Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2017 4 07 /12 /décembre /2017 16:32

Forêt de Palayson – l’Endre G2/588 – jeudi 7 décembre 2017

Nous sommes 22 à nous retrouver aujourd’hui près du pont de l’Endre pour une randonnée proposée par Jean, par une journée automnale et fraîche au ciel bien gris. Le soleil devrait faire son apparition. Pas de précipitations annoncées.

 

« La randonnée d’une dizaine de kilomètres et de 180 mètres de dénivelé nous conduira dans la forêt de Palayson et sur les rives de l’Endre. La seule difficulté sera une montée à mi-parcours pour atteindre l’aire de pique-nique sur le promontoire de Gournié. » 

Le groupe s’engage sur la piste des Pradineaux, qui sera rapidement délaissée pour un chemin parallèle plus agréable.

Quelques rayons de soleil éclairent le paysage.

C’est non loin d’un dolmen que nous nous arrêtons pour la pause banane. « Déjà diront certains. Cela fait à peine une demi-heure que nous sommes partis. »

Un 2ème arrêt a lieu pour la pose effeuillage

avant de bifurquer et continuer sur la piste Val Règue. Au loin nous apercevons le domaine du Grand Esclans

et de l’autre côté les rochers de la fille d’Isnard et du Castel Diaou resplendissent.

Non loin de l’Endre nous passons à proximité d’un troupeau de moutons.

Arrivés au bord du barrage nous constatons qu’il n’y a presque pas d’eau.

Jean nous narre la chute de Gérard lors d’une précédente édition. Aujourd’hui pas de risque aussi tous les randonneurs s’aventurent sur les dalles sèches pour la traditionnelle photo de groupe.

Face à nous les ruines d’un moulin. Le bief, petit canal était chargé d’amener l’eau aux roues à eau de celui-ci et d’irriguer les prairies alentour. En amont du barrage se trouvent les gorges de l’Endre et au loin celles de Pennafort.

Nous attaquons la montée en prenant garde à ne pas glisser. Les pointes des bâtons ripent sur les dalles.

Un petit cours de géologie nous est donné par Jean grâce à des notes laissées par Bruno.

« Nous pouvons voir ici un ensemble de grès fin, feldspathiques ou psammitiques, chenalisés et d’argiles micacées, gris vert, à restes végétaux.

Ensemble de grès roses ou verts, puis argiles marron, micacées et laminites à fentes de dessiccation, empreintes de gouttes de pluie, cinérites.

Conglomérats à galets , puis des grès micacés à pyrite, fluorite violette et matière organique, puis argiles vert vif ou brunes à carbonates et au bord de l’Endre  en basse terrasse  des alluvions caillouteuses. » Est-ce que tout le monde a bien tout compris? Interrogation lors d'une prochaine rando.

Arrivés au sommet sur le promontoire du Gournié nous nous installons pour le pique-nique : apéritifs divers, foie gras, saucisson, vins et douceurs agrémentent les salades et sandwichs. Les fêtes commencent de bonne heure chez les randonneurs.

Les chansons en boucle de notre "Johnny national" nous ayant manqué ce matin nous demandons à Gérard de nous en chanter une,

le groupe reprenant en chœur le refrain. Pour l'écouter cliquer sur le lien ci-dessous.  

 

Voir le lien

 

Pas de joueurs de cartes et la fraîcheur étant au rendez-vous, la pause repas est écourtée : 45 minutes seulement.

Arrivés au Pas des Vaches nous suivons le GR et à la croisée de la piste des Pradineaux nous rencontrons de nouveau le troupeau de moutons qui se déplaçait, sous bonne garde d'un patou et de Martine.

Nous cheminons le long de l’Endre ici complètement à sec,

puis marchons sur la piste des Pins Pignons avant de retrouver la piste de ce matin qui va nous reconduire au parking.

C’est à notre habituel bar de La Bouverie que nous allons partager le verre de l’amitié avec gâteaux et papillotes.

Merci Jean pour cette agréable balade.

Les photos sont de Jean, Jean-Marie et Rolande.

Prochaine randonnée du G2 – jeudi 14 décembre 2017

"Pierrefeu le Fédon " – 530-2 – 12 kms – 350 m. de dénivelé – moyen** - départ 8 heures

Coût du trajet 55 €

 

Partager cet article
Repost0

commentaires