Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 08:56

CUERS - Les Barres de Cuers  

 

Rendez vous au Col de la Bigue vers 8 heures avec 13 randonneuses et randonneurs pour une aventure sur les barres de Cuers. Nous stationnons les voitures sur « l’aire Camille », et avons bien évidemment une pensée positive pour « notre » Camille ….

 

Une petite pluie vient nous contrarier quelque peu et nous préférons enfiler le vêtement de pluie. Un des moins téméraires se demande s’il ne doit pas rester dans sa voiture !!!! Pas question ….

 

Les photos risquent de ne pas être « au top », d’une part à cause du temps et de l’autre d’un photographe amateur… Soyez indulgents !!!!

 

Nous traversons la D43 et prenons le Chemin de la Bigue dans un sous bois.

 

Quelques mètres plus loin, Christian nous présente la randonnée :

« 17 Kms avec un dénivelé de 700m, démarrage sur le GR9-GR51 avec des points de vue tout le long de la crête jusqu'à la direction de Belgentiers »

 

Jean Claude sera notre serre file

 

Nous continuons une montée de 300 mètres sur des cailloux jusqu’au Pilon de St Clément à 700 m d’altitude, sommet marqué par une croix. Point de vue exceptionnel sur le Haut Var, le Massif des Maures, Hyères et les Iles D’or quand le temps n’est pas brumeux.

 

Nous immortalisons notre passage par une photo de groupe un peu coupée !!! reprise par un professionnel. ….

 

Du Pilon de St Clément au Pas de Truébis le cheminement se fait à altitude sensiblement constante le long de la ligne de crête. En contrebas (attention de ne pas trop s’approcher du bord !!!) nous avons une vue sur la mer et l’aéroport de Cuers au premier plan. Au Pas de Cuers, le sentier croise celui qui va de Cuers à la verrerie proche du site EDF entouré de panneaux photovoltaïques .

 

Un peu d’histoire sur la verrerie : « les premiers verriers se seraient installés en Gaule au cours du premier siècle de notre ère, époque de l’invention de la canne à souffler. Les lieux-dits « verrerie » ou « verrerie vieille » attestent de la présence d’innombrables lieux de production en Provence »

 

 

 

 Il est 10h15, c’est la pause  banane  près du panneau « verrerie canrignon »

 

Il est temps de repartir pour continuer à longer les falaises des barres de Cuers et petit arrêt pour se désaltérer, Alain et Xavier ont une bonne descente !!!

 

C’est la descente toujours dans les cailloux, mais encore et encore de beaux paysages avec sur les côtés du thym en fleurs qui embaume.

 

Nous quittons la piste de la Casane pour continuer le GR et après une montée assez raide, nous décidons de nous restaurer. Certains tenteront de manger sur la citerne mais déciderons de nous rejoindre sur l’herbe.

Pendant que Michèle et Brigitte dansent sur un air de Kendji…. Xavier fera sa petite sieste ....

 

Il est 13 heures, nous laissons le GR pour revenir par la forêt, il nous reste 8 kms environ à faire.

 

Christian nous annonce : « 2 montées de 50m et une de 120 m » le plus dur était passé ….

 

Nous pouvons revoir les barres de Cuers cette fois en levant la tête et les vignes que nous apercevions de là haut. 

 

Une superbe végétation tout au long du retour, les genêts en fleurs, la bourrache, la valériane....


 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

Nous marchions à bon pas, tout se passait bien et nous n’avions pas prévu qu’une propriété entièrement clôturée allait nous bloquer le passage. 

3 randonneurs sont allés en éclaireur mais nous avons dû rebrousser chemin. Heureusement nous avons trouvé un chemin balisé, qui nous a permis de contourner la propriété et de retrouver notre route.

 

Retour au parking et direction CUERS pour prendre la boisson rafraîchissante bien méritée, n’est ce pas Xavier !....

 

Un grand merci à Christian pour cette randonnée super belle, nous en avons pris plein les yeux !!!!

