Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2022 1 31 /10 /octobre /2022 19:47

 

 

2022-10-27 - 515-2-St Vallier-Ponadieu-G2

 

Ce sont 32 randonneurs qui se retrouvent ce matin sous un ciel dégagé sur le parking de la grotte de la Baume Obscure à Saint Vallier de Thiey pour cette sortie proposée par Jack. Le parking se trouve bien chargé avant même l’ouverture des visites. Le groupe comprend des G2 assidus et plusieurs G1 qui discrets au milieu du groupe assisteront quelques marcheurs et contribueront à la sécurité de la randonnée.

 

 

«  C’est une randonnée de 10,5 kms et 300 mètres de dénivelé qui nous conduira tout d’abord vers l’Arche naturelle du Ponadieu, puis à proximité de la grotte des Deux Goules avant de déjeuner à la station de pompage du Rousset. Ceux qui le voudront pourront visiter le Souterroscope au retour ; il y aura possibilité de couper le parcours à divers endroits . L’attention et la vigilance seront de mise lors de quelques courts passages pierreux roulants et de quelques surfaces rocheuses humides ».

 

 

 

 

 

Le serre-file du jour est Patrick mon complice depuis des années; Alain W et Jean Ma se sont postés en milieu de colonne pour sécuriser la marche et aider les marcheurs les plus prudents.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peu après notre départ de la Baume Obscure et sitôt traversé le vallon de la Combe nous voyons une grotte à investiguer. 

 

 

 

 

Nous redescendons dans le vallon de la combe que nous traversons sur un pont de bois et remontons à la station de pompage du canal de la Siagne à la balise 80.

 

 

 

 

 

Nous prenons la pause banane après la balise et entamons la descente vers l’arche de Ponadieu. 

 

 

 

 

Le faible étiage causé par la faiblesse des pluies nous permet de descendre dans le lit de la Siagne. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

et de voir l’ouverture de l’arche 

 

 

 

 

En 2018 cette photo de Clauce C. montre la puissance de la Siagne contrainte par l’arche presque bouchée par le flot.

 

 

 

 

Le temps passe et c’est le moment de déjeuner nous remontons sur le haut de l’arche et passons rive droite mi ombre mi soleil pour le pique nique. 

 

 

 

 

La réduction de parcours s’impose pour arriver dans les heures de visite de la grotte de la Baume Obscure. Toutefois à défaut de passer à la station du Rousset où nous avions déjeuné en 2018 Jack nous expose l’importance des canalisations des « Siagnes » de Mons et d’Escragnolles au début du 20eme siècle.

La carte ci-dessous montre notre parcours du jour (7.8km et d+=200 m) en noir.

 

 

 

En bleu les canaux de la Siagne en amont de Saint Cezaire:

Les 2 canaux se rejoignent à la station de pompage du Rousset. Cette station est gérée par EDF. La priorité de répartition des eaux est à l’alimentation en eau potable.

En bas de la carte les usines électriques et de traitement des eaux.

Centrale Electrique de la Siagne

 

 

 

 

Centrale de la SIAGNE

 

Centrale au fil de l'eau alimentée par la Siagne, mise en service en 1908. Hauteur de chute de 374 m.Elle produit chaque année l'électricité nécessaire à 15 700 personnes.

(Source  "EDF Hydraulique dans la région PACA")

A l’origine, l’exploitant fournissait gratuitement au village la consommation en éclairage public. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Elle est alimentée par une conduite forcée à partir des bassins de Saint-Cézaire-sur-Siagne. Visible sur la carte IGN.

 

Usine de traitement des eaux de Camp long

La Régie des eaux du canal de Belletrud et de l’usine de Camp long située sur la commune de St-Cézaire-sur-Siagne. Construite en 1981, elle traite l'eau provenant de la Pare et de la station du Rousset. Sa capacité de traitement est de 500 m3/h.

La Siagne ses affluents et ses canaux en aval de St Cezaire jouent un rôle important dans l’alimentation en eau de Grasse et Cannes.

Nous reprenons notre retour vers la Baume Obscure

 

 

 

Une vue en direction de l’Audibergue et la source et le canal de la Siagne d’Escragnolles.

 

 

 

 

La photo du groupe :

 

 

 

 

André a assuré photos vidéos et montage de notre rando : https://youtu.be/rvtkRU2aLrE

 

Le pot de fin de randonnée est pris à la buvette de la Baume Obscure.

