ?

Nous apprenons qu’émerveillée par la beauté des paysages et toujours prête à aider la blogueuse ou le blogueur de service quand ce n’est pas son tour de rédiger, Brigitte prenait des photos mais un morceau de peau de son avant-bras s’est coincé dans l’objectif tandis qu’il se refermait ! Notre animateur-secouriste réagit vite et vaporise un spray froid qui la fait hurler.  Les commentaires pleins d’humour fusent ce qui lui fait vite retrouver le sourire !

Il est temps de redescendre le long des flancs désséchés des montagnes. 

 

Ancolies ou delphiniums? That is the question!

Nous franchissons un petit ruisseau bien signalé par des cairns

 

 

Une nouvelle photo de groupe s'impose

et nous continuons sur un plat qui traverse le flanc de la montagne.

Nous nous dirigeons vers le lac Petit dont les rives sont faites de belles prairies en pente douce.

puis atteignons de nouveau le col du Veillos. 

Nous descendons toujours!

 

Babette attire mon attention sur un tapis de carlines, fleurs séchées dont les paysans décoraient leur porte.

Nous apercevons nos voitures en bas sur le parking

et une fois déchaussés, redescendons en voiture sur St-Dalmas, l’une des cinq communes de Valdeblore.  Jean nous invite à visiter l’église Sainte Croix édifiée aux alentours de l’An Mil par des moines bénédictins venus de l’abbaye de Pédona à Borgo San Dalmazzo.

Elle est classée monument historique depuis 1943 et sera ouverte (car ce n’est pas toujours le cas donc nous avons de la chance aujourd’hui !) le weekend prochain pour les journées du patrimoine.  

Superbe crypte!

Nous nous installons confortablement dans le verger du bar-tabac « La Balma » pour le pot de l’amitié.

Les plus chanceux sont à l'ombre des pommiers!

 

Nous remercions chaleureusement Jean pour cette magnifique randonnée qui valait vraiment le coup de se lever tôt !

Nous sommes fiers de nos prouesses en ce début de saison : 10,7 kms pour 949m de dénivelée et sommes ravis d’avoir vu les 4 lacs.

Merci aux photographes Brigitte, Claude, Alain, Jean et Dominique et un très grand merci à nos chauffeurs qui ont si bien géré tous les lacets de la route étroite qui mène désormais de St-Dalmas au parking!

La semaine prochaine :

G1 : Départ 6h30 Alain - Les lacs Besson - Sportif ** - 12,1km, 940 m D

A 2545m d'altitude, ces 2 lacs jumeaux aux eaux cristallines et séparés par une cascade sont nichés juste sous la crête frontalière Mercantour Ruine Agnel dans la vallée du Boréon. Ils se découvrent après une longue montée dans le Vallon de Sangué.

G2 : Départ 8h30Louis – Lac de St Cassien - Vallon de Saraire – Moyen * - 14,7 km, 331 m D

Belle  piste, chemin et  sentier, avec très beau panorama  sur le  lac de  Saint-Cassien

Partager cet article

Repost0

commentaires

Joël 15/09/2019 08:49

Super blog Dominique.... Comme toujours

Jean-Marie 17/09/2019 22:48

Merci Joël, je suis contente que mon blog t'ait plu.