 

La semaine prochaine, 

Jeudi 05/05 à 7h00 : PIERLAS (06) Le Tour du Mt Lieuche. L : 13Km. Dh : 530m. Moyen médio. Jean Bo               596

Départ de la rando : PARKING de Pierlas à l’entrée du village. Route étroite et dangereuse sur 7 kms. Coût du trajet AR : 78 €

Published by Brigitte R
commenter cet article
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 18:15

Le lac des Escarcets – jeudi 28 Avril 2016

Aujourd’hui c’est Jean-Marie qui conduit la randonnée des petites jambes. Nous sommes 26 randonneurs. Parmi nous se trouvent les deux petites filles d'Annette et Guy.  Au départ le soleil est voilé et la température affiche  14 degrés.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Le départ a quelque peu été retardé par 3 randonneuses conduites par la blogueuse qui attendaient sur un parking plus loin.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Jean-Marie nous présente la randonnée qui en définitive sera de 14.700 kms et de 145 mètres de dénivelé, et nous montre le circuit sur le panneau se trouvant au départ de la piste.

"Nous allons d'abord aller au lac des Escarcets puis nous ferons une boucle avant de revenir déjeuner au lac, et cet après-midi nous longerons un ruisseau jusqu'à un pont médieval et rejoindrons le lieu de départ. Attention nous sommes dans une Réserve biologique. Il faut suivre les chemins et la cueillette est interdite".

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016 Nous nous engageons tout d'abord sur la large piste de la Tire où un des photographes attend l'arrivée du peloton groupé.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Nous sommes entourés de magnifiques tapis jonchés de fleurs.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Ornitogales et lavandes des Maures se cotoient. Durant la randonnée de nombreuses fleurs vont s'offrir à notre vue. Tout comme la semaine dernière je vous les présenterai à la fin de l'article.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Le soleil s'étant contrairement aux annonces météorologiques joint à nous, il est nécessaire de quitter les pulls et polaires,

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016avant de repartir allègrement.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Nous approchons du lac.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016auprès duquel nous nous arrêtons pour la pause banane. "Le lac est alimenté par deux ruisseaux , celui des Mines et celui de Saint Daumas. L'eau y est extrêment pure," nous dira Jean-Marie.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Durant la pause la blogueuse se renseigne auprès des spécialistes sur les fleurs découvertes en cours de parcours, spécialistes qui posent ensuite avec leurs petites filles.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016"Le lac des Escarcets est situé sur la commune du Cannet-des-Maures, au coeur des zones humides méditerranéennes de la Plaine des Maures, Réserve Naturelle Nationale.
Ce petit lac de 14 ha, propriété du Conservatoire du Littoral, est l'un des derniers territoires sauvages de la côte méditerranéenne.

Le lac abrite une faune et une flore d'une richesse remarquable. Le paysage constitué de dalles de grès rosé piquées de pins parasols et de chênes-lièges est tout à fait saisissant et unique en France.

Les roselières des lacs des Escarcets et des Aurèdes sont des lieux de nidification pour les oiseaux. Le maquis à bruyères qui s’imbrique avec des champs de vignes constitue l’habitat de la tortue d’Hermann. Orchidées, fougères, pelouses sèches, aulnes ou peupliers forment une mosaïque de milieux remarquables."

Le chemin commence à se rétrécir, nous passons en sous-bois, sur des dalles, d'énormes pierres se trouvent sur notre chemin. Chacun choisit son passage.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Daniel attention "Ne saute pas. La marche est haute".

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Petite erreur de trajectoire. Demi-tour pour rejoindre le chemin de l'autre côté du ru.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016En avant-garde, notre guide s'en va en repérage. Nous l'attendons patiemment avant de traverser.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016C'est bon nous repartons.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Nous atteignons par un petit bois la piste des Mayons et nous nous trouvons entre deux clôtures, mais pas de chevaux

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016puis suivons la piste des Petites Aurères bordée de vignes.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Piste depuis laquelle nous apercevons le centre d'enfouissement des ordures de tout le Var Est

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016 et qui va nous conduire à un 2è petit lac, à proximité duquel finalement nous nous arrêterons pour le pique-nique.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Chacun trouve un rocher à sa convenance pour s'installer. Vin d'orange et punch mirabelle accompagnés de saucisson sont offerts pour ouvrir l'appétit. Vins rouge et rosé sont là pour faire glisser et cake, café et confiseries complètent le repas. Dur, dur de randonner après.Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Daniel entonne avec, comme il dit, son choeur des "vierges" un joyeux anniversaire pour Marie (le 25) et Rolande (le jour J).