 

Pour en savoir plus sur le Souterroscope : "Le Souterroscope de la Grotte de Baume Obscure"

Les eaux de la cavité forment un des nombreux affluents de la rivière de la Foux de Saint Cézaire sur Siagne : Depuis quelques années, suite à de nombreuses découvertes spéléologiques (plus de 20 km de réseaux explorés et topographiés !) on sait que les eaux de Baume Obscure vont rejoindre en aval les vastes galeries où coule la rivière principale . Celle-ci collecte en effet la plus grande partie des eaux provenant du plateau de Saint Vallier de Thiey et qui sort à la Foux de Saint Cézaire, dans les gorges de la Siagne.

 

11 marcheurs ont fait la visite dont voici les photos pour vous donner envie .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes remerciements aux contributeurs photos de ce blog Alain Ba, Alain Bl, Alain W, Joice, au cinéaste André, aux bloggeurs Jacques, Claudette, Véronique et au Souterroscope pour son accueil.

 

 

La semaine prochaine :

 

Jeudi 3 novembre :

 

G1 par Patrick : La Chapelle Notre Dame l'Amaron la Loube

 

G2 par Jean Ma : le Thoronet Canal de Sainte Croix

 

 

Lundi 7 novembre :

 

GL1 par Patrick :

 

 

GL2 par Joël : 

 

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2022 6 29 /10 /octobre /2022 13:37

2022-10-27 : 789-1 Gréolières - Les Miroirs G1

Ce matin il fait 13° et la journée promet d'être clémente pour ce petit groupe de 14 randonneurs dont 5 randonneuses qui se sont donnés rendez vous sur le parking du village de Gréolières à 850m d'altitude.

Thierry nous présente le parcours de la journée avec une belle ascension de 1,5 kms jusqu'à 1160 m suivi d'une belle descente et une partie inévitable sur l'asphalte.

Notre premier objectif de la journée sera de monter à la chapelle St Etienne, construite au XIIIème siècle.

Nous démarrons cette longue ascension de 1,5 kms.

Au bas nous avons une vue sur Gréolières, village situé sur le versant sud de la montagne du Cheiron et qui surplombe la rivière du Loup.

Et ce n'est que le début.

Nous empruntons le GR4 qui s'élève rapidement pour arriver,

Au pied des ruines du château de Hautes Gréolières et de la chapelle St Etienne,

"le mur des lamentations" où les randonneurs déjà en tenue plus légère, regardent … 

Le village de Gréolières d'où nous sommes partis,

Gréolières

Et maintenant tous de face pour la photo.

Nous continuons à prendre de la hauteur, le village s'éloigne.

Nous avons toujours le sourire.

Et pourtant cela grimpe toujours.

Nous longeons la montagne du Cheiron .

Patrick pose sous un majestueux chêne.

Allez encore un petit effort.

Il est 10h45, nous arrivons au point le plus haut 1164 m,

Et la pause banane est la bienvenue.

Nous levons même la tête pour admirer le vol de rapaces.

Et oui nous aussi nous y sommes arrivées!!!

Nous repartons toujours d'un bon pas en direction des "Miroirs"

Joël nous donnera l'explication : les dolines occupant le plateau se transforment en hiver en patinoires brillantes au soleil.

Le paysage est magnifique et nous dépayse.

Nous continuons en descente sur le sentier où se mêle des odeurs de thym,

puis à travers une belle foret de chênes,

Pour atteindre le hameau de Saint Pons situé sur le versant sud de montagne du Cheiron.

Allez maintenant nous avons 2 kms à faire sur une route goudronnée, 

où il faut rester en file indienne,

avant de retrouver un sentier arboré qui descend à flanc de coteau.

Au bout de la descente, passage d'un petit gué.

Là dans une petite clairière nous posons nos sacs pour la pause repas bien méritée .

Il faut repartir et la montée suivante nous semblera bien dure.

Nous sommes tous captivés par les adeptes du vol libre qui tentent de prendre leur envol.

Nous étions là bas au loin derrière le terrain d'envol.

Et nous posons pour la photo finale de la journée.

 Avant l'arrivée au village, les ruines de la chapelle Notre Dame de Verdelay

Un étrange crucifix se dresse dans le ciel.

Nous avons bien marché, il est 14h40 et nous entrons dans le village.

Attention nous sommes surveillés.

Un petit tour derrière l'église,

pour voir le panorama sur la montagne.

Nous avons déposés nos sacs et au pied des ruines du château nous sommes prêts a aller prendre le pot de l'amitié.

A la petite Auberge, Michel que nous remercions offrira le pot pour célébrer une journée bien particulière… 

Un grand merci à Thierry pour nous avoir fait découvrir une superbe randonnée annoncée difficile.

Les paysages étant si magnifiques que nous en avons oublié les montées !

Nous avons fait au final une boucle de 13 km avec un dénivelé constaté de 620m.

Merci aussi à Patrick notre serre-file du jour.

