Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2022 5 23 /09 /septembre /2022 09:51

Autour de la Bouverie n°898/4 – jeudi 22 septembre 2022

Jean Bo a donné rendez-vous aux G2 pour la dernière randonnée qu’il conduit en tant qu’animateur à la Bouverie, randonnée qui va nous mener à la ferme du Blavet où les G1 vont nous rejoindre pour le repas. Eh oui aujourd’hui c’est la rando-resto de rentrée. Mais surprise, nombreux sont les G1 qui ont souhaité l’accompagner. Que de monde sur le parking. Nous sommes 34. Le soleil automnal est au rendez-vous. Jean Ma sera notre serre-file.

" C’est une promenade en boucle sans difficulté autour de la belle forêt de Raphèle en parcourant les bons sentiers et les larges pistes qui sillonnent le quartier résidentiel de La Bouverie avec au passage arrêt à différents petits lacs. C’est une randonnée de 12.7 kms avec un peu de 100 m. de dénivelé."

Nous démarrons par la piste de la Tranchée avant de bifurquer pour emprunter celle des Laricios, pins corses rappellera Jean.

Sur notre droite nous pouvons admirer de magnifiques paysages avec en toile de fond l’Eglise des Paëns et Le Castel Diaou.

Nous arrivons au 1er lac : l’étang de Cœur. Peu d’eau et un peu boueux. On s’y attendait avec la sécheresse.

Un peu plus loin nous arrivons au lac des Requins où nous faisons la pause banane. Souvenez-vous : c’est là que Bernard avait trouvé une machette l’an dernier.

Puis nous continuons jusqu’au lac des Deux Mains où nous croisons les G1 qui arrivaient. Ils n’étaient que 9.

Nous faisons tout d’abord une photo des deux groupes réunis puis une autre des seuls G2 du jour.

Par un petit sentier nous arrivons au creux d’un talweg, comme dirait Jean. On est sur la piste du gazoduc. On a évité la descente mais il faut bien remonter.

Au sommet le sentier qui part sur la gauche va passer par le gué du Rafael, affluent du Blavet mais pas de souci il est à sec.

Nous arrivons alors à la grande route que nous devons traverser pour rejoindre un 4è lac celui de la Bouverie. 

De là nous rejoignons la civilisation en traversant un quartier résidentiel jusqu’à la départementale. Nous allons la suivre en parallèle avant de tourner sur la gauche à hauteur d’un élevage canin.

Nous sommes face à des vignes où il reste quelques grappes de raisin que s’en va glaner Bernard. De là nous pouvons admirer le rocher de Roquebrune.

Nous approchons de la ferme du Blavet. Les G1 sont arrivés ainsi qu’une quinzaine d’anciens randonneurs venus fêter le départ de Jean.

Après avoir pris l’apéritif, punch, kir amuse-gueules nous nous approchons de Jean Ma et Joël qui tous deux ont préparé des discours pour honorer notre animateur qui fait valoir son droit à la retraite.

Tout d’abord un retour historique : en France il y eut Jean Ier dit « le Posthume », roi de France et roi de Navarre, fils posthume de Louis X le Hutin et de Clémence de Hongrie. Il ne vécut que 5 jours puis Jean II, dit

« le Bon » né 26 avril 1319 et mort le 8 avril 1364, roi de France de 1350 à 1364, le deuxième souverain issu de la maison capétienne de Valois. Le 3è du nom fut Jean III de France  (1926-1940). C' est aussi le nom royal donné à Jean d'Orléans (1874-1940), prétendant au trône de France, aîné des descendants du roi Louis-Philippe.

Et voilà que la même année que mourut Jean III de France, un certain 8 décembre (fête des lumières à Lyon) un certain Jean naquit, non pas Jean IV mais Jean Bo qui depuis plus de 20 ans a joué un rôle important pour les randonneurs du Cercle. D’abord animateur puis responsable des Marches-Randonnées, il multiplia les randonnées de 1 par quinzaine à 2 puis 4, 8 et maintenant 20 par mois, dont une rando-resto par bimestre, organisa les séjours de fin de saison au début de 2 puis 3-4-5-6 jours jusqu’à ce que Joël reprenne le flambeau après celui de 2017, date à laquelle il ne souhaita que rester simple animateur.