Le repas terminé Jean-Marie propose à ceux qui le souhaitent de les reconduire au lac des Escarcets pendant que les autres se reposent ou jouent aux cartes.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016 Proposition accueillie favorablement par 15. Nous empruntons un sentier longeant tout d'abord le lac des Aurères avant de rejoindre le lieu où nous avons fait la pause banane.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016A chaque photographe de faire ses photos.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Martine et Jeanine essaient d'apercevoir tritons et grenouilles.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016En poursuivant le chemin nous arrivons au barrage

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

 

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016La pause est prise par Martine.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Par un autre chemin nous rejoignons ceux qui n'étaient pas venus. Ils commençaient à s'inquièter car nous sommes partis une bonne heure et quart.

Nous longeons le ruisseau en sous-bois. Il fait vraiment chaud et des haltes pour se désaltérer sont nécessaires.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016et nous revoilà de nouveau au milieu de vignes

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Nous nous approchons du pont médiéval

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016au pied duquel nous faisons la photo du groupe en entier. Il est temps car nous sommes presque à destination.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Un petit kilomètre sur un chemin bitumé puis en parallèle de la départementale et nous voilà de retour au point départ.

C'est au café de la gare du Cannet des Maures que nous allons partager le verre de l'amitié. De nouveau retentissent des joyeux anniversaires, Marinette ayant planté une bougie sur le cake qu'elle avait confectionné. Brioche et biscuits divers l'accompagnent.

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Merci Jean-Marie pour cette randonnée nature inédite, très agréable.

Les photos sont de Claude (qui a enlevé l'heure), Gérard et Rolande.

Et voici maintenant un échantillon des fleurs et plantes observées.

Certaines sont assez courantes comme les cystes, les coquelicots, dames de onze heures, pois de senteur, iris aux fleurs passées, géranium sauvage, faux acacia robinier

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016fleurs de lin, muscari à toupet

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016D'autres sont plus ou moins fréquentes comme la scabieuse Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016les polygalas

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Les hélianthèmes

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016"plantes pubescentes à feuilles non dentées, assez proches des cistes, avec lesquels les différences sont rares : les fleurs et l'ensemble de la plante sont plus petits (le diamètre des fleurs est inférieur à 3 cm), deux des cinq sépales sont plus petits que les trois autres, les ovaires ont une ou trois loges (contre cinq ou dix pour le ciste). Pour le reste, les caractéristiques sont les mêmes : cinq pétales un peu froissés, généralement jaunes, parfois blancs, orangés ou roses, avec de nombreuses étamines ; des fleurs formant des sortes de petites grappes portées par des tiges molles à leur extrémité (les boutons sont penchés vers le sol avant d'éclore). Par son aspect, le genre Helianthemum est assez proche aussi du genre Fumana, mais dans celui-ci les fleurs sont solitaires et les étamines extérieures ont des anthères non développées. Des extraits aqueux de cette fleur peuvent être utilisés dans certains anti-stress."

Les sérapias

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016« Les sérapias : plantes reconnaissables à leurs fleurs bien particulières. Les sépales, plus ou moins longuement soudés, sont marqués de fortes nervures et rapprochés en casque qui cache les deux pétales latéraux. Le labelle est trilobé. Les lobes latéraux sont redressés et plus ou moins cachés par le casque. Le lobe médian est allongé, en forme de languette. Il porte à sa base une callosité entière, partiellement fendue ou complètement divisée en deux lamelles parallèles ou divergentes. Les hybrides sont nombreux »

