Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2018 5 14 /09 /septembre /2018 07:25

2018-13-09 – VIA CORDATA DU DRAMONT – G1

 

Nous sommes 12 randonneurs, dont Daniel notre aîné de 80  ans,  pour découvrir (ou redécouvrir pour trois d’entre nous)  cette activité proche de l’escalade.

Nous ferons cette expérience sous la direction d'un moniteur, extérieur au Cercle de Boulouris, Erwan.

Nous avons rendez-vous au petit port du Poussaï où nous attendrons un peu que le rocher sèche, suite aux pluies de la veille au soir et du petit matin. Nous pouvons observer l’Ile d’Or, que nous verrons tout au long de notre matinée.

Après la distribution des équipements nous rejoignons le sentier du Cap du Dramont .


Nous arrivons sur le site du Rocher Cathédrale, notre point de départ. Il s’agit d’un piton de rhyolite qui forme un à pic sur la mer, infranchissable par le sentier littoral qui en contourne la base.

Nous nous équipons et notre moniteur du jour contrôle le bon positionnement des baudriers.

 

Et nous voilà partis : Erwan ouvre la voie en l’équipant d’une corde, « ligne de vie » sur  laquelle  nous accrochons nos deux mousquetons qui assurent notre sécurité.

Nous commençons par un passage quasi horizontal  de contournement : nous sommes face au rocher et nous avons rapidement la mer sous nos pieds.

Mais que la vue est belle !

Puis nous attaquons  la traversée de la paroi qui descend verticalement sur la mer. C’est quand même impressionnant.

Certains secteurs permettent de petites pauses.

Pourquoi jouent-ils à cache-cache?

La fin de l’ascension est plus facile et nous arrivons au sommet pour profiter de la vue.

Une nouvelle expérience nous attend avec  le passage d’un pont de singe pour relier le sommet suivant : deux filins sont tendus ; sur l’un nous posons nos pieds et sur l’autre nous accrochons nos longes et nos mains pour traverser le vide en sécurité.

Grimper c’est bien et nous l’avons fait sans trop de difficultés, les prises étant nombreuses et sûres. Mais, après cette escalade en traversée d’environ 200 mètres, il nous faut maintenant redescendre.  Et ce qui s’offre à nous,  ce sont 35 mètres  à  avaler en rappel. Heureusement Erwan nous assure, pour le cas où nous ne contrôlerions pas notre descente. Il nous aide également à nous positionner dans le vide.

Daniel notre doyen  maîtrise grave ...

Nos techniques de rappel sont vraiment à travailler : Nous avons tous, plus ou moins, dansé  dans le vide lors du passage en creux dont nous ignorions l’existence avant de nous élancer. Deux alpinistes occupant une partie de la falaise, notre point de départ a été un peu déporté vers la mer.

Mais nous sommes fiers d’avoir descendu ainsi ce piton.

Nous retrouvons le sentier littoral qui nous ramène au Poussaï. Une table nous attend au restaurant C le Mieu où nous prendrons le déjeuner de l’amitié.

 

Merci Joël pour avoir organisé cette matinée atypique mais enthousiasmante. Merci aussi aux photographes Alain, Claude C. Joël et Michel, dont la tâche n’était pas aisée ce jour.

 

La semaine prochaine, jeudi 20 septembre :

G1 : Départ: 6h30 – Alain -  Lac Nègre   Pas du Préfouns -         Sportif **       19 kms  Dh : 1000 m

Parking : Parking de Salèse altitude 1670m, route du Col de Salèse.       Coût du trajet A/R : 78 €

Partager cet article
Repost0

commentaires