Jean est à l’origine également de la création du catalogue des randonnées bien utile aux animateurs et à la diffusion d’un programme bimestriel, deux choses qui perdurent.

Après les propos bienveillants vient le moment de la remise des cadeaux dont un réalisé par Jean Ma « un livre souvenirs des randos » qui suscita l’intérêt de tous, aussi a-t-il eu la gentillesse de me transmettre le lien que voici ci-dessous afin que vous puissiez le consulter.

https://www.monalbumphoto.fr/voir-livre-en-ligne?widgetId=c6ccd91a-2a8b-4e3f-b8d5-6bcfc487122b.

Après les remerciements nous prenons alors place à table pour partager salade paysanne et terrine, baron d’agneau à la broche et ses légumes, fromages, nougat glacé, le tout arrosé de vin rouge et rosé et café. Jean a eu la sympathique attention de demander une autre viande pour les deux pénibles randonneuses qui n’aiment pas l’agneau. Grand merci à lui.

Comme à l'accoutumée le repas se termine avec des chansons.

Il est bien 15h30 quand nous nous levons de table. Heureusement que nous n’avons plus que 2 kms pour rejoindre les voitures ce que nous faisons tranquillement en traversant le domaine de la ferme, puis en continuant sur la route.

Merci à Jean pour cette agréable balade qui n’est, on espère qu’un au revoir. Nous espérons bien qu’il nous accompagnera en tant que simple randonneur lors de futures balades.

Les photos sont de Jean Bo, Michel B., Nelli et Rolande

La semaine prochaine : jeudi 29 septembre

Alain - G1 n° 857-1 -Grés de Ste Anne et Gros Cerveau

 

Patrick- G2 n° 554-3 -La Forêt Royale

Pour les détails horaires, longueurs, dénivelés,parkings… se référer au programme transmis par Joël

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2022 5 16 /09 /septembre /2022 19:23

2022-09-15 - Le Thoronet - 843 - Le chemin des Moines - G2

 

C'est la rentré pour les 35 randonneurs qui se sont donnés rendez-vous au parking du Thoronet par ce matin doux et ensoleillé.

Pour cela Jean Ma a choisi de nous emmener pour "une randonnée culturelle" à l'Abbaye du Thoronet, cachée au cœur de la forêt méditerranéenne.

Il nous faudra donc respecter un certain rythme.

Pour commencer la saison, nous n'aurons que 12,5 kms à faire avec un dénivelé de 350 m et une seule petite montée .

 

Nous accueillons aujourd'hui 3 nouvelles randonneuses.

Alexandra, Chantal, Corinne

Ne perdons pas de temps et commençons de suite par une petite montée.

Sur une belle piste bordée de chênes pubescents.

Petit point d'orientation autour de Jean.

Nous repartons en bavardant sous un ciel bleu.

 

Nous sommes bien sur le bon chemin, celui de l'Abbaye du Thoronet.

Elle est avec Silvacane et Sénanque une des trois abbayes cisterciennes de Provence .

 

Un petit arrêt plus tôt que prévu pour la pause banane.

Elle est toujours la bienvenue.

En avant pour la montée annoncée par Jean Ma qui nous amènera à 280 m.

Ca y est nous y sommes.

Tête baissée...car nous sommes bien sur le chemin qui nous mène à l'Abbaye du Thoronet

Dans un endroit mi ombragé, des tables nous attendent pour faire notre pause pique nique.

Nous avons largement le temps avant la visite prévue à 13h45.

Devant la porte de l'Abbaye, les 33 randonneurs attendent le retour de Jean pour entrer dans ce lieu.

La façade ouest de l'Abbaye par laquelle nous entrons et où nous nous laisserons guider par Karine.  

L'abbaye a été fondée entre 1160 et 1230.