L'aristoloche

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

« L’aristoloche est une plante herbacée que l’on retrouve dans les régions européennes et asiatiques au climat chaud. Appartenant à la famille des aristolochiacées, elle pousse dans les forêts et à la lisière de champs ou de vignes. L’aristoloche se compose d’une haute tige portant des feuilles alternes et son fruit est une capsule. L’aristoloche, une plante toxique.La tige feuillée de l’aristoloche est récoltée en pleine floraison. Il suffit pour cela de couper à la main sa partie supérieure. Grâce à sa teneur en acide aristolochique, elle est utilisée à des fins thérapeutiques après séchage. Elle contient également des tanins, des pigments et un alcaloïde : l’aristolochine. Ces substances auraient un effet décontractant contre les crampes, et apaisent les douleurs gastriques, intestinales ou respiratoires. L’aristoloche est indiquée pour le traitement de différents troubles du système vasculaire ou de thromboses. En outre, sa décoction permet de soigner diverses affections dermatologiques comme les plaies, les ulcères ou l’eczéma. Cependant, méfiez-vous de cette plante car toutes ses parties sont vénéneuses. »

Les molènes

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016"Les molènes sont des plantes dicotylédones pour la plupart bisannuelles, appartenant à la famille des Scrophulariacées et au genre Verbascum. Souvent de grande taille, elles sont pubescentes, avec des fleurs à cinq pétales, le plus souvent jaunes à anthères orange, groupées en longs épis. Les feuilles forment une rosette à la base, puis sont alternes le long des tiges. L'espèce la plus connue est le bouillon-blanc (Verbascum thapsus et espèces voisines), réputé pour ses vertus médicinales, mais il y en a bien d'autres. Les molènes apprécient les terrains secs et fleurissent généralement de juin à septembre."

Le dompte-venin

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016"Les dompte-venin, regroupe des espèces de plantes à fleur originaires des régions tempérées d'Eurasie autrefois classées dans la famille des Asclépiadacées, aujourd'hui dans celle des Apocynacées. Ce sont des plantes herbacées vivaces, parfois légèrement volubiles, à feuilles opposées. Les fleurs, groupées en cymes, sont pentamères, avec une corolle étoilée à couronne centrale distincte où les étamines sont soudées en anneau. Le fruit est formé d'une paire de follicules. Le nom du genre est lié à des propriétés supposées, et apparemment injustifiées, de l'espèce Vincetoxicum hirundinaria, qui est au demeurant très toxique."

Les nombrils de Vénus

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016"Les nombrils de Vénus peuvent se consommer en salade quasiment toute l'année sauf en été quand la plante est épuisée par sa floraison, et dans nos régions par la chaleur ou le manque d'eau.
Les nombrils de Vénus poussent dans les endroits les plus humides, qui ne voient jamais le soleil, souvent accrochés à des falaises ou rochers verticaux, avec quasiment pas de terre. En forme de mini coupelle, la plante, pour se nourrir, recueille la rosée de la nuit qui s'écoule en son centre le long de la tige creuse."

en voici encore d'autres, en attente de confirmation des noms

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016Lac des Escarcets - circuit petites jambes - jeudi 28 avril 2016

Published by Rolande
commenter cet article
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 09:01

SAINT VALLIER DE THIEY-Oppidum de la Malle

 

 

Sur le Parking de Saint Vallier de Thiey  20 randonneuses et randonneurs se retrouvent vers 8h30 sous un ciel couvert mais un temps idéal pour marcher.

 

Notre guide Jean Bo nous explique le pourquoi de la modification de la randonnée :

 

« la météo a annoncé des pluies sur l'Ouest de la région, et un temps couvert mais sans pluie, sur l'Est.

C’est pourquoi nous avons annulé la randonnée programmée à la Sainte Baume qui se situe entre Marseille et Toulon, et l’avons remplacée par cette randonnée située dans l'arrière pays Grassois.

Dans le cas de mauvais temps, nous aurons la possibilité de raccourcir l'itinéraire »

Et nous présente la randonnée :

«  15 kms 570 m de dénivelé, d’abord une montée à l’oppidum, puis au sommet de la Colle et ensuite une descente, qui sera un peu raide ».

Xavier sera notre serre file.

 

Nous démarrons sur du bitume. 

Puis nous poursuivons sur un chemin caillouteux et traversons la D5 pour continuer notre ascension toujours sur les cailloux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous marquons un arrêt devant un pont malheureusement détruit par l’érosion- il était encore intact lors du dernier passage du groupe en 2013- et continuons notre chemin pour s’arrêter vers 9h30 pour la pause-banane au col du Ferrier.

