Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2022 4 14 /04 /avril /2022 07:57

2022/04/14 - 938/G2 - Saint Vallier de Thiey – chemins de Canaux

Jean Ma nous a donné rendez-vous quelques kilomètres après Saint Vallier de Thiey. Nous sommes 21 à nous retrouver sur le parking en contrebas du Pont du Vallon de Nans par une magnifique journée. Nous souhaitons la bienvenue à Chantal de retour apès plusieurs années.

« La randonnée a été tracée à partir d’une balade faite en juin 2015 par Camille et le groupe des petites jambes devenu un an après G2. Prévue en 2020 mais n’ayant pu se faire à cause des divers confinements et restrictions. C’est une randonnée de 10.5 kms et 350 m. de dénivelé environ (chiffres définitifs communiqués en fin de balade). L’aller à Canaux se fera en partie par une montée de 2 kms avec des pentes parfois supérieures à 20% et le retour par l’ancien chemin de Canaux. Nous sommes à l’altitude 880 m.et monterons à 1120 m. Derrière nous se trouve la montagne de Thiey dont le sommet culmine à 1553 m.»

Jean-Claude et Jean-Marc seront nos serre-file du jour.

Depuis le parking, le groupe s’élance sur une large piste, d’où nous voyons la montagne de Thiey.

Certains virages seront coupés. La piste nous conduit non loin de la Maison forestière de Nans, à proximité de laquelle dans un champ se trouve un puits.

A la borne 66 nous bifurquons à droite par un chemin qui peu à peu devient plus étroit, raide et caillouteux. Le groupe s’étire. Des arrêts sont nécessaires pour regroupements, effeuillage et se désaltérer. En plein soleil cela devient plus dur.

C’est surtout à partir de la borne 72 que la pente va s’accentuer.

Là pas question pour les photographes de s’arrêter et prendre des photos.

C’est sur un replat avec un peu d’ombre que nous faisons la pause banane.

Encore quelques efforts et nous arrivons à une clairière où certains prennent place sur des bancs tandis que les autres admirent les nombreuses anémones hépatiques, hellébores, et coucous.

Plus loin nous verrons des lamiers pourpres, un daphné odora jaune, des crocus, des violettes et des jacinthes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après que Jean nous ait donné des informations sur le village de Canaux nous faisons la photo de groupe.

« A l’extrémité de la vallée quelques maisons constituent un hameau, celui de Canaux dépendant de la commune d’Andon, en contrebas du Signal de Canaux (1437 m). Il y a eu au Moyen Age un village fortifié. Ce castrum cité pour la 1ère fois en 1158, puis 1259 est dépeuplé à la fin du XIVè siècle. Des traces d’un ancien habitat sont encore visibles dans des falaises rocheuses au-dessus de la vallée. Bien qu’inhabité une chapelle y a été construite au XVIIè siècle. »

Nous repartons par un chemin beaucoup plus plat passant au milieu d’une forêt de bouleaux et arrivons dans un champ duquel nous voyons le Signal de Canaux et le baou Roux. Nous refaisons une photo de groupe.

Un énorme amadouvier a poussé sur le tronc d’un arbre. D’énormes vieux châtaigniers bordent le chemin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une dernière petite montée avant de nous retrouver sur la route à l’entrée du hameau. 1er arrêt admiratif : une jument et son poulain de 6 jours qui ont déclenché multitude de téléphones pour les photographier.

De l’autre côté de la route se trouve la chapelle : chapelle Saint Hubert ou chapelle Sainte Hélène ?

La chapelle Saint Hubert a été construite en 1661: elle devait avoir huit pieds sur trois et son autel devait être garni d’un retable, de 3 nappes, de 2 chandeliers, d’une croix et d’un devant d’autel (évêque Etienne le Maingre de Boucicault.). D’après la légende du 1er évêque de Liège de 722 à 727 qui ne date que du XVè siècle on peut résumer sa conversion de la manière suivante. Un vendredi saint il chassait un gigantesque cerf qui, après une longue course se retourne et lui fait face. Hubert voit alors briller entre les cornes de l’animal un crucifix et une voix lui dit : « Hubert, Hubert pourquoi me poursuis-tu ? Jusqu’à quand la passion de la chasse te fera-t-elle oublier ton salut ? » En 1878 la chapelle est dénommée Sainte Hélène. Aujourd’hui il y a deux fêtes à Canaux la Saint Hubert le 3 novembre et la Sainte Hélène le 18 août. Saint Hubert est le sujet de la peinture à l’huile derrière l’autel (datée de 2002). Sainte Hélène est représentée par une petite statuette en plâtre datant de la 1ère moitié du 20è siècle. (informations notées au fond de la chapelle).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Intrigué par un vieil outil posé devant la chapelle Jean Bo est allé questionner un habitant. Il s’agissait d’un étau servant à serrer des petites branches pour en faire des fagots.

Nous faisons demi-tour et passée la borne 125 empruntons une piste forestière  où nous cherchons un coin pour le pique-nique. Chacun trouve un caillou plat au soleil où s’installer. Jean nous accordera une pause d’une heure. Il faudra bien ce temps pour goûter à tout tant il y a de bonnes choses et commencer à digérer.

Mais il est temps de repartir. Malgré la descente le groupe s’étire. Plusieurs arrêts regroupement sont nécessaires.

En contrebas le lit de la rivière est complètement à sec.

Quelques curiosités en cours de chemin. Un pin a colonisé un tronc mort et un fragment d’ammonite sur une touffe de mousse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repartis nous ratons le sentier qui devait nous permettre de regagner la rivière pour la traverser aussi traversée en hors-piste. Quelques glissades sur les feuilles mortes qui cachaient cailloux et racines mais tout le monde a passé la difficulté.

Après avoir traversé la rivière nous rejoignons le chemin emprunté ce matin au niveau de la balise 127 puis le puits à proximité de la maison forestière.

C’est de nouveau par la piste avec quelques raccourcis que nous regagnons le parking.

Délestés de nos sacs et chaussures de rando nous nous rendons en voitures jusqu’à Saint Vallier où nous allons partager le verre de l’amitié au bar du Sénat.

Merci Jean pour cette agréable balade.

Les photos sont de Gilbert, Jean Bo, Nelly et Rolande.

La semaine prochaine

G1

 

G2

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Merci Rolande pour ce blog très fidèle
Répondre
J
Bravo pour ce blog qui nous fait bien ressentir l'ambiance conviviale du groupe (même si on n'y était pas); et quelle culture botanique et mycologique !!!
Répondre