Et nous n'oublions pas tous nos photographes du jour : Marie Jeanne, Véronique, Claude, Joël et Michel qui ont permis l'illustration de ce blog.

 

En savoir plus sur le patrimoine de Gréolières

 

La semaine prochaine :

Jeudi 3 Novembre :

G1 : La Chapelle Notre Dame n°669 animée par Patrick

G2 : Le Thoronet - Canal de Sainte Croix n°832 animé par Jean

 

Lundi 7 novembre :

GL1 : L'oppidum n°182 animée par Patrick

GL2 : L'esquine n°2 - n°153 animée par Joël

 Novembre :

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2022 5 21 /10 /octobre /2022 16:36

2022-10-20 : 837 Cogolin - Le Val d'Astier G1

Ce matin, nous sommes 22 randonneurs pour suivre Denis dans le massif des Maures à travers la forêt de Cogolin.

C'est sous un ciel couvert que Denis nous présente la randonnée d'une longueur prévue de 17 Kms avec un dénivelé de 530m.

Et voici notre programme de la journée :

une belle montée suivie à mi parcours d'une descente supérieure à 15%

mais tout cela sur de belles pistes.

Il est 9h30 après avoir été comptés par Patrick notre serre file du jour nous pouvons partir.

Sourire aux lèvres et d'un bon pas nous commençons notre montée sur une large piste.

Et nous avons tous déjà un peu chaud.

Au bout de 5kms, nous passons proches des ruines du hameau du Peinier où nous ferons notre pause banane.

Le ciel est couvert, mais apercevez vous là bas l'antenne ou nous devons aller?

Nous continuons sur la crête à travers des chênes lièges et pubescents.

Attention première petite descente pour se "chauffer".

Et c'est parti tous derrière Denis…

Au loin nous pouvons apercevoir Cavalaire.

Gérard lequel est-ce ?

Et bien celui-là c'est une coulemelle.

Quel succès Gérard, tout ce monde autour de toi ! 

Nous voici arrivé au pied de la tour de communication qui coiffe le sommet du Montjean à 460m d'altitude.

Qu'allons nous découvrir derrière ?

Et sous ce ciel menaçant nous pouvons apercevoir sur la gauche le Cap Lardier.

Un petit sentier au sud de l'enceinte des installations nous conduit à l'oppidum où Denis nous donne les explications.

L'oppidum de Montjean est un site archéologique situé sur les communes de Cavalaire sur Mer et La Môle.

Construit par les Ligures, cet oppidum a été implanté entre les VIe et IVe siècles avant J-C.

Il semble que le site fut abandonné au IVe siècle après J-C.

Des fouilles ont été faites de 1963 à 1979. Elles ont permis de mettre à jour des poteries et céramiques, tant de production locale, que d'origine Phocéennes, qui permettraient de supposer un commerce de vins.

L'oppidum est partiellement inscrit au titres des monuments historiques par arrêté du 29 novembre 1996.

Certain semble très pensif par ces explications…

Revivez l'expérience de l'oppidum du Montjean en 3D

 

Face à la piste de l'Aéroport de la Môle,

et peut-être sur les restes du rempart principal

nous posons nos sacs pour le pique-nique, n'est-ce pas Denis

Il est temps de repartir.  

La descente s'effectue sur une large piste.

Non, nous ne prendrons pas la piste en face, mais continuons simplement à descendre d'un bon pas.

Avec Cavalaire en arrière plan nous faisons notre photo de groupe.

Et on repart avec sur notre droite,

la vue sur le Cap Lardier.

La descente dans le Val d'Astier.

Nous sommes bientôt arrivés au bout de la descente.

Ils arrivent.

Quelques arbouses sur notre parcours,

et quelques champs de vignes.

Allez encore un petit effort !

Maintenant ce n'est que du plat jusqu'au bout.

Mieux vaut vérifier l'itinéraire avant de s'engager

à travers bois.

Mais au fait, chercher l'erreur

Au détour du chemin, petite halte devant un projet réalisé par des écoliers, où chaque arbre est représenté sur une céramique.

Notre chemin se poursuit au milieu des vignes.

C'est à l'habituelle brasserie "le Passage" à Grimaud que nous prenons le pot de l'Amitié.

Avez-vous trouver où était notre animateur du jour ? car ce n'était pas volontaire… 

Un grand merci à Denis pour cette journée où nous avons tous eu bien chaud, que ce soit dans les montées ou les descentes et même si le temps était couvert.

Merci aux photographes : Alain, Michèle et Véronique

Jeudi prochain :

G1 : Gréolières - les Miroirs animée par Thierry

G2 : St Vallier - Ponadieu animée par Jack

 

Partager cet article
Repost0