Eglise, bâtiment des moines et cloître sont tous en pierres taillées posées sans mortier, d'après une technique ancestrale et austère, exprimant l'essence même de l'art cistercien: dénuement, pureté et simplicité.

Pierre et lumière se combinent à la perfection et l'émotion nait de l'absolu dépouillement de l'architecture.

Le groupe devant l'église abbatiale

Les vestiges de l'hôtellerie

Le clocher vu du cloître, date de 1160 - 1180, la flèche de pierre culmine à plus de 30 mètres.

 

Le Lavatorium où les moines entraient par une porte et ressortaient par l'autre.

Les arcades géminées (doubles) munies d'oculus sont percées dans un mur d'un mètre cinquante d'épaisseur.

La sculpture des chapiteaux est réduite à de simples feuilles d'acanthe.

Le cloître, chœur du monastère fait le lien entre l'église et les bâtiments de la vie communautaire .

Nous sommes tous attentifs aux explications de Karine et attention aux questions

Avez-vous tout retenu ?

Souvenez vous

La salle capitulaire, où tous les matins les moines se réunissaient pour lire un chapitre de la règle de St Benoit et traiter des questions de la vie communautaire.

Elle servait également à l'élection du père abbé.

Le chœur en abside voutée en cul-de-four (qui forme la moitié d'une coupole) percée de trois fenêtres en demi-cercle, symbolisant la Trinité .

On dit qu'elle possède après le Taj Mahal le temps de résonnance le plus long du monde.

Et depuis des siècles, les pierres portent le chant des offices qui rythmaient la vie spirituelle des moines et qui sont d'une exceptionnelle acoustique.

Aujourd'hui notre guide Karine perpétue la tradition.

 

Revivez un moment inoubliable

 

Les 7 marches menant à la porte des morts.

Et pendant que certains se recueillaient

D'autres gardaient nos sacset cela semble bien fatiguant!

Nous sommes tous prêts pour notre photo de groupe

 

Tout savoir sur l'Abbaye du Thoronet

 

Il est temps de repartir en direction du village, car il nous reste encore quelques kilomètres à faire.

Quittons la route,

pour reprendre le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

 

Changement de végétation

 

 

Nous avançons toujours d'un bon pas. 

 

Jean Marc notre serre file du jour.

A l'arrivée, nous prenons notre pot de l'amitié où nous envahissons toute la terrasse.

Un grand merci à Jean Ma pour nous avoir organisé cette belle journée et permis de visiter et d'apprendre beaucoup sur l'Abbaye grâce à notre guide Karine, très passionnée et passionnante .

Merci également aux photographes du jour : Michèle, Véronique, André, Michel . 

Et encore bravo pour le film d'André qui nous permettra d'entendre encore les pierres vibrées au son de la voix de Karine .

La semaine prochaine :

Rando resto:

G1 : Autour de la Bouverie par les gorges du Blavet animée par Thierry

G2 : Autour de la Bouverie-4 animée par Jean Bo

 

 

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2022 6 10 /09 /septembre /2022 09:51

2022-09-09-681-St Jean de Cannes-Balcon Suvières-G2

 

Nous sommes 16 marcheurs présents pour inaugurer cette nouvelle saison de randonnées du jeudi. Les orages de la nuit auront peut-être dissuadé certains de participer, malgré l'attrait de cette magnifique G2 animée par Anne-Marie.

Joël explique l'absence de randonnée G1 pour cette reprise à la fois par le souci de redémarrer en douceur après un été spécialement chaud, peu propice à la marche dans les massifs, et par quelques incertitudes sur la disponibilité des animateurs concernés, en ce tout début de saison.

Il indique que de nombreux nouveaux randonneurs se sont inscrits cette année. Il leur souhaite la bienvenue en notre nom à tous, et spécialement à  deux d'entre eux présents aujourd'hui, Alain et Claude. 

 

Anne-Marie décrit la randonnée du jour.

Nous ferons une approche des Suvières par la face nord, sur des sentiers oubliés qui longent le pied de la Clavette, et ferons le tour des Suvières par le magnifique balcon éponyme.