 

Jean Bo nous lit l’histoire de St Vallier : « Seigneurie jusqu'à la Révolution, puis station climatique estivale mise à la mode par les familles de Grasse au 19ème siècle, le village possède des charmes multiples, à la fois historiques et naturels.
Construit sur un plateau calcaire, au bord d'un grand pré verdoyant, et entouré de moyennes montagnes, comme la Montagne de Thiey (1552 m) ou le plan de la Malle (1308 m), ombragé de pins, de chênes et de hêtres, Saint Vallier de Thiey est un village bucolique qui plaira aux amoureux du grand air ».  

 

 

Après avoir dégusté la banane pour certains, les barres de céréales pour les autres, nous assistons à un cours de boussole donné par Jean Bo .

 

Découverte pour certains d’une maison de berger, imitation « borie » (cabane en pierre sèche).Puis nous rencontrons au km 5 un impressionnant troupeau  de moutons.

 

 

Nous continuons à grimper en direction de l’enceinte fortifiée de L’oppidum de la Malle

« Oppidum signifie

"forteresse", mais en provençal, on dit le"Castellaras de la Malle". La forteresse de la Malle se distingue par la taille de ses blocs (certains font plus d’un mètre cube), soigneusement ajustés et empilés les uns sur les autres. Ses dimensions sont tout aussi surprenantes. La muraille est longue de 110 mètres, pour une hauteur de 5 mètres et une épaisseur frôlant les 4 mètres.

 

Panorama exceptionnel : la Montagne de Thiey, le Château- de la Malle, Centre Radio-électrique du Doublier , sentier GR4 qui traverse les Alpes, le plateau de Caussols…. Sans oublier la nature qui nous offre la carline des Alpes, les muscaris, la scabieuse de Crète, l'euphorbe hérisson, la lavande,

Notre grimpette se poursuit au point culminant de la randonnée : le sommet de la Colle à 1200 m où la photo de groupe s’impose, les cheveux dans le vent!!!!!.

 

Le plateau de Caussols vers l'est est bien dégagé; côté mer, la baie de Cannes et les iles de Lérins sont voilées et plein ouest, le lac de St Cassien subit le même sort. Mais c'est surtout l'oppidum en contrebas qui est superbe. C'est de là qu'on découvre vraiment sa forme.

 

Nous abordons la descente parmi les rochers en essayant de suivre un semblant de sentier.

 

 

 

 

                                                                                                                                                  A la ferme de Fontmichel, nous nous installons pour pique-niquer, nous dégustons en apéritif le punch fait avec amour par Anne, le Cahors offert par Jean Bo et diverses gâteries comme à l’habitude (chocolat, gingembre, fruits secs etc …)

 

Tout en déjeunant, nous assistons  à une nouvelle

transhumance (1200 moutons qui dévalent la montagne) nous rencontrons le berger qui nous indique que 8 jours plus tôt 2 brebis s’étaient fait attaquer par un loup.

 

Après une petite heure de repos nous reprenons la descente à travers une belle forêt.

 

 

  Petit arrêt près d'un affaissement de terrain,

 J.Bo raconte qu'à cet endroit il y a quelques années nous avions cru avoir perdu André, soi-disant parti photographier des marcassins. 

L'intéressé n'a pas gardé de souvenirs de cet incident, heureusement, le blog était là.  Nous traversons la route Saint Vallier/Grasse au col du Pilon (Alt 782m) pour arriver après quelques faux plats à la Croix de Cabris.v

Il nous reste encore 3 à 4 kms , nous prendrons le chemin normal et non la nationale en direction de St.Vallier de Thiey où nous retrouverons nos voitures.

Pour bien terminer la superbe randonnée, nous prendrons le pot de l’Amitié avec les petits gâteaux qui seront fort appréciés.

 

Merci Jean, pour cette très agréable randonnée aux paysages magnifiques.

 

Merci aux photographes : Claude, Jean Marie et Michel.

 

La semaine prochaine, 

Jeudi 28/04 à 7h00 : CUERS (83). Les Barres de Cuers. L : 17Km. Dh : 870m. Moyen alto. Christian               823

Départ de la rando : PARKING sur la D43 au Col de La BIGUE (Altitude : 423m.). Coût du trajet AR : 54 €

 

 

Published by Brigitte R
commenter cet article