Le retour se fera par la Clavette.

Nous aurons quelques passages rocheux et une descente raide. Une belle randonnée G2 de 11,6 km et 414 m de dénivelé.

Bernard sera notre serre-file.

 

 

 

 

 

Il fait beau et doux lorsque nous quittons le parking de Saint-Jean de Cannes pour une traversée du village en direction du Vallon de Saint-Jean,

 

 

surplombé par la barre rocheuse de la Clavette.

 

 

Nous atteignons la rivière par une piste confortable,

 

 

avant de traverser le gué. La rivière est pratiquement à sec, malgré les pluies de la nuit.

 

 

 

 

Les sommets se détachent sur le bleu du ciel.

Petit clin d'oeil : ce rocher nous rappelle les "oreilles de lapin" qui bordent le Grenouillet avant le gué en direction du lac de l'Ecureuil.

 

 

Moment de contemplation.

Anne-Marie se réjouit de constater qu'il y a encore un peu d'eau dans la rivière.

 

 

 

Quelques nuages.

Il est près de 11h. La chaleur commence à se faire sentir.

 

 

Concours de silhouettes avant d'aborder la montée...

 

 

qui nous conduit vers la Baisse Violette par un sentier facile et surtout bien ombragé. Merci Anne-Marie.

 

 

 

Bientôt l'heure de la pause banane ?

 

 

Nous la ferons à la Baisse Violette que nous atteignons bientôt.

 

 

 

Nous prendrons le temps d'admirer le paysage environnant. 

 

 

Légères brumes de chaleur après l'humidité de la nuit.

 

 

Dernières vérifications avant de reprendre notre chemin vers le balcon des Suvières.

 

 

Il nous offrira des vues magnifiques sur l'Estérel.

 

 

Le Mont Vinaigre sous un angle inhabituel.

 

 

Par delà l'Estérel, vue sur la baie de Saint-Raphaël et le golfe de Fréjus.

 

 

Tentative de zoom sur Saint-Raphaël et Saint-Aygulf.

 

 

La nature montre par endroits des signes de souffrance du fait de la sécheresse,

 

 

mais le Massif reste globalement étonnamment verdoyant.

 

 

 

Nous abordons la descente qui va nous permettre de contempler la baie de Cannes sous différents angles.

 

 

 

Le sentier est ici en pente douce et présente encore des passages ombragés.

 

 

Encore de belles vues sur les sommets environnants.

 

 

 

 

L'arrivée vers la Maison Forestière des Trois Termes. Cette maison, une des rares maisons forestières de l'Estérel encore préservées et occupées, se distingue par ses jardins en restanques, et les pensionnaires qui s'y abritent, deux ou trois wallabies suivant les époques. Nous en apercevrons un au passage, avant de nous installer à proximité pour faire notre pause pique-nique.

 

 

Sur notre droite le pic de l'Ours et son antenne.

 

 

Différentes vues sur la baie de Cannes.

 

 

 

Un court arrêt, sur le chemin du retour, à la Fontaine du Marsaou,

 

 

un lieu que nous jugeons propice à la réalisation de la traditionnelle photo de groupe.

 

 

 

La descente s'avèrera moins difficile que prévue.

 

 

 

Une des caméras qui jalonnent cette partie de l'Estérel pour enregistrer notamment le passage de la faune sauvage qui peuple le Massif.

 

 

Encore une dernière petite montée avant de rejoindre le parking,

 

 

et de prendre le pot de l'amitié sous la protection d'Horus, qui a donné son nouveau nom à l'établissement.

 

 

 

 

Merci Anne-Marie pour cette belle et très agréable randonnée de reprise.

(Les photos sont de Claudette, avec le concours apprécié de Michèle)

 

La semaine prochaine :

G1 : Oppida et Fours à Poix - Arc sur Argens - Patrick

 

G2 : Le Thoronet - Le Chemin des Moines - Jean Ma

 

 

Partager cet article